Nintendo a presque triplé ses revenus au dernier semestre

L'effet Switch
Economie 4 min
Nintendo a presque triplé ses revenus au dernier semestre
Crédits : Czgur/iStock

Nintendo a publié cette nuit ses résultats financiers pour les six premiers mois de son exercice en cours (terminant fin mars 2018). Le constructeur nippon y montre ses muscles et assure être en mesure de dépasser la plupart de ses objectifs, grâce au succès de la Switch.

Pour Nintendo, il n'était pas très difficile d'obtenir de meilleurs résultats avec la Switch qu'avec la Wii U. Cependant, si on pouvait raisonnablement s'attendre à un rebond significatif, force est de constater que le constructeur ne s'est pas arrêté au strict minimum. Sa console hybride salon/portable rencontre un vif succès, et cela suffit à faire entrer les comptes de l'entreprise dans une autre dimension, que l'on avait oubliée depuis l'époque de la Wii. 

Les revenus explosent

Pour faire simple, le chiffre d'affaires de Nintendo sur les six premiers mois de l'exercice en cours atteint 374 milliards de yens (2,83 milliards d'euros) contre 137 milliards de yens (1,04 milliard d'euros) sur la même période l'an passé. Un bond de 173,4 % que l'on peut attribuer (sans aucun doute possible) aux ventes de la Switch.

Les 5,9 milliards de yens (44,6 millions d'euros) de pertes opérationnelles de l'an dernier laissent quant à elles place à un bénéfice de 40 milliards de yens (302 millions d'euros). La progression du bénéfice net reste notable, bien que moins impressionnante, puisque l'on passe de 38,3 milliards de yens (289 millions d'euros) à 51,5 milliards de yens (390 millions d'euros) soit une hausse de 34,5 % sur un an. 

La Switch se vend en un claquement de doigts

Comme expliqué plus tôt, le succès de la Switch n'est pas étranger à ces scores. Sur les trois derniers mois, ce sont 2,93 millions de consoles qui ont ainsi trouvé preneur, portant le total sur six mois à 4,89 millions et à 7,63 millions sur l'ensemble de sa carrière. C'est déjà plus de la moitié des ventes totales de Wii U (13,56 millions) en près de cinq ans. 

Les ventes de jeux connaissent également un rythme soutenu. 13,98 millions d'exemplaires ont été achetés sur les trois derniers mois, 22,02 millions en six mois et 27,58 millions depuis le lancement de la console, soit un taux d'attachement de 3,6 titres par machine. Le podium des titres les plus vendus au 30 septembre ne réserve quant à lui aucune surprise : 

  • The Legend of Zelda : Breath of the Wild : 4,70 millions
  • Mario Kart 8 Deluxe : 4,42 millions
  • Splatoon 2 : 3,61 millions.

Nintendo espérait écouler 10 millions de Switch lors de son exercice fiscal en cours et semble donc en très bonne voie pour remplir cet objectif, surtout si l'on tient compte du lancement récent de Super Mario Odyssey, et de l'arrivée prochaine de la console sur de nouveaux marchés, dont la Corée du Sud, Hong-Kong et Taïwan. 

Le constructeur a donc relevé ses prévisions, avec une nouvelle cible fixée à 14 millions d'unités. Nintendo se donne donc six mois pour écouler un peu plus de 9 millions de machines.  Les scores de ventes obtenus lors des fêtes de fin d'années seront un bon indicateur pour confirmer les ambitions de la marque. 

La 3DS poursuit sa route

Les bons résultats de la Switch ne sont toutefois pas synonymes d'une mise au placard de la 3DS, loin de là. La console portable s'est écoulée a 1,91 million d'exemplaires sur les trois derniers mois, portant le total du semestre a 2,86 millions. Elle est donc déjà à mi-chemin de son objectif de 6 millions d'unités, ce même avant les fêtes, ou traditionnellement, la console se vend davantage que tout le reste de l'année. 

La New 2DS XL semble tout particulièrement bien marcher, avec 1,14 million d'exemplaires vendus depuis son lancement et se place comme la variante de 3DS la plus vendue sur les six derniers mois. La New 3DS XL est en deuxième position avec 970 000 unités, suivie de la 2DS classique (740 000). Pour les ventes de jeux, il faudra compter sur un coup de fouet à Noël pour remplir les objectifs, de 40 millions de copies, contre 13,8 millions sur le premier semestre.  

Nintendo booste ses prévisions financières

Conséquence directe de la bonne dynamique observée pour les deux consoles, Nintendo a annoncé à ses actionnaires que ses prévisions financières pour l'exercice en cours ont été nettement revues à la hausse. 

Précédemment, la marque anticipait un chiffre d'affaires de 750 milliards de yens (5,67 milliards d'euros). Elle table désormais sur 960 milliards de yens (7,26 milliards d'euros). Une valeur à comparer aux 489 milliards de yens (3,7 milliards d'euros) réalisés lors de l'exercice précédent. 

Les prévisions quant au bénéfice net passent de 45 milliards de yens (340 millions d'euros) à 85 milliards de yens, soit 643 millions d'euros. Un niveau qui restera malgré tout inférieur aux 102 milliards de yens (771 millions d'euros) enregistrés l'an dernier. 

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !