Brevets : Apple perd une manche contre Samsung au Japon

Vérité en deçà des Pyrénées, erreur au-delà.

Un tribunal japonais vient de débouter Apple de sa plainte contre Samsung, accusé encore et toujours de violation de brevet.

Samsung Galaxy Note

 

Cette affaire n'est qu'un front de la guerre mondiale à laquelle se livre les deux géants de l'électronique. Au Japon, étaient en cause les Galaxy et les tablettes de Samsung. Apple estimait spécialement que Samsung lui avait pillé sa technologie brevetée de transfert synchronisé de musique et vidéo. En vain. « Les produits du défendeur ne semblent pas utiliser la même technologie que les produits du requérant, nous rejetons donc les arguments du requérant et jugeons que le coût de la procédure judiciaire sera payé par ses soins » a répondu le juge Tamotsu Shoji, selon des propos rapportés par l'AFP.

 

Apple réclamait un peu plus d’un million de dollars pour cette violation allégué de ses brevets iPad et iPhone. L’affaire n’est cependant pas éteinte puisque la firme américaine peut toujours faire appel de la décision rendue par le tribunal de Tokyo.

 

Dans le même temps, aux États-Unis, Apple a obtenu la semaine dernière la condamnation de son concurrent à 1,05 milliard de dollars. Une somme représentant un tiers des bénéfices nets du concurrent au premier trimestre. Le 6 décembre, toujours outre-Atlantique, aura lieu l’audience visant à faire interdire huit smartphones Samsung sur le territoire.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !