Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Après l’échec de Starliner, la NASA adresse 80 recommandations à Boeing

Tout le monde en prend pour son grade…
Tech 4 min
Après l’échec de Starliner, la NASA adresse 80 recommandations à Boeing

La NASA détaille à Boeing comment améliorer la sécurité et la fiabilité de sa capsule habitable Starliner. Le fabricant s’est engagé à apporter les modifications demandées. Un nouvel essai à vide sera (peut-être) réalisé… d'ici la fin de l’année.

En décembre dernier, la capsule habitable Starliner de Boeing échouait à rejoindre la Station spatiale internationale lors de ce qui devait être son ultime test à vide (Orbital Flight Test-2). Heureusement, il n'y a pas eu d’explosion ou d’incident grave qui aurait pu être fatal à des humains s’ils avaient été présents.

Boeing préférait voir le verre à moitié plein : « Nous avons probablement rempli 85 à 90 % de nos objectifs », selon Jim Chilton, vice-président en charge des opérations spatiales. Avis partagé par Jim Bridenstine de la NASA : « Nous avons eu quelques difficultés, mais beaucoup de choses se sont bien passées, notamment l'entrée dans l'atmosphère et l'atterrissage "en plein dans le mille" de la capsule ».

Après une période de flottement, l’Agence spatiale américaine décidait de réaliser un nouveau test avant d’envoyer des astronautes dans l’espace (dans le cas contraire, le moindre problème lui aurait certainement été reproché). Pour rappel, SpaceX a déjà envoyé deux membres d’équipage dans l’ISS avec sa capsule Crew Dragon (et ils y sont toujours).

Six mois plus tard, les deux partenaires (NASA et Boeing) ont « accompli un gros travail en examinant les problèmes rencontrés lors du test en vol sans équipage de Starliner ». De nombreux points ont été soulevés durant cette enquête et plusieurs dizaines de pistes d’améliorations ont été transmises à Boeing, qui a du pain sur la planche…

80 recommandations sur des domaines variés

En décembre, les premiers éléments de l’enquête laissaient entrevoir deux séries de problèmes. La première sur la partie logicielle de la capsule : « Il semblerait que le véhicule spatial utilisait une minuterie de mission [MET, ndlr] qui n'était pas celle de la mission […] Nous ne savons pas pourquoi cela s'est produit », reconnaissait Jim Chilton.

La seconde concernait la liaison entre la Terre et Starliner pour les communications : des commandes ont rapidement été envoyées pour corriger la mauvaise trajectoire, mais elles n’étaient pas arrivées assez rapidement. La capsule se trouvait alors entre les zones de couverture de deux satellites et Boeing n’avait visiblement pas bien géré ce cas.

StarlinerStarliner

Un troisième incident logiciel – « valve mapping software » – a été dévoilé publiquement en février, deux mois après le lancement, bien que « diagnostiqué et corrigé en vol ». Les conséquences potentielles « ne sont pas claires », mais cela aurait pu engendrer une collision entre le module de service et la capsule au moment de la séparation… Bref c’était grave.

Une première enquête avait livré ses conclusions en mars dernier, avec la mise en lumière de « plusieurs problèmes techniques et organisationnels liés au travail de Boeing ». Le rapport présentait aussi « 61 mesures correctives et préventives » pour éviter que les anomalies sur la partie logicielle ne se reproduisent.

Aujourd’hui, le dernier pan de l’enquête (sur les communications sol/capsule) est bouclé. Au total, pas moins de 80 recommandations ont été envoyées à Boeing. La société, en collaboration avec la NASA, les prendra en compte avec des plans d'action « déjà bien avancés » pour chacune. Le détail n’est pas public, mais voici les grandes lignes :

  • « Testing and Simulation » : 21 recommandations (avec des tests d’intégration matérielle et logicielle plus poussés)
  • « Requirements » : 10 recommandations (notamment sur les évaluations logicielles)
  • « Process and Operational Improvements » : 35 recommandations (vérifications par les pairs, documentation…)
  • « Software » : 7 recommandations (mises à jour correctives pour le MET et l’algorithme de sélection d’antennes)
  • « Knowledge capture and hardware modification » : 7 recommandations (changements organisationnels sur les rapports de sécurité, ajout d’un filtre radiofréquence pour supprimer les interférences hors bande, etc.)

« Nous avons encore beaucoup de travail à faire »

Boeing a annoncé en avril qu’un second test de sa capsule sera effectué avant d’y mettre des astronautes, « sans frais pour le gouvernement afin de prouver que le système Starliner répond aux exigences de la NASA, y compris pour l’amarrage à la Station spatiale internationale ». La NASA tient à souligner « l’engagement de l’équipe Boeing tout au long de ce processus ».

Néanmoins, « pour être clairs, nous avons encore beaucoup de travail à faire », ajoute Phil McAlister, le directeur du développement commercial des vols spatiaux à l’Agence spatiale américaine. Steve Stich, responsable du programme des vols commerciaux de la NASA, prend sa part de responsabilité : « Peut-être étions-nous trop focalisés sur SpaceX ». 

L’Agence américaine aurait ainsi fait un peu trop confiance à Boeing et pas suffisamment surveillé son partenaire : « Nous étions plus habitués aux processus de Boeing », contrairement aux nouvelles méthodes de SpaceX. Aucune nouvelle date concernant le second vol Orbital Flight Test-2 n’a été donnée pour le moment.

Selon Steve Stich, il pourrait avoir lieu « à la fin de l'année », mais sans aucune garantie.

19 commentaires
Avatar de Guibock Abonné
Avatar de GuibockGuibock- 09/07/20 à 10:49:59

Ah, ça va être la faute de SpaceX maintenant ?!!! Ils sont gonflés !!! :eeek2:

Avatar de elken Abonné
Avatar de elkenelken- 09/07/20 à 10:56:52

petite coquille : Le détail n’est pas publid

Avatar de alex.d. Abonné
Avatar de alex.d.alex.d.- 09/07/20 à 10:59:22

Conclusion : la NASA a trop fait confiance à Boeing alors qu'ils devraient savoir que ce sont des branquignols.

Avatar de wanou2 Abonné
Avatar de wanou2wanou2- 09/07/20 à 11:01:24

Guibock a écrit :

Ah, ça va être la faute de SpaceX maintenant ?!!! Ils sont gonflés !!! :eeek2:

C'est pas ce qui est écrit.

Avatar de trash54 Abonné
Avatar de trash54trash54- 09/07/20 à 11:26:26

alex.d. a écrit :

Conclusion : la NASA a trop fait confiance à Boeing alors qu'ils devraient savoir que ce sont des branquignols.

Ben comme pour les avions ... pas top la réputation de Boeing pour le développement

Avatar de darkbeast Abonné
Avatar de darkbeastdarkbeast- 09/07/20 à 11:27:53

Guibock a écrit :

Ah, ça va être la faute de SpaceX maintenant ?!!! Ils sont gonflés !!! :eeek2:

Il faut lire l'article

Avatar de darkbeast Abonné
Avatar de darkbeastdarkbeast- 09/07/20 à 11:31:11

alex.d. a écrit :

Conclusion : la NASA a trop fait confiance à Boeing alors qu'ils devraient savoir que ce sont des branquignols.

ouais c'est tellement simple à faire une capsule spacial, pourquoi tu ne proposes pas la tienne ?

Avatar de Vilainkrauko Abonné
Avatar de VilainkraukoVilainkrauko- 09/07/20 à 11:51:43

trash54 a écrit :

Ben comme pour les avions ... pas top la réputation de Boeing pour le développement

Quand on sait que le pentagone rale apres boeing pour une "broutille" : Des outils oubliés dans des avions ravitailleur ou pire des pièces d'avion laissée comme ca ...

Avatar de Commentaire_supprime Abonné
Avatar de Commentaire_supprimeCommentaire_supprime- 09/07/20 à 12:31:30

trash54 a écrit :

Ben comme pour les avions ... pas top la réputation de Boeing pour le développement

C'est vraiment pas la grande forme de leur côté en ce moment.

La re-certification du 737 MAX a laissé apparaître plein de couilles dans le pâté, et c'est pas sûr que l'engin soit opérationnel avant l'année prochaine.

Avatar de alex.d. Abonné
Avatar de alex.d.alex.d.- 09/07/20 à 12:59:31

darkbeast a écrit :

ouais c'est tellement simple à faire une capsule spacial, pourquoi tu ne proposes pas la tienne ?

Je ne faisais que réinterpréter les propos de la NASA dans l'avant-dernier paragraphe.
 

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 2