Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Windows 10 Server intègre le programme Insider, la version Mobile dans le brouillard

Éléments de langage
Logiciel 4 min
Windows 10 Server intègre le programme Insider, la version Mobile dans le brouillard

Le programme de test Windows Insider ne comptait jusqu’à présent que la version cliente du système. Désormais, une préversion Server y est disponible, avec notamment des nouveautés sur la virtualisation. De son côté, la déclinaison Mobile est plus que jamais dans le flou.

Le programme Insider avait été mis en place pour structurer les procédures de tests et rassembler les éventuels intéressés sous un même étendard, surtout via le Hub de commentaires. Il s’est concentré sur le Windows 10 que tout le monde connaît puis, dans un deuxième temps, a pris en charge sa déclinaison mobile, la base du système étant commune dans les grandes lignes.

Microsoft avait cependant promis que la version Server intègrerait un jour ce programme. C’est désormais chose faite, avec une première build disponible à ceux qui veulent se lancer dans l’aventure, Windows Server ne s’utilisant absolument pas comme sa version cliente. Parallèlement, la responsable du programme Insider s’est également exprimée sur Windows 10 Mobile, dont le destin est des plus troubles.

Windows Server en test dans le programme Insider

En fin de semaine dernière, Microsoft a donc publié la première préversion de Windows 10 Server, sur la même branche de développement que le client. Il s’agit donc d’une build estampillée Fall Creators Update (Redstone 3 en interne), du nom de la prochaine mise à jour du système, prévue pour septembre.

Portant le numéro 16237, cette première build inclut surtout des améliorations pour la virtualisation et les conteneurs. Ce qui n’étonnera pas les administrateurs suivant le développement du système, les annonces de Microsoft ayant été multiples dans ces deux semaines, particulièrement les conteneurs avec, par exemple, la prise en charge de Docker.

La préversion propose par exemple le déploiement de Nano Server sous forme d’un conteneur. Ce sera d’ailleurs son seul conditionnement à partir de Redstone 3, alors qu’il était jusqu’à présent une déclinaison de Server à part entière. Dans la foulée, puisque le conteneur profite du système sous-jacent, de nombreux services ont été extirpés, réduisant de 70 % l’empreinte de stockage. .NET Core 2.0 et PowerShell 6.0 sont tous les deux présents sous forme de Preview.

Plus globalement, des améliorations de performances sont à noter un peu partout, le nouveau Server permettant au matériel de s’exposer davantage aux machines virtuelles, particulièrement pour les cartes réseau. Parmi les autres apports, on notera le montage des volumes SMB, l’amélioration des fonctions de Disaster Recovery, l’intégration du sous-système Linux, de multiples améliorations pour ReFS ou encore la possibilité de déclarer de la Virtualized Persistent Memory (vPMEM) dans un fichier VHD.

La liste des nouveautés est assez longue et est disponible depuis le billet d’annonce sur le blog de l’éditeur. Notez également que préversion oblige, cette version n’est pas dénuée de problèmes. Il existe un certain nombre de soucis connus, et d’autres peuvent évidemment apparaître. Le conseil paraîtra certainement superflu à de nombreux administrateurs, mais prudence étant mère de sûreté : il vaut mieux ne pas installer ce système sur un serveur utilisé en production.

Windows 10 Mobile : peu d’espoir

Le sort du système mobile semblait déjà scellé depuis quelques mois. L’une des preuves les plus « accablantes » est que la branche de développement Redstone n’a aucun équivalent sur Windows 10 Mobile. Microsoft travaille en effet sur une version « feature2 » qui en reprend quelques apports, un peu à la manière d’un Windows Phone 7.8 en son temps.

Récemment, l’actualité a de nouveau mis l’accent sur le système, puisque le support de Windows Phone 8.1 s’est fini la semaine dernière. Une fin de support qui a remis l’accent sur l’absence d’évolution vers Windows 10 Mobile pour de nombreux smartphones. De fait, l’attention s’est tournée vers ce dernier et sa situation particulière.

Et ce ne sont pas les derniers propos de Dona Sarkar, directrice du programme Insider, qui vont rassurer les utilisateurs. Dans le dernier Windows Weekly, questionnée au sujet des éventuelles améliorations qui arriveront sur Windows 10 Mobile, elle répond : « Nous prévoyons de nombreuses fonctionnalités sur les appareils qui sont mobiles », avant de préciser qu’il s’agit « d’appareils que vous pouvez emporter partout avec vous ».

Un choix de mots intéressants puisqu’ils valent aussi bien pour des smartphones que des tablettes et des ordinateurs portables. Or, ces deux dernières catégories de produits sont gouvernées par l’édition classique de Windows 10, continuellement mise à jour. Mais sans utiliser précisément le mot « smartphone », il semble n’y avoir aucun espoir du côté de 10 Mobile.

On signalera quand même que de nombreuses rumeurs tournent autour d’un projet parallèle qui viserait à produire un « Surface Phone » assez différent. La base utilisée serait cette fois un Windows quasi complet, potentiellement une édition ARM64 puisque cette mouture existe. Resterait évidemment la question du parc applicatif, mais certains feront remarquer que les essais actuels avec Windows 10 S et son obligation de passer par le Store sont un pas dans cette direction.

48 commentaires
Avatar de Hadrien01 Abonné
Avatar de Hadrien01Hadrien01- 17/07/17 à 08:29:25

Microsoft ne fait vraiment rien pour rassurer ses clients Mobile : ils ont pas fait grand chose depuis des années, le rachat de Nokia a conduit à un ratage total (plus de nouveaux téléphones depuis trop longtemps, surtout haut de gamme contre iPhone et Galaxy S et bas de gamme qui avait de succès), certaines fonctions basiques manquantes depuis des années, anciens téléphones non mis à jour, etc.

J'adorais Windows Phone 8.1, et je viens de l'abandonner il y a peine quelques jours pour passer à Android (ce que je regrette déjà d'ailleurs...), tout simplement parce que Microsoft ne communique pas sur le futur de l'OS. Pour l'instant, personne ne devrait acheter un téléphone Windows face à leur futur incertain. (et c'est triste quand on apprécie autant que moi l'OS)

Avatar de teddyalbina Abonné
Avatar de teddyalbinateddyalbina- 17/07/17 à 08:31:56

Pareillement j'adore windows phone, je suis sur cette daube mal foutu d'android par dépit.

Avatar de Jungledede Abonné
Avatar de JunglededeJungledede- 17/07/17 à 08:32:57

L'aventure windows phone se résume par la citation bien connus de BattleStar Galatica « All of this happened before, and all will happen again. »

Avatar de Drepanocytose Abonné
Avatar de DrepanocytoseDrepanocytose- 17/07/17 à 08:53:34

teddyalbina a écrit :

Pareillement j'adore windows phone, je suis sur cette daube mal foutu d'android par dépit.

Mal foutue, mais avec un vrai parc applicatif, une roadmap claire, une connectivité aux autres os, des déclinaisons qui marchent, etc.

Avatar de Edtech Abonné
Avatar de EdtechEdtech- 17/07/17 à 09:12:48

S'ils pouvaient au moins corriger les crashs très fréquents de l'OS que ce soit en version Stable ou Rapide... Mon Lumia 950XL en devient presque inutilisable par moment...

Avatar de Strimy Abonné
Avatar de StrimyStrimy- 17/07/17 à 09:19:40

Merci Nadella d'avoir tué tous les efforts de Ballmer alors que Windows Phone était sur une bonne pente !

Avatar de Firefly' Abonné
Avatar de Firefly'Firefly'- 17/07/17 à 09:21:33

Je suis passé en fast ring pour les amélioration sur le bluetooth et mnt j'ai l'appareil photo qui fait crash le tel quand lancé alors qu'il est lock ^^'

Donc ouai pour une update de stabilité ils ont l'air de changer pas mal de truc en arrière plan quand même, mais ça manque cruellement de stabilité on est d'accord..

Édité par Firefly' le 17/07/2017 à 09:25
Avatar de chorod INpactien
Avatar de chorodchorod- 17/07/17 à 09:35:03

teddyalbina a écrit :

Pareillement j'adore windows phone, je suis sur cette daube mal foutu d'android par dépit.

La daube mal foutue, c'est celle pondue par Microsoft.
Faut-il rappeler le foutage de gueule répété quant aux mises à jour majeures, quasi toutes impossibles ?
Le store désespérément vide ? Ohé MS, t'avais le cheat code argent infini, pourquoi t'as pas fait en sorte d'assurer des développements phares sur ta plateforme ?
La présence de constructeurs tiers qui a encore accentué une fragmentation bien évitable - ben oui, quand on se dit "sérieux" et qu'on dikte les specs de sa plateforme, on se débrouille pour que les tiers jouent un minimum le jeu du suivi logiciel...
Nokia et son arme Nokia maps, dont il ne reste rien après le passage de MS. Désormais Here maps est partout sauf sur Windows Phone...
L'arrivée de Windows 10 qui, si elle avait été faite intelligemment, aurait eu lieu de façon simultanée sur desktop et mobiles (au pluriel !!!), et aurait pu insuffler un bol d'oxygène bienvenu.
Bref, MS a fait exactement tout ce qui a été nécessaire à cet échec industriel.

Et le gravillon dans la chaussure : l'armée de fanboys prêts à défendre tout et n'importe quoi, à cracher aveuglément sur tout le reste. Insupportable.

Qu'on soit bien d'accord, Android c'est le boxon et les màj sont parfois chaotiques. Mais au moins on sait à quoi s'attendre.

Édité par chorod le 17/07/2017 à 09:36
Avatar de Edtech Abonné
Avatar de EdtechEdtech- 17/07/17 à 09:53:22

Pour rappel, toute la suite HERE est intégrée dans Cartes de Microsoft, qui est mieux d’ailleurs que le HERE original, donc là, on n'y a pas perdu au change ! D'ailleurs, il existe aussi sur PC et est régulièrement mis à jour.

Le problème, c'est surtout la stabilité de l'OS. C'est de pire en pire et revenir en Stable ne change rien. Le problème a été remonté, "pris en charge" selon Microsoft, mais toujours pas corrigé alors qu'il est là depuis des mois.

Pour moi, il y a sans doute un problème dans le pilote GPU vu les moments où ça crash (sortie de veille, switch vers l'accueil depuis un jeu, etc.). Mais chaque mise à jour Insider n'apporte que des correctifs mineurs de problèmes très rares bien particuliers...

Et pour ceux qui tenteraient le support via B2X (vu que Microsoft ne le fait plus), la seule chose qu'ils ont trouvé à faire avec mon Lumia, c'est de le reflasher en version Windows 10 (même pas en Anniversary et encore moins Creator's Update)...

Édité par Edtech le 17/07/2017 à 09:55
Avatar de Obidoub Abonné
Avatar de ObidoubObidoub- 17/07/17 à 10:02:25

Windows Phone est en train de mourir et ça se ressent. Applications qui disparaissent du store, apparition de nouveaux bugs sur l'OS, GPS en franglais, on sent que Microsoft est en train de laisser tomber progressivement. Le dernier truc en date c'est l'envoi de photos vers Onedrive qui devient un enfer un peu plus chaque jour. Ce système arrive au bout du rouleau (et pourtant j'ai le 950, un flagship...).

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 5