Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

#Replay : les secrets de la vie végétale, artificielle ou sur Mars

Je ne dors pas, je pense
#Replay : les secrets de la vie végétale, artificielle ou sur Mars
Crédits : NASA

Ces derniers jours, le petit écran s'est enthousiasmé de la vie cachée des arbres, a décrit les méthodes d'analyse du réchauffement climatique, a suivi la création de cerveaux artificiels et s'est posée sur Mars. Tout cela sur fond de rock'n'roll.

Chaque semaine, nous vous proposons une sélection manuelle de ce qu'il ne fallait pas manquer dans vos programmes TV. Garantie sans sponsoring et autre tracking de vos habitudes, vous permettant de savoir ce qu'il y a d'intéressant à regarder en replay ce week-end (surtout s'il ne fait pas beau et que votre séance de VTT tombe à l'eau).

Nous utilisons ainsi seulement nos petits bras et éventuellement vos suggestions. Si vous repérez une émission qui mérite selon vous de paraître dans notre sélection, vous avez deux possibilités : 

Notez que la sélection se limite pour le moment aux replays de programmes TV, mais pourra s'étendre à d'autres médias. Nous avons pour le moment quelques idées et ferons sans doute des essais dans les semaines à venir. Mais n'hésitez pas à nous proposer vos idées, cette chronique évoluant pour vous et avec vous, à ciel ouvert ;)

Spielberg, Rammstein et vestiges de Palmyre

Cette semaine, Arte propose de revenir sur quatre films de Steven Spielberg, disséqués dans des émissions de la chaine. Depuis juillet, elle propose une série Tous Zombies, de 13 épisodes, incluant un entretien avec George A. Romero et différentes illustrations de l'impact de cette figure dans la culture populaire.

Sur ce thème, Arte publie aussi le documentaire Dieu, diable et rock'n'roll (sur YouTube jusqu'au 3 novembre), qui étale les représentations du rock et la manière dont elles se confrontent aux mœurs, notamment chrétiennes. Si vous n'en avez pas assez, la chaine franco-allemande diffuse Rammstein : Paris, qui suit le groupe dans sa tournée « Made in Germany 1995-2011 ». Enfin, Personne Ne Bouge consacre son dernier épisode à plusieurs groupes de rock et au film Wayne's World.

En parallèle, deux documentaires s'inquiètent du patrimoine de la Syrie, notamment de la cité de Palmyre. Arte propose ainsi Palmyre, patrimoine menacé (jusqu'au 20 novembre), qui retrace l'histoire du lieu et anticipe son avenir, quand France 5 a mis en ligne Syrie, les derniers remparts du patrimoine (jusqu'au 29 octobre).

Pour une touche plus médicale, Xenius se demande comment lutter contre les allergènes (jusqu'au 22 janvier). Le Tube de Canal+ consacre, lui, un sujet de près de 10 minutes au podcast amateur (voir notre dossier de l'an dernier), rencontrant plusieurs figures françaises de la discipline. L'émission revient aussi sur la libération de la parole sur le harcèlement, via les réseaux sociaux.

Enfin, BiTS titre cette semaine sur Kong, au coeur des ténèbres, une émission complétée par un entretien avec l'écrivain Michel Le Bris.

Une vie végétale plus dynamique qu'on ne le croit (jusqu'au 26 novembre)

Dans sa dernière émission, Envoyé spécial se penche sur les secrets de la vie végétale, notamment les comportements des forêts. Les arbres s'entraideraient et émettraient des molécules à même de renforcer nos défenses naturelles. Certains arbres « mères » allaiteraient même d'autres arbres via leurs racines.

Selon l'émission, il s'agirait d'une certitude scientifique. L'équipe suit des spécialistes et scientifiques dans l'étude des arbres, en forêt ou en laboratoire. Elle donne conscience de propriétés méconnues de ces entités, en finissant par donner la parole à des personnes convaincues des bienfaits de leur « énergie » pour l'Homme, sans grande scientificité.

La course au cerveau artificiel (jusqu'au 20 décembre)

Nouvelle entrée dans l'exploration de la vie artificielle chez Arte. Cette fois, la chaine diffuse un documentaire sur la conception d'un cerveau artificiel par des neuroscientifiques et des roboticiens. Un postulat formulé est que le cerveau humain est un programme, modélisable et réplicable dans une certaine mesure.

Des scientifiques tentent de concevoir une cartographie de toutes les connexions du cerveau humain. L'espoir est de pouvoir soigner ou de pouvoir remplacer un cerveau malade, en le modélisant très précisément. La lecture des informations émises par le cerveau est une autre piste explorée dans l'émission, entre autres pour le contrôle de bras mécaniques.

Réchauffement climatique en chiffres (jusqu'au 29 novembre)

En deux émissions, des scientifiques certifient que le réchauffement climatique est bien le fruit de l'activité humaine. L'idée ne fait pas encore l'unanimité, malgré les preuves existantes. Dans les deux volets, plusieurs chercheurs expliquent, sur un ton didactique, les méthodes de calcul qui mènent à l'établissement de cause à effet entre l'homme et le changement du climat.

Du maillage de la planète à l'exploration des archives des températures, avec la compensation des lacunes dans les données les plus anciennes, l'émission revient sur les problématiques concrètes de l'exercice. Une manière simple d'aborder la problématique majeure des prochaines décennies.

Le défi de la vie sur Mars (jusqu'au 31 octobre)

Sur France 5, Science grand format résume le nouvel objectif de ceux qui regardent les étoiles : explorer Mars et y vivre à terme. En rencontrant des agences spatiales, des spécialistes et en revenant sur les ambitions d'Elon Musk (SpaceX), l'équipe tente de comprendre les attraits et les contraintes d'une vie sur la planète rouge, surtout dans les débuts.

Le point de départ est la volonté du plongeur Alban Michon d'aller sur Mars, qui amène l'émission à suivre l'entrainement d'astronautes et les simulations déjà effectuées pour préparer une émigration d'hommes loin de la planète bleue.

20 commentaires
Avatar de code INpactien
Avatar de codecode- 27/10/17 à 17:30:06

Déjà qu'ils ne sont jamais allé sur la lune ( plusieurs preuves voir internet ), les radiations du système empêche l'homme se déplacer sans se faire radier .
Ils ne font ça que pour les subventions

Avatar de 2show7 INpactien
Avatar de 2show72show7- 27/10/17 à 17:42:23

Réchauffement climatique, m'a refroidi, je ne peux le voir en Belgique :mdr:

Avatar de 2show7 INpactien
Avatar de 2show72show7- 27/10/17 à 17:59:43

La première femme robot a eu la nationalité Saoudienne (mais où va-t-on ?) :mdr:

Édité par 2show7 le 27/10/2017 à 18:04
Avatar de odoc Abonné
Avatar de odocodoc- 27/10/17 à 18:58:08

même pour un 'dredi ça n'a pas mordu.

Tout se perd :craint:

Avatar de SebGF Abonné
Avatar de SebGFSebGF- 27/10/17 à 20:20:29

Ben que dire d'autre ? Si c'est écrit sur Internet c'est que c'est vrai. :ouioui::ouioui::ouioui:

Même que c'est Kubrick qui a filmé le faux alunissage et qu'il a mis plein de références cachées dans Shining pour le prouver, ils le disent dans le documentaire Room 237* donc c'est que c'est vrai aussi.

(* c'est con, ce documentaire est super intéressant sur l'analyse du film et l'oeuvre de Kubrick mais le passage conspirationniste gâche tout...)

La course au cerveau artificiel (jusqu'au 20 décembre)

Ils vont avoir beaucoup de clients qui devront compenser l'absence de cet organe !

Édité par SebGF le 27/10/2017 à 20:21
Avatar de Vanilys Abonné
Avatar de VanilysVanilys- 27/10/17 à 22:46:51

Dans sa dernière émission, Envoyé spécial se penche sur les secrets de la vie végétale, notamment les comportements des forêts. Les arbres s'entraideraient et émettraient des molécules à même de renforcer nos défenses naturelles. Certains arbres « mères » allaiteraient même d'autres arbres via leurs racines.

L'émission avait l'air super intéressante, ça commençait bien ...

Selon l'émission, il s'agirait d'une certitude scientifique. L'équipe suit des spécialistes et scientifiques dans l'étude des arbres, en forêt ou en laboratoire. Elle donne conscience de propriétés méconnues de ces entités, en finissant par donner la parole à des personnes convaincues des bienfaits de leur « énergie » pour l'Homme, sans grande scientificité.

... et ça finit très très mal.
Mais pourquoi ? :craint:

Édité par Vanilys le 27/10/2017 à 22:47
Avatar de Elwyns INpactien
Avatar de ElwynsElwyns- 28/10/17 à 04:40:06

bah justement c'est plus intelligent, au moins elle a obtenu la nationalité dans un pays ou ça ne restera qu'un robot serviable :o comme ces congénères en chair

c'est un troll pour ceux qui s'offusquent ..

Avatar de anonyme_d5bf0b9f87fd15affa58563db3b0ac5d INpactien

« Mais pourquoi ? »

Peut-être parce qu'il ne s'agit pas d'une étude scientifique mais d'une enquête journalistique ?

Avatar de SebGF Abonné
Avatar de SebGFSebGF- 28/10/17 à 07:32:12

Le Spicedicounasse-bot Mark 2.3.

Par contre il convient de toujours rappeler cette mesure de sécurité.

Avatar de anonyme_d5bf0b9f87fd15affa58563db3b0ac5d INpactien

« Une vie végétale plus dynamique qu'on ne le croit (jusqu'au 26 novembre) »

Quand je vois :

  • dans certaines villes des arbres taillés au débroussailleur et des places "minéralisées" de plus en plus nombreuses (parce que les pelouses et les chemins de terre, ça demande de l'entretien et ça dégueulasse nos chaussures quand il pleut -- après on s'étonne qu'il fasse de plus en plus chaud en milieu urbain l'été),

  • ou dans les jardins "à la Française" des arbres taillés sous formes géométriques,

    je me dis qu'en occident, on a beaucoup à apprendre du règne végétal... ou plutôt s'agit-il de symptômes de la structure rationalisée de nos sociétés occidentales qui catégorisent tout et aseptisent tout.

Édité par joma74fr le 28/10/2017 à 08:03
Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 2