Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

#Replay : conditions de travail et adaptation du règne animal

Cric, Cash, boum !
#Replay : conditions de travail et adaptation du règne animal

Ces derniers jours, le petit écran a plongé dans le dur monde du travail, a scruté la place des plus vieux animaux dans leurs communautés et leur adaptation à leur environnement. Sans oublier de méditer un moment.

Chaque semaine, nous vous proposons une sélection manuelle de ce qu'il ne fallait pas manquer dans vos programmes TV. Garantie sans sponsoring et autre tracking de vos habitudes, vous permettant de savoir ce qu'il y a d'intéressant à regarder en replay ce week-end (surtout s'il ne fait pas beau et que votre séance de VTT tombe à l'eau).

Nous utilisons ainsi seulement nos petits bras et éventuellement vos suggestions. Si vous repérez une émission qui mérite selon vous de paraître dans notre sélection, vous avez deux possibilités : 

Notez que la sélection se limite pour le moment aux replays de programmes TV, mais pourra s'étendre à d'autres médias. Nous avons pour le moment quelques idées et ferons sans doute des essais dans les semaines à venir. Mais n'hésitez pas à nous proposer vos idées, cette chronique évoluant pour vous et avec vous, à ciel ouvert ;)

Méditation, marche à pied et cannabis

Cette semaine, Arte se penche sur les vertus de la méditation (jusqu'au 13 octobre), dans un documentaire cataloguant les utilisations médicales de cette technique. Dans 28 minutes, un débat a (une nouvelle fois) porté sur affrontement des États avec les géants du numérique sur la question de l'impôt, alors que l'Union européenne s'apprêterait à avancer sur le sujet. L'émission est visionnable sur YouTube.

La chaine propose aussi un documentaire sur le secret de la marche (jusqu'au 22 décembre), quand RMC Découverte appuie l'ambiance Destination finale avec une émission sur les aéroports les plus dangereux (jusqu'au 6 octobre). BiTS d'Arte s'arrête, pour sa part, sur le Boogeyman et le thème du masque de démon, très présent chez les tueurs en série du cinéma.

La chaine franco-allemande explore aussi le monde du cannabis sur ordonnance (jusqu'au 29 novembre), alors que la plante est de plus en plus utilisée dans un cadre médical. Une liste de documentaires est aussi mise en ligne, sur les vertus d'une plante controversée. Enfin, sur un thème approchant, Ushuaïa TV se rend « Au royaume des plantes ».

Cash Investigation enquête sur Lidl et Free

Dans son premier épisode de cette saison, Cash Investigation a enquêté sur les conditions de travail dans des entrepôts de Lidl et sur les méthodes de management de centres d'appels de Free. Dans cette seconde partie, d'anciens employés de Mobipel sont interrogés sur des licenciements massifs, déjà chroniqués par certains journaux, comme Politis et Mediapart.

À force d'entretiens, de reconstitutions et de présentations de documents à des spécialistes du monde du travail, l'émission tente de mettre en lumière des dérives de grandes entreprises. Des licenciements au sein d'un Free Center sont aussi illustrés, avec les réponses du directeur général Maxime Lombardini à Élise Lucet. Une lettre, signée par un ou des syndicalistes anonymes de Free, dénonce un « sensationnalisme » perçu du reportage, amenant plusieurs syndicats à se désolidariser du courrier.

La gestion de l'âge chez les animaux (jusqu'au 1er novembre)

Arte a mis en ligne une série de cinq documentaires sur la manière dont l'âge et les ainés sont considérés chez différentes espèces, comme les éléphants et les tigres. Chaque espèce est étudiée sur un aspect particulier, toujours en suivant le travail de chercheurs sur le terrain.

C'est le type de séries documentaires au rythme assez lent, à suivre en dilettante, s'appuyant constamment sur de nombreux exemples. Une bonne occasion de se cultiver sur un thème peu abordé dans ce type d'émission. Chaque épisode de la série expire un jour différent, le dernier épisode étant disponible jusqu'au 5 novembre.

L'adaptation des animaux dans le Pacifique (jusqu'au 5 octobre)

Dans la lignée de la série précédente, ce documentaire est consacré aux stratégies de survie et de reproduction des espèces peuplant le Pacifique, le plus grand océan mondial. L'émission passe en revue plusieurs espèces, plus ou moins prédatrices, avec une analyse de leur organisation.

Les mouvements sous-marins, les conditions spécifiques de certains endroits ainsi que l'équilibre de la faune sont, comme on s'en doute, primordiaux dans la survie de ces animaux, surtout des plus vulnérables. Un documentaire à voir au moins pour la qualité de sa réalisation.

116 commentaires
Avatar de crocodudule INpactien
Avatar de crocodudulecrocodudule- 30/09/17 à 07:52:40

"Une lettre, signée par un ou des syndicalistes anonymes de Free, dénonce un « sensationnalisme » perçu du reportage, amenant plusieurs syndicats à se désolidariser du courrier."

Soyons précis: la lettre en question a été publié à la suite du reportage, prétendant être la position de l'ensemble des syndicats de la boite.

Précisément, il existe un doute sérieux sur l'authenticité de cette lettre qui est plus est anonyme, chose qui est particulièrement étonnante pour un courrier qui va strictement dans le sens de la direction. On comprend que depuis les syndicats réfutent en être à l'origine et même ignorer qui en est l'auteur...

Les journalistes ont bien fait leur boulot en mettant en avant des méthodes inacceptables, tandis que l'absence de réponse de Maxime Lombardini a fini d'achever la boite à mes yeux.

Très clairement, je regarde depuis ce que la concurrence offre et ne manquerait pas de changer de FAI (n'étant pas dupe néanmoins sur les pratiques de la dite concurrence).

Édité par crocodudule le 30/09/2017 à 07:56
Avatar de anonyme_f4aca4ca999d37d85f915acb32eec815 INpactien

Les syndicats étaient le seul rempart face à la tendance esclavagiste de nos chers patrons, du type "loi du marché". C'est grâce à leur combat que nous avons des congés payés, des congés maladie, une réglementation sur les horaires de travail de nuit, en bref c'est grâce à eux que nous sommes sortis du XIXe et de Germinal.
Maintenant que nos gouvernement ont "libéré les énergies", avec la bénédiction de certains idiots utiles, les salariés se feront manger cru, démunis de tout contre-pouvoir.  Mais c'est finalement peut-être tout ce que nous méritons...

Avatar de popot35 INpactien
Avatar de popot35popot35- 30/09/17 à 09:04:30

Toutes les boites sont différentes et les syndicats qui y sont aussi .. dans la mienne, entre des rouges complètement à côté de la plaque qui suivent des reco nationales inapplicables en local et mènent des combats d'un autre temps, des indépendants (très "cadres") qui au final vont dans le sens du DG à 80%, et le dernier qui semblent devenir crédible après le départ (enfin !) en retraite de certain(e)s qui foutaient rien de leur journée ..

Tu prends la boite d'à côté .. ce sera différent.

Les syndicats ne sont malheureusement pour moi plus crédible en grosse partie .. et c'est bien dommage qu'ils n'aient pas su évoluer avec la société. Leur système n'est pas crédible (au moins en partie) .. chez moi, 1500 salariés .. y'en a déjà 3-4 qui ont délégations à 90% du temps. Sympa pour vivre soi-même le ressenti des collègues.
 
Pour en revenir à Free, je les ai quitté pour la Fibre Orange et un réseau 4G meilleur.
Mais , je ne me fais pas d'illusion. Ma Banque, mon assureur, mon supermarché, mon concessionnaire auto, ... y'a forcément au moins un enc... dans le lot .. on le sait pas encore c'est tout.

Édité par popot35 le 30/09/2017 à 09:06
Avatar de abitbool INpactien
Avatar de abitboolabitbool- 30/09/17 à 09:33:47

popot35 a écrit :

Toutes les boites sont différentes et les syndicats qui y sont aussi .. dans la mienne, entre des rouges complètement à côté de la plaque qui suivent des reco nationales inapplicables en local et mènent des combats d'un autre temps, des indépendants (très "cadres") qui au final vont dans le sens du DG à 80%, et le dernier qui semblent devenir crédible après le départ (enfin !) en retraite de certain(e)s qui foutaient rien de leur journée ..

Tu prends la boite d'à côté .. ce sera différent.

Dans ma boite, il y a principalement 3 syndicats. Un que je n'aime pas au niveau national mais très bon (et logique, sans être irréaliste) au niveau de ma boite. Un deuxième qui n'a pour vocation que de protéger des personnes dont les pratiques sont inacceptables au travail... mais plutôt correct au niveau national. Le 3ème est par contre plus logique au niveau local par rapport à leurs positions nationales.

Avatar de glo INpactien
Avatar de gloglo- 30/09/17 à 11:12:29

De toute façon pour les syndicats comme pour les employeurs, ça dépendra tjs des personnes.

Il y en aura de bons et de mauvais et c'est impossible de faire des generalités.

Perso ma femme bosse dans une de ces 2 boites dont on parle.

Elle a eu besoin d'eux,  elle en a contacté plusieurs, elle a même adhéré à 2.

Honnêtement, je pense qu'on ne l'y prendra plus jamais.

Avatar de blbird INpactien
Avatar de blbirdblbird- 30/09/17 à 13:00:31

Connaissant quelqu'un qui a travaillé chez Lidl comme directeur de magasin, je peux confirmer que cette boite est à la limite de l'esclavagisme. 12h/jours 6 jours/7, salaires ridicules, responsabilité totale. Il a tenu 3 mois, et pourtant c'est un bosseur.

Avatar de anonyme_d5bf0b9f87fd15affa58563db3b0ac5d INpactien

À chaque fois que j'écoute Laurent Alexandre (débat de l'émission 28 Minutes) parler de l'intelligence artificielle, j'hésite entre pouffer de rire et m'indigner (des fois que ses prédictions se réalisent, je n'ai pas envie de devenir un esclave de la machine comme dans les entrepôts de Lidl ou d'Amazon).

Avatar de anonyme_d5bf0b9f87fd15affa58563db3b0ac5d INpactien

« Journalisme et Philosophie... 
Socrate questionne son interlocuteur. 
Alors qu’Elise Lucet l’interroge. 
Ce que Socrate recherche, c’est le moment désagréable où, sous le poids de ses propres contradictions, son interlocuteur s’apercevant qu’en fait, il ne connaît rien à rien, se met à douter, et donc à penser. 
Ce qu’Elise Lucet recherche, c’est le moment (encore plus désagréable) où son interlocuteur s’apercevant qu’en fait, tout le monde sait tout, comprend qu’il ne peut plus cacher le secret qu’il croyait être seul à détenir. 
L’enjeu du questionnement socratique est d’aider l’autre à ne plus se mentir à lui-même et, qui sait ?, à accoucher du savoir véritable qu’il porte en lui, dont l’existence lui a été cachée jusqu’ici par des préjugés. L’enjeu des interrogatoires lucetiens est de contraindre l’autre à ne plus mentir aux autres, en lui disant la vérité qu’il voudrait taire ou en manifestant, par son silence, qu’il ne veut pas dire ce que chacun a découvert. 
C’est toute la différence entre une quête et une enquête. Entre une recherche et une investigation. 
Ou entre une formation, et une information. 
Mais les deux poursuivent le même but : permettre un dialogue qui ne soit pas seulement le face-à-face inutile de deux opinions. »
Raphaël Enthoven - Bénis soient les emmerdeurs

http://www.dailymotion.com/video/x62gsb8

Édité par joma74fr le 30/09/2017 à 13:18
Avatar de Mithrill INpactien
Avatar de MithrillMithrill- 30/09/17 à 14:23:58

blbird a écrit :

Connaissant quelqu'un qui a travaillé chez Lidl comme directeur de magasin, je peux confirmer que cette boite est à la limite de l'esclavagisme. 12h/jours 6 jours/7, salaires ridicules, responsabilité totale. Il a tenu 3 mois, et pourtant c'est un bosseur.

Ça se voit que tu ne connais pas le monde du travail pour sortir qqc comme ça... travailler directeur de magasin Lidl c'est LOIN d'être le boulot le plus dur... et c'est pas les 12h/jours 6 jours/7 qui me feront changer d'avis... les français sont devenus de véritables feignasses ma parole... et il a tenu que 3 mois ? :craint:

À côté de ça tu as des boulots bien plus pénibles mais ce sont les migrants qui prennent le taf car eux ne sont pas nés avec une cuiller en or dans la bouche.

Avatar de glo INpactien
Avatar de gloglo- 30/09/17 à 15:33:02

Et selon toi le pire devrait donc être la norme ?

Ta réflexion ça fait quand même pas mal penser à cela.

Bref ce n'est pas car il y a pire que ça doit servir de référence...

Après si je te suis, il aurait du aller jusqu’où pour ne pas être traité de feignasse à tes yeux ?

Le suicide ?

Certains en sont la, leurs familles apprécieront tes remarques...

Édité par glo le 30/09/2017 à 15:35
Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 12