Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

AMD renoue avec les bénéfices, mais s'attend à un quatrième trimestre difficile

Always look on the bright side of life...
Economie 6 min
AMD renoue avec les bénéfices, mais s'attend à un quatrième trimestre difficile

AMD a présenté cette nuit ses résultats pour le troisième trimestre 2017. La bonne nouvelle, c'est que la marque renoue avec les bénéfices, et ce assez nettement. La mauvaise, c'est que les prévisions pour les trois prochains mois sont un peu moins reluisantes. 

Pour une fois, les dirigeants d'AMD pouvaient avoir le sourire au moment de présenter leurs résultats trimestriels. Porté par Epyc, Ryzen et le lancement de Vega, ce malgré le ralentissement des ventes de puces semi-custom pour les fabricants de consoles, la firme de Sunnyvale s'est présentée devant ses investisseurs avec de solides chiffres. 

Un chiffre d'affaires jamais vu depuis 2011

Premier élément notable : le chiffre d'affaires d'AMD a atteint 1,641 milliard de dollars sur le dernier trimestre, en hausse de 26 % sur un an et de 34 % en trois mois. Il s'agit du meilleur score réalisé par AMD sur ce point depuis plusieurs années, il faut en effet remonter au dernier quart de 2011 pour retrouver un niveau de revenus supérieur. 

La marge brute atteint 35 %, soit 2 points de mieux qu'il y a trois mois et 30 points de mieux que l'an dernier. L'évolution sur un an reste toutefois à relativiser. Le troisième trimestre 2016 avait été le théâtre d'une lourde refonte d'un accord de production avec Globalfoundries, qui avait coûté à elle seule 340 millions de dollars au fabricant de puces. En contrepartie, AMD profite de davantage de flexibilité sur la fourniture de ses wafers en faisant appel à d'autres fonderies.

Quant au résultat net... il est positif, une première depuis le deuxième trimestre 2016 pour AMD. La firme de Sunnyvale enregistre un bénéfice net de 71 millions de dollars, qui éponge une grande partie des pertes accumulées sur les six premiers mois de 2017. Champagne ?

Merci Ryzen et Vega

Dans le détail, il apparait que la branche Computing & Graphics a connu trois mois particulièrement fastes cet été. Elle a en effet réalisé un chiffre d'affaires de 819 millions de dollars, en progression de 24 % par rapport au deuxième trimestre 2017, et de 74 % sur un an.

Selon AMD, cette performance est due à la fois aux bons scores de vente de Ryzen, qui ont permis de faire grimper le prix de vente moyen de ses processeurs. En même temps, au regard de la tarification de la gamme FX, il était difficile d'arriver à une moyenne plus basse. Le bond observé par rapport au trimestre précédent serait quant à lui le fruit de meilleures ventes de GPU « alimenté par un meilleur mix de produits ».

En filigrane, on comprend que malgré les différents couacs qui ont émaillé son lancement, Vega semble faire le beurre d'AMD, tout comme les Radeon RX série 500 dont les prix de vente ont progressivement augmenté, ce grâce à l'engouement autour des crypto-monnaies

AMD C&G Q3 2017

Autre bonne nouvelle, la branche C&G affiche pour le deuxième trimestre consécutif un résultat opérationnel positif, ce qui est de très bon augure pour la suite. Historiquement, cette branche accumule les pertes depuis plusieurs années, notamment en raison des performances médiocres sur le plan commercial de ses processeurs grand public. Ce bénéfice a été multiplié par 10 en trois mois, et atteint désormais 70 millions de dollars. 

Epyc compense le recul des consoles

La branche Entreprise, Embedded & Semi-Custom (EES), qui regroupe les ventes de puces pour serveurs, systèmes embarqués ainsi que les modèles spécialement conçus pour les fabricants de consoles se porte plutôt bien, puisque ses ventes sont stables sur un an, et en hausse de 46 % sur trois mois, à 824 millions de dollars. 

AMD EES Q3 17

Si les revenus sont restés stables d'une année sur l'autre, il faut distinguer deux tendances bien distinctes. D'un côté, les ventes de puces custom, principalement destinées aux consoles PlayStation 4 (Pro) et Xbox One (S et X incluses), ont reculé par rapport à l'an dernier. Cette baisse est compensée d'abord par la signature d'accords de licence, dont le montant est estimé à 52 millions de dollars pour l'exercice en cours, mais surtout par les premières ventes de processeurs Epyc, destinés au marché professionnel.

Comme à son habitude, la branche EES affiche un résultat opérationnel positif. Elle a enregistré un bénéfice de 84 millions de dollars sur les trois derniers mois, soit deux fois plus qu'il y a trois mois, mais cela représente aussi une chute de 38 % sur un an. 

AMD assainit progressivement ses comptes

Sur les trois derniers mois, AMD a poursuivi ses efforts visant à réduire le poids de ses dettes. Lentement mais surement, le montant brut de ses emprunts se réduit, il est ainsi passé de 1,931 milliard de dollars l'an dernier à 1,668 milliard fin septembre. Sur les trois derniers mois, l'entreprise a remboursé 28 millions de dollars à ses créanciers en faisant appel à une ligne de crédit moins coûteuse pour couvrir en partie un emprunt à 7 % remboursable en 2024. 

  • AMD Q3 17 Dette et cash
  • AMD Q3 17 Dette et cash

Pendant ce temps, le concurrent d'Intel maintient ses liquidités à un niveau qu'il estime satisfaisant. Son objectif depuis plusieurs années est de rester dans une fourchette comprise entre 600 millions et 1 milliard de dollars. Au 30 septembre, AMD pouvait compter sur 879 millions de dollars de liquidités disponibles, soit 35 millions de mieux qu'il y a trois mois.

Des prévisions en demi-teinte pour le dernier trimestre

Une seule ombre au tableau présenté par AMD : les prévisions pour le quatrième trimestre ne sont pas à la hauteur des attentes des marchés. Alors que l'entreprise semble sur une pente ascendante, elle affirme tabler sur une baisse de 12 à 18 % de ses revenus au prochain trimestre, mais avec une marge brute qui devrait rester stable à 35 %.

Une partie de l'explication se trouve peut-être du côté des récentes baisses de prix observées sur la quasi-totalité des produits de la marque. Cela devrait néanmoins suffire à afficher une croissance du chiffre d'affaires d'environ 20 % sur l'ensemble de 2017 par rapport à 2016. 

Du point de vue du résultat net, AMD s'attend à des bénéfices (avec une base de calcul non-GAAP) sur l'ensemble de l'exercice. Sauf accident industriel de dernière minute, l'EBITDA devrait lui aussi être dans le vert, puisque sur les neuf premiers mois de 2017, il atteint 303 millions de dollars, contre 117 sur la même période l'an passé. 

En bourse, les investisseurs ne se sont pas satisfaits de ces prévisions. Le cours de l'action AMD a dévissé de près de 11 % au moment où nous rédigeons ces quelques lignes, à 12,70 dollars. L'entreprise est ainsi valorisée à 12 milliards de dollars, soit 12 % de mieux que début janvier, ou 70 % de mieux qu'il y a un an.

18 commentaires
Avatar de Flyman81 INpactien
Avatar de Flyman81Flyman81- 25/10/17 à 15:35:38

S'ils prévoient un baisse du CA sans baisse de marge ce n'est probablement pas lié à la baisse de prix constatée. (ou alors les coûts de prods ont eux aussi sacrément baissés).

Je reste quand même étonné de cette prévision pessimistes pour Q4 malgré les achats de Noël et l'arrivée de Raven Ridge (APU Zen+Vega) sur les PC portables.

 

Édité par Flyman81 le 25/10/2017 à 15:37
Avatar de GérardMansoif Abonné
Avatar de GérardMansoifGérardMansoif- 25/10/17 à 15:45:29

Flyman81 a écrit :

Je reste quand même étonné de cette prévision pessimistes pour Q4 malgré les achats de Noël et l'arrivée de Raven Ridge (APU Zen+Vega) sur les PC portables.  

Dans le milieu du semi-conducteur, les livraisons s'effectuent entre 12 et 16 semaines après la commande (sauf forecast). Cela devient un jeu d'enfant de prévoir pour le trimestre suivant.

Une hypothèse : les distributeurs ont fait le plain sur le trimestre 3 en commandant au trimestre 2 et il leur reste des stocks, ils commandent moins au trimestre 3 pour le trimestre 4. En effet, les stocks dans les comptes de fin d'année, ce n'est pas bon comptablement, donc il faut les réduire et donc commander moins, quitte à créer une pénurie en fin d'année.

Avatar de linkin623 INpactien
Avatar de linkin623linkin623- 25/10/17 à 17:21:13

GérardMansoif a écrit :

Dans le milieu du semi-conducteur, les livraisons s'effectuent entre 12 et 16 semaines après la commande (sauf forecast). Cela devient un jeu d'enfant de prévoir pour le trimestre suivant.

