Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

RGPD : un projet de loi « CNIL 2 » présenté en Conseil des ministres

CNIL était une fois
Droit 2 min
RGPD : un projet de loi « CNIL 2 » présenté en Conseil des ministres
Crédits : iStock/ThinkStock

Le projet de loi destiné à adapter la législation française au règlement européen sur la protection des données personnelles a été présenté ce matin en Conseil des ministres. L’objectif : préparer la mise en application de la réforme impulsée par l'UE, fixée au 25 mai prochain.

Porté par la ministre de la Justice, Nicole Belloubet, le texte d’origine gouvernementale « transpose le nouveau cadre juridique européen (le règlement 2016/679 et la directive 2016/680) » en matière de données personnelles.

Même si le Règlement général sur la protection des données personnelles (RGPD) est d’application directe, la France s’apprête à opérer un toilettage de son droit, afin de mettre à jour certains textes. À commencer par la loi « Informatique et Libertés » de 1978. Le législateur prendra également position dans certains domaines où l’Union européenne a laissé une marge de manœuvre aux États membres.

L’exécutif annonce par exemple qu’il a décidé de fixer à 16 ans l’âge à partir duquel un mineur pourra validement donner son consentement à ce que ses données personnelles puissent être collectées, notamment par les estomacs de Facebook, Instagram ou Twitter. La France avait dans ce domaine la possibilité de descendre jusqu’à 13 ans.

Renforcement du pouvoir de sanction de la CNIL, droit à la portabilité des données...

Sur le terrain des mises à jour, figure notamment le renforcement du pouvoir de sanction de la Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL). Les amendes de la gardienne des données personnelles pourront en effet atteindre « 20 millions d’euros ou 4 % du chiffre d’affaires annuel mondial consolidé », indique l’exécutif. Le droit à la portabilité des données, anticipé par la loi Numérique, sera également abordé.

Le gouvernement précise enfin qu’il a « fait le choix de maintenir certaines formalités préalables pour les traitements des données les plus sensibles, par exemple pour les données biométriques nécessaires à l’identification ou au contrôle de l’identité des personnes, ou ceux utilisant le numéro d’inscription au répertoire national d’identification des personnes physiques ».

Nous reviendrons plus en détail sur ce projet de loi lorsque son contenu exact aura été rendu public.

53 commentaires
Avatar de Furax INpactien
Avatar de FuraxFurax- 13/12/17 à 13:05:14

J'ai participé à plusieurs webinars là dessus, c'est assez "marrant" car des demandes ou des possibilités offertes par la RGPD ne sont pas compatible avec ce qui nous est demandé de garder légalement comme données perso sur les personnes que nous recevons...
... Y'a rien de clair, mais ça doit être mis en place pour fin mai, haha....

Avatar de secouss Abonné
Avatar de secousssecouss- 13/12/17 à 13:07:07

Ils ont même pas appelé ça "Gen 2 ou V2 ou CNIL 2.0" je suis déçu :craint:

Édité par secouss le 13/12/2017 à 13:07
Avatar de WereWindle INpactien
Avatar de WereWindleWereWindle- 13/12/17 à 13:13:43

secouss a écrit :

Ils ont même pas appelé ça "Gen 2 ou V2 ou CNIL 2.0" je suis déçu :craint:

CNIL Turbo Ex+ Alpha 3 :8

Avatar de Patch INpactien
Avatar de PatchPatch- 13/12/17 à 13:18:38

secouss a écrit :

Ils ont même pas appelé ça "Gen 2 ou V2 ou CNIL 2.0" je suis déçu :craint:

New CNIL, ca aurait été mieux. Pour concurrencer le New Deal américain :fumer:

Avatar de Furanku Abonné
Avatar de FurankuFuranku- 13/12/17 à 13:25:34

Patch a écrit :

New CNIL, ca aurait été mieux. Pour concurrencer le New Deal américain :fumer:

Ils auraient pu faire CNNIL (Commission Nationale Nouvelle de l'Informatique & Libertés) pour rester dans la thématique CNNum :D

Avatar de secouss Abonné
Avatar de secousssecouss- 13/12/17 à 13:27:34

Patch a écrit :

New CNIL, ca aurait été mieux. Pour concurrencer le New Deal américain :fumer:

Le tout dans le cadre du Projet Phénix ^^

Avatar de 2show7 INpactien
Avatar de 2show72show7- 13/12/17 à 13:30:25

"Où l’Union européenne a laissé une marge de manœuvre aux États membres."

"avec .......Un cadre unifié en Europe" :mdr::transpi:

Unifié ? :francais:

Avatar de Ricard INpactien
Avatar de RicardRicard- 13/12/17 à 13:39:10

Je me demande ce que tous ces "machins" vons devenir quand l'UE s'effondrera... :fumer:

Avatar de 2show7 INpactien
Avatar de 2show72show7- 13/12/17 à 13:53:10

Ricard a écrit :

Je me demande ce que tous ces "machins" vons devenir quand l'UE s'effondrera... :fumer:

La vidéo-protection marchera à plein temps (un métier d'avenir florissant):ouioui: (postulons pour être vigil):transpi:

Avatar de FunnyD INpactien
Avatar de FunnyDFunnyD- 13/12/17 à 14:03:01

Patch a écrit :

New CNIL, ca aurait été mieux. Pour concurrencer le New Deal américain :fumer:

NextCNIL pour de la pub à NiXI

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 6