Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Sous Android, Google exige l'information et le consentement pour la collecte de données

Oui, dit comme ça, c'est drôle
Economie 3 min
Sous Android, Google exige l'information et le consentement pour la collecte de données

Alors que les règles concernant le consentement et la collecte de données personnelles vont se durcir en Europe avec l'arrivée du RGPD et d'ePrivacy, certains acteurs ont décidé d'imposer leurs propres règles. C'est notamment le cas de Google, sous Android, à travers Safe Browsing.

Google continue d'ajouter de nouveaux éléments pour protéger les utilisateurs de Chrome, ceux sous Android en particulier. La société vient ainsi d'annoncer une nouvelle initiative du programme Safe Browsing visant à afficher une alerte dans les applications et sur les sites « qui collectent des données personnelles de l'utilisateur sans son consentement ».

Ne rêvez pas, il n'est pas question de prévenir dès qu'un service utilisera Google Analytics, sans demander si vous souhaitez que le moindre de vos déplacements soit pisté en ligne par Google. Non, la définition donnée se veut un peu plus précise et recouvre en réalité des cas spécifiques.

Limiter la collecte de données personnelles sans information, ni consentement

« Les applications gérant des données personnelles (comme le numéro de téléphone ou l’email) ou des données d’appareil devront avertir les utilisateurs et leur présenter une politique de vie privée » indique le billet de blog de Google.

« De plus, si une application collecte et transmet des données personnelles sans lien avec une fonctionnalité de l'application, en amont de la collecte et de la transmission, l'application devra afficher de manière visible la manière dont les données de l'utilisateurs seront utilisées et obtenir son consentement » est-il précisé.

La collecte de vos contacts pour vous « connecter à vos amis » est-elle considérée comme un usage légitime d'une application ? Non. Selon Google, elle nécessitera une information et un accord spécifique : « une application qui ne traite pas les numéros de téléphone ou les contacts d'un utilisateur comme des données personnelles ou sensibles, et qui ne respecte pas les règles de confidentialité, les règles relatives à la transmission sécurisée et les exigences concernant la visibilité des communiqués » aura donc droit à son message d'avertissement.

Google évoque également la collecte de données lors d'un plantage : « la liste des packages qui ne sont pas en lien avec l'application ne doit pas être transmise depuis l'appareil sans alerter l'utilisateur de manière visible et sans consentement affirmatif ».

« Soyez transparents »

De manière plus générale, les nouvelles règles détaillées sur le Play Store indiquent que les développeurs doivent « faire preuve de transparence quant à la façon dont vous gérez les informations sur l'utilisateur [...] y compris en publiant les méthodes de collecte et de partage de ces informations, ainsi que la façon dont vous les utilisez ». Google insiste : ils doivent « limiter l'utilisation de ces données au cadre » décrit.

Plus précisément, les informations collectées doivent « figurer dans l'application même, et pas seulement sur la fiche Play Store ou sur un site Web, être facilement consultables sans devoir parcourir un menu ou chercher dans les paramètres, décrire le type de données recueillies et expliquer comment les données sont utilisées ». Mais elles ne doivent pas « figurer uniquement dans les règles de confidentialité ou les conditions d'utilisation ou être incluses avec d'autres informations sans rapport avec la collecte de données personnelles ou sensibles ». 

La demande de consentement, elle, doit « apparaître de façon claire et non équivoque , nécessiter une action de la part de l'utilisateur pour indiquer le consentement » mais ne doit pas « déclencher la collecte de données personnelles ou sensibles tant que l'utilisateur n'a pas donné son consentement, considérer le fait de quitter la section relative à la déclaration de collecte de données comme un consentement ou utiliser de messages éphémères ou qui disparaissent automatiquement ».

Deux mois pour s'adapter

Google précise que ces nouvelles règles seront appliquées d'ici 60 jours. Des messages d'alerte s'afficheront alors dans les applications et sur les sites qui n'auront pas modifié un comportement considéré comme problématique. Les éditeurs concernés verront d'ici là une alerte s'afficher dans la Search Console et pourront faire appel s'ils le désirent.

L'ensemble des règles à respecter pour les applications et les sites se trouve par ici.

13 commentaires
Avatar de secouss Abonné
Avatar de secousssecouss- 04/12/17 à 09:05:21

Hum ... LoL ?
Un poisson d'Avril congelé de Décembre ? Vraiment l'art et la manière de se foutre de la gueule des gens !

Avatar de barbach Abonné
Avatar de barbachbarbach- 04/12/17 à 09:08:37

Effectivement, c'est drole

Avatar de Wype INpactien
Avatar de WypeWype- 04/12/17 à 09:53:59

Hôpital, charité,.. Etc

Sinon pour ceux qui veulent s'affranchir complètement de Google sur leur smartphone Android, il y a le microG project qui est une implementation libre des Google play service.

Avatar de eglyn Abonné
Avatar de eglyneglyn- 04/12/17 à 10:08:49

Wype a écrit :

Hôpital, charité,.. Etc

Sinon pour ceux qui veulent s'affranchir complètement de Google sur leur smartphone Android, il y a le microG project qui est une implementation libre des Google play service.

Tiens, je ne connaissais pas merci :)

Mais bon, le jour où ce sera simple d'installer ce que l'on veut, ou même changer l'OS sur son smartphone comme ça l'est sur un PC, on aura fait un grand pas en avant... (au secours le bordel pour installer Lineage OS :craint:)

Avatar de WereWindle INpactien
Avatar de WereWindleWereWindle- 04/12/17 à 10:17:45

eglyn a écrit :

Tiens, je ne connaissais pas merci :)

Mais bon, le jour où ce sera simple d'installer ce que l'on veut, ou même changer l'OS sur son smartphone comme ça l'est sur un PC, on aura fait un grand pas en avant... (au secours le bordel pour installer Lineage OS :craint:)

[HS]
par pure curiosité, tu as quoi comme téléphone ? (personnellement, je n'ai eu aucun souci à passer mon galaxy S5 de la ROM Samsung de base à Lineage, en suivant leur tuto)
[/HS]

Avatar de numerid Abonné
Avatar de numeridnumerid- 04/12/17 à 11:22:23

En lisant le titre, j'ai senti poindre une légère inquiétude, mais cette phrase  "il n'est pas question de prévenir dès qu'un service utilisera Google Analytics, sans demander si vous souhaitez que le moindre de vos déplacements soit pisté en ligne par Google" m'a rassurée.

Je craignais qu'ils ne virent humanistes et qu'ils n'aient soudain acquis une certaine éthique, ouf ! Il n'en est rien. Les changements et le respect de la vie privée et des données c'est pour les autres. Bref, nihil novi sub sole googlum.

Avatar de sephirostoy Abonné
Avatar de sephirostoysephirostoy- 04/12/17 à 12:37:00

J'ai passé mon LG G3 sous LineageOS il n'y a pas longtemps. Le problème du tuto "officiel" c'est qu'il n'est pas complet et il faut en fait chercher plusieurs tuto pour arriver à nos fins. Et également trouver les bons tuto car beaucoup ne sont plus à jour.
A savoir :

  • pour rooter son tél, il faut 2 tuto : 1 pour downgrade son G3 sinon le root n'est pas possible si on a une version d'android trop récente (et ce n'est expliqué nulle part), puis 1 autre pour le root.
  • pour l'installation de LineageOS : 1 tuto suffit pour installer LineageOS + les GApps ; par contre, il faut savoir qu'il faut aller chercher une archive quelque part, et flasher ton tél avec cette archive sinon l'installation de LineageOS échoue parce que le baseband n'est pas reconnu

Bref, il faut un peut de persévérance pour y arriver. On est encore loin d'un système d'installation aussi simple que sur PC.

Édité par sephirostoy le 04/12/2017 à 12:38
Avatar de Nozalys Abonné
Avatar de NozalysNozalys- 04/12/17 à 12:41:42

Tu as piqué ma curiosité, et cela m'intéresse ! C'est quoi le concept (ou les différences) de Lienage par rapport à la myriade de ROM custom existantes ? Comment se passent les mises à jour de sécurité ? A-t-on accès au même store qu'avec Android de base ? Et peut-on installer quelques applis G. dessus (Gmail, Agenda et Drive) ?

Avatar de Nozalys Abonné
Avatar de NozalysNozalys- 04/12/17 à 12:42:15

:mdr2:

Avatar de Drepanocytose Abonné
Avatar de DrepanocytoseDrepanocytose- 04/12/17 à 13:10:23

sephirostoy a écrit :

J'ai passé mon LG G3 sous LineageOS il n'y a pas longtemps. Le problème du tuto "officiel" c'est qu'il n'est pas complet et il faut en fait chercher plusieurs tuto pour arriver à nos fins. Et également trouver les bons tuto car beaucoup ne sont plus à jour.
A savoir :

  • pour rooter son tél, il faut 2 tuto : 1 pour downgrade son G3 sinon le root n'est pas possible si on a une version d'android trop récente (et ce n'est expliqué nulle part), puis 1 autre pour le root.
  • pour l'installation de LineageOS : 1 tuto suffit pour installer LineageOS + les GApps ; par contre, il faut savoir qu'il faut aller chercher une archive quelque part, et flasher ton tél avec cette archive sinon l'installation de LineageOS échoue parce que le baseband n'est pas reconnu

Bref, il faut un peut de persévérance pour y arriver. On est encore loin d'un système d'installation aussi simple que sur PC.

J'ai flashé mon LG g3 sous lineage et c'était très facile, si en plus du tuto tu lisais les quelques premiers commentaires du thread sur xda.
Tout était la, ça m'a pris 15 minutes a tout casser.
Et j'écris avec, présentement

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 2