Une hypothèse : les distributeurs ont fait le plain sur le trimestre 3 en commandant au trimestre 2 et il leur reste des stocks, ils commandent moins au trimestre 3 pour le trimestre 4. En effet, les stocks dans les comptes de fin d'année, ce n'est pas bon comptablement, donc il faut les réduire et donc commander moins, quitte à créer une pénurie en fin d'année.

Dans le domaine des produits de grande consommation (les CPU et GPU en font partie hein), c'est toujours comme cela.

Il faudra surveiller le Q1 2018 avec attention pour voir si les revendeurs vont refaire les stocks, si certains en ont encore.

Avatar de rheidizded INpactien
Avatar de rheidizdedrheidizded- 25/10/17 à 19:15:26

Je balance cela, suite à une discussion avec une chaîne de vendeur informatique : Ryzen, moins de 5% en volume.
:(

Avatar de Elipsus Abonné
Avatar de ElipsusElipsus- 25/10/17 à 19:23:01

rheidizded a écrit :

Je balance cela, suite à une discussion avec une chaîne de vendeur informatique : Ryzen, moins de 5% en volume.
:(

Euh, t'es sur ? 
https://imgur.com/Rq3d8Tn (R51600 a la premiere place des ventes CPU pour amazon UK)
https://www.reddit.com/r/Amd/comments/76n6rw/amd_cpu_revenue_overtake_intel_and_...
+de 50% de part de marché chez Mindfactory.....
 
 

Avatar de rheidizded INpactien
Avatar de rheidizdedrheidizded- 25/10/17 à 20:14:04

Sûr ? Non pas du tout. C'est juste un propos rapporté. Ça vaut ce que ça vaut.
Moi, je décide seul et je tourne sur un R7 1700, et ça me va très bien :)

Avatar de Elioty Abonné
Avatar de EliotyElioty- 25/10/17 à 21:11:57

Vous ne mentionnez pas la concurrence pour expliquer les prévisions du prochain trimestre mais il y a quand même la sortie des Core de 8ie gen d'Intel qui rajoute deux cœurs physiques à toute (ou presque ?) la gamme à tarif évoluant peu par rapport à la gen précédente.

Avatar de neodam Abonné
Avatar de neodamneodam- 26/10/17 à 01:16:03

Sauf que la "8eme" generation d'Intel, ce dernier l'a annoncé lui-meme, la dispo sera pas au rendez-vous de suite et ça va bouffer une bonne partie de Q4 2017 (y a meme pas encore de date de reappro sur materiel.net par exemple).
Sans parler du fait que l'ajout de 2 coeurs ne fait que realigner la gamme Intel avec celle d'AMD en terme de perfs, mais qu'au global l'offre AMD est un peu moins chere.
le seul avantage d'Intel actuellement c'est que nombre de ses modeles sont des APU (gpu intégré), la ou AMD n'a pas encore sorti ses APU RavenRidge et donc tous les modeles actuels necessite une carte video a coté, ce qui n'est plus utile quand on ne joue pas...

Avatar de neojack INpactien
Avatar de neojackneojack- 26/10/17 à 03:42:02

je sais pas trop... d'un coté je suis content qu'ils soient dans la course, d'un autre je me dis que le résultat est quand même faible compte tenu du fait que les rx470/480/570/580 s'arrachent littéralement.

 
je suis une entreprise, un de mes produits phares s'arrache comme des petits pains et finalement je ne fais "que" 8% environ de bénéfices.

quand je vois l'argent que les gens mettent dans les cryptomonnaies, je me dis que AMD pourrais etre plus... original dans sa manière d'aborder le marché. je sais pas moi, lancer leur propre blockchain optimisée pour leurs GPUs...
je dis n'importe quoi là mais voilà c'est le temps de dire "think outside of the box" et sortir un truc original.

un peu comme amazon avait fait en sortant leur offre AWS : ça semblait bizarre au début, mais maintenant ils sont un acteur majeur du cloud computing.
ça prendrait une action coup de poing comme celle ci de la part d ÁMD, sinon ils resteront éternellement le petit joueur qui fait des bénéfices une année sur 4.

Avatar de Commentaire_supprime Abonné
Avatar de Commentaire_supprimeCommentaire_supprime- 26/10/17 à 07:01:26

Le cours de l'action AMD a dévissé de près de 11 % au moment où nous rédigeons ces quelques lignes, à 12,70 dollars.

J'achète tout de suite, vous m'en mettrez 10000.

:D:D:D:D:D

Sinon, +1 pour le sous-titre.

:D:D:D:D:D (oui, je sais, je me répète...)

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 2