Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Le bloqueur de publicités de Google arrive dans Chrome 62, sans action pour le moment

Le décompte commence
Logiciel 2 min
Le bloqueur de publicités de Google arrive dans Chrome 62, sans action pour le moment

Après avoir annoncé la mise en place d'un bloqueur de publicités dans Chrome, Google commence doucement son activation. Ainsi, le canal Canary fait apparaître un nouveau paramètre de contenu, qui sera sans action pour encore quelques mois.

Repéré par Carsten Knobloch, et confirmé par TechCrunch, le bloqueur de publicités de Google fait son entrée dans Chrome. Pour rappel, celui-ci doit entrer en action l'année prochaine, le géant du Net ayant déjà détaillé la procédure qui sera mise en place afin d'alerter les éditeurs qui seront éventuellement concernés par un blocage (voir notre analyse).

Chrome 62 fait apparaitre un nouveau paramètre de contenu

Selon nos constatations, il est effectivement activé par défaut dans la mouture 62 du navigateur, qui correspond à la branche de développement Canary. Celle-ci est utilisée pour effectuer la mise en place préliminaires de fonctionnalités qui pourront éventuellement être ajoutées à Chrome. Elle est réservée aux développeurs et aux testeurs en herbe.

Elle peut d'ailleurs être utilisée conjointement avec une version issue des branches classiques : 

Cette nouvelle fonctionnalité ne semble pas toujours présente sous Android où son activation dépend parfois des comptes et des appareils. Selon Android Police, il est aussi parfois possible de la trouver dans la mouture du canal Dev.

Une première approche qui prépare le terrain des blocages à venir

Dans la pratique, le dispositif est encore relativement incomplet, et c'est surtout l'option globale permettant d'activer ou de désactiver le bloqueur de publicités qui a été mise en place. Sur ordinateur, celle-ci se trouve dans les paramètres de contenu. Ici, une nouvelle section Annonces fait son entrée :

Chrome Canary Bloqueur PublicitésChrome Canary Bloqueur Publicités

En cliquant dessus vous pourrez changer son statut (qui est encore en anglais uniquement) et gérer les sites exclus. Mais pour le moment, il est encore impossible d'ajouter des exceptions (ce qui passera par un clic à gauche de l'URL dans la barre d'adresse). On notera au passage que la possibilité de bloquer la lecture automatique des vidéos n'est toujours pas proposée, celle-ci étant seulement active sous Android pour le moment. 

Bref, rien ne change encore vraiment dans la pratique et les éditeurs devront de toutes façons attendre l'envoi des premières alertes par Google afin de savoir s'ils sont concernés ou pas. Si Google suit la régularité habituelle de la mise en ligne de ses nouvelles versions, Chrome 62 devrait arriver dans le canal stable d'ici octobre/novembre.

65 commentaires
Avatar de vince120 Abonné
Avatar de vince120vince120- 01/08/17 à 12:37:18

Qu'en pense la concurrence ? Pas de communication de la part de Adblock par exemple ?

Avatar de feuille_de_lune INpactien
Avatar de feuille_de_lunefeuille_de_lune- 01/08/17 à 12:42:47

Ce que je vois surtout comme concurrence, c'est les autres régis publicitaires. S'ils veulent atteindre la population chrome, ils devront faire plaisir à tonton google.... mais à part ça, "don't be evil"

Avatar de Taya INpactien
Avatar de TayaTaya- 01/08/17 à 12:45:27

J'ai un peu de mal à comprendre le choix stratégique de Google ici, étant leader de la publicité sur le net est ce que ce n'est pas se tirer une balle dans le pied ?
Voudraient-ils mettre à mal les extensions type uBlock/AdBlock ? Privilégier leurs services (ce qui pose un gros problème pour la concurrence) ?

Avatar de Carpette INpactien
Avatar de CarpetteCarpette- 01/08/17 à 12:50:20

Taya a écrit :

J'ai un peu de mal à comprendre le choix stratégique de Google ici, étant leader de la publicité sur le net est ce que ce n'est pas se tirer une balle dans le pied ?
Voudraient-ils mettre à mal les extensions type uBlock/AdBlock ? Privilégier leurs services (ce qui pose un gros problème pour la concurrence) ?

Dans le screenshot il est mentionne "intrusive ads" ce qui sous-entend "les autres pubs mais pas nous".
L'essentiel des revenus de google provient de la pub donc evidemment que chrome ne les bloquera pas.

Je reste sur FF.

Édité par Carpette le 01/08/2017 à 12:50
Avatar de feuille_de_lune INpactien
Avatar de feuille_de_lunefeuille_de_lune- 01/08/17 à 12:50:50

Effectivement, ils cherchent peut être à faire que les gens cessent d'eux même de se servir de µblock et adblock en les supplantant par leur outils maison. Comme ça à terme, ils ont une maitrise total de l’audience publicitaire.... C'est peut être pessimiste mais je le vois comme ça.

Avatar de Haseo INpactien
Avatar de HaseoHaseo- 01/08/17 à 12:56:08

Google qui bloque les pubs, blague du siècle.
Si vous cherchez une définition de conflit d'intérêt et concurrence déloyale, y'a une capture d'écran des paramètres de Chrome.
Et y'a encore des gens qui croient que Google n'abuse pas de son monopole ? Qu'il ne cherche pas à contrôler les contenus ? 

Avatar de js2082 INpactien
Avatar de js2082js2082- 01/08/17 à 12:56:24

Taya a écrit :

J'ai un peu de mal à comprendre le choix stratégique de Google ici, étant leader de la publicité sur le net est ce que ce n'est pas se tirer une balle dans le pied ?
Voudraient-ils mettre à mal les extensions type uBlock/AdBlock ? Privilégier leurs services (ce qui pose un gros problème pour la concurrence) ?

Le but de Google est bien de privilégier leurs pubs et annihiler la pub des concurrents.

Bloquer la concurrence, laisser passer ses pubs.
Google s'impose ainsi et pourra facturer une fortune les entreprises voulant utiliser leur régie.

Quant aux problèmes de concurrence, ils s'en foutent. C'est pas la première fois qu'ils violent les règles mais les sanctions sont tellement faibles et leur arrivée si tardives qu'ils auront largement le temps de détruire la concurrence tout en faisant un max de benef

Avatar de Sheepux Abonné
Avatar de SheepuxSheepux- 01/08/17 à 12:56:46

Ils vont laisser passer les publicités adwords bien sur :) ils s'auto classent en publicité acceptable.

Chrome est devenu dominant (http://gs.statcounter.com/browser-market-share/desktop/worldwide ) avec google qui impose à coup de message forcé (voulez vous essayer chrome, régulièrement quand on utilise les sites googleinc) du coup ils imposent leur style (on peut dire que c'est devenu le nouvel IE6), Firefox n'avance plus, opera est mort (surtout la fin de son propre moteur de rendu). La force de la neutralité du web était dans la multitude des navigateurs et de l"implémentation des normes.
Un retour à l'époque sombre (IE6) de la main mise technologique ne présage rien de bon.

Édité par Sheepux le 01/08/2017 à 12:58
Avatar de ludo0851 INpactien
Avatar de ludo0851ludo0851- 01/08/17 à 12:58:56

feuille_de_lune a écrit :

Effectivement, ils cherchent peut être à faire que les gens cessent d'eux même de se servir de µblock et adblock en les supplantant par leur outils maison. Comme ça à terme, ils ont une maitrise total de l’audience publicitaire.... C'est peut être pessimiste mais je le vois comme ça.

Quand une boîte qui vit de ressources publicitaires introduit dans un outil maison un bloqueur de publicités, il y a un loup !!! C'est une chose dont on peut être sûr.
Pour l'instant les tenants et aboutissants de la stratégie de Google sont difficiles à cerner...Je ne sais pas pkoi mais l'image d'une partie de billard à 3 bandes me vient en tête.

Avatar de vloz INpactien
Avatar de vlozvloz- 01/08/17 à 13:02:34

feuille_de_lune a écrit :

 mais à part ça, "don't be evil"

Justement, c'est vraiment bas du front que de penser que Google va tenter de tuer la concurrence publicitaire simplement en discriminant les annonceur via leur navigateurs...
C'est vraiment les prendre pour des cons... Ou prendre leur concurrents pour des aveugles...

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 7