Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Derrière la valse des promotions sur le fixe et mobile, une hausse globale des tarifs

Cette fois, l'infidélité paye largement
Internet 6 min
Derrière la valse des promotions sur le fixe et mobile, une hausse globale des tarifs
Crédits : bumbumbo/iStock

Malgré les promesses de certains, la multiplication des promotions continue chez les opérateurs et FAI. Et bien qu'elle ne devrait pas s'arrêter de sitôt, on assiste au fil des mois a une augmentation sensible des tarifs, par petites touches successives. C'est encore le cas aujourd'hui avec des changements chez Bouygues Telecom et Free Mobile. 

Depuis plusieurs mois, opérateurs et fournisseurs d'accès tentent de remonter doucement leurs prix, ajoutant de nouvelles offres et services à leur catalogue, et ainsi gonfler leurs revenus.

Parfois cela concerne les anciens clients, avec les fameux « enrichissements » d'abonnement servant à justifier une augmentation au détour d'un email ou d'un courrier, parfois envoyé en période creuse (vacances, week-ends, etc.). Pour les nouveaux, cela prend la forme de modifications plus ou moins discrètes des réductions proposées la première année.

Bouygues Telecom joue au yo-yo, Free Mobile fait de la « magie »

Dernier exemple en date : Bouygues Telecom qui a rehaussé de 2 euros le tarif de Bbox Must et Ultym en  fibre optique. Ils passent respectivement à 19,99 et 24,99 euros par mois la première année (34,99 et 41,99 euros par mois ensuite) et sont désormais parfaitement alignés avec les offres xDSL. Ces derniers restent par contre deux euros moins chers par mois (32,99 et 39,99 euros respectivement) après 12 mois. Nous avons questionné le FAI sur le sujet.

 

Il nous explique que les « prix promotionnels de la première année peuvent varier à la hausse comme à la baisse, ADSL, fibre indépendamment ». Dans tous les cas, « il n’y a pas de volonté d’alignement » entre la fibre et le xDSL affirme-t-il.

Comme il nous le rappelle, à juste titre, « de mars à juin les prix promotionnels de la première année pour Must et Ultym étaient de 19,99 et 24,99 euros puis de 17,99 et 22,99 euros de juin à octobre »... avant donc de revenir à 19,99 et 24,99 euros par mois. Les modifications sont donc courantes, à la hausse ou à la baisse, fonction du contexte commercial.

Chez Free Mobile aussi des changements ont récemment eu lieu. Alors que la « série Free » était encore récemment à 8,99 euros par mois avec 50 Go de data, elle est passée à 9,99 euros début octobre, avec 60 Go de 4G au lieu de 50 Go. Fin octobre, nouveau changement : le tarif de 9,99 euros par mois reste, mais la quantité de data n'est plus que de 50 Go. 

Bref, un mois plus tard le forfait est revenu à son niveau de début octobre, avec une hausse de 1 euro. Les autres opérateurs sont également concernés, mais les changements sont trop nombreux pour les signaler tous.

Les promotions désormais à partir de 10 euros sur le mobile

De manière générale, ils ont tous mis fin à leurs tarifs aux alentours de 5 euros par mois et il faut maintenant compter 10 euros par mois minimum sur le mobile pour avoir quelques dizaines de Go au gré des promotions des uns et des autres.

Bouygues Telecom et Sosh poussent même le bouchon un peu plus loin. Chez ce dernier, la promotion sur le forfait 20 Go est passée de 9,99 à 11,99 euros ce mois-ci, tandis que l'abonnement B&You 40 Go qui était à sous la barre des 10 euros est aussi à 11,99 euros par mois, mais avec 50 Go de data. Deux euros de plus pour 10 Go, mais surtout un prix d'appel qui augmente de 20 % pour les nouveaux clients, de quoi améliorer l'ARPU.

Derrière la générosité des opérateurs sur les quantités de data se cache donc une volonté d'augmenter les prix. Alors que 40 ou 60 Go seront largement suffisants (et même trop) pour une grande majorité des utilisateurs, ils n'ont pas le choix : il faut désormais payer au moins 11,99 euros, ou bien aller voir ailleurs.

Nous sommes très loin des offres passées comme les forfaits B&You 20 Go à moins de 5 euros par mois, sans limite de durée, et on ne parle même pas de l'offre Free Mobile à 0,99 euro.

Bouygues Telecom tente d'ailleurs régulièrement de pousser ses clients à « enrichir » leur abonnement avec des Go supplémentaires par exemple. Une option ajoutée automatiquement, avec une hausse à la clé. Une stratégie largement pratiquée par SFR à une époque. Les clients sont évidemment prévenus en amont et ont la possibilité de refuser les changements ou de partir, leur abonnement étant sans engagement. Mais combien oublieront ou laisseront faire par flemme ? L'opérateur chercher ainsi à augmenter progressivement son ARPU (revenu par abonné).

Pourtant, RED by SFR et Bouygues Telecom (B&You) mettent parfois en avant le fait que leurs offres n'ont pas de limite de durée, contrairement à Free et Sosh où les promotions sont valables la première année. Ils oublient alors de préciser qu'ils peuvent toujours modifier votre contrat à tout moment s'ils le souhaitent.

Contre 15 euros en moyenne sur le fixe

Sur le fixe, l'abonnement RED by SFR n'a pas changé de prix (22 euros en fibre et câble, 15 euros en xDSL), mais alors que l'option Débit Plus pour la fibre et le câble (jusqu'à 1 Gb/s et 400 Mb/s au lieu de 200/50 Mb/s seulement) était incluse, tout comme les appels vers les mobiles, la première a disparu et elle est désormais facturée 5 euros par mois. La seconde a pendant un temps été remplacée par 10 Go sur le cloud de SFR... avant de revenir. 

De manière générale, le tarif de base de l'accès internet fixe est désormais de 10/15 euros par mois ; là aussi fini les Freebox et autre Bbox à moins de 5 euros. La Freebox Crystal (sans télévision ni VDSL) est pour l'instant la seule à 10 euros, tandis que le cœur de la gamme commence désormais à 15 euros par mois avec les Bbox FitRed Box (xDSL), SFR Box et autre Freebox Mini 4K. Sosh se démarque en étant à 19,99 euros par mois.

Pensez à faire jouer la concurrence et vérifier votre facture

Attention, il s'agit évidemment de tarifs valables uniquement la première année dans la grande majorité des cas, l'augmentation est ensuite sévère puisque le prix peut être multiplié par deux ou trois suivant les cas. 

Si ce n'est pas encore fait, pensez bien à vérifier combien vous coûte votre abonnement sur le fixe et le mobile. Vous pourriez bien faire de substantielles économies en changeant de crémerie, et en répétant cette opération tous les ans au minimum. Les procédures sont désormais largement simplifiées avec la portabilité, sur le fixe et le mobile.

Vous donnez votre ancien numéro et RIO à votre nouvel opérateur/FAI, qui s'occupe de porter le numéro de téléphone et de résilier votre ancien abonnement. Simple, rapide, efficace et surtout vecteur d'économies. Vous pouvez également consulter nos comparateurs  d'offres fixes et mobiles :

33 commentaires
Avatar de fofo9012 Abonné
Avatar de fofo9012fofo9012- 31/10/19 à 11:48:59

roooh le sous-titre :)

Avatar de tmtisfree Abonné
Avatar de tmtisfreetmtisfree- 31/10/19 à 12:00:40

Derrière la générosité des opérateurs sur les quantités de data se cache donc une volonté d'augmenter les prix pour conserver leur marge

Comment croyez-vous que les taxes, impositions, obligations, interdictions et autres inepties administratives et/ou légales antiéconomiques étatistes contre les entreprises allaient se traduire dans les faits autrement que par vous, le cochon de payeur, être obligé de payer plus pour moins ?

C'est ça le socialisme une fois descendu du haut de la pyramide à la base !

Avatar de fofo9012 Abonné
Avatar de fofo9012fofo9012- 31/10/19 à 12:08:55

Bon, je suis content de toujours avoir mon forfait virgin de l'époque à 7.99(intiajlement 2h/2Go) tout illimité et 9go de fair use.
J'ai simplement accepté ce qui était gratuit (passage gratuit en 4G, passage de 2h à illimité,augmentation du fair use de 2Go à 9go en cumulant des options gratuites) et refusé tout ce qui était payant (passage sur un forfait RED au rachat puis promo à 50go à 2€ seulement).

Avatar de dimounet Abonné
Avatar de dimounetdimounet- 31/10/19 à 12:13:49

J'ai un forfait mobile B&U à 4,99€. Au bout d'un an j'ai reçu une "offre "d'enrichissement" qui faisait passer l'abonnement à 8,99€. Que j'ai refusé, bien sûr... Ils réessayeront surement au prochain anniversaire...

Avatar de anonyme_eef969e99a274610807fd9faa41faeaa Abonné

Penser également à relancer son FAI (twitter ou téléphone au service client ou résiliation ou autres) : parfois le fournisseur a quand même envie de ramener sa brebis égarée avec le reste de son cheptel.

Mais c'est étonnant quand même de constater (pour ma part) comment le fournisseur est capable parfois de distribuer des remises commerciales sans rien demander en échange et en revanche de refuser ou botter en touche quand on lui demande de profiter d'une offre moins garnie en services spécialisés.

 
RIO (portabilité du numéro) est mon nouvel ami depuis plusieurs années maintenant. 

Édité par joma74fr le 31/10/2019 à 12:16
Avatar de Pseudooo Abonné
Avatar de PseudoooPseudooo- 31/10/19 à 12:25:14

N'importe quoi !

Avatar de Uther Abonné
Avatar de UtherUther- 31/10/19 à 12:33:20

Personellement, c'est pour ça que je suis passé chez Sosh. Au niveau des offres, j'ai l'impression que c'est eux qui sont le plus proche ce que Free faisait avant : une offre claire, sans fioriture qu'on te pousse plus ou moins de force.

Édité par Uther le 31/10/2019 à 12:33
Avatar de Dude76 Abonné
Avatar de Dude76Dude76- 31/10/19 à 12:58:10

Bouygues Telecom tente d'ailleurs régulièrement de pousser ses clients à « enrichir » leur abonnement avec des Go supplémentaires par exemple. Une option ajoutée automatiquement, avec une hausse à la clé. Une stratégie largement pratiquée par SFR à une époque. Les clients sont évidemment prévenus en amont et ont la possibilité de refuser les changements ou de partir, leur abonnement étant sans engagement. Mais combien oublieront ou laisseront faire par flemme ? L'opérateur chercher ainsi à augmenter progressivement son ARPU (revenu par abonné).

Je confirme.
Quand c'est arrivé sur mon abo, j'ai "refusé l'enrichissement" immédiatement. D'ailleurs, l'aspect payant de cet enrichissement n'est présenté que vers la fin de leur doc marketeux.
Et j'ai eu l'exact même coup pour l'abo de mon épouse;
Autant quand quelques mois après les abos j'avais reçu avec un vrai plaisir le fait que le prix de l'abonnement devenait "définitif/à vie" et non pas pour seulement une période, autant cette autre façon de faire est juste ignoble.
Personnellement, je trouve que ça s'apparente à de la vente forcée.

Avatar de jb18v Abonné
Avatar de jb18vjb18v- 31/10/19 à 13:00:05

perso forfait Sosh inchangé depuis 2015 (enfin la data a bien augmenté avec le temps de 1 ou 2Go à 22 aujourd'hui (20 + promo à vie 2Go/1€),) pour mobile + livebox (téléphone et internet) et un petit +5€ cette année pour la fibre 300/300. Pas de tv, pas besoin.
Donc 28€ jusqu'en juin, 32 et des miettes depuis :top:

Édité par jb18v le 31/10/2019 à 13:01
Avatar de mikeul Abonné
Avatar de mikeulmikeul- 31/10/19 à 13:26:50

à supprimer

Édité par mikeul le 31/10/2019 à 13:27
Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 4
  • Introduction
  • Bouygues Telecom joue au yo-yo, Free Mobile fait de la « magie »
  • Les promotions désormais à partir de 10 euros sur le mobile
  • Contre 15 euros en moyenne sur le fixe
  • Pensez à faire jouer la concurrence et vérifier votre facture
S'abonner à partir de 3,75 €