Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Avant l’appel de Christchurch, Facebook promet une suspension dès la première infraction grave

À consommer sans modération
Droit 3 min
Avant l’appel de Christchurch, Facebook promet une suspension dès la première infraction grave

Facebook annonce de nouvelles règles de modération, orientées vers la tolérance zéro, du moins sur le papier. La mise à jour des règles d’utilisation intervient quelques heures avant l’appel de Christchurch, qui sera dévoilé à Paris, cet après-midi, afin d’accentuer la lutte contre les contenus extrémistes en ligne. 

Cet après-midi sera lancé à Paris l’appel de Christchurch. En référence au massacre commis en Nouvelle-Zélande, diffusé en direct sur Facebook Live voilà tout juste deux mois, Emmanuel Macron dévoilera un document de quatre pages réclamant des plateformes et États participants une lutte plus musclée contre le terrorisme et l’extrémisme violent en ligne.

Facebook et Twitter seront de la partie, outre la Nouvelle-Zélande, la Jordanie, l’Irlande, le Sénégal, la Norvège ou encore le Royaume-Uni comme l’avait révélé le JDD dimanche dernier. La réunion sera organisée en marge du salon VivaTech et de la conférence des ministres du G7 sur le terrorisme et le numérique. Les États-Unis brilleront par leur absence.

Ce n’est donc pas un hasard si Facebook a dévoilé ce jour de nouvelles règles de modération portant notamment sur ses flux live. Jusqu’à présent, lorsqu’une personne publiait des contenus contraires aux standards de la communauté, « nous supprimions leurs contenus » rappelle le réseau social.

Ce n’est qu’en cas de réplique depuis le même compte qu’une suspension d’accès était envisagée. « Et dans certains cas, nous les excluions de notre plateforme, en raison de violations mineures répétées ou, dans des cas plus rares, en raison d’une unique violation flagrante (par exemple l’utilisation d’une image de propagande terroriste comme photo de profil ou le partage d’images d’exploitation infantile) ».

Vers une politique de tolérance zéro

Désormais, Facebook promet de serrer la vis : « toute personne qui enfreindra nos politiques les plus sensibles se verra interdire l’utilisation de Facebook Live pour une période déterminée – par exemple 30 jours – à compter de sa première infraction ». Une politique dite de « première infraction », ou de tolérance zéro qui pourrait être étendue à d’autres domaines dans les prochaines semaines.

Le service en ligne n’est pas bavard en détails, mais décrit cet exemple : « quelqu’un qui partage un lien vers un communiqué d’un groupe terroriste sans élément de contexte se verra immédiatement interdire l’utilisation de Facebook Live pour une période déterminée ». En clair, il serait possible de contourner ce couperet en ajoutant quelques phrases descriptives à un contenu plus que sulfureux.

Des recherches pour aiguiser les filtres 

Lorsque la vidéo de Christchurch a été partagée à tour de bras sur le réseau social, « Facebook, qui a été utilisé comme plateforme pour la diffuser en direct, a tenté de [la] supprimer : ils l'ont enlevée 1,5 million de fois » relate Jacinda Arden,  Première ministre néo-zélandaise, au Monde

Mais Facebook ajoute que « certains utilisateurs [l]’ont modifiée après qu’elle ait été retirée afin d’éviter qu’elle ne soit détectée et pouvoir la publier à nouveau ». Les outils aujourd'hui en place pour traquer ces modifications n'ont visiblement pas été suffisamment aiguisés. Pour mieux répondre à cette stratégie d’évitement, l’entreprise annonce des partenariats avec trois universités américaines : Maryland, Cornell et Berkeley.

Leurs futurs travaux viseront à « détecter les manipulations de contenus (photos, vidéo et audio) » et à « distinguer les publications involontaires de celles d’acteurs qui, au contraire, manipulent intentionnellement des vidéos et des photos ».

Ces annonces interviennent alors que la France entend accentuer la régulation des réseaux sociaux. Un rapport remis la semaine dernière préconise ainsi d’ouvrir à une autorité administrative indépendante l’accès à leurs algorithmes, tout en imposant des obligations de transparence qui s’alourdiraient avec la popularité de chaque service en ligne. 

33 commentaires
Avatar de skankhunt42 Abonné
Avatar de skankhunt42 skankhunt42 - 15/05/19 à 08:28:01

Pendant ce temps la le mec il achète aussi la maison de ses voisins pour être tranquille...

Avatar de Obidoub INpactien
Avatar de ObidoubObidoub- 15/05/19 à 08:32:29

Filmer un massacre en direct --> 30j de bannissement de Facebook :fou:

Avatar de dieppeman INpactien
Avatar de dieppemandieppeman- 15/05/19 à 08:45:26

Bah non, un truc comme ca ou la police est impliquee aura d'autres consequences derriere.

Avatar de Kiurg INpactien
Avatar de KiurgKiurg- 15/05/19 à 08:49:43

On rappelle que si la vidéo a mis tant de temps à être supprimée, c'est parce que personne ne l'a signalée avant la fin de la diffusion (données techniques données par FB itself) ;)

La curiosité morbide des gens l'emportera toujours sur la censure quelle qu'elle soit.

Sinon, pas mal, Facebook vient d'inventer le ban... Après 30 ans d'existence des forums xD

Et si les modérateurs de pages faisaient leur boulot de "modération" hein ? Bon ce n'est que 50% du problème. Ah pardon, ce ne sont pas des modos, mais des "community manager". Leur but n'est pas de censurer les propos et posts qui sont borderline niveau moral et légal, mais de faire en sorte que leur commu reste abonnée. Je me fais souvent supprimer mes posts sur Le Monde ou l'Obs parce que je réponds des vérités qui dérangent à des gens qui ont des idées nauséabondes ; mais bon, eux sont actifs sur la page et la likent, alors il faut les garder.

C'est tristement risible.

Avatar de Patch INpactien
Avatar de PatchPatch- 15/05/19 à 09:04:49

Kiurg a écrit :

Sinon, pas mal, Facebook vient d'inventer le ban... Après 30 ans d'existence des forums xD

Ca fait des années que FB bannit des utilisateurs... Là ils rajoutent juste une nouvelle raison de sanctionner, pas plus.

Avatar de Kiurg INpactien
Avatar de KiurgKiurg- 15/05/19 à 09:06:55

Patch a écrit :

Ca fait des années que FB bannit des utilisateurs... Là ils rajoutent juste une nouvelle raison de sanctionner, pas plus.

Effectivement, je parlais du ban temporaire j'ai oublié de préciser, mais il me semble qu'il existait déjà :) Mea culpa ^^

Avatar de Patch INpactien
Avatar de PatchPatch- 15/05/19 à 09:09:28

Kiurg a écrit :

Effectivement, je parlais du ban temporaire j'ai oublié de préciser, mais il me semble qu'il existait déjà :) Mea culpa ^^

Ah je confirme qu'il existait déjà. J'ai vu plusieurs personnes le subir, juste parce que leurs publications dérangeaient qques mous du bulbe alors que rien n'était illégal ou contraire à leur charte...

Avatar de dematbreizh Abonné
Avatar de dematbreizhdematbreizh- 15/05/19 à 09:39:51

RTFN...

« Facebook, qui a été utilisé comme plateforme pour la diffuser en
direct, a tenté de [la] supprimer : ils l'ont enlevée 1,5 million de
fois » relate Jacinda Arden,  Première ministre néo-zélandaise, au Monde.

Et le Monde rajoute:
Durant les premières 24 heures, elle a été remise en ligne sur YouTube chaque seconde

Édité par dematbreizh le 15/05/2019 à 09:42
Avatar de PtaH INpactien
Avatar de PtaHPtaH- 15/05/19 à 09:47:26

Tiens c'est interessant cette coincidence.

Suite à l'incendie de Notre Dame, j'ai eu l'occasion de signaler à Facebook un commentaire Haineux qui disait un truc du genre :
"Notre Dame n'a pas assez brulé, il aurait fallu tout faire exploser".

Réponse de Facebook :
"Merci mais ce message n'enfreint pas notre politique".

Ce a quoi j'ai répondu en demandant s'ils aurait réagit pareil, à un tel commentaire sur la mosque de Christchurch.
Résultat, plus aucune réponse.

Édité par PtaH le 15/05/2019 à 09:50
Avatar de Kiurg INpactien
Avatar de KiurgKiurg- 15/05/19 à 10:04:09

dematbreizh a écrit :

RTFN...

« Facebook, qui a été utilisé comme plateforme pour la diffuser en
direct, a tenté de [la] supprimer : ils l'ont enlevée 1,5 million de
fois » relate Jacinda Arden,  Première ministre néo-zélandaise, au Monde.

Et le Monde rajoute:
Durant les premières 24 heures, elle a été remise en ligne sur YouTube chaque seconde

Ok pour les reposts, mais la vidéo originale a mis 12 minutes a être supprimée pour la raison que j'évoque. Après, je n'ai pas les infos sur à partir de combien de temps elle a été dupliquée.

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 4