Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Projet de loi de finances : 139 euros de redevance TV en 2018

Sans extension aux nouveaux écrans
Droit 1 min
Projet de loi de finances : 139 euros de redevance TV en 2018
Crédits : moodboard/ThinkStock

Dans les chiffres du projet de loi de finances pour 2018, le montant de la redevance TV n’augmente que d’un euro pour tenir compte de l’inflation. Les vœux des acteurs de l’audiovisuel restent lettre morte.

La « contribution à l’audiovisuel évoluera mécaniquement au rythme de l’inflation et passera de 138 € à 139 € en métropole et de 88 € à 89 € dans les outremers ». Voilà ce qu’a annoncé la ministre de la Culture en présentation du projet de loi de finances pour 2018.

Le couplage avec l'inflation est prévu par l’article 1605 du Code général des impôts, selon lequel le montant de la redevance « est indexé chaque année sur l'indice des prix à la consommation hors tabac, tel qu'il est prévu dans le rapport économique, social et financier annexé au projet de loi de finances pour l'année considérée. Il est arrondi à l'euro le plus proche ». 

Au-delà de cet euro de plus, se confirme surtout le choix politique du nouveau gouvernement : il n’y aura pas, sauf surprise, d’extension de la redevance aux nouveaux écrans (PC, tablettes, smartphones). Un vœu pourtant répété année après année par les principaux bénéficiaires de cette ponction. 

En 2014, par exemple, la numéro un d'Arte justifiait ainsi cette nécessité à ses yeux : « Il faut élargir l'assiette, pour ne pas donner aux jeunes l'habitude de ne pas payer de redevance ».

102 commentaires
Avatar de Ricard INpactien
Avatar de RicardRicard- 27/09/17 à 14:53:15

Pourquoi ça augmente plus en Outremer alors qu'il y plus de misère là-bas ?:mad2:

Edit: En proportion, je précise.:chinois:

Édité par Ricard le 27/09/2017 à 14:54
Avatar de Drepanocytose Abonné
Avatar de DrepanocytoseDrepanocytose- 27/09/17 à 14:55:15

Ricard a écrit :

Pourquoi ça augmente plus en Outremer alors qu'il y plus de misère là-bas ?:mad2:

Edit: En proportion, je précise.:chinois:

Peut être une inflation différente, ou un biais d'arrondi

Avatar de Drepanocytose Abonné
Avatar de DrepanocytoseDrepanocytose- 27/09/17 à 14:55:33

A supprimer

Avatar de anonyme_8ce6f4774d9018fb0696aa6b7572a96b INpactien

dans les outremers

apparemment, le Bescherelle est incompatible avec la marche à pied.

...est indexé chaque année sur l'indice des prix à la consommation hors tabac

avec Hulot à l'écologie, il va falloir réviser ça et et passer à l'indice des prix à la consommation hors tabac et hors énergie.

Avatar de wyse INpactien
Avatar de wysewyse- 27/09/17 à 14:59:39

« Il faut élargir l'assiette, pour ne pas donner aux jeunes l'habitude de ne pas payer de redevance ». 

Mais bien sur, les jeunes c'est comme les retraités, c'est bourré de pognon c'est bien connu.

 

Avatar de Drepanocytose Abonné
Avatar de DrepanocytoseDrepanocytose- 27/09/17 à 15:00:31

wyse a écrit :

« Il faut élargir l'assiette, pour ne pas donner aux jeunes l'habitude de ne pas payer de redevance ». 

Mais bien sur, les jeunes c'est comme les retraités, c'est bourré de pognon c'est bien connu.

 

Le rapport ?

Avatar de Ami-Kuns INpactien
Avatar de Ami-KunsAmi-Kuns- 27/09/17 à 15:01:13

...est indexé chaque année sur l'indice des prix à la consommation hors tabac.

Si ils prenait en compte le tabacs, on se prendrait combien d'augmentations?:transpi:

Avatar de anonyme_8ce6f4774d9018fb0696aa6b7572a96b INpactien

Ce que je remarque, c'est que la redevance est moins élevée outremer.

Q1 : Et l'égalité devant l'impôt ?

Q2: Quand Michel Rocard a instauré le RMI, il voulait que son montant soit adapté au niveau de vie du territoire (moins en outremer). Cela a été invalidé par je ne sais plus quelle autorité. Comme quoi le principe d'égalité est à géométrie variable.

Avatar de SebGF Abonné
Avatar de SebGFSebGF- 27/09/17 à 15:02:11

En 2014, par exemple, la numéro un d'Arte justifiat ainsi cette nécessité à ses yeux : « Il faut élargir l'assiette, pour ne pas donner aux jeunes l'habitude de ne pas payer de redevance ».

Elle permet aussi de maintenir en partie la rubrique "Replay" de ce site, si l'on exclue les contenus diffusés par des chaînes non bénéficiaires.

Avatar de Kevsler INpactien
Avatar de KevslerKevsler- 27/09/17 à 15:07:10

Les DOM-TOM n'accèdent pas aux mêmes services télévisuels que la métropole. Cela peut expliquer la différence entre la redevance métropolitaine et la redevance d'Outremer.

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 11