[MàJ] RIM paiera 65 millions de dollars à Nokia pour faire la paix

Stille Nacht
Mise à jour : Repéré par le site All Things Digital, un document de la SEC (Securities and Exchange Commission) américaine indique que le premier versement de RIM à Nokia sera de 50 millions d’euros, soit environ 65 millions de dollars. Le même document indique que cette perte sera présente dans les comptes du troisième trimestre fiscal 2013 du constructeur canadien. Les royalties futures ne sont revanche pas précisées.

Nokia et RIM étaient en conflit depuis des années pour plusieurs brevets. Le Finlandais accusait le Canadien de violer sa propriété intellectuelle et des affaires étaient en cours dans plusieurs pays, dont les États-Unis. Pourtant, les deux firmes viennent d’annoncer qu’elles abandonnaient leurs plaintes et qu’un accord de licences avait été signé.

twitter blackberry

 

Il s’agit d’une nouvelle qui tomberait presque à pic pour un réveillon de Noël : RIM et Nokia ont fait la paix. Les deux sociétés s’affrontaient aux États-Unis, au Royaume-Uni et au Canada sur la base d’accusations de violation de la propriété intellectuelle. Nokia pointait en effet RIM du doigt pour avoir utilisé dans ses BlackBerry plusieurs technologies Wi-Fi dont il possédait les brevets. Le constructeur avait de fait déposé plusieurs plaintes et préparait même des demandes d'injonctions pour faire interdire la vente des téléphones de RIM dans les trois pays concernés.

 

Mais dans un communiqué de presse, Nokia annonce que la guerre est terminée. Les deux constructeurs ont signé un accord de licences mettant fin à toutes les affaires en cours dans l’ensemble des pays. RIM va payer à Nokia une somme non précisée pour clôturer l’ensemble des procédures. D’autres versements, dont les montants n’ont pas non plus été indiqués, auront lieu pour offrir à RIM l’accès aux brevets qui étaient au coeur du conflit.

 

Si côté Nokia on se félicite évidemment que la propriété intellectuelle ait été reconnue, le vrai soulagement doit se faire outre-Atlantique. La situation de RIM est en effet problématique et la firme doit impérativement réussir avec ses prochains smartphones BlackBerry 10. Après une dévaluation vertigineuse de son action et des licenciements massifs, la fin de telles procédures contre Nokia apaisera la situation. Prochaine étape pour le Canadien : la présentation des nouveaux smartphones le 30 janvier.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !