Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Bouygues Telecom et Free (Mobile) : croissance au 1er semestre, guerre de clocher sur le mobile

C'est moi qui gagne, non c'est moi !
Economie 9 min
Bouygues Telecom et Free (Mobile) : croissance au 1er semestre, guerre de clocher sur le mobile
Crédits : South_agency/iStock

Sur le premier semestre, Bouygues Telecom annonce de bons chiffres, mais la fibre tourne toujours au ralenti. Free Mobile engrange 200 000 nouveaux clients sur le mobile, contre seulement 17 000 sur le fixe. Les deux opérateurs se livrent une petite guerre sur celui qui recrute le plus, chacun avec sa méthode de calcul.

Si Orange et SFR ont déjà publié leurs résultats (ici et ) pour le premier semestre, il manquait encore deux opérateurs pour boucler la première moitié de l'année : Bouygues Telecom et Iliad (Free et Free Mobile). Le premier les a mis en ligne hier matin, tandis que le second vient de faire de même.

Bouygues Telecom : les voyants sont au vert

Bouygues Telecom vante la poursuite de la « croissance des résultats commerciaux et financiers » au 1er semestre. Le chiffre d'affaires est de 2,434 milliards d'euros, en hausse de 6,2 % sur un an (après une augmentation de 6 % par rapport à 2015). Depuis trois ans, l'EBITDA connait une bonne progression sur les six premiers mois de l'année : 323, 408 et maintenant 547 millions d'euros. La marge EBITDA est de 26,2 % (+6,3 points en un an), en ligne avec les objectifs du groupe.

Le résultat opérationnel subit la plus importante hausse : il bondit à 210 millions d'euros alors qu'il était négatif sur le premier semestre des deux années précédentes : -5 millions et -109 millions d'euros. Cette année encore, ce chiffre tient compte de charges de 43 millions d'euros pour le partage de réseau avec SFR. Les investissements suivent un rythme comparable à 2016 selon le groupe, avec 585 millions d'euros sur les six premiers mois de l'année (1,2 milliard l'année dernière).

Plus de 10 millions de clients forfaits, la fibre toujours au ralenti

Les recrutements sont en formes si l'on en croit Bouygues Telecom avec 13,641 millions de clients mobiles fin juin 2017, en hausse de 282 000 sur trois mois, principalement tirée par le MtoM (Machine to Machine). En effet, le nombre de clients forfaits hors MtoM ne grimpe que de 110 000 sur trois mois (et dépasse ainsi les 10 millions), tandis que le prépayé continue sa chute avec 64 000 clients de moins.

Après une hausse de près de 90 000 clients au premier trimestre sur le fixe, elle n'est plus que de 45 000 clients sur le deuxième. Sur cette période, « près des deux tiers de la croissance nette a été réalisée sur l’offre Miami FTTH » indique le FAI... Un chiffre qu'il faut relativiser : il n'y a eu que 27 000 abonnés fibre optique de plus en trois mois (pour un total de 171 000 abonnés FTTH). 2,6 millions de prises sont commercialisées par Bouygues Telecom (+0,4 million en trois mois).

Voici pour finir avec Bouygues Telecom un résumé des recrutements sur le fixe et le mobile :

  • Clients mobiles : 13,641 millions (+282 000 sur trois mois)
    • Dont clients forfaits : 12,879 millions (+346 000 sur trois mois)
    • Dont clients forfaits  hors MtoM : 10,047 millions (+110 000 sur trois mois)
    • Dont clients prépayés : 0,762 million (-64 000 sur trois mois)
  • Clients fixes : 3,234 millions (+45 000 en trois mois)

Free Mobile : des revenus en hausse, le travail continue en Italie

Aujourd'hui, c'est Iliad qui emboite le pas à Bouygues Telecom. Le chiffre d'affaires sur le premier semestre est sans surprise : 2,464 milliards (en hausse de 7,3 % sur un an). Pour rappel, il était de 1,224 milliards sur les trois premiers mois, ce qui nous donne donc une petite évolution avec 1,24 milliard pour le second trimestre. C'est bien évidemment le mobile qui enregistre la plus forte hausse sur un an : +10,5 % (1,075 milliard d'euros de CA), contre +4,8 % (1,393 milliard d'euros de CA) pour le fixe. 

L'EBITDA est de 874,6 millions d'euros, en hausse de 8,2 % sur un an. Le résultat net s'établit pour sa part à 232,6 millions, soit une belle hausse de 22,1 % sur un an. Le ratio d'endettement est par contre en légère hausse avec 1,0x (contre 0,9x un an plus tôt).

Concernant son installation en Italie, le groupe est assez peu bavard, même s'il précise : « Depuis la fin de l’année 2016 et sur le 1er semestre 2017, le groupe a sécurisé un réseau de collecte de près de 10 000 kilomètres de fibre et déployé son cœur de réseau, mis en place des solutions d’itinérance, négocié les contrats d’interconnexion et recruté une équipe sur place ».

Sur le recours déposé par Fastweb devant le tribunal de l'Union européenne, Iliad indique seulement que « l'affaire est en cours ».

200 000 de plus sur le mobile, mais seulement 17 000 sur le fixe

Comme toujours, Free Mobile annonce un recrutement bien plus important sur le mobile : 200 000 clients de plus en trois mois (contre 240 000 au premier trimestre), pour un total de 13,140 millions d'abonnés. Plus intéressant, Iliad affirme que « l’intégralité de ses recrutements nets du 1er semestre 2017 » se sont fait sur son offre à 19,99 euros par mois.

Les clients 4G consomment en moyenne 6,6 Go de data par mois (+0,6 Go sur trois mois). Free Mobile revendique une couverture mobile de 91 % de la population en 3G et de 82 % en 4G.

Sur le fixe, Free revendique 6,468 millions de clients, soit une timide hausse de 17 000 sur le deuxième trimestre. Pour rappel, il était question de 66 000 au premier trimestre de l'année et de 45 000 au deuxième trimestre 2016. Dans le lot, 419 000 clients profitent de la fibre optique, soit 50 000 de plus qu'il y a trois mois (au premier trimestre, la hausse était de 56 000 clients).

Free se positionne comme « le premier opérateur alternatif en FTTH avec 5,3 millions de prises raccordables », mais reste largement en retrait du leader Orange. L'opérateur historique revendique en effet 117 000 clients supplémentaires en trois mois (pour 1,690 millions de clients FTTH au total). Idem sur le nombre de prises FTTH : elles sont au nombre de 7,934 millions chez l'opérateur historique. 

L'ARPU sur le fixe (il n'est pas précisé sur le mobile) est de 34 euros, soit 0,1 euro de plus que l'année dernière. Une hausse que le FAI explique par la mise en place de l'offre Freebox Révolution avec TV by CANAL Panorama (avec une hausse automatique de 2,02 euros par mois pour les clients qui n'ont pas demandé à ne pas profiter de l'offre).

Instant Freebox V7 avec Xavier Niel, roi du teasing

Ce matin, lors d'une conférence, Xavier Niel revient une fois encore sur la prochaine Freebox (nom de code V7 pour le moment) : « On a tenté de retarder ça mais il y a un moment où on ne peut plus le retarder. Donc on va revenir avec une nouvelle box, et aller recréer du buzz et refaire de la croissance », comme le rapportent nos confrères d'Univers Freebox.

On appréciera la formulation du PDG, pour une box qui avait initialement été annoncée... pour 2015 (voire fin 2014). Elle a finalement été repoussée à 2016. Alors que nous avons déjà entamé le second semestre 2017, force est de constater qu'elle n'est toujours pas là. Une chose est sûre, Xavier Niel sait entretenir le buzz autour de sa Freebox V7, dont on ne sait pas encore grand-chose, alors qu'elle devra marquer les esprits pour pousser les clients à sauter le pas.

Voici là encore un résumé des recrutements de Free (Mobile) : 

  • Clients mobiles : 13,140 millions (+200 000 sur trois mois)
  • Clients fixes : 6,468 millions (+17 000 sur trois mois)

Comment se placent les uns et les autres

Pour finir, voici un état des lieux du nombre de clients des quatre FAI/opérateurs qui disposent de leur réseau fixe et mobile. Entre parenthèses, nous avons ajouté l'évolution par rapport au premier trimestre de l'année :

Sur le mobile : 

  • Bouygues Telecom : 13,641 millions (+282 000)
    • Dont clients forfaits hors MtoM : 10,047 millions (+110 000)
  • Free Mobile : 13,140 millions (+200 000)
  • Orange : 31,150 millions (+661 000) 
    • Dont clients forfaits hors MtoM : 21,012 millions (+150 000)
  • SFR : 20,202 millions (+175 000)
    • Dont clients forfaits hors MtoM : 14,442 millions (+15 000)

Sur le fixe : 

  • Bouygues Telecom : 3,234 millions (+45 000)
    • Dont FTTH : 171 000 (+27 000)
  • Free : 6,468 millions (+17 000)
    • Dont FTTH : 419 000 (+56 000)
  • Orange : 11,035 millions (+73 000)
    • Dont FTTH : 1,690 million (+117 000)
  • SFR : 6,063 millions (- 16 000)
    • Dont « Fibre » (FTTH et FTTLA) : 2,118 millions (+35 000)

Des chiffres qu'il n'est pas toujours possible de comparer directement les uns aux autres puisqu'ils ne sont pas forcément compatibilités de la même manière par les uns et les autres (grand public et professionnels séparés, MtoM intégré ou non, etc.). Cela permet néanmoins de se faire une idée globale du marché. 

Bagarre entre Bouygues Telecom et Free Mobile sur le mobile

D'ailleurs, les opérateurs n'hésitent pas jouer sur les chiffres pour tirer la couverture à eux. C'est le cas de Bouygues Telecom qui annonçait dans son communiqué de presse d'hier être « le premier opérateur en termes de recrutements Mobile sur la période de janvier 2016 à juin 2017 ». Ce matin, Iliad n'est pas en reste et affirme que « Free Mobile reste 1er recruteur pour le 22e trimestre consécutif »... 

Deux premiers ex aequo ? Non, les deux concurrents ne prennent simplement pas en compte le même périmètre pour effectuer leurs calculs. En effet, Free Mobile précise en petit qu'il s'agit des données en « métropole hors M2M ». 

En effet, au 31 décembre 2015, Bouygues Telecom revendiquait 11,890 millions de forfaits, contre 13,641 millions au 30 juin 2017, soit un différentiel de 1,751 million. Sur la même période, Free Mobile est passé de 11,685 millions à 13,140 millions, soit 1,455 millions de plus. Bouygues Telecom est donc bien premier en comptabilisant le MtoM. Sans, l'opérateur passe à 919 000 recrutements et Free Mobile prend donc la tête. 

Et encore, c'est sans compter le cas d'Orange : l'opérateur annonçait 24,141 millions de clients forfaits au 31 décembre 2015, contre 27,842 millions fin juin 2017, soit une hausse de 3,7 millions... Il pourrait donc certainement trouver lui aussi un angle pour revendiquer la première place.

29 commentaires
Avatar de Patch INpactien
Avatar de PatchPatch- 01/09/17 à 12:58:11

Free a donc bien des clients FTTH? :eeek2:
Ce n'est donc pas qu'une LU qu'on se raconte le soir au coin du feu lors des LAN parties?

Avatar de anonyme_d5bf0b9f87fd15affa58563db3b0ac5d INpactien

la progression du nombre de clients Orange est stupéfiante (autant mobile que fixe). Quant à la pauvre petite progression des clients FttH de BouyguesTel, elle est incompréhensible pour moi : à croire que c'est la surenchère de contenus TV qui font vendre des abonnements d'accès à internet en dépit du prix mensuel.

Avatar de alex.d. Abonné
Avatar de alex.d.alex.d.- 01/09/17 à 13:19:00

Free raccorde des clients sur de la fibre Orange lorsqu'il est présent au NRO en ZMD, non ?
 

Avatar de anonyme_8ce6f4774d9018fb0696aa6b7572a96b INpactien

Et pendant ce temps là, on peut lire sur d'autres sites que les options forcées par SFR lui auraient rapportées environ 500 millions d'Euro de CA supplémentaire.

Avatar de anonyme_d5bf0b9f87fd15affa58563db3b0ac5d INpactien

Si tu poses la question en raison du réseau FttH pair-à-pair de Free, je crois qu'en ZMD, il faudra faire le deuil de cette solution pour les 10-20 années à venir malheureusement.

 Ceci d'autant plus que, en ZMD, la fibre FttH est rarement financée par un unique opérateur (à part Orange et SFR... et encore, même les déploiements fibre en solo de ces deux-là ne sont pas nombreux en ZMD). Il s'agit souvent de réseaux FttH mutualisés (co-investissement Orange/SFR, Orange/Free, etc).

Avatar de anonyme_d5bf0b9f87fd15affa58563db3b0ac5d INpactien

Ton information manque de précision : CA sur quelle période? - le conditionnel suggère plus une estimation à la louche (si ce n'est une rumeur) qu'une véritable information.

Avatar de Tchikow INpactien
Avatar de TchikowTchikow- 01/09/17 à 14:09:47

Tout à fait, et puis j'attends de voir le nombre de personnes qui vont encore quitter SFR (on en serait pas à la 2ème ou 3ème vague?).

J'attends qu'une chose c'est de les voir disparaître du paysage...

Avatar de anonyme_8ce6f4774d9018fb0696aa6b7572a96b INpactien

Tu comprends toujours ce que tu veux ...

Je n'ai pas non plus précisé les sites, il y a celui-cihttp://www.igen.fr/telecoms/2017/09/sfr-les-options-imposees-aux-abonnes-peuvent... et je l'ai vu ailleurs cette semaine mais je ne sais plus si c'est dans l'appli du Point ou dans celle de Capital.
Environ 500 millions, parce que suivant ce qu'on considère, et en particulier si on considère que 20% des clients ont réclamé et ne subiront pas la hausse, le montant varie entre 400 et plus de 600 millions d'€.

Et si j'ai posté comme je l'ai fait, c'est pour stimuler NI pour donner ici les résultats de son enquête à ce sujet. Mais ça doit être trop subtil pour que tu comprennes.

Édité par heret le 01/09/2017 à 14:20
Avatar de Tsunoo92 Abonné
Avatar de Tsunoo92Tsunoo92- 01/09/17 à 15:15:20

Free: 5,3 millions de prises raccordables:  Oui, mais combien en ZTD (où Free installe lui-même ses fibres en P2P) et en ZMD (où le déploiement de la fibre est fait par ORANGE à 95% avec une participation financière des autres opérateurs).Je ne vois pas beaucoup de déploiement en fibre ZTD par Free, ni de nouveaux NRO.J'enrage d'avoir été obligé de passer chez Orange pour la fibre (avec les "fameuses" OrangeBox v4) alors que je suis en ZTD, donc pouvant espérer une vraie bataille entre les différents opérateurs. Résultat: y'a qu'Orange de disponible...

Avatar de Tsunoo92 Abonné
Avatar de Tsunoo92Tsunoo92- 01/09/17 à 15:17:09

Ouiiinnnn:pleure:

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 3
  • Introduction
  • Bouygues Telecom : les voyants sont au vert
  • Plus de 10 millions de clients forfaits, la fibre toujours au ralenti
  • Free Mobile : des revenus en hausse, le travail continue en Italie
  • 200 000 de plus sur le mobile, mais seulement 17 000 sur le fixe
  • Instant Freebox V7 avec Xavier Niel, roi du teasing
  • Comment se placent les uns et les autres
  • Bagarre entre Bouygues Telecom et Free Mobile sur le mobile
S'abonner à partir de 3,75 €