Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Les Instant articles de Facebook vont renvoyer vers les pages d'abonnement des éditeurs

La première dose est gratuite
Internet 2 min
Les Instant articles de Facebook vont renvoyer vers les pages d'abonnement des éditeurs

L'information avait été donnée par Mark Zuckerberg himself, elle est aujourd'hui confirmée dans un billet de blog : Facebook va proposer un dispositif de paywall pour la presse dans ses Instant articles.

Les GAFAM se préparent à livrer une nouvelle bataille dans le secteur de l'information en ligne. Après avoir monopolisé les revenus publicitaires, concentré la distribution de l'information autour de leurs plateformes, ils veulent désormais capter la dernière ressource des médias qui leur échappe : l'abonnement.

Instant articles va renvoyer vers la page d'abonnement des médias...

Google a déjà évoqué son initiative, en se présentant comme un sauveur du secteur. Facebook fait de même, mais en s'inspirant d'une solution déjà en place dans AMP (initiative soutenue par Google). Le principe est néanmoins différent puisqu'il est question d'un test via Instant articles (donc au sein de l'application Facebook), avec certains médias partenaires uniquement.

Deux modèles sont proposés : Metered (10 articles offerts) ou Freemium (l'éditeur choisit les contenus en accès libre). En cas de demande d'accès à un contenu, l'utilisateur est renvoyé vers la page d'abonnement de l'éditeur. Une solution qui permet à Facebook d'indiquer que 100 % des revenus iront aux médias.

Mais on imagine qu'il sera proposé par la suite de prendre directement en charge cette procédure afin d'être « plus efficace », contre une répartition plus classique de type 70/30. Les éditeurs cherchant à garder leurs données sur les abonnements, cette première étape est sans doute plus simple à accepter.

... pour le moment

Mais les partenaires du programme, trop contents de disposer d'un nouvel apport d'abonnés potentiels, anticipent-ils la favorisation d'un canal d'abonnement sur lequel ils n'ont pas la main et où les conditions peuvent changer du jour au lendemain ?

Une fois les habitudes prises pour le lecteur de lire et de payer son contenu dans Facebook, quelle sera la plus-value d'un site de presse, réduit au rang d'agence de production de contenu pour Facebook, qui a la totale maîtrise des informations mises en avant à travers ses algorithmes « boîte noire » ? (voir notre édito).

La connexion intégrée à Instant articles, Apple refuse le dispositif

Facebook précise que les utilisateurs déjà abonnés auront désormais un moyen de se connecter afin d'accéder aux contenus via Instant articles. Différents éléments de promotion de l'abonnement vont aussi être proposés et testés.

Pour le moment, Bild, The Boston Globe, The Economist, Hearst (The Houston ChronicleThe San Francisco Chronicle), La Repubblica, Le Parisien, Spiegel, The Telegraph, tronc (The Baltimore Sun, The Los Angeles Times, The San Diego Union-Tribune), et The Washington Post sont partenaires de l'initiative.

Notez enfin que ce dispositif ne sera proposé que sous Android, Apple et Facebook n'ayant pas réussi à trouver un accord sur la question du partage des revenus, ne serait-ce que via une redirection vers le site des médias.

10 commentaires
Avatar de jackjack2 Abonné
Avatar de jackjack2jackjack2- 20/10/17 à 07:40:53

Notez enfin que ce dispositif ne sera proposé que sous Android, Apple et Facebook n'ayant pas réussi à trouver un accord sur la question du partage des revenus, ne serait-ce que via une redirection vers le site des médias.

Je croyais que FB ne touchait rien vu qu'il ne fait que rediriger...

Assez incroyable en tout cas que les médias acceptent ça
Je me demande s'ils comprendront un jour

Avatar de numerid Abonné
Avatar de numeridnumerid- 20/10/17 à 08:01:29

Ils comprendront quand ça sera trop tard et qu'ils devront mettre la clé sous la porte.

Avatar de Dj Abonné
Avatar de DjDj- 20/10/17 à 08:14:30

jackjack2 a écrit :

Je croyais que FB ne touchait rien vu qu'il ne fait que rediriger...

Pas FB, mais apple.  Ils prennent 30% sur tous les abonnements presse contracté via leur store

Ici, FB qui propose +/-  la même chose mais sans rien toucher -> ça bloque 

Avatar de jackjack2 Abonné
Avatar de jackjack2jackjack2- 20/10/17 à 08:24:31

Dj a écrit :

Pas FB, mais apple.  Ils prennent 30% sur tous les abonnements presse contracté via leur store

Ici, FB qui propose +/-  la même chose mais sans rien toucher -> ça bloque

Ah OK donc le "partage des revenus" c'est entre le média et Apple, pas FB et Apple?

Avatar de Fabounnet INpactien
Avatar de FabounnetFabounnet- 20/10/17 à 08:37:57

Si j'ai bien compris la fonctionnalité c'est un abonnement pour pouvoir lire des article de presse en lignes via des partenaire.

Au final un abonnement unique pour plusieurs torchons journaux pourquoi pas, mais je suis pas sur que passer via facebook apple ou google soit la solutions je préfère encore une initiative comme "la presse libre" 

Avatar de skankhunt42 Abonné
Avatar de skankhunt42 skankhunt42 - 20/10/17 à 14:39:22

Fabounnet a écrit :

Au final un abonnement unique pour plusieurs torchons journaux pourquoi pas

D'après ce que j'ai lu dans l'article tu est envoyé sur le formulaire de l'éditeur donc pour chaque journal tu aura un abonnement et un compte différent et l'abonnement unique n'est qu'une supputation. Après ça ne sera pas un abonnement unique mais juste une facilité de paiement tu aura toujours à payer une somme supplémentaire pour chaque journal.

De toute façon c'est exactement le même délire qu'avec le piratage ou l'offre unique est très cher et rapporte beaucoup à chaque éditeur la ou l'offre globale ne rapporte quasiment plus rien au fur et à mesure que tu multiplie le nombre d'abonnement.

Ce qui est sur c'est que même sur facebook ne gratte pas d'argent la dessus il va quand même récupérer un paquet de statistique pour savoir ce que lit chaque utilisateur surtout si les articles seront directement lisible sur fb.

Le but de facebook c'est en gros de devenir le deuxième internet, un simple portail plus ou moins personnalisé pour chaque utilisateur pour pomper un maximum d'infos sur lui et l'orienter politiquement.

Avatar de t0FF INpactien
Avatar de t0FFt0FF- 20/10/17 à 15:47:44

Pourquoi l'orienter politiquement ? Juste afficher des pubs encore mieux ciblées, non ?

Avatar de 127.0.0.1 INpactien
Avatar de 127.0.0.1127.0.0.1- 20/10/17 à 16:04:02

L'avenir c'est des journalistes qui écrivent des articles et des diffuseurs qui diffusent les articles.
(idem pour la musique, la vidéo, ...)

Les "petits" journaux web qui sont leur propre diffuseur (NextINpact ?) sont amenés à disparaitre car les couts maintenir une infrastructure performante de diffusion vont devenir prohibitif (cout de l'hébergement, cout du développement/maj des technos web, cout de promotion/ranking, ...)

Avatar de Fabounnet INpactien
Avatar de FabounnetFabounnet- 20/10/17 à 17:22:00

merci pour l'explication, je comprend mieux.

Avatar de skankhunt42 Abonné
Avatar de skankhunt42 skankhunt42 - 20/10/17 à 17:27:16

t0FF a écrit :

Pourquoi l'orienter politiquement ? Juste afficher des pubs encore mieux ciblées, non ?

C'est pareil mais indirectement !

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.