Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Cédric O imagine un lecteur de carte pour valider sa majorité à l'entrée des sites pornos

L'e-carte d’identité puis les jambes
Droit 4 min
Cédric O imagine un lecteur de carte pour valider sa majorité à l'entrée des sites pornos
Crédits : Assemblée nationale

Cédric O veut rassurer : le gouvernement n’imposera pas l’identité numérique pour s’inscrire sur un réseau social comme Facebook. Cependant, le secrétaire d’État au Numérique estime qu’un tel processus pourrait être intéressant pour valider son âge à l’entrée des sites pornos, sans pour autant identifier l'utilisateur.

Le ministère de l’Intérieur a publié l’édition 2019 de « l'état de la menace liée au numérique ».  Ce document dresse « un panorama complet des enjeux, des menaces et des réponses apportées » par la place Beauvau. 

À cette occasion, Christophe Castaner a soulevé la question de l’identité numérique. « La liberté, justement, voilà tout le paradoxe d’internet. L’anonymat protège tous ceux qui répandent des contenus haineux et permet à de faux comptes de se multiplier pour propager toutes sortes de contenus ».

Le ministre a fait cette suggestion : « Nous ne pouvons pas laisser les publications illicites se multiplier. Nous devons donc relever le défi de l’identité numérique pour que chaque Français, dès 2020, puisse prouver son identité et savoir avec qui il correspond vraiment ». Et celui-ci d’envisager à partir de l’année prochaine, « la mise en œuvre d’un parcours d’identification numérique sécurisée pour les personnes physiques ou morales ».

Le défi de l’identité numérique pour lutter contre les publications illicites, les contenus haineux et toutes les autres plaies de l’humanité connectée ? Le 10 juillet dernier, en Commission des affaires économies à l’Assemblée nationale, Cédric O a été interrogé sur le sujet par la députée LREM Christine Hennion. Le secrétaire d’État au numérique a voulu rassurer : « nous n’allons pas demander aux gens de s’identifier quand ils se connecteront à Facebook ! »

L'identification numérique à l'entrée des sites pornographiques

Cependant, celui-ci imagine déjà l’intérêt d’un tel dispositif (00:55:07 de la vidéo). « Vous pouvez avoir des protocoles qui permettent, par exemple si vous passez votre carte sur un lecteur, juste de savoir si vous êtes majeur ou pas, sans dire votre identité. C’est extrêmement intéressant sur Internet ».

Retombée immédiate, voilà « un outil essentiel pour lutter contre l’accès des enfants et des adolescents à la pornographie, parce que si vous [l’]imposez (…), cela permet de faire en sorte, sans vous identifier, de savoir si vous êtes majeur ou pas ».

En somme à l’entrée des sites pornographiques, il pourrait être imposé la lecture électronique d’un titre d’identité enrichi d’une puce pour valider la majorité du porteur. Bien entendu, cela n’empêcherait pas qu’un mineur se saisisse de la carte de ses parents, sans oublier l’usage d’un VPN pour géolocaliser son adresse IP dans des contrées moins sourcilleuses.

Un tel contrôle d’accès, visiblement inspiré de l’exemple anglais, n'est qu'une piste dans les législations en quête de solutions pour répondre à la difficulté de l'accès des plus jeunes au porno. 

Elle pourrait néanmoins poser de lourds problèmes si le site parvient à avaler beaucoup plus d’informations que le simple critère de l’âge. Des conséquences dramatiques pour la vie privée des personnes physiques. Ce n’est pas pour rien qu’à l’article 9, le règlement général pour la protection des données personnelles classe la vie ou l’orientation sexuelle des individus parmi les données sensibles dont les traitements sont, sauf exception, interdits.

Une vérification sans identification

« Il faut les protocoles pour faire en sorte que ce ne soit pas une identification mais juste une vérification de la majorité » insiste en ce sens Cédric O pour qui « l’identité numérique est porteuse de beaucoup de choses en termes de protection ». Ce doit être « un facteur de facilité et de simplicité, non un facteur de surveillance. C’est un élément absolument essentiel pour [sa] réussite »

« La position du gouvernement est qu’il est hors de question qu’on demande aux gens de s’identifier nommément lorsqu’ils se connectent aux réseaux sociaux ou veulent jouer à des jeux vidéo en ligne, poursuit le secrétaire d’État. Ils doivent pouvoir faire cela sous pseudonyme, sachant qu’ils ne sont jamais anonymes puisque derrière il y a une adresse IP et on peut aller les chercher. Elle est levée par la justice quand c’est nécessaire ».

Il a invité députés et sénateurs à se saisir du débat « parce qu’on voit toutes les questions qu’il y a derrière, particulièrement dans ce pays qui a connu des heures plus sombres voilà quelques dizaines d’années ».

Le gouvernement prépare actuellement une charte pour la protection des mineurs contre les contenus pornographiques. Une mission a en outre été lancée à Bercy pour définir « les meilleurs dispositifs techniques » pour assurer cette protection. Enfin, la proposition de loi Avia permettra, en l’état, de sanctionner jusqu’à 1,25 million d’euros par infraction, les plateformes de partage et les moteurs de recherche qui ne suppriment pas en 24 h l’accès vers les images, les vidéos et les textes pornographiques signalés par les internautes.

88 commentaires
Avatar de jb18v Abonné
Avatar de jb18vjb18v- 19/07/19 à 07:51:14

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

et si cette carte avait une bande magnétique, une puce, et permettait aussi de faire des achats en ligne, qui serait délivrée par la banque.. oh wait

(bon pas le même but, mais souvent l'aspect paywall des sites sert un peu à ça)

Avatar de Ami-Kuns INpactien
Avatar de Ami-KunsAmi-Kuns- 19/07/19 à 07:51:41

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Pour soutenir les buralistes, ventes de code de majorité sur présentation cni à 18€.😈
2 € pour les buralistes et 2€ pour Bercy et le reste pour soutenir les AD vu que cela concerne un peu la culture.😎

Avatar de Fabz31 Abonné
Avatar de Fabz31Fabz31- 19/07/19 à 08:03:38

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

J'ai mis un peu de temps à comprendre le sous-titre puis... j'ai bien rit
le sous-titre

Avatar de momal INpactien
Avatar de momalmomal- 19/07/19 à 08:09:25

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Et une carte pour valider son evasion fiscale, ou l'utilisation de montages offshore par les banques ?
"C'est pas pour fliquer, hein, non non, soyez sans inquietude"

Y'a quand meme pas mal de temps de député cramé pour qqchose qui n'est somme toute qu'un problème d'education, mais a force de se substituer aux parents, l'Etat va créer des monstres...

Faut juste leur faire comprendre que c'est pas ca les relations entre humains, et aussi que les sites de cul, ca n'est pas que pour montrer des nanas se faire tringler a la chaine, y'a des consequences qui vont les impacter.

Quand mon ado est venu me voir pour me dire que son pc ramait, ca a pas duré longtemps pour voir qu'il etait infesté de malware & co, issus pour la plupart de sites de cul.
Resultat, j'ai nettoyé, tout en lui montrant les traces laissées, et la seule reflexion que je lui ai faite, ca a été "cette fois je repare, mais la prochaine fois, si c'est les memes causes, tu te debrouilleras"
Ca l'a pas mal calmé, du coup, plus jamais de problèmes.

Avatar de Kazer2.0 Abonné
Avatar de Kazer2.0Kazer2.0- 19/07/19 à 08:14:11

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Moi ça me fait marrer cette manie de vouloir lutter contre "l'anonymat" en justifiant de son "identité".

Si je veux devenir anonyme, j'utilise mon vrai nom et prénom (et en cherchant sur Google, j'ai une dizaine d'homonyme parfait en France, nom et prénom combiné).

Avatar de jackjack2 Abonné
Avatar de jackjack2jackjack2- 19/07/19 à 08:19:33

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Ils doivent pouvoir faire cela sous pseudonyme, sachant qu’ils ne sont jamais anonymes puisque derrière il y a une adresse IP et on peut aller les chercher. Elle est levée par la justice quand c’est nécessaire ».

Il va se faire virer lui

Avatar de bloossom Abonné
Avatar de bloossombloossom- 19/07/19 à 08:19:36

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Encore la vieille rengaine de l'anonymat (qui n'en est presque jamais un total)... Le pire étant que la solution proposée n'est même pas apte à résoudre le "problème" qu'il souhaitent régler: les jeunes auront à peu près autant de difficultés à la contourner qu'un contrôle parental.

Ah et chapeau bas à Castaner: c'est vrai que c'est vraiment pénible la liberté... tant qu'il ne s'agit pas de celle de faire tabasser des manifestants par les forces de l'ordre.

Avatar de jackjack2 Abonné
Avatar de jackjack2jackjack2- 19/07/19 à 08:21:37

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

En tout cas pas mal, étape 1, les sites pornos potables se conforment au standard, étape 2, les gamins s'en détournent et vont sur des trucs shady, étape 3, "oula c'est grave, mettons en place le filtrage par liste secrète"

Avatar de Kiurg INpactien
Avatar de KiurgKiurg- 19/07/19 à 08:39:43

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

« La liberté, justement, voilà tout le paradoxe d’internet. L’anonymat protège tous ceux qui répandent des contenus haineux et permet à de faux comptes de se multiplier pour propager toutes sortes de contenus »

« Ils doivent pouvoir faire cela sous pseudonyme, sachant qu’ils ne sont jamais anonymes puisque derrière il y a une adresse IP et on peut aller les chercher. »

Attention Cédric contredire Castaner c'est dangereux xD

« ...pour que chaque Français, dès 2020, puisse prouver son identité... »

Pff c'est bien une réflexion de keuf ça... Quand j'sors de chez moi j'ai jamais ma carte d'identité. J'vois pas pourquoi je le ferais sur Internet.

Édité par Kiurg le 19/07/2019 à 08:40
Avatar de tomsierra Abonné
Avatar de tomsierratomsierra- 19/07/19 à 08:41:57

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

 J'aime bien la différence "d'appréciation" :

Christophe Castaner (...) «  L’anonymat protège tous ceux qui répandent des contenus haineux 
et

 Cédric O (...) "sachant qu’ils ne sont jamais anonymes puisque derrière il y a une adresse IP et on peut aller les chercher. Elle est levée par la justice quand c’est nécessaire ».

 

Lequel se fout de la gueule du monde ?

 

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 9