Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Christophe Castaner veut faire de la France la patrie de la cybersécurité

Liberté sécurisée, sécurité libérée
Internet 2 min
Christophe Castaner veut faire de la France la patrie de la cybersécurité
Crédits : Marc Rees - CC-BY-SA 3.0

« La sécurité du 21e siècle passe par le cyber ». Au Forum de la Cybersécurité de Lille, le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner, a vanté « l’opportunité formidable » que constitue ce secteur, une opportunité « dont malheureusement se sont rapidement saisis les délinquants ». Il a à cette occasion souligné son intérêt pour la reconnaissance faciale.

Piratage, vol de données, arnaques aux cryptomonnaies, rançons, « les méthodes se multiplient, gagnent en sophistication ». Et derrière cette e-délinquance se cache du point de vue du ministre de l'Intérieur le crime organisé et le terrorisme.

« Des institutions n’aiment pas forcément notre démocratie, veulent aussi peser sur des évènements majeurs comme les élections » a-t-il ajouté. Le locataire de la Place Beauvau a rappelé le cas du CHU de Rouen pour souligner que la cybersécurité n’est en rien un luxe. « Un enjeu majeur pour la sécurité des entreprises et des institutions, dont nous devons nous emparer pleinement ».

Pour répondre à cette problématique, Christophe Castaner a pris d’autres exemples comme Perceval, plateforme permettant de signaler les usages frauduleux de cartes bancaires. Pharos, destinée à accueillir les signalements de contenus terroristes, pédopornographiques ou les appels à la haine, ou encore Cybermalveillance.gouv.fr, permettant d’engager des enquêtes sur les arnaques et autres chantages à la webcam.

Une plateforme est en cours d’élaboration pour lutter contre les escroqueries en ligne. Elle permettra de déposer une plainte à distance. Voilà autant de « fer de lance pour un Internet plus sûr ».

« La menace évolue, elle nous oblige à faire évoluer les outils ». Et le ministre de signaler la saisie de 182 bitcoins l’an passé ou l’arrestation d’un « hacker français », soupçonné d’avoir adressé des millions de mails… « Notre sécurité a pris le tournant du cyber » s’est félicité le chef de l’Intérieur.

« On ne peut pas s’arrêter là, il faut faire de la France la patrie de la cybersécurité ». Les travaux autour du livre blanc sur le sujet avancent. « Nous sommes engagés pour proposer des solutions pour l’avenir ». Au cœur des réflexions ? « Toutes les options sont sur la table ». L’IA et la reconnaissance faciale sont en bonne place, s’il est possible de trouver « un équilibre entre sécurité renforcée et libertés rigoureusement protégées ».

Et le ministre de s’agacer des critiques adressées à l’encontre de l’État, qui veille « sur les libertés », quand des vies entières sont « transparentes », notamment sur les réseaux sociaux. Sur la reconnaissance faciale et les autres thèmes, ne critiquez pas l’État gardien des libertés quand les GAFAM, eux, exploitent jusqu’à la corde quantité de données personnelles.

Christophe Castaner a indiqué vouloir aider les start-ups. L’une des pépinières sera le futur cybercampus, sur lequel nous reviendrons plus en détail. « Je veux que nous soyons un partenaire protecteur qui défendra sans cesse la souveraineté numérique française ».

58 commentaires
Avatar de yannick2k INpactien
Avatar de yannick2kyannick2k- 30/01/20 à 11:45:00

j'aime bien tous ces gens (politique, industriel...) qui "veulent", mais n'en donne pas les moyens de le faire...
moi je veux être riche, mais pas sûr de l'être un jour :non:

Avatar de AncalagonTotof Abonné
Avatar de AncalagonTotofAncalagonTotof- 30/01/20 à 12:07:26

'tention, désolé, énervé.
La sécurité du 21e siècle passe par foutre ce pignouf en prison pour toutes ses conneries en tant que ministre de l'intérieur : cf le décompte de David Dufresne, une raison parmi trop de raisons
En parlant de cyber fait marcher les caméra piéton de tes flics en permanence déjà, et pas quand ça les arrange seulement.

Avatar de Dj Abonné
Avatar de DjDj- 30/01/20 à 12:12:15

"Une plateforme est en cours d’élaboration pour lutter contre les
escroqueries en ligne. Elle permettra de déposer une plainte à distance.
Voilà autant de « fer de lance pour un Internet plus sûr »."

Une plateforme alors qu'il suffit de rajouter un champs a Pharos... :reflechis:

Avatar de johanns Abonné
Avatar de johannsjohanns- 30/01/20 à 12:14:55

Mr Castaner semble oublier que les principaux acteurs sont les fonctionnaires (et contractuels) qui travaillent dans les SIC...et aujourd'hui le constat est que le marché du privé est bien plus intéressant à presque tous les niveaux (quel intérêt d'être fonctionnaire aujourd’hui? emploi à vie? pfff ça ne veut plus rien dire).
 
Mettez les moyens, donnez un vrai intérêt à mettre ses compétences auprès des administrations de ce pays et on verra alors pour ce beau projet.

Avatar de Toaster Abonné
Avatar de ToasterToaster- 30/01/20 à 12:51:34

Parce que les GAFAM avalent une quantité astronomique de données, l’État français se donne le droit de faire la même chose ?

Logique imparable.

Avatar de skankhunt42 Abonné
Avatar de skankhunt42 skankhunt42 - 30/01/20 à 13:07:16

J'ai vu sur internet un pompier sans casque sur un camions de CRS ce faire allumer au LBD quasiment à bout portant alors qu'il ne représentait aucun danger. J'ai aussi lu qu'a strasbourg il y avait eu plus de 300 voitures brulées au nouvel an.

« Notre sécurité a pris le tournant du cyber » : Cela veut dire que l'information "cyber" sera traité pareil et plus diffusé pour ne pas faire peur à la population.

FOUTU CONNARD !
 

AncalagonTotof a écrit :

'tention, désolé, énervé. La sécurité du 21e siècle passe par foutre ce pignouf en prison pour toutes ses conneries en tant que ministre de l'intérieur : cf le décompte de David Dufresne, une raison parmi trop de raisonsEn parlant de cyber fait marcher les caméra piéton de tes flics en permanence déjà, et pas quand ça les arrange seulement.

Le pire c'est qu'a la télévision il ose dire " si il y à eu faute " , alors qu'il est évident qu'un flic qui frappe au sol à coup de poing un manifestant c'est forcément une faute

FOUTU CONNARD !

Avatar de anagrys Abonné
Avatar de anagrysanagrys- 30/01/20 à 13:32:56

Les travaux autour du livre blanc sur le sujet avancent.

Je pense que s'il est du même tonneau que le livre blanc qui, en 1996, avait déclaré que ce truc, là, cet "intertube" (ou internet...?) n'a aucun avenir face au Minitel parce-qu'il est impossible d'y monnayer quoi que ce soit, alors on est clairement sauvés ! On l'aura echappé belle !

Avatar de anonyme_f6b62d162990fde261db0e0ba2db118e Abonné

Faut-il en déduire qu'il est contre les backdoors dans les solutions de chiffrement?

Avatar de WereWindle INpactien
Avatar de WereWindleWereWindle- 30/01/20 à 13:40:12

je ne vois pas vraiment ce qui te permet de déduire cela.

Si tu copiais-collais ce qu'il dit dans leur système Perceval, il te répondrait "c'est pas faux" :transpi:

Avatar de Hard3sign INpactien
Avatar de Hard3signHard3sign- 30/01/20 à 13:42:43

Il a du budget pour mettre ça en œuvre? Beaucoup de budget?

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 6