Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Windows 10 : une énorme build 17063 pour Noël, la Timeline disponible

L'aile ou la cuisse ?
Logiciel 12 min
Windows 10 : une énorme build 17063 pour Noël, la Timeline disponible

Microsoft a publié hier soir la build 17063 de Windows 10, au contenu particulièrement chargé. Cette préversion intègre notamment la Timeline, une fonctionnalité attendue pour la Fall Creators Update mais qui avait pris du retard. Entre autres nouveautés, on note un renforcement du sous-système Linux ou encore une invasion du Fluent Design.

Alors qu’on ne l’attendait pas vraiment – fêtes de fin d’année obligent – Microsoft a diffusé dans le canal rapide du programme Insider une nouvelle préversion. Un cadeau de Noël pour l’éditeur visiblement, tant la liste des nouveautés est conséquente. Si les premières builds de la nouvelle branche de développement RS4 (Redstone 4) ne contenaient que des petites améliorations, on passe enfin aux choses sérieuses.

La Timeline fait enfin son entrée

La Timeline devait être l’une des plus grosses nouveautés de la FCU, avant que Microsoft ne la repousse par manque de temps. Et pourtant, elle était attendue, puisqu’elle promettait de faciliter la reprise des activités passées.

Elle est présente dans la nouvelle build 17063 et a été directement intégrée dans la vue multitâche. On retrouve l’affiche de toutes les applications déjà ouvertes, sous forme de miniatures, mais avec une nuance : on peut faire défiler l’écran vers le bas pour retrouver les applications et documents ouverts les jours précédents.

La droite de l’écran est munie d’une frise chronologique permettant de faire défiler plus rapidement l’écran. Si l'on veut retrouver un élément particulier, un champ de recherche est également disponible en haut à droite avec un clic. Il gagnerait d’ailleurs à être disponible directement sous forme de case.

windows 10 rs4 timelinewindows 10 rs4 timeline

Toutes les applications ouvertes la veille ne s’affichent pas ? Pas de problème, un bouton « Afficher tout » apparaît à côté des dates pour les retrouver. À l’usage, la fonction se révèle très pratique, particulièrement quand on jongle avec de nombreux documents et qu’on veut retrouver spécifiquement un fichier sur lequel on travaillait la veille ou une date précise. Elle comporte cependant quelques limitations.

Comme on s’en doute, la Timeline repose sur une API que les développeurs vont devoir prendre en compte. Actuellement, la frise n’est compatible qu’avec les documents de la suite Office et les propres applications UWP (Universal Windows Platform) de Microsoft présentes dans Windows 10. Les développeurs tiers peuvent déclarer de leur côté des zones d’activité, pour pouvoir revenir par exemple sur un onglet ou une section particulière de l’application depuis la Timeline.

Microsoft rassemble le tout sous l’appellation Activités : « la combinaison d’une application spécifique et d’un contenu spécifique à une date spécifique ». Dans la build 17063, Cartes, Actualités, Sport ou encore Météo ont ainsi été mises à jour. Dans cette dernière par exemple, on peut rouvrir directement la météo de la dernière ville consultée quelques jours auparavant. Idem pour Edge, que Windows peut rouvrir sur la dernière page consultée.

Le potentiel est donc très intéressant, à condition que les développeurs tiers jouent le jeu, que les utilisateurs se servent des applications UWP ou encore d’Office. Un potentiel augmenté par Cortana, si l’application est installée dans Android et iOS… ce qui ne peut pas encore être fait en France. Le compte Microsoft sert en effet de liaison entre les appareils, y compris entre plusieurs PC. Pour peu que vous travailliez avec des documents stockés dans OneDrive, Word pourra rouvrir directement un fichier précédemment ouvert sur une autre machine.

Tous les réglages liés aux Activités sont présents dans le panneau des Paramètres, section vie privée. La fonction peut être complètement désactivée, ou uniquement par compte détecté. Si vous avez par exemple des comptes personnel et professionnel, vous pouvez n’en laisser qu’un seul actif. Dans le cas où tout est désactivé, seuls les documents Office déjà ouverts apparaîtront, comme un simple historique.

Notez enfin que si Cortana est actif, il peut vous proposer de lui-même de reprendre des tâches débutées et considérées comme non terminées.

Un copieux menu de nouveautés pour Edge

Le navigateur de Microsoft, en dépit des promesses qui avaient pu être faites avant la sortie de Windows 10, reste cantonné aux versions majeures du système pour les apports de nouveautés. Avec la prochaine mouture RS4, Microsoft lui injecte donc des améliorations bienvenues.

La plus importante est très clairement le support des Service Workers et des API Push et Cache. Pour les pages web les utilisant, cela signifie des processus pouvant continuer en tâche de fond même quand Edge est fermé. Les notifications peuvent en outre être envoyées directement dans le Centre de Windows 10, comme si elles avaient été émises par une application.

Comme l’indique Microsoft, ces prises en charge pavent la voie aux Progressive Web Apps. Ces dernières, largement poussées par Google, ne sont pas un standard, mais un regroupement de technologies visant à faire des sites web des applications pratiquement natives, avec icône, menu de fonctions et autres notifications.

Un billet complet est consacré à ces apports sur le blog Edge Dev.

windows 10 rs4 edgewindows 10 rs4 edge

Parmi les autres nouveautés, signalons également un bouton unifié pour l’ajout et la gestion des marque-pages (demande récurrente des utilisateurs visiblement), l’intégration du paquet Web Media Extensions pour les codecs open source communs ou encore de nouveaux gestes tactiles pour les Precision Touchpads, en fait les mêmes que sur les produits Surface. Il s’agit de gestes communs et « universels » pour zoomer/dézoomer ou le défilement vertical avec deux doigts. Un changement visant à homogénéiser les pratiques.

Edge bénéficie également d’une légère refonte graphique, particulièrement pour son thème sombre. Les contrastes sont beaucoup plus prononcés sur les icônes et textes pour les rendre plus lisibles, des soucis d’accessibilité ayant été remontés par les utilisateurs. Dans la foulée, les noirs ont été rendus plus profonds.

Les petites animations du Fluent Design System sont plus nombreuses, notamment le survol des boutons par la souris et leur sélection. L’ensemble est effectivement plus cohérent, même si certains regretteront la généralisation d’Acrylic, qui désigne cette légère transparence qui envahit peu à peu certaines zones du système.

Des aménagements d’interface un peu partout

Microsoft profite de la future mise à jour majeure pour réviser de nombreux petits endroits de son système, soit en réorganiser les éléments, soit en les passant à la moulinette du Fluent Design. Tout le monde n’appréciera pas nécessairement le changement, mais il en ressort – comme pour Edge – une plus grande cohérence graphique.

La gestion de Cortana est par exemple complètement réorganisée, rassemblant de nombreux éléments au même endroit, comme les listes et rappels. Les contenus et réglages sont clairement identifiés par des onglets et la configuration se veut plus simple. Malheureusement, ces modifications ne sont disponibles que pour ceux ayant la langue Anglais (États-Unis) active. Même restriction pour le contrôle de lecture des applications de musique, maintenant prises en charge.

Il faut évidemment compter sur une généralisation d’Acrylic, cette transparence façon verre givré qu’on pensait passée de mode depuis Vista mais que Microsoft remet au goût du jour. Depuis la FCU, elle était présente dans Démarrer et le Centre d’actions. Désormais, elle est répercutée sur la barre des tâches, l’interface de partage et sur les petites fenêtres surgissantes du réseau, du son, du clavier ou encore de l’agenda, quand on clique sur les icônes présentes en bas à droite.

Windows 10 Interface Build 17063Microsoft OneDrive Build 17063

Divers aménagements pratiques ont également été faits. Par exemple, les dossiers issus de OneDrive affichent un statut de synchronisation à leur gauche quand ils sont épinglés dans l’Explorateur. Si Windows Update réclame l’attention de l’utilisateur, il pourra le signaler par un marqueur spécifique en bas à droite de la barre des tâches.

La fonction Mes contacts se montre également plus souple : on peut réarranger la liste verticale des contacts et leur nombre épinglé dans la barre n’est plus limité à trois. Mais en dépit de ces améliorations et de l’arrivée du Fluent Design, Mes contacts fonctionne encore de manière assez erratique.

Elle n’est capable de rechercher des contacts que dans les applications UWP compatibles. Le compte Microsoft possède par exemple la liste des contacts Skype, mais si ce dernier n’est pas installé en version UWP, Contacts est incapable d’initier une conversation par ce biais, même si la version Win32 de l’application est présente. L’ensemble part toujours d’un bon sentiment, mais la réalisation ne suit pas.

Côté retrait, il est question des groupes résidentiels qui tirent leur révérence

Les Paramètres encore enrichis (et il fallait)

Microsoft a revu aussi l’interface de ses Paramètres. Nouvel accueil aux icônes rafraichies et Acrylic pour la colonne de gauche sont au programme. Il gagne également en fonctionnalités, en intégrant par exemple les questions de sécurité liées au compte, en fournissant de plus amples informations sur l’affichage ou encore en améliorant la gestion du DPI.

Sur ce dernier point, Windows essaye de détecter les applications ayant un affichage flou, et permet d’appliquer un réglage différent pour chaque logiciel si nécessaire. L’éditeur profite de son élan pour importer dans les Paramètres des réglages qui restaient désespérément dépendants de l’ancien panneau de configuration.

On y trouve donc désormais tout ce qui touche à la configuration des langues, notamment la disposition du clavier. Les packs de langues sont maintenant séparés et peuvent être mis à jour séparément. Dans leur liste, des icônes indiquent ce qui est pris en charge : correction, dictée vocale et reconnaissance d’écriture manuscrite.

windows 10 rs4windows 10 rs4windows 10 rs4

La gestion des données téléchargées est elle aussi améliorée. L’utilisateur peut définir par exemple des quotas à ne pas dépasser pour les applications actives ou en arrière-plan, que la connexion soit en Wi-Fi ou cellulaire.

À l’inverse, ceux qui disposent de forfaits data copieux mais d’un ADSL poussif pourront indiquer à Windows de privilégier la connexion cellulaire qui, jusqu’à présent, fonctionnait en mode limité par défaut. L’arrivée des « Always Connected PC » n’y est clairement pas étrangère.

Enfin, pour ceux qui se servent de la barre de jeu et du mode associé, une nouvelle fonction a été ajoutée pour réinitialiser tous les réglages appliqués aux jeux.

Un renforcement du sous-système Linux, curl et tar intégrés nativement

Bien que cette nouveauté ne soit guère utile au grand public, elle a suffisamment été bien réalisée par Microsoft pour être appréciée des entreprises, notamment grâce à l’intégration de Bash. Comme on pouvait s’y attendre, la société assouplit son WSL (Windows Subsystem for Linux).

On commence donc avec la prise en charge des tâches en arrière-plan, désormais supportées. sshd et tmux/screen sont cités en exemples, capables de continuer à fonctionner après la fermeture de la console. Outre la possibilité de faire fonctionner de manière mixte des instances avec élévation ou non des privilèges, WSL est maintenant compatible avec les connexions à distance, via OpenSSH, VPN ou autre. Les deux ajouts se mélangent : on peut par exemple se connecter à distance sur un client ou un serveur Windows, lancer un sshd en tâche de fond puis se déconnecter.

Plusieurs ajouts liés au monde Unix sont également là, notamment l’arrivée de bsdtar (tar) et curl, respectivement pour la gestion des fichiers compressés et les transferts de données. Les adresses AF_UNIX sont aussi de la partie, pour assurer un portage simplifié des applications vers Windows. C’est l’API Winsock qui se charge de faire communiquer ces adresses avec l’équivalent Windows, les « pipes ».

La sélection des emojis… en français !

Il fallait bien un chapitre dédié à la fonctionnalité. Depuis la Fall Creators update, Windows 10 possède en effet un panneau dédié aux emojis. Son raccourci clavier est Windows + point. Mais pour une raison qui nous dépassait alors, il ne pouvait être réalisé qu’avec un clavier configuré en anglais.

Ce n’est désormais plus le cas : la build 17063 ajoute de nouvelles langues, dont le français. Le raccourci clavier ne change pas, même si on aurait aimé que Microsoft le rende plus pratique, afin de pouvoir l’utiliser à une seule main (pendant que l’autre reste sur la souris). Tous les derniers emojis sont présents.

windows 10 rs4 emoji

Du neuf aussi pour les entreprises et la sécurité

L’un des plus gros ajouts en matière de sécurité est sans doute l’intégration d’Application Guard dans Windows Defender pour la version Professionnel de Windows 10, alors que la fonction était jusqu’à présent limitée à la seule version Enterprise.

WDAG est pour rappel un mécanisme fournissant une isolation supplémentaire pour les applications. Dans le cas d’Edge par exemple, on peut lancer une instance protégée du navigateur, avec sa propre base réduite de Windows, interdisant tout accès extérieur, en renfort donc de la traditionnelle sandbox. L’ensemble s’appuie sur l’hyperviseur maison, Hyper-V.

Pour les entreprises, de nouvelles règles peuvent également être mises en place, tout particulièrement pour contrôler plus finement la bande passante. Un administrateur pourra par exemple la limiter pendant certains créneaux horaires ou restreindre la sélection des pairs au même sous-réseau.

Une Redstone 4 qui s’annonce beaucoup plus chargée que la 3

La Fall Creators Update avait amené bon nombre de nouveautés, beaucoup étaient invisibles voire, pour certaines, « inutiles ». Microsoft s’était concentrée sur la création 3D, avec l’arrivée d’un nouveau Paint et la gestion associée des objets, avec notamment une galerie pour les sélectionner et partager.

Redstone 4, dont le nom commercial n’est pas encore connu, promet d’être consistante sur les fonctions du quotidien. La Timeline a un potentiel très intéressant, la cohérence graphique sera plus poussée et l’enrichissement des Paramètres est clairement bienvenu.

Au vu de la longue liste (non exhaustive) des nouveautés de cette préversion, beaucoup seront peut-être tentés de se jeter à l’eau. Nous vous mettons donc en garde : il s’agit d’une build du canal rapide, dont la qualité générale est moins élevée que dans le canal lent.

Nous avons rencontré des bugs, dont le plus gênant est un plantage aléatoire de la Timeline. Problème : puisqu’elle est fusionnée avec l’ancienne vue des tâches, celle-ci devient alors inutilisable, à moins de redémarrer la machine. Microsoft prévient également que certains jeux Tencent, comme League of Legends ou NBA2k, peuvent planter sur les machines 64 bits.

On dira enfin un peu petit mot sur les Sets, que Microsoft a abordés il y a quelques semaines. Ils sont techniquement disponibles dans cette version préversion, mais pas pour tout le monde, l’éditeur se livrant à un test A/B. Ils permettent pour rappel d’ouvrir des onglets supplémentaires depuis une application pour afficher pages web et autres documents, afin que l’on puisse concentrer dans une même fenêtre tous les éléments d’un même projet. Si vous en bénéficiez, n’hésitez pas à nous faire part de vos retours dans les commentaires.

53 commentaires
Avatar de eglyn Abonné
Avatar de eglyneglyn- 20/12/17 à 15:29:56

Le potentiel est donc très intéressant, à condition que les développeurs tiers jouent le jeu, que les utilisateurs se servent des applications UWP ou encore d’Office
ça c'est pas gagné :transpi:Perso, je n'utilise aucune appli UWP, et je n'ai qu'Office 2013 (est-ce qu'il sera compatible avec la timeline?).

 La timeline est une bonne idée, mais c'est dommage de ne pas la rendre compatible avec toutes les applis directement... 

Édité par eglyn le 20/12/2017 à 15:30
Avatar de WereWindle INpactien
Avatar de WereWindleWereWindle- 20/12/17 à 15:33:56

eglyn a écrit :

ça c'est pas gagné :transpi:Perso, je n'utilise aucune appli UWP, et je n'ai qu'Office 2013 (est-ce qu'il sera compatible avec la timeline?).

 La timeline est une bonne idée, mais c'est dommage de ne pas la rendre compatible avec toutes les applis directement...

peut-être pas possible en l'état, sauf à transformer la fonctionnalité en usine à gaz (avocat du diable)

Avatar de Sheepux Abonné
Avatar de SheepuxSheepux- 20/12/17 à 15:41:39

[Popup Sexy fluent Design] Monsieur Mouton, je vois que vous êtes intéressé pour installer la -Redstone4-, Cependant votre abonnement "Windows as a Service" n'est plus actif. Bénéficiez en tant qu'ancien abonné d'une remise de 7,42% immédiatement surhttp://dafuk.mikwosauft.freuh[/Popup]
La question est, à quelle année est ce que MS va activer son mode "Windows as a service" ?

Avatar de ninjafada Abonné
Avatar de ninjafadaninjafada- 20/12/17 à 15:52:17

je me demande quels seront les jeux ajoutés qu'on ne pourra pas enlever ^^

Avatar de foxmt Abonné
Avatar de foxmtfoxmt- 20/12/17 à 15:55:43

En voyant la dernière capture d'écran, je me rend compte que je vis dans le passé. J'ai un jour de retard :bravo:

Édité par foxmt le 20/12/2017 à 15:55
Avatar de skankhunt42 Abonné
Avatar de skankhunt42 skankhunt42 - 20/12/17 à 16:09:38

Toujours rien sur la gestion désastreuse de l'audio via hdmi ?

Avatar de game1337 Abonné
Avatar de game1337game1337- 20/12/17 à 16:24:35

Jamais pour les particuliers, ils ont trop à perdre.

Avatar de tazvld Abonné
Avatar de tazvldtazvld- 20/12/17 à 16:42:16

WereWindle a écrit :

peut-être pas possible en l'état, sauf à transformer la fonctionnalité en usine à gaz (avocat du diable)

De même, ça me parait logique. Contact est une application UWP, il tape dans les API de UWP. Après, je ne sais pas si on peut imaginer une application UWP qui servirait d'adaptateur en allant chercher les contacts dans les application Win32.

skankhunt42 a écrit :

Toujours rien sur la gestion désastreuse de l'audio via hdmi ?

Hum ? CàD ?
J'avais déjà posé une question sur le hub communautaire à propos d'un meilleurs mixer audio permettant de gérer les sorties en fonction des sources (à la façon de Audio Router) il y a 1 ou 2 ans. De la réponse reçu, si je me rappelle et en lisant entre les lignes, est que le mixeur actuel est hérité de "Windows classique" et que dans le cadre de la refonte de Windows, la gestion au niveau des applications UWP est différente (les sources sont catégorisé).
Sinon, si tu as des suggestions, des problème, ça ne coute rien de les envoyer sur le hub communautaire (normalement l'application est déjà installer), ça semble quand même assez actif.

Avatar de 127.0.0.1 INpactien
Avatar de 127.0.0.1127.0.0.1- 20/12/17 à 16:55:17

La sélection des emojis… en français !

Ah.... enfin ! C'est la fonction qui me manquait pour franchir le pas et passer de Linux à windows 10 !

Nous avons rencontré des bugs, dont le plus gênant est un plantage aléatoire de la Timeline. Problème : puisqu’elle est fusionnée avec l’ancienne vue des tâches, celle-ci devient alors inutilisable, à moins de redémarrer la machine.

Bof... c'est juste un petit désagrément mineur comparé à toute la légèreté, la liberté et le respect de la vie privée que va m'apporter cette merveilleuse plateforme logicielle. En plus y a Edge, le plus utilisé des navigateurs dans le monde et le retour des GUI avec effet verre dépoli... Mon bonheur est total.

:yes:

Avatar de Firefly' Abonné
Avatar de Firefly'Firefly'- 20/12/17 à 17:09:21

Apparemment (quelqu'un que je suis sur Tweeter) la build est particulièrement fluide sur un atom, faudra que je test sur une vielle machine pour voir si ça boost un peu !

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 6