Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

StopCovid : Cédric O saisit le Conseil national du Numérique

Réponses à rendre le 24 avril
Droit 2 min
StopCovid : Cédric O saisit le Conseil national du Numérique
Crédits : Marc Rees (licence CC-BY-SA 3.0)

Cédric O a saisi ce 14 avril le Conseil national du numérique sur le projet StopCovid, l’application de suivi de contact. Next INpact diffuse la lettre de saisine.

L’application fera l’objet d’un débat à l’Assemblée nationale puis au Sénat, les 28 et 29 avril prochains. « Je souhaite qu'avant le 11 mai, nos assemblées puissent en débattre et que les autorités compétentes puissent nous éclairer », avait ainsi posé Emmanuel Macron dans sa dernière adresse aux Français, le 13 avril.

Le lendemain, le secrétaire d’État au numérique a officiellement saisi le CNNum du sujet. Dans ce document, il rappelle ses points cardinaux : respect du cadre légal européen et français, utilisation volontaire et anonymisation des données « de telle manière que personne ne puisse être capable ni de retracer la liste des personnes testées positives ni, le cas échéant, de reconstituer qui a contaminé qui ». La CNIL sera associée et le projet sera open source.

Dans sa lettre de saisine, Cédric O entend désormais s’appuyer aussi sur l’expertise du Conseil national du numérique, « dans la mesure où celle-ci serait retenue dans une stratégie sanitaire d’allègement du confinement, en conformité avec les obligations sanitaires associées ».

Il demande au CNNum de lui faire part des « points d’attention » et autres « améliorations possibles » et de lui adresser ses recommandations pour « permettre son adoption par le plus grand nombre et notamment sur la question essentielle de l’inclusion ». Tous les Français ne disposant pas d’un smartphone, la question de l’inclusion est évidemment centrale.
Le CNNum, qui a déjà commencé ses auditions, devra rendre sa copie au plus tard le 24 avril prochain.

Aujourd'hui, devant la commission des Affaires économiques de l'Assemblée nationale, Cédric O a relevé ne pas être certain de pouvoir sortir l’application au 11 mai. Elle ne serait pas même finalisée pour des débats des 28 et 29 avril au Parlement.

 

cédric O saisine CNNUM stopcovi

 

 

 

124 commentaires
Avatar de Nicky5 Abonné
Avatar de Nicky5Nicky5- 17/04/20 à 15:34:20

"Tous les Français ne disposant pas d’un smartphone" J'en ai un mais il ne sera pas pris en charge fatalement puisque c'est un Windows Phone :langue:

Avatar de anonyme_eef969e99a274610807fd9faa41faeaa Abonné

Les individus ont plus sûrement un médecin traitant et une mémoire naturelle, qu'un smartphone capable de retrouver des contacts sans capacité à les géolocaliser et les identifier.

M'est avis qu'on va réinventer le fil à couper le beurre, mais ce sera numérique et sans contact, donc ce sera plus moderne.    [https://www.youtube.com/watch?v=G3L-hqyd-eQ](https://www.youtube.com/watch?v=G3L-hqyd-eQ) (j'ai pensé à ça - film de 1994)

 
Mais bravo aux équipes qui découvriront une telle application mobile, en espérant qu'elle arrive avant le vaccin... un peu de challenge pour motiver les troupes. ;-)

Édité par joma74fr le 17/04/2020 à 16:04
Avatar de Eviv_Bulgroz Abonné
Avatar de Eviv_BulgrozEviv_Bulgroz- 17/04/20 à 16:27:56

Nicky5 a écrit :

"Tous les Français ne disposant pas d’un smartphone" J'en ai un mais il ne sera pas pris en charge fatalement puisque c'est un Windows Phone :langue:

Wé... pareil ^^

Du coup d'ailleurs, mon idnum sur laposte ne fonctionne plus complètement :craint:

Et la procédure de revalidation me demande d'utiliser un téléphone "Adndroid ou iPhone"... Comment être obligé de "tuer" mon bon vieux Nokia 735 qui marche si bien...

Avatar de Ami-Kuns INpactien
Avatar de Ami-KunsAmi-Kuns- 17/04/20 à 16:41:42

Il n’y à pas que des Français en France, les résidents, diplomates et voyageurs seront-il exempter?

Avatar de Meptalon Abonné
Avatar de MeptalonMeptalon- 17/04/20 à 17:30:31

Pas un problème les voyageurs. Les virus auront trop peur des affiches dans les aéroports ! :)

Avatar de 127.0.0.1 INpactien
Avatar de 127.0.0.1127.0.0.1- 17/04/20 à 17:45:02

Ah, le CNNum et son vice-président si soucieux des libertés. J'ai toute confiance.

Avatar de Nicky5 Abonné
Avatar de Nicky5Nicky5- 17/04/20 à 18:37:42

J’ai un xiaomi pour ce genre de problème et pour waze uniquement. Sinon je ne l’allume pas :D

Avatar de fred42 INpactien
Avatar de fred42fred42- 17/04/20 à 18:56:41

joma74fr a écrit :

Les individus ont plus sûrement un médecin traitant et une mémoire naturelle, qu'un smartphone capable de retrouver des contacts sans capacité à les géolocaliser et les identifier.

Aujourd'hui, quand je sors, je ne croise que des gens que je ne connais pas. Ma mémoire et la leur ne serviraient à rien pour prévenir que l'un d'entre nous était contaminé. Et quand on sera sorti du confinement, il faudra quand même minimiser les rencontres, ça ne sera pas très différent.

Et quand je dis aujourd'hui, c'est au sens propre : je suis allé faire les courses de la semaine et j'ai croisé dans l'hypermarché d'autres clients, certains plusieurs fois, la caissière et sur le chemin du retour un policier (police nationale) qui n'était même pas équipé pour lire le QRcode de mon attestation de sortie ! Il s’est donc approché pour faire semblant de lire le texte sur mon smartphone ! Il avait un masque mais pas moi.

Avatar de Futureman INpactien
Avatar de FuturemanFutureman- 17/04/20 à 19:10:07

Et pourquoi pas réinstaurer la crécelle ?

Perso je préfèrerais qu'ils dépensent autant d'énergie dans le contrôle sanitaire des entreprises, la sécurisation de la situation, l'organisation de la reprise d'un semblant de vie normale, au moins la préparation à court terme de la société à vivre avec ce virus. Parce que sinon un déconfinement aussi rapide j'y crois pas...

Au lieu de s'évertuer encore et toujours à vouloir fliquer les gens et contrôler leurs déplacements.
C'est devenu un réflexe en fait.

Pour l'instant les gens ont peur alors ils ne sortent pas ! Ya rien à fliquer !

Avatar de fred42 INpactien
Avatar de fred42fred42- 17/04/20 à 19:23:44

Le problème avec la crécelle, c'est que si tu ne sais pas que tu es contagieux, tu ne vas pas l'agiter. Là, ça permet de remonter en arrière dans les croisements une fois que l'on est contagieux.

Sinon, je te rassure, ils sont plusieurs à travailler en parallèle sur plusieurs sujets.

Il ne s'agit pas de fliquer mais de tracer anonymement des rencontres y compris avec des inconnus et ensuite les prévenir du risque avant même qu'ils ne soient contagieux.

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 13