Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

WWDC 2020 : iOS/iPadOS 14, macOS Big Sur, watchOS 7, transition vers ARM

macOS Big Sir, Simpsons Edition
Mobilité 11 min
WWDC 2020 : iOS/iPadOS 14, macOS Big Sur, watchOS 7, transition vers ARM

La conférence annuelle pour les développeurs a débuté ce soir à 19h par une classique présentation menée par Tim Cook et autres responsables de l'entreprise. Il est notamment question d’iOS et iPadOS 14.

Sans surprise, c’est iOS 14 qui a ouvert le bal. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le nouvel écran d’accueil fera réagir, tant les idées qui le composent semblent inspirées tout droit de… Windows Phone.

iOS 14 : un furieux air de Windows Phone

Apple présente ainsi son App Library. Il s’agit d’un regroupement automatique des applications en fonction des catégories. On y retrouvera notamment les applications suggérées selon l’heure de la journée, en fonction des habitudes de l’utilisateur, ou sur la base d’applications récemment installées.

Les pages d’applications seront configurables à la manière d’iTunes, permettant en plus de masquer les pages dont on ne se sert plus, puisque les applications seront cataloguées automatiquement. Un contrôle permet en outre d’obtenir la liste complète des applications, classées par ordre alphabétique.

  • WWDC 2020
  • WWDC 2020
  • WWDC 2020
  • WWDC 2020

Les widgets participent au jeu. On pourra par exemple épingler une vue large de la météo sans toucher au reste. Idem avec les autres, l’utilisateur pouvant se composer un écran d’accueil fait d’un mélange de widgets de différentes tailles. Oui, exactement comme Windows Phone et Windows depuis la version 8. On retrouve le même principe avec les vignettes d’applications dans le menu Démarrer de Windows 10.

iOS 14 permettra également à l’iPhone d’avoir son propre mode picture-in-picture. À la manière de l’iPad, on pourra déplacer la vidéo sur l’écran d’accueil. Il sera même possible de la masquer sur un côté, ne laissant dépasser qu’une petite étiquette et permettant au son de continuer. La languette pourra être tirée pour faire revenir le contenu dans l’écran, quelle que soit l’application active.

Translate avec Siri, Messages rattrape une partie de son retard

Siri sera accompagné d’une application de traduction nommée tout simplement Translate. Elle prendra 11 langues en charge dans sa première version, dont le français, l’anglais, l’allemand et le mandarin.

Lorsqu’on bascule son iPhone en mode paysage, l’application passe automatiquement en mode conversation avec une détection automatique de la langue. Apple affirme que toutes les traductions se feront sur le smartphone, non sur ses serveurs, pour que les conversations restent privées. 

  • WWDC 2020
  • WWDC 2020
  • WWDC 2020

Côté Messages, on pourra enfin épingler les conversations les plus importantes au haut de la liste, une fonction standard des messageries instantanées. Les Memojis sont enrichis, d'une vingtaine de coupes de cheveux et plusieurs autocollants (câlin, rougir…). Messages revient également au niveau de la concurrence avec des fonctions longtemps réclamées, comme les mentions dans les conversations de groupe ou encore la réponse depuis un éditeur intégré dans la liste.

Plans prend en charge les pistes cyclables et comble ainsi une grosse carence qui trainait depuis des années. Les informations fournies se veulent globalement plus précises, avec notamment une fonction « Look Around » pour avoir un aperçu des lieux intéressants alentours.

L’App Store, dans un contexte tendu, a droit à ses App Clips. Il s’agit de la même fonction que sur Android, permettant à des morceaux d’applications d’être téléchargés beaucoup plus rapidement que les applications elles-mêmes, en fonction des besoins des utilisateurs. Les Clips peuvent être déclenchés par des pages web, des tags NFC, QR Codes, etc. Ils permettront d’appeler la partie de l’application nécessaire pour exécuter une fonction spécifique.

  • WWDC 2020
  • WWDC 2020
  • WWDC 2020
  • WWDC 2020

iPadOS 14 : en plus grand, avec des interfaces plus pratiques

La nouvelle version du système spécifique à l’iPad reprend toutes les nouveautés d’iOS 14 et ajoute les siennes. L’un des changements les plus importants n’a pas été annoncé directement durant la conférence, mais on le voit sur la capture plus bas : il est possible de changer le navigateur et le client email par défaut. Une petite révolution pour Apple, mine de rien. On attend de savoir si les mêmes options seront disponibles dans iOS 14.

De nombreuses applications gagnent une barre latérale à gauche pour simplifier la navigation, notamment dans Photos. On pourra ainsi sélectionner une image par un appui prolongé et la déplacer vers un autre album présent à gauche. On trouve également cette barre dans Fichiers, et ce n’est pas un mal. Dans Music, la vue élargie permet d’avoir la pochette à gauche et les paroles à droite.

On sent un besoin de rationaliser les interfaces, avec une série de contrôles pour concentrer des actions au même endroit. Par exemple, des menus rassemblant toutes les formes de présentation. Dans Calendrier, un « + » centralise les créations d'évènements sans avoir à appuyer sur une zone d’abord (cette manipulation reste disponible).

Certains éléments sont aussi beaucoup plus logiques, notamment la capacité, pour certaines fonctions, à ne plus prendre possession de tout l’écran. Par exemple, la réception d’un appel affichera une notification permanente en haut de l’écran (y compris les applications tierces). Siri sera représenté par une pastille en bas à droite quand il répondra à une requête. De même, la recherche est plus compacte.

Enfin, alors qu’on ne les attend pas vraiment, les AirPods sont de la partie, tout spécialement les Pro. Les écouteurs pourront gérer la priorité des applications en fonction des appareils connectés (un appel entrant sur un iPhone récupérera automatiquement la connexion Bluetooth).

La version Pro aura droit en plus à la gestion du son spatial. Gérant le Dolby Atmos, elle sera le résultat d’une technologie développée en interne. On attend les tests pratiques, car en dépit des dires des constructeurs, ce type de son est rarement satisfaisant.

  • WWDC 2020
  • WWDC 2020
  • WWDC 2020

watchOS 7 : partage de cadrans et suivi renforcé du sommeil

watchOS repart à l’assaut des améliorations progressives dont il est coutumier. Les cadrans seront ainsi plus souples, permettant l’affichage d’un plus grand nombre de complications si besoin. Ces nouveaux cadrans, une fois configurés, pourront cependant être partagés avec des contacts. Des cadrans préconfigurés pourront être proposés par les applications.

Plans est amélioré dans la lignée de ce qui a été vu sur iOS 14. L’application prend ainsi en charge les pistes cyclables et le temps d’itinéraire à vélo, ainsi que les dénivelés.

Dans l’application santé, la danse est prise en charge dans la liste des sports. Avec le gyroscope, l'accéléromètre et le rythme cardiaque (ECG), les informations devraient suffire à calculer globalement combien de calories ont été brûlées.

Plusieurs fonctions liées à la santé font leur apparition, comme le suivi du sommeil. L’utilisateur pourra définir une routine du soir pour se coucher dans de bonnes conditions. La montre pourra le réveiller le lendemain par une vibration discrète s’il l’a gardée à son poignet. Elle suivra également les mouvements pendant le sommeil, ce qu’elle laissait jusque-là aux applications tierces. L’Apple Watch pourra aussi détecter quand vous vous lavez la main et affichera le temps restant pour un « bon lavage ».

  • WWDC 2020
  • WWDC 2020
  • WWDC 2020

Des améliorations pour la vie privée, HomeKit enrichi, tvOS 14

Sign-in with Apple se voit améliorée avec une fonction a priori réclamée à grands cris : pouvoir convertir un compte existant vers le système d’authentification. On attend de voir la mise en pratique pour en savoir plus.

La géolocalisation est encore une fois retravaillée. Les applications l’utilisant déclencheront l’affichage d’une icône permanente. En outre, il sera possible de restreindre la zone géographique à laquelle peut accéder. Dans le même esprit, les applications devront non seulement demander la permission pour suivre l’utilisateur, mais également indiquer ce qu’elles font de ses données. En clair, ce que réclame le RGPD, appliqué aux applications mobiles.

Quant à la domotique, elle rattrape son retard sur certains points et en améliore d’autres. HomeKit permettra par exemple à iOS 14 de mieux prendre en charge les caméras, avec possibilité de zoomer, définir les zones à surveiller et reconnaitre les visages. Connecté, le HomePod pourra annoncer qui est à la porte, et plus uniquement qu’il y a quelqu’un. L’application Maison est révisée, en priorisant les dispositifs reconnus comme importants, à l’instar des serrures.  La chaleur du blanc dans les ampoules connectées (type Hue) pourra s’adapter automatiquement selon l’heure de la journée.

La transition vers tvOS 14 s’est faite sans annonce, par l’intermédiaire d’une annonce domotique : les caméras de la maison pourront être affichées sur l’Apple TV, y compris en mode picture-in-picture. AirPlay supportera la 4K. Apple a glissé au passage une annonce d’ampleur pour son offre tv+ : l’arrivée en 2021 de Fondation, basée sur la célèbre série de livres écrits par Isaac Asimov.

  • WWDC 2020
  • WWDC 2020
  • WWDC 2020
  • WWDC 2020

macOS Big Sur : c’est l’heure du changement graphique

Big Sur – le nom fera rire – signe un renouvellement de l’expérience utilisateur, surtout par un changement complet de la charte graphique. L’inspiration est évidente : iOS.

Les fenêtres, widgets et autres éléments ont l’air tout droit sortis du système mobile, avec des angles très arrondis, une apparence plus plate, une transparence toujours là, des icônes retravaillées… Si l’on en croit Apple, c’est la plus grosse refonte graphique du système depuis ses débuts et chaque recoin a été passé en revue.

Toutes les interfaces sont revues, Messages récupère les capacités de grande sœur d’iOS (dont les effets), le Finder affiche une vue plus dense en informations (et rappelant Fichiers dans iPadOS), la grille dans Photos est calquée sur celle de l’iPad et est basée sur Metal (donc meilleures performances), les applications Catalyst sont mieux intégrées, le centre de notifications reprend lui aussi le modèle d’iOS avec regroupement des notifications et widgets, et les développeurs peuvent d’ailleurs créer des widgets tiers.

WWDC 2020WWDC 2020

Et oui, Apple passe bien à l’architecture ARM

« Le propre silicium d’Apple » : c’est ainsi que Tim Cook a présenté la nouvelle transition matérielle des Mac. Au revoir Intel, bonjour l’architecture ARM, sous forme bien sûr de la série de puces Axx, dont l’A14 devrait être la prochaine itération, présentée en automne avec le nouvel iPhone.

Apple s’est répandue ensuite en explications diverses sur la jauge performances/autonomie à placer avec précision. On y retrouvera la partie graphique, l’enclave sécurisée, etc. Mais si les Mac reprendront la même architecture, ils auront leurs propres puces, inspirées de celles Apple existantes.

Comme on pouvait s’y attendre, toutes les applications Apple compilées pour Big Sur sont déjà prêtes à fonctionner nativement sur les prochaines machines. La compilation, pour les développeurs tiers, passera par une « simple case à cocher » dans Xcode. Mais dans la pratique, on sait bien que ce ne sera pas aussi simple.

Le changement d’architecture matérielle est une étape complexe, bien plus que ce qu’Apple laisse entendre.

  • WWDC 2020
  • WWDC 2020
  • WWDC 2020
  • WWDC 2020

Les développeurs se préparent, Rosetta 2 à la rescousse

Plus important d’ailleurs, plusieurs gros éditeurs tiers sont déjà de la partie. Les produits Adobe et Microsoft sont déjà en cours de conversion, une démonstration ayant servi de preuve. On aura au moins eu la confirmation que la prochaine version de PowerPoint se servira de l’API Metal et devrait donc être nettement plus fluide.

Universal 2 est donc annoncé, avec des binaires qui contiendront toutes les versions nécessaires, selon la machine qui sera utilisée. Même Parallels Desktop était dans la démonstration, avec un Linux dont on ne sait pas trop s’il tournait vraiment bien ou pas. Rien n'a été dit pour le support de Windows 10 ou même Bootcamp.

Et quitte à exhumer un nom du passé, Rosetta (transition de PowerPC vers Intel) sera de retour en version 2. Apple promet de meilleures performances, convertissant les applications à l’installation, recompilation dynamique pour JIT, etc. Un autre domaine où on attend clairement de voir le résultat, car là encore, les performances ne sont jamais aussi bonnes que celles annoncées. Il faudra également voir combien de temps ce dispositif restera en place.

En revanche, et c’est l’une des plus grosses conséquences, le passage à ARM permettra aux utilisateurs de macOS d’installer des applications iOS/iPadOS et de s’en servir directement sur un Mac. Du moins, « la plupart des applications » selon Apple. Sans plus d'informations sur les limitations. Les jours à venir permettront sans doute de les détailler.

Curieusement, après avoir tant vanté les avantages de cette transition, la firme a annoncé... que de nouvelles machines Intel étaient en approche. Cette migration vers des SoC Apple/ARM doit durer deux ans.

Apple annonce un Developer Transition Kits avec A12Z

Les développeurs pourront acheter des « Developer Transition Kits », en fait des Mac mini basés sur une version modifiée de la puce A12 (A12Z), accompagnée par 16 Go de mémoire. Aucun modèle de « Mac ARM » n’a encore été annoncé. On imagine que ce sera pour l’automne, les rumeurs – particulièrement précises cette année – évoquant un MacBook et un iMac vers la fin de l’année. On découvrira alors leurs tarifs, connectique et les options de configuration proposées.

Les premières bêtas pour développeurs seront disponibles dans la soirée, tandis que les premières publiques arriveront en juillet. Quant aux versions finales, elles seront proposées comme d’habitude pendant l’automne. Elles sortent le plus souvent entre une et trois semaines après l’annonce des nouveaux produits.

WWDC 2020

132 commentaires
Avatar de LordZurp Abonné
Avatar de LordZurpLordZurp- 22/06/20 à 16:35:55

ha non, là c'est carrément abusé l'illustration ! remboursez moi !

(et je m'en fous, je viens de vendre le rein de mon voisin contre un MBP 16)

Avatar de FFManiac Abonné
Avatar de FFManiacFFManiac- 22/06/20 à 18:00:11

Grand fan de l'interface de Windows Phone, je suis content de la voir revivre dans iOS14 :D

Avatar de yorglaa Abonné
Avatar de yorglaayorglaa- 22/06/20 à 18:29:59

Mettre ne image les Fondations d'Asimov ... probablement en série pour ados avec son panel de stéréotypes multi-ethnique, multi-genre, multi-sexuel, petites amourettes à la con et bande-son avec les derniers tubes du moment... Pauvre Asimov !
Je n'ai rien contre le multi-tout ... mais le mode série pour ado avec ce genre d'oeuvre, beurk !

Édité par yorglaa le 22/06/2020 à 18:32
Avatar de ilink Abonné
Avatar de ilinkilink- 22/06/20 à 18:41:35

J’ai adoré Windows phone

Avatar de Sevodric Abonné
Avatar de SevodricSevodric- 22/06/20 à 18:43:59

Les gros boutons dans la barre de titre des fenêtres me font un peu penser à Gnome.

Avatar de misterB Abonné
Avatar de misterBmisterB- 22/06/20 à 18:50:39

J'ai du mal a comprendre la logique d'annoncer le switch vers les puces Ax et ensuite enchainer sur l'annonce de nouvelles machines intel :D:D

Avatar de Vincent_H Équipe
Avatar de Vincent_HVincent_H- 22/06/20 à 18:51:43

Ou alors on attend de voir ce que ça donne :D

Avatar de sam_data Abonné
Avatar de sam_datasam_data- 22/06/20 à 18:55:27

Quand Apple fait du Android 4.4.2 (widget, étiquette vidéo, ...) 

Encore un peu (et l'écran d'accueil!) et les utilisateurs iOS ne seront plus perturbés de migrer sur Android.

Avatar de Bixou INpactien
Avatar de BixouBixou- 22/06/20 à 18:57:53

Et mon 6S qui rempile pour une année de MàJ en plus :D

Ça va être intéressant la transition vers ARM. Ils ont rapidement évoqué Docker/Linux, je languis de voir si les performances seront au rendez-vous (surtout pour le 1er)

Avatar de Gawked Abonné
Avatar de GawkedGawked- 22/06/20 à 19:04:24

Sur le paragraphe détaillant Rosetta : "compilant dynamiquement le JavaScript" : non. Ce qu'Apple a expliqué c'est que Rosetta 2 pourra également recompiler le code pendant que l'app s'éxecute, utile pour des apps faisant ce que l'on appelle de la compilation Just-In-Time (JIT). Des apps telles que les navigateurs qui compilent le JavaScript à la volée, mais Rosetta en lui même n'ingère que des instructions AMD64, il n'a aucune idée que JavScript existe.

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 14