Orange : avec bientôt 1,7 million de clients fibre la croissance revient en France

La force tranquille
Economie 4 min
Orange : avec bientôt 1,7 million de clients fibre la croissance revient en France

Orange est le premier des quatre grands opérateurs français à présenter ses résultats semestriels. En France, les recrutements sont toujours au beau fixe, notamment sur le front de la fibre. 

Les trimestres passent, et Orange reste sur la même dynamique. L'opérateur historique a dévoilé ce matin ses résultats financiers pour le premier semestre et le moins qu'on puisse dire, c'est qu'ils ne sont à l'origine d'aucune surprise, bonne comme mauvaise.

La croissance, ça va, ça vient...

En l'occurrence pour Orange, ça va. Le chiffre d'affaires de l'opérateur atteint 20,276 milliards d'euros pour l'ensemble de ses activités sur les six premiers mois de 2017, soit 1,1 % de mieux que l'an dernier, à base comparable. Sur le marché français, les revenus s'élèvent à 8,879 milliards d'euros, c'est 0,2 % de mieux qu'en 2016. C'est d'ailleurs la première fois depuis de longues années qu'Orange peut se vanter d'avoir retrouvé un semblant de croissance dans l'Hexagone. 

L'EBITDA atteint quant à lui 6,005 milliards d'euros pour les activités télécoms dans le monde entier (+2,4 % sur un an) dont 3,168 milliards d'euros en France (+3,2 % sur un an). Une progression permise par le plan d'économies lancé par Orange ces derniers mois, qui commence déjà à porter ses fruits. 

Le bénéfice net atteint quant à lui 830 millions d'euros, soit 75 % de moins que les 3,323 milliards d'euros enregistrés sur la première moitié de 2016. Ce chiffre tenait toutefois compte de la cession de la participation d'Orange dans EE, pour 2,249 milliards d'euros. 

La fibre compense les départs dans l'ADSL

 

Sur le marché fixe français, Orange poursuit sa phase de conquête sur le terrain du FTTH, tout en continuant de perdre des plumes sur celui du xDSL. L'opérateur revendique ainsi 111 000 nouveaux clients fibre, tout en ayant laissé partir 38 000 abonnés sur son réseau cuivre, soit 73 000 recrutements nets. 

L'opérateur indique également que 41,5 % de ses abonnés fixe disposent d'une offre dite « premium » (type Play ou Jet), adossant diverses options en sus du traditionnel triple-play. Un score qui est en augmentation de 1,8 point sur un an. Voici le reste des données à retenir : 

  • Clients haut débit : 11,035 millions (+73 000 en trois mois, +372 000 en un an)
  • Clients xDSL : 9,293 millions (-38 000 en trois mois, -133 000 en un an)
  • Clients FTTH : 1,690 million (+117 000 en trois mois, +509 000 en un an)
  • Prises FTTH : 7,934 millions (+583 000 en trois mois, +2 001 000 en un an)
  • Clients « satellite et autres » : 52 000 (-1 000 sur trois mois, -3 000 en un an)
  • Clients bas débit (56k) : 3 000 (stable sur trois mois, - 51 000 en un an)
  • ARPU Haut débit : 33,8 euros (+0,2 euro sur trois mois, +0,4 euro sur un an)

S'il y a peu de changement du côté des offres satellite et bas-débit, on notera une certaine accélération des déploiements FTTH. Au premier trimestre Orange n'avait raccordé que 472 000 foyers supplémentaires, sur les trois derniers mois l'opérateur a frôlé la barre des 600 000. Il reste toutefois encore à voir si ce rythme pourra être tenu sur le long terme. L'ARPU (revenu moyen par abonné) est quant à lui en augmentation, bien aidé par l'afflux des clients vers les offres les plus chères. 

La 4G continue de gagner du terrain

Du côté du mobile, la moisson est plutôt bonne pour Orange, qui est parvenu à séduire 150 000 nouveaux clients (hors M2M) vers ses forfaits. Parmi eux, 95 000 ont trouvé leur bonheur chez Sosh, probablement à la faveur d'une promotion, la marque ayant été plutôt active à ce niveau ces derniers mois. Voici là encore quelques chiffres importants à garder à l'esprit.

  • Clients mobiles (hors MVNO) : 31,150 millions (+661 000 en trois mois, +2 184 000 en un an)
  • Clients forfait : 27,842 millions (+752 000 en 3 mois, +2 773 000 en un an)
  • Clients forfait (hors MtoM) : 21,012 millions (+150 000 en trois mois, +555 000 en un an)
  • Clients Sosh : 3,437 millions (+95 000 en trois mois, +301 000 en un an)
  • Clients MVNO : 734 000 (+9 000 en trois mois, -3 000 en un an)
  • ARPU :  21,7 euros (+0,3 euro en trois mois, -0,1 euro en un an) 
  • Couverture 4G : 92 % de la population (89 % il y a trois mois, 82 % il y a un an) 

Au niveau de la couverture, Orange semble donc avoir mis les bouchées doubles après un premier trimestre plutôt morose de ce point de vue avec seulement un point de gagné. Selon l'opérateur, ce score lui permet de revendiquer la première place en termes de couverture 4G. 67 % des abonnés mobiles disposent d'un contrat leur permettant d'accéder ce réseau, soit 15 points de plus que l'an dernier.

Enfin, 72 % des clients ont opté pour une offre SIM-only sans terminal subventionné. Là encore la progression sur un an est importante puisqu'elle atteint 14 points. En Espagne, ce sont 99 % des clients qui ont choisi ce type de contrats. 

Statu quo en bourse

Sur les marchés boursiers, la nouvelle de ces bons résultats n'a pas provoqué de remous particuliers chez les investisseurs. Le cours de l'action Orange a gagné 1,1 % dans la séance du jour, ce qui porte la valorisation du groupe à 38,5 milliards d'euros. 

Depuis le début de l'année, le cours d'Orange n'a évolué que marginalement (+0,38 %) et guère plus sur un an (+ 4,8 %) et reste à 14,5 euros, bien loin des sommets qu'il avait pu atteindre à la fin des années 2000. 

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !