Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

4G+ : la guerre des débits fait rage chez les opérateurs, Orange annonce 680 Mb/s

20 Go de Fair use en 4 minutes
Internet 5 min
4G+ : la guerre des débits fait rage chez les opérateurs, Orange annonce 680 Mb/s
Crédits : mikkelwilliam/iStock

En plus d'être la capitale du Beaujolais, Villefranche-sur-Saône est désormais la ville « du Très Haut Débit Mobile avec des débits jamais atteints sur le réseau mobile », selon Orange. L'opérateur y a déployé un réseau 4G+ avec un maximum théorique de 680 Mb/s en téléchargement, et plus de 500 Mb/s dans la pratique.

La 5G promet d'apporter des révolutions dans de nombreux domaines (voir cette actualité) : des débits toujours plus importants, une latence en baisse, la prise en charge des flottes d'objets connectés, etc. Et bien que des briques technologiques soient déjà là, avec une surenchère au niveau des taux de transferts en téléchargement, il faudra attendre 2020 pour l'ouverture des premiers réseaux commerciaux.

En attendant, les opérateurs ne restent pas les bras croisés et misent sur la 4G+ pour faire parler d'eux.

De la 4G+ à plus de 500 Mb/s, en conditions réelles

Si 2015 et 2016 étaient l'occasion de s'approcher des 500 Mb/s (avec plus de 400 Mb/s en novembre 2015 chez Bouygues Telecom par exemple), cette année la barre symbolique du Gb/s en 4G+ semble être prise pour cible, du moins en théorie.

Orange vient en effet d'annoncer un maximum de 680 Mb/s en 4G+ à Villefranche-sur-Saône. De plus, « pour la première fois à l’échelle d’une ville dans les conditions réelles, des débits de plus de 500 Mbit/s descendants en 4G+ » ont été mesurés affirme l'opérateur... laissant donc de côté l'annonce de SFR du mois de mai avec plus de 500 Mb/s, mais dans un quartier de Clermont-Ferrand seulement.

Les détails techniques : 50 MHz, trois bandes de fréquences, MIMO 4x4 et 256QAM

Pour arriver à ce résultat, l'opérateur a agrégé trois bandes de fréquences différentes, pour un total de 50 MHz. Elles ne sont pas précisées dans son communiqué, mais d'après le dernier bilan de l'ANFR, Orange n'a des antennes actives que dans les 800, 1 800 et 2 600 MHz, ne laissant finalement que peu de choix quant aux trois candidats.

De plus, si on additionne les largeurs des trois bandes allouées à l'opérateur, on tombe exactement sur les 50 MHz annoncés (10, 20 et 20 MHz respectivement). Cela n'est par contre pas suffisant et il faut associer d'autres techniques pour obtenir cette limite théorique de 680 Mb/s.

Orange utilise ainsi le MIMO 4x4 afin d'augmenter « les débits en exploitant les émissions/réceptions multiples du signal par le site radio et par les terminaux mobiles » et « la technique de modulation optimisée 256QAM ».

256 QAM aussi chez Bouygues Telecom et SFR

Pour rappel, depuis peu, SFR propose également de la 4G+ à 500 Mb/s sur son réseau commercial, mais sous la forme d'une expérimentation dans un quartier de Clermont-Ferrand. L'opérateur n'utilise que deux bandes de fréquences (20 MHz en 1 800 MHz et 15 MHz en 2,6 GHz), avec du MIMO 4x4 et un encodage en 256 QAM.  

D'un côté Orange exploite donc 50 MHz de largeur de bande sur trois fréquences différentes, quand SFR se contente de 35 MHz et deux bandes respectivement. Tous les deux sont par contre en MIMO 4x4 et 256 QAM. Il faudra maintenant certainement attendre les premiers tests indépendants avec une utilisation plus massive du réseau au lieu d'une simple démonstration pour comparer les deux solutions.

Pour rappel, Bouygues Telecom utilise aussi cette modulation d'amplitude en quadrature sur son réseau 4G+ depuis novembre 2015, avec des gains annoncés de l'ordre de 30 %. Il n'était alors question « que » de 400 Mb/s) l'époque. Dans tous les cas, pour profiter du 256Q AM (quel que soit l'opérateur) il faut disposer d'un terminal compatible. 

SFR annonce 1 Gb/s pour 2019, Bouygues Telecom dépasse 1,1 Gb/s en laboratoire

Après les fabricants de modems, c'est donc au tour des opérateurs de se livrer une guerre de communication sur la 4G+, sauf Free Mobile avec 260 Mb/s depuis l'été dernier et qui n'a pas bougé depuis. Pour le moment, SFR occupe la première marche du podium du côté des annonces avec 1 Gb/s en 4G+ prévu pour 2019, via l'utilisation de trois bandes de fréquences (deux pour 500 Mb/s).

En mai de l'année dernière, Bouygues Telecom annonçait avoir dépassé 1,1 Gb/s en téléchargement, mais uniquement en laboratoire. Il avait pour cela utilisé 60 MHz de bande passante, alors qu'il ne disposait que de 50 MHz jusqu'à récemment. Avec l'ouverture de la bande des 2,1 GHz pour de la 4G, cela devient théoriquement possible.

Par contre, au-delà des débits, il ne semble pas y avoir de changements en profondeur sur la gestion des réseaux. Le LAA (Licensed Assisted Access) permet d'utiliser des bandes de fréquences non licenciées afin d'augmenter les débits n'est visiblement toujours pas déployé en France, alors que cette technologie (mise en place dans la release 13 de la 3GPP) est disponible aux États-Unis, notamment chez T-Mobile.

Au MWC de l'année dernière, Orange nous expliquait qu'elle était effectivement intéressante, mais sans nous donner de date sur une éventuelle mise en place, l'opérateur préférant se concentrer sur le déploiement de la 4G. Depuis, rien ne semble avoir changé.

Les modems 4G à plus de 1 Gb/s sont déjà disponibles

Rappelons enfin que les fabricants de puces n'ont pas attendu les opérateurs pour proposer des modems avec des débits toujours plus importants. Depuis plus d'un an, Qualcomm permet de grimper jusqu'à 1 Gb/s avec son Snapdragon X16. Cette année, il est passé à 1,2 Gb/s avec son Snapdragon X20 annoncé à l'occasion du MWC de Barcelone.

Cette année également, Intel s'était réveillé avec son XMM 7560 capable d'atteindre 1 Gb/s en 4G+, alors que le précédent modèle (XMM 7480) ne dépassait pas les 450 Mb/s.

27 commentaires
Avatar de tpeg5stan Abonné
Avatar de tpeg5stantpeg5stan- 07/07/17 à 14:35:04

Le sous-titre :mdr:

Avatar de Cacao Abonné
Avatar de CacaoCacao- 07/07/17 à 14:40:18

D'apres les caractéristiques techniques de mon smartphone équipé d'un snapdragon 835, le débit max en download serait de 1024Mb/s...

Mais je me demande...

Ça sert à quoi ?!?

Déjà qu'avec un débit ne dépassant pas 10Mb/s, on peut matter de la vidéo en HD de bonne qualité, j'aimerai comprendre l'intérêt d'un tel débit théorique ou pratique sur un smartphone à part de se vanter d'avoir la plus grosse.
C'est d'autant plus fou d'incohérence que ce débit sera constaté qu'au coin du sixième paté de maison de la 3eme rue de la ville de Zobi Les Oies. Sans compter qu'avec un débit de 680Mb/s, soit environ 85Mo/s, il faut 9 minutes pour claquer 50Go de forfait.

Bref, tant que tout ça était juste théorique ou ne dépassait pas les prouesses techniques en labo cela ne me choquais pas, au contraire, mais là, ça me dépasse totalement.

Avatar de anonyme_d5bf0b9f87fd15affa58563db3b0ac5d INpactien

Si c'est comme la fibre Bbox Miami à 1Gb/s (zone étendue), on peut toujours s'acheter un modem 4G 1Gb/s, on n'aura que 100 Mb/s dans la vie réelle.

(je parle de la Bbox, on peut parler de n'importe quelle box, c'est tout pareil ou presque: il faut faire comme Forrest Gump avec sa boîte de chocolat).

Avatar de Vesna Abonné
Avatar de VesnaVesna- 07/07/17 à 14:43:37

Qui peut le plus peut le moins.
Il y a 15 ans on était très content avec 5 Mbit/s, aujourd'hui on ferait la gueule.
Continuez à augmenter le débit !

Avatar de Etre_Libre Abonné
Avatar de Etre_LibreEtre_Libre- 07/07/17 à 14:51:11

Cela va aider à désengorger les réseaux 4G car certaines actions utiliseront le spectre moins longtemps ; et puis ponctuellement en partage de connexion avec un ordinateur ça permet de se dépanner avec un débit vraiment confortable, par exemple ;)

Avatar de anonyme_d5bf0b9f87fd15affa58563db3b0ac5d INpactien

À titre personnel, je fais surtout de la consultation web, du mail et très peu de téléchargement. Le streaming 4k ne m'intéresse pas... Une ligne ADSL à 10 Mb/s ou ma ligne fibre à 100 Mb/s c'est un confort très marginal. L'intérêt de la fibre je le verrais avec les nouveaux usages qui demandent une latence et une gigue très faibles. Question débits : si c'est pour voir les tarifs de l'accès à internet augmenter avec des promesses de débits intenables dans la réalité, autant rester en ADSL ou en 3G.

Édité par joma74fr le 07/07/2017 à 14:54
Avatar de chasis.fan Abonné
Avatar de chasis.fanchasis.fan- 07/07/17 à 14:54:23

la compatibilité technique des appareils c'est une chose après dans la pratique ca risque encore d'être une gestion type "limité à certains appareils" / "rom opérateur uniquement" etc comme actuellement la VoLTE qui n'est activée par certains opérateurs que sur une frange limité d'appareils avec leur rom dégueu (pour les appareil Android, iOS ne permet pas ce massacre) alors que d'autres appareils sont compatibles techniquement ou alors des limitations foireuses type le scandale "libère ma 3g" où seuls les iphone avaient le droit au début au débit HSDPA alors que bien d'autres terminaux pouvaient même faire mieux (HSDPA de catégorie supérieure) et bien avant les premiers modèles d'iphone le gérant (et pour des forfaits au même prix). Orange niait en bloc ce type de limitation ca a mis des années à ce qu'il n'y ait plus de bridages arbitraires...

Avatar de vargace INpactien
Avatar de vargacevargace- 07/07/17 à 15:17:04

"Ça sert à quoi ?!?" A cette fameuse question à chaque nouvelle techno / nouvelle avancée. L'oeuf ou la poule ? Le besoin crée-t-il la techno ou la techno crée de nouveaux besoins ?

 C'est pareil que pour ton snapdragon 835, il te sert à quoi ? Un SoC plus ancien marche aussi bien c'est juste un poil plus lent.

 "Sans compter qu'avec un débit de 680Mb/s, soit environ 85Mo/s, il faut 9 minutes pour claquer 50Go de forfait. "

 Alors là j'ai jamais compris cette allusion. Elle est vraie mais je la trouve complètement débile. On télécharge en continue et à pleine vitesse des données avec son smartphone ? Personnellement que je sois en 3G, H+ ou 4G je fais la même chose et ça consomme la même quantité de données ... pas vous ?

Édité par vargace le 07/07/2017 à 15:17
Avatar de tpeg5stan Abonné
Avatar de tpeg5stantpeg5stan- 07/07/17 à 15:27:19

Cacao a écrit :

avec un débit de 680Mb/s, soit environ 85Mo/s, il faut 9 minutes pour claquer 50Go de forfait. 

pour le coup, l'enveloppe de data a accompagné historiquement de façon plus ou moins nette l'évolution des débits. Quand free s'est lancé en 2012 (je crois), 3 gigas de faire use était beaucoup, puis forfait après forfait, année après année, les forfaits ont augmenté, donc à mon avis ça devrait aller en proportion.

Avatar de tybo52 Abonné
Avatar de tybo52tybo52- 07/07/17 à 15:40:30

Un fairuse qui va finalement disparaitre à terme au même titre que les temps de connexion internet en 56k qui étaient limités à 2h par mois en 2000...

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 3