Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

NVIDIA double ses bénéfices au deuxième trimestre et chute lourdement en bourse

On en est là
Economie 4 min
NVIDIA double ses bénéfices au deuxième trimestre et chute lourdement en bourse

NVIDIA a présenté cette nuit ses résultats pour le deuxième trimestre de son exercice 2017-2018. Le père des GeForce connait une fois encore une forte croissance de ses revenus et de ses bénéfices, portée par une branche Datacenter en pleine explosion. Mais ce n'est pas encore assez pour satisfaire certains investisseurs.

Alors que son concurrent AMD reprend du poil de la bête grâce à ses nouveaux processeurs Ryzen, chez NVIDIA, les temps sont également à la fête, notamment depuis le lancement des puces exploitant son architecture Pascal. Ce trimestre encore, la marque au caméléon a frappé fort. 

Bénéfices doublés et revenus en nette hausse

Sur le deuxième trimestre de son exercice 2017-2018 (terminant le 31 janvier 2018), NVIDIA a réalisé un chiffre d'affaires de 2,23 milliards de dollars, en hausse de 15 % sur trois mois et de 56 % sur un an. C'est un record absolu pour l'entreprise. Du côté de la marge brute, elle est en progression et atteint aujourd'hui 58,4 % soit 0,5 point de mieux que l'an dernier et 1 point de moins qu'au trimestre précédent. 

Le bénéfice net s'établit quant à lui à 583 millions de dollars, à quelques longueurs du record enregistré sur le dernier quart de l'exercice 2016-2017 où il avait atteint 655 millions de dollars. Cela représente tout de même une progression de 123 % sur un an et de 15 % sur trois mois. 

Les cartes pour serveurs cartonnent

Comme d'habitude, si l'on regarde dans le détail, la croissance ne provient pas que d'un seul secteur d'activité, et certains s'en sortent mieux que d'autres. Le meilleur élève sur ce trimestre est la branche Datacenter, qui a vu ses revenus passer de 151 millions de dollars au 2e trimestre l'an dernier à 416 millions de dollars sur les trois derniers mois, soit une croissance de 175 %. 

Pour expliquer ce score, NVIDIA met en avant les premières livraisons de Tesla V100 et le lancement d'une nouvelle gamme DGX destinée à l'intelligence artificielle et à l'apprentissage profond, qui a déjà enregistré une « grosse commande » de la part de Facebook. 

Le segment gaming reste toutefois le plus gros pourvoyeur de chiffre d'affaires pour la marque au caméléon. Sans avoir apporté de nouveauté concrète ce trimestre, la société enregistre tout de même une croissance de 52 % sur un an, et de 15 % sur trois mois, avec des revenus de 1,186 milliard de dollars. Les ventes de puces Tegra ont quant à elles doublé en un an et atteignent 333 millions de dollars au dernier trimestre, dopées par les ventes de Nintendo Switch

NVIDIA Q2 FY18

L'automobile grimpe doucement 

La branche dédiée à l'automobile est quant à elle en petite forme, avec une croissance de « seulement » 19 % sur un an et de 1 % sur trois mois, à 142 millions de dollars. L'inquiétude n'est pourtant pas de mise chez NVIDIA, puisque plusieurs contrats ont été signés ces trois derniers mois.

L'entreprise annonce ainsi avoir conclu des accords avec Toyota et Volvo, visant à fournir des kits Drive PX aux voitures autonomes. Ces partenariats ne devraient toutefois apporter de réels bénéfices que sur le long terme. Volvo, par exemple, vise un horizon 2021 pour le lancement de ses premiers véhicules équipés des technologies NVIDIA. 

Enfin, les ventes de cartes graphiques destinées au monde professionnel progressent elles aussi, mais à un rythme de croisière plutôt lent, comme ce fût aussi le cas ces dernières années. Leurs revenus n'ont grimpé que de 10 % sur un an, à 235 millions de dollars. On notera également qu'Intel ne verse plus depuis ce trimestre de royalties pour l'utilisation des technologies NVIDIA suite à la résiliation (amiable) d'un accord. Un manque à gagner de 66 millions de dollars par trimestre.

En bourse, ces résultats ont été accueillis fraîchement. Après une première séance de net recul hier (-4,28 %) les échanges préliminaires à celle du jour font état d'une nouvelle chute d'un peu plus de 7 %. En effet, même si l'entreprise a dépassé ses prévisions, certains analystes s'attendaient à des résultats encore meilleurs. NVIDIA est aujourd'hui valorisée à environ 90 milliards de dollars, soit 52 % de mieux qu'au début de l'année, et 175 % de plus qu'il y a un an.

38 commentaires
Avatar de Moebius13100 INpactien
Avatar de Moebius13100Moebius13100- 11/08/17 à 09:54:51

La bourse est devenue un cancer incontrôlable qui ne repose plus sur rien.
Une entreprise qui double son bénéfice et chute en bourse mais c'est quand même extraordinaire.
Les attentes des marchés sont totalement hors la réalité, ils s'imaginent quoi, que la boite va éternellement multiplier son bénéfice par 10 d'une année à l'autre ?

Avatar de grsbdl INpactien
Avatar de grsbdlgrsbdl- 11/08/17 à 09:57:40
Avatar de JoePike INpactien
Avatar de JoePikeJoePike- 11/08/17 à 10:04:50

Qui te dit que l'attente n'est pas fictive et que ce n'est que pour faire chuter le prix afin de pouvoir racheter le lendemain ou activer des options qui raméneront une bonne marge ?
La bourse c'est un jeu de poker très évolué

Avatar de Le_poilu Abonné
Avatar de Le_poiluLe_poilu- 11/08/17 à 10:05:35

ahh la bourse... ça m'étonnera toujours ce genre de chose.

Le truc marrant qu'on peut se dire c'est que les "investisseurs"en question sont très probablement juste des supercalculateurs gavés de cartes TESLA/QUADRO...
Parce que bon aujourd'hui la bourse c'est surtout le domaine des algorithmes et autres processus automatisés, les Hommes n'étant là que pour contrôler que le machin ne s'emballe pas.

Avatar de teddyalbina Abonné
Avatar de teddyalbinateddyalbina- 11/08/17 à 10:06:10

Heu Nvidia a chuté comme les autres pour des raisons externes, à savoir les soucis géopolitique en cours. Ce n'est pas étonnant et assez classique. Toutes les valeurs se sont effondrés hier, la meilleur chose à faire est d'acheter :)

Avatar de tpeg5stan Abonné
Avatar de tpeg5stantpeg5stan- 11/08/17 à 10:07:58

et après on s'étonne que je n'y comprends rien :transpi:

Je vous laisse cette caricature :&nbsphttps://2.bp.blogspot.com/-oAWjz0pmn-A/U0GQAy_SkcI/AAAAAAAADPc/z3S3ZQ1UCIo/s1600...

Avatar de teddyalbina Abonné
Avatar de teddyalbinateddyalbina- 11/08/17 à 10:10:53

C'est simple achète ;)

Avatar de DCmalcolm Abonné
Avatar de DCmalcolmDCmalcolm- 11/08/17 à 10:31:03

La réaction boursière est assez logique en fait si on prends en compte le contexte.
Les gars s'attendait à plus, et ils se sont pas dit ça juste avant l'annonce ...
Donc ils avaient anticipés et sur-évaluer la valeur de l'action.
Là nvidia fait son annonce, finalement c'est un peu moins que ce que prédisait les boursier (et non pas nvidia), d'où le rattrapage à la baisse.

Bref, faut arrêter de réagir sur une annonce et regarder l'évolution depuis l'annonce précédente, et la on à +175 %, et donc en visant à +186 % (+ -4% + -7% = 175 %) ils étaient pas si mal que ça les gars.

Je dis pas que la bourse est totalement cohérente, mais présentement c'est complètement le cas, donc arrêtez de trouver des démons là où y'en a pas ...

Avatar de 127.0.0.1 INpactien
Avatar de 127.0.0.1127.0.0.1- 11/08/17 à 10:41:26

Moebius13100 a écrit :

La bourse est devenue un cancer incontrôlable qui ne repose plus sur rien.
Une entreprise qui double son bénéfice et chute en bourse mais c'est quand même extraordinaire.
Les attentes des marchés sont totalement hors la réalité, ils s'imaginent quoi, que la boite va éternellement multiplier son bénéfice par 10 d'une année à l'autre ?

Hum... dans ce cas précis je dirais que le marché reflète ce qu'on peut tous voir sur les graphiques (et qui est aussi pointé dans la news): NVIDIA progresse très/trop lentement (=stagne) sur son coeur d'activité et ne progresse pas sur ses autres activités.

En l'état actuel, ca laisse penser que l'avenir va être difficile pour NVIDIA => baisse de la valorisation.

Avatar de anonyme_0c8bf430368276f703fdda0135154ac1 INpactien

C'est juste que la bourse ne juge pas sur les résultats passés, (enfin en partie) mais essentiellement sur le futur de l'entreprise. Ici les investisseurs estiment que même si Nvidia a fait un très bon boulot ces derniers temps, son succès à moyen et long terme n'est pas assuré d'être aussi fleurissant et risque de connaître des déboires...

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 4