Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Google+ fermera dès avril, une faille touchant 52,5 millions d'utilisateurs découverte

Yahoo reste leader
Internet 3 min
Google+ fermera dès avril, une faille touchant 52,5 millions d'utilisateurs découverte

L'officialisation d'une première faille dans Google+ entrainait l'annonce de sa fermeture pour le grand public. Une seconde accélère le mouvement. Pendant six jours, des données de 52,5 millions d'utilisateurs étaient accessibles aux applications tierces. Les API seront coupées dans 90 jours, la fermeture est pour avril.

Il y a un mois, on apprenait que le grand public ne pourrait plus accéder à Google+ à compter d'août 2019. Plusieurs raisons étaient mises en avant : une baisse des fréquentations, « des interactions limitées avec les applications » et surtout un bug qui laissait accessibles des données personnelles d'environ 500 000 utilisateurs.

Ces derniers mois, même des comptes officiels de Google quittaient le navire. Aujourd'hui, on apprend via un billet de blog que les modifications prévues sont « accélérées » : la fermeture pour le grand public est avancée à avril 2019. Toutes les API Google+ seront coupées « dans les 90 jours ». Une précipitation due à la découverte d'un nouveau « bug » d'envergure.

Des données de 52,5 millions d'utilisateurs accessibles pendant six jours

Selon le géant du Net, la faille avait été introduite lors d'une mise à jour en novembre et affectait pas moins de 52,5 millions d'utilisateurs. C'est largement plus que les 500 000 annoncés en octobre, mais sur une période bien plus courte : six jours contre plus deux ans pour la première brèche.

La société affirme l'avoir découverte d'elle-même lors d'un contrôle de sécurité. Elle a été corrigée une semaine plus tard. Aucune tierce partie n'aurait compromis ses systèmes. Comme avec la première faille, Google+ tente de rassurer malgré l'étendue des dégâts : « Nous n'avons aucune preuve indiquant que des développeurs d'applications ayant eu cet accès par inadvertance étaient au courant ou en avaient fait un usage abusif ».

Pas de donnée financière ou de mot de passe

Cette fois encore, l'API People est pointée du doigt. Elle donnait accès aux nom, email, profession, âge et autres informations du genre, même si ces éléments étaient indiqués comme non publics. Via cette brèche, des applications pouvaient également accéder à des détails qu'un utilisateur avait décidé de partager avec un autre.

Aucune donnée financière, numéro d’identification national, mots de passe et « données similaires généralement utilisées pour la fraude ou le vol d’identité » n'était visible par les applications tierces, affirme Google sur son blog.

Google+ continuera de vivre dans G Suite

Si Google+ va fermer pour le grand public, le réseau social restera actif pour les professionnels à travers G Suite. Les entreprises sont également concernées par ce bug, mais le géant du Net ne donne pas plus de détail et se contente d'indiquer que celles qui ont été affectées par ce bug sont en train d'être notifiées.

Comme en octobre lors de l'annonce de la mise à mort du réseau social, Google réaffirme qu'elle « continuera d’investir dans Google+ pour les entreprises ». Espérons que le paquet sera enfin mis sur la sécurité des données.

G Suite Google+

Sundar Pichai devant le Congrès aujourd'hui

Hasard (ou non) du calendrier, cette annonce arrive juste avant une audition de Sundar Pichai (directeur général de Google) devant la commission judiciaire du Congrès américain, comme le rappelle Reuters. Il y sera notamment question de la collecte des données par le moteur de recherche.

Nos confrères ajoutent que certains membres du Congrès (républicains et démocrates) « ont appelé à l’instauration de nouvelles règles de confidentialité destinées à mieux contrôler Google, Facebook et d’autres géants de la technologie américains ». Cette nouvelle faille de sécurité sur 52,5 millions d'utilisateurs devrait certainement faire parler d'elle.

12 commentaires
Avatar de KBO Zoreil INpactien
Avatar de KBO ZoreilKBO Zoreil- 11/12/18 à 07:28:27

Google+ ? ça s’appelle "compte Youtube" il me semble non ? :mad2:

PS : +1 pour la cruauté du sous-titre :sm:

Avatar de Poppu78 INpactien
Avatar de Poppu78Poppu78- 11/12/18 à 08:17:45

KBO Zoreil a écrit :

Google+ ? ça s’appelle "compte Youtube" il me semble non ? :mad2:

PS : +1 pour la cruauté du sous-titre :sm:

Uhm non. En fait les communautés Google+ sont très actives, mais restent entre elles. Très agréable, ça permet de se passer des chatons kikoolol et de choisir ses sujets, mais du coup ça limite le brassage et donc c'est plus dur pour les nouveaux entrants habitués à être happés sur d'autres réseaux sociaux.

En attendant pour l'instant c'est la grande quête pour lui trouver un remplaçant...

Avatar de KP2 Abonné
Avatar de KP2KP2- 11/12/18 à 08:28:22

Impossible, un utilisateur actif sur G+, c’est le dahu des internets

Avatar de wolf117warrior Abonné
Avatar de wolf117warriorwolf117warrior- 11/12/18 à 08:53:53

Le gros défaut que je peux lui donner à G+, c'est ça gestion du SPAM Porno.

Pour moi vraiment dommage qu'il soit fermé pour le grand public.

Avatar de Poppu78 INpactien
Avatar de Poppu78Poppu78- 11/12/18 à 09:01:42

C'est ce que disent ceux qui ne savent pas s'en servir :transpi:.
Enfin pour l'instant, parce qu'après Avril...

Troll à part, quand je regarde mon flux G+ est bien plus actif et de bien meilleure qualité que mon flux FB (où j'ai pourtant plus de contacts) ou mon flux Twitter. Et la plupart des mes contacts G+ me remontent la même chose. Donc il y a au moins quelques utilisateurs actifs :p
Par contre c'est clair que les entreprises y trouvent moins leur compte, les gens n'y accrochant pas aux concours "aime la page et partage en public à tous tes amis !", et il n'y a pas de pub, du coup ça brasse moins.
Enfin bon, c'était le bon temps...

Avatar de Vilainkrauko Abonné
Avatar de VilainkraukoVilainkrauko- 11/12/18 à 11:01:04

Pour ce que je l'utilisais ... il ne va pas me manquer !! :D

 

Avatar de Whinette INpactien
Avatar de WhinetteWhinette- 11/12/18 à 12:44:49

Quid des communautée beta des applications ?

Avatar de Jarodd INpactien
Avatar de JaroddJarodd- 11/12/18 à 13:10:52

Fermer un service quand on trouve un bug ? Ca c'est un nouveau concept ! :eeek2:

Avatar de _Quentin_ Abonné
Avatar de _Quentin__Quentin_- 12/12/18 à 09:10:53

Si seulement Facebook pouvait en prendre de la gaine :transpi:

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 2