Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

#Replay : transhumanisme, cité perdue et steampunk

Vive le transhumain à vapeur
#Replay : transhumanisme, cité perdue et steampunk
Crédits : wildpixel/iStock

Ces derniers jours, le petit écran s'est penché sur le harcèlement en ligne, les dérives possibles du transhumanisme et le rôle des perturbateurs endocriniens...sans oublier notre attirance pour le steampunk.

Chaque semaine, nous vous proposons une sélection manuelle de ce qu'il ne fallait pas manquer dans vos programmes TV. Garantie sans sponsoring et autre tracking de vos habitudes, vous permettant de savoir ce qu'il y a d'intéressant à regarder en replay ce week-end (surtout s'il ne fait pas beau et que votre séance de VTT tombe à l'eau).

Nous utilisons ainsi seulement nos petits bras et éventuellement vos suggestions. Si vous repérez une émission qui mérite selon vous de paraître dans notre sélection, vous avez deux possibilités : 

Notez que la sélection se limite pour le moment aux replays de programmes TV, mais pourra s'étendre à d'autres médias. Nous avons pour le moment quelques idées et ferons sans doute des essais dans les semaines à venir. Mais n'hésitez pas à nous proposer vos idées, cette chronique évoluant pour vous et avec vous, à ciel ouvert ;)

Graffitis, Thomas Pesquet et peintures rupestres

Arte a débuté une série sur l'histoire du graffiti, diffusant pour le moment trois épisodes sur les dix prévus. Elle retrace le voyage et l'évolution de la pratique, depuis ses débuts outre-Atlantique dans les années 70. Sur la même chaine, Libé Désintox revient sur un compte Twitter diffusant (avec succès) de fausses informations, grâce à une technique simple : le changement d'identité.

Hier, l'astronaute Thomas Pesquet était pour sa part l'invité de 28 Minutes, pour parler brièvement de la BD sortie suite à son voyage de six mois dans l'espace. Arte propose aussi le film La planète des vampires, tout droit sorti de la science-fiction cinématographique des années 60, avec tout le kitch que cela induit.

Le Tube de Canal+ a enquêté sur les applications « qui permettent le harcèlement » entre adolescents une fois les heures de cours passées. Curious Cat, Sarahah, Secret et Yik Yak sont ainsi listées. De son côté, RMC Découverte se lance dans l'étude des animaux in utero (jusqu'au 22 novembre).

Enfin, dans sa série Mémoire de pierre, France 5 propose « De l'art au temps des dinosaures ? », où la caméra suit deux archéologues aux Etats-Unis, dans l'étude de galeries d'art rupestre (jusqu'au 19 novembre).

Transferts, série d'anticipation

Arte a mis en ligne Transferts, une (nouvelle) série critique du transhumanisme, un thème de plus en plus commun parmi les œuvres d'anticipation. En six épisodes, elle raconte un monde plongé dans la modification des corps et le contrôle des individus.

La chaine propose aussi un court entretien avec les scénaristes, qui expliquent l'intérêt global de l'anticipation et les spécificités de la leur.

L'influence des perturbateurs endocriniens (jusqu'au 10 janvier 2018)

Dans « Demain, tous crétins ? », Arte tente de mesurer les interférences des perturbateurs endocriniens dans notre développement intellectuel. Partant de la satire d'Idiocracy, l'équipe remonte le fil pour tirer le constat alarmant que l'intelligence baisserait depuis 20 ans.

Comment souvent, l'émission suit des chercheurs et spécialistes pour rendre compte de la quantité de ces perturbateurs que nous sommes censés ingérer, ainsi que les conséquences sur chaque individu.

Les vestiges de la cité de Teotihuacan (jusqu'au 21 novembre)

Cette semaine, Science grand format de France 5 s'attaque à la cité mexicaine de Teotihuacan, fondée il y a 2 000 ans, avec sa pyramide. La question principale est la raison de son abandon il y a 1 300 ans ; une question qui revient souvent sur les civilisations de cette région.

Les archéologues ont étudié l'architecture, les méthodes de construction et le mode de vie des habitants disparus. À grands renforts d'images aériennes et de modélisations 3D, saupoudrées de mystères et de « sacrifices rituels », l'émission reprend la plupart des codes du genre.

Penchons-nous sur le steampunk

BiTS d'Arte revient cette fois sur le mélange de science-fiction et d'époque victorienne, qui a ouvert tout un pan de créations à la fois rétro et (parfois) très futuristes. Cuivre, boulons apparents, mécanique complexe et vapeur fumante contribuent à des objets dont l'utilité n'est pas censée être envisagée à une telle époque. BiTS se demande pourquoi de tels univers nous attirent autant.

Pour l'équipe, il s'agit d'un style très bien compris et intégré avant même d'avoir été nommé, car il répond bien à un besoin particulier, dont l'un des ambassadeurs n'était autre que Jules Verne.

36 commentaires
Avatar de iolivier Abonné
Avatar de iolivieriolivier- 17/11/17 à 18:50:27

J'invite les personnes qui regarderont  "Demain tous crétins" à considérer ce reportage avec beaucoup de prudence...
Les abonnés d'arrêt sur images pourront lire cet article :&nbsphttps://www.arretsurimages.net/articles/2017-11-16/Sommes-nous-reellement-de-plu...
Les autres pourront lire ce billet :&nbsphttps://www.soundofscience.fr/644 

Avatar de anonyme_d5bf0b9f87fd15affa58563db3b0ac5d INpactien

ça s'appelle une hypothèse de départ, un postulat. On se pose une question et on interroge des chercheurs, des témoins du sujet qui livrent leurs conclusions. Chacun est libre de se faire sa propre opinion et de faire ses propres recherches sur le sujet, on appelle cela communément le sens critique. C'est clair que ça change des émissions TV qu'on consomme pour se vider la tête.

Avatar de Bejarid INpactien
Avatar de BejaridBejarid- 17/11/17 à 21:12:11

Ouais c'est peu le problème, tant que c'est pas polémique les documentaires de France Télé/Arte sont très bien, mais dès que c'est sur un problème politisé ça vire à la tribune promouvant le point de vue du réalisateur sans aucun fond ni avis contradictoire. Et ne serait-ce que l'un d'eux devrait suffire à motiver le licenciement du responsable des programmes, mais bon, on sait comment l'administration peut se retrouver paralysé face à l'incompétence et jouer au jeu de la patate chaude !

Autre exemple un peu moins récent, la descente en enfer de DataGuele qui est devenu un truc débile au bout de quelques épisodes à cause d'une dérive sur ces sujets. Je le regretterais toujours car je trouvais le concept génial et bien mené... Jusqu’à ce qu'ils rajoutent encore et encore des commentaires, toujours plus orienté, jusqu'a tordre les données signant l’arrêt de mort de l'émission (car elle devait justement contrer ce phénomène en les présentant sans influence).

Avatar de anonyme_d5bf0b9f87fd15affa58563db3b0ac5d INpactien

Un documentaire n'est pas une synthèse ou un rapport exhaustif. Il faudrait penser un peu à développer votre sens critique et vous remettre en cause, plutôt que :
 

  • de vomir sur un documentaire qui ne vous a rien fait,

  • ou pire, d'appliquer un dogme ou une opinion personnelle sur ce que vous percevez

     alors qu'il suffit de prendre du recul sur ses propres certitudes et de remettre un poil ses certitudes en question.
     
    (mais peut-être êtes-vous un génie omniscient, dans ce cas recevez toutes mes excuses)

Édité par joma74fr le 17/11/2017 à 21:23
Avatar de Cetera Abonné
Avatar de CeteraCetera- 17/11/17 à 22:56:49

Les générations les plus jeunes très portées sur le narcissisme ont beaucoup de mal avec la critique qui égratignerait leur génie irréfutable.
Du coup ce documentaire qui me sembles digne d'intérêt risque d'être, comment dire, unliké?

Avatar de Bejarid INpactien
Avatar de BejaridBejarid- 18/11/17 à 02:31:46

Trop gros passera pas ?

Avatar de CowKiller INpactien
Avatar de CowKillerCowKiller- 18/11/17 à 04:53:30

iolivier a écrit :

J'invite les personnes qui regarderont  "Demain tous crétins" à considérer ce reportage avec beaucoup de prudence...
Les abonnés d'arrêt sur images pourront lire cet article :&nbsphttps://www.arretsurimages.net/articles/2017-11-16/Sommes-nous-reellement-de-plu...
Les autres pourront lire ce billet :&nbsphttps://www.soundofscience.fr/644 

Certes mais même si on remet en question la baisse du QI, l'explosion avérée (et inexplicable seulement par un meilleur repérage) des cas d'autisme et de divers problèmes comportementaux, tels que l'hyperactivité (liée directement à l'hyperthyroïdie) suffit à se poser 2-3 questions tout de même.

En dehors de ça, on rajoute l'observation directe d'effets physiologiques importants sur les fonctions cérébrales directement observées en labo sur diverses espèces animales voir sur l'homme (crétinisme)

Et enfin en plus des effets sur le cerveau, on rajoute à ça l'explosion de l'infertilité et même l'apparition de travaux montrant la diminution de la taille de l'appareil génital masculin (alors que l'homme ne cesse de grandir) et on commence à avoir un bon cocktail de "bizarreries" qui ont justement comme par hasard une cause pouvant être commune -> le dérèglement du système endocrinien. Coupable privilégié : la chimie partout à toute les sauces. Et même quand ce n'est pas utile (voir inneficacité des retardateurs de flamme dans l'émission).

Seuls les lobbyistes continuent à dire (sans le croire) que ça n'a pas d'effet et à communiquer dans ce sens. Peut-être aussi ceux qui n'aiment pas les mômes voir les détestent.

Avatar de barlav Abonné
Avatar de barlavbarlav- 18/11/17 à 06:20:55

Je n'aime pas les mômes, mais quand même!

Disons que moi je n'ai pas un métier dans ce domaine indus, ça peut influer dans la conviction; si c’était mon gagne-pain, ....

Avatar de Cetera Abonné
Avatar de CeteraCetera- 18/11/17 à 08:13:13

Question de relativité?

Avatar de tmtisfree Abonné
Avatar de tmtisfreetmtisfree- 18/11/17 à 09:43:15

joma74fr a écrit :

ça s'appelle une hypothèse de départ, un postulat. On se pose une question et on interroge des chercheurs, des témoins du sujet qui livrent leurs conclusions. Chacun est libre de se faire sa propre opinion et de faire ses propres recherches sur le sujet, on appelle cela communément le sens critique. C'est clair que ça change des émissions TV qu'on consomme pour se vider la tête.

Le problème de tous ces documentaires d'infotainement, c'est que l'orientation du sujet va toujours dans le même sens : négative/alarmiste. La thèse est alarmiste, les informations sont alarmistes, la manière dont c'est rapporté est alarmiste, les liens supposés sont alarmistes, les scientifiques sélectionnés sont alarmistes, les conséquences sont toutes et toujours alarmistes, etc.

Le traitement est toujours à charge, il n'y a pas de réflexion globale hors du cadre prédéfini, les corrélations statistiques sont systématiquement upgradées en causalité sans interrogation sur les éventuels facteurs confondants et/ou explicatifs existants et/ou inconnus par ailleurs, bref le sujet est traité de manière partielle et partiale : il est traité de manière non scientifique. Il est pas crédible, décrédibilise ceux qui en sont à l'origine, et décrédibilise le sujet lui-même en amenant une fatigue bien compréhensible dans le public.

Il faut aussi dire que certains politiciens ignares mais en conflit d'intérêt idéologique (Hulot) aident bien en la matière pour décrédibiliser un sujet potentiellement important.

Mais c'est exactement la même situation avec tous les autres sujets (climatisme en autres) où la science n'est pas prête à rendre ses conclusions (qui seront de toute manière non définitives).

Ce qui manque en réalité est du scepticisme à haute dose.

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 4