Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

4G : des déploiements importants chez trois opérateurs, en douceur sur les 700 et 2 100 MHz

Free passe la seconde sur... la 3G
Mobilité 5 min
4G  : des déploiements importants chez trois opérateurs, en douceur sur les 700 et 2  100 MHz
Crédits : D3Damon/iStock

Après s'être réveillé au mois de juin, Bouygues Telecom continue de déployer massivement de la 4G. L'opérateur n'est pas seul puisqu'Orange et SFR ont également activé de nombreux supports et antennes. Free Mobile est une fois encore à la traine, probablement occupé par son lancement à La Réunion.

Rituel incontournable à chaque début de mois : l'Agence nationale de fréquences (ANFR) publie son état des lieux du déploiement de la 4G en France. Il s'agit de données transmises par les opérateurs qui permettent de suivre mois après mois les investissements des uns et des autres.

Voici sans plus tarder les chiffres pour juin avec le nombre d'antennes par bande de fréquences et, entre parenthèses, l'évolution par rapport au précédent relevé. Pour rappel, un support peut accueillir plusieurs antennes sur des bandes différentes :

Bouygues Telecom :

  • 2 600 MHz : 1 780 (+45)
  • 2 100 MHz : 14 (+14)
  • 1 800 MHz : 7 890 (+181)
  • 800 MHz : 10 360 (+660)
  • 700 MHz : 11 (+2)
  • Total d'antennes : 20 055 (+902)
  • Supports : 12 935 (+562)

Free Mobile :

  • 2 600 MHz : 8 347 (+77)
  • 2 100 MHz : 0 (pas de changement)
  • 1 800 MHz : 5 737 (+160)
  • 800 MHz : Free Mobile n'a pas de licence
  • 700 MHz : 770 (+44)
  • Total d'antennes : 14 854 (+281)
  • Supports : 8 352 (+78)

Orange :

  • 2 600 MHz : 7 172 (+108)
  • 2 100 MHz : 0 (pas de changement)
  • 1 800 MHz : 1 070 (+132)
  • 800 MHz : 9 704 (+685)
  • 700 MHz : 0 (pas de changement)
  • Total d'antennes : 17 946 (+925)
  • Supports : 12 304 (+698)

SFR 

  • 2 600 MHz : 4 181 (+204)
  • 2 100 MHz : 0 (pas de changement)
  • 1 800 MHz : 6 550 (+508)
  • 800 MHz : 11 894 (+489)
  • 700 MHz : 0 (pas de changement)
  • Total d'antennes : 22 625 (+1 201)
  • Supports : 12 223 (+497)

Les opérateurs misent massivement sur le 800 MHz (sauf Free évidemment)

Trois opérateurs se détachent largement sur les déploiements 4G au mois de juin : Bouygues Telecom, Orange et SFR. Ils ont activé entre 902 et 1 201 antennes, contre seulement 281 pour Free qui était déjà dernier – et de loin – sur ce point au relevé précédent.

Dans le détail, la bande des 800 MHz est celle qui intéresse le plus les opérateurs pour le moment (sauf une nouvelle fois chez Free, qui n'a pas obtenu de licence aux enchères), ce qui n'est pas surprenant puisque c'est celle qui porte le plus loin et qui pénètre le mieux dans les bâtiments. 1 834 antennes ont ainsi été mises en service en l'espace d'un mois, contre 981 pour les 1 800 MHz, 434 pour les 2 600 MHz, 46 pour les 700 MHz et enfin 14 pour les 2 100 MHz.

 ANFR juillet 2017

Chacun sa route : les 700 MHz pour Free Mobile, les 2 100 MHz pour Bouygues Telecom

Si les 700 MHz sont également des fréquences en « or » qui permettent d'étendre la couverture, les opérateurs ne peuvent pour le moment pas profiter de leurs fréquences sur toute la France (il faudra encore attendre deux ans). Sur cette bande justement, Free Mobile a ajouté 44 antennes, contre deux pour Bouygues Telecom et zéro pour les deux autres opérateurs.

Comme nous l'avions remarqué sur le dernier observatoire de l'ANFR, les premières autorisations ont été accordées afin de mettre en marche des antennes sur les 2 100 MHz pour de la 4G, et non pas seulement pour la 3G. Bouygues Telecom et SFR ont obtenu le feu vert du régulateur – Free Mobile et Orange peuvent en faire la demande s'ils le souhaitent – et les déploiements ont commencé pour le premier. L'opérateur dispose désormais de 25 autorisations (soit 18 de plus) et surtout de 14 antennes en service, alors qu'il n'y en avait pas le mois précédent.

Telco OI (Free Mobile) active ses antennes 4G en outremer

Suite au lancement de Free Mobile à La Réunion (voir cette actualité) sur le réseau Telco OI (géré en partenariat avec le groupe Axian), ce dernier a activé ses antennes 4G :  117 sur les 800 MHz et 116 sur les 1 800 MHz. Attention, toutes ne sont pas forcément à La Réunion puisque Telco OI est aussi présent à Mayotte indique l'ANFR.

Dans tous les cas, Telco OI reste par contre largement en retrait par rapport à SRR et Orange sur le nombre de supports 4G actifs à La Réunion :

4G Réunion supports ANFR juillet 2017

Sur la 3G, on dénombre 116 antennes sur les 900 MHz et 161 sur les 2 100 MHz, contre 0 et 141 respectivement sur le précédent relevé. L'opérateur Telco OI conserve ses 179 antennes 2G sur les 900 MHz et en ajoute 113 sur les 1 800 MHz pour arriver à 126 au total sur cette bande.

Free accélère sur la 3G

Le quatrième opérateur, et dernier arrivé sur le marché, continue aussi de déployer son réseau 3G en métropole afin de s'émanciper au maximum de l'itinérance sur celui d'Orange. 895 antennes ont été activées et 834 supports, soit largement plus que le mois précédent où il n'était question que de 174 supports.

Sur le mois de juin, Free Mobile a donc mis en service plus de supports 3G que sur le cumul des mois de janvier à mai 2017. Il reste par contre toujours à bonne distance des concurrents qui ont 15 704 supports pour Bouygues Telecom, 19 329 pour SFR et 21 204 pour Orange

Pour rappel, la prochaine échéance réglementaire de Free est fixée au 12 janvier 2018 et l'opérateur devra alors couvrir 90 % de la population en 3G. Dans tous les cas, les débits sont limités sur le réseau d'Orange pour les clients de Free Mobile : 1 Mb/s en téléchargement et 448 kb/s en upload, alors qu'il ne sera plus question que de respectivement 768 kb/s et 384 kb/s en upload dès le 1er janvier 2019.

29 commentaires
Avatar de GérardMansoif Abonné
Avatar de GérardMansoifGérardMansoif- 04/07/17 à 15:16:47

Pourriez-vous évoquer la raison pour laquelle l'ANFR interdit le déploiement du 700MHz ailleurs qu'en Ile de France? Si on veut tout comprendre sur le sujet des déploiement, un article de fond par bande de fréquence serait vraiment un plus à mon avis. Exemple, je croyais que Free n'avait pas enchéri sur les 800MHz. Louper pour moi, ils ont bien remis une offre et se sont fait éjecter. Il y a cependant une possibilité d'accord avec ses concurrents. Alors, Free présent sur les 800MHz ou non?
Merci pour votre aide car vu de ma fenêtre c'est un peu Santa Barbara/Dallas/Feux de l'amour (barrer la mention inutile) le déploiement des antennes, ça rebondit tous les mois.

Avatar de brazomyna INpactien
Avatar de brazomynabrazomyna- 04/07/17 à 15:29:04

1000 antennes par mois, soit une cinquantaine par jour ouvré.

Ca donne quand même une sacrée perspective sur le boulot accompli quotidiennement.

Avatar de anonyme_d5bf0b9f87fd15affa58563db3b0ac5d INpactien

La bande des 700 MHz était utilisée pour la télévision. Il faut donc retirer l'utilisation de cette bande de fréquence à ces usages pour les attribuer à la téléphonie mobile. Pour cela, l'ANFR a établi un calendrier (il n'y a pas d'interdiction, seulement des autorisations qui viennent en temps et en heure).
 
&nbsphttps://www.nextinpact.com/news/100575-passage-a-tnt-hd-mpeg-4-trois-mois-plus-t...
&nbsphttp://www.anfr.fr/fileadmin/Dossier_de_presse_ANFR_Bilan_passage_TNT_HD.pdf
 
&nbsphttp://www.anfr.fr/fileadmin/mediatheque/documents/Observatoire/0717/CP_observat...
&nbsphttp://www.anfr.fr/gestion-des-frequences-sites/la-bande-700-mhz/carte-interacti...

Avatar de alegui INpactien
Avatar de aleguialegui- 04/07/17 à 15:32:21

La bande des 700 MHz était utilisable jusqu'il y a peu pour la télévision. Depuis le passage en THT "HD" (en fait un changement de l'encodage du signal, qui passe du MPEG-2 au MPEG-4 plus efficace) qui a permis de libérer une partie du spectre, cette partie a été vendue (enfin ça se rapproche un peu de la location, le contrat n'est pas à vie) aux opérateurs.
 Mais comme réaménager l'émission prend du temps, le spectre n'est pas disponible en même temps sur tout le territoire mais par plaques, et la première concernée comprend notamment une partie de la région parisienne ainsi qu'un petit bout autour de Tarbes. Le reste arrivera progressivement en 2018-2019.
 
Et pour la bande des 800 MHz, c'est assez simple, Free n'a pas autant investi dans l'enchère que les 3 autres opérateurs, il a le droit à une itinérance sur le réseau SFR mais ne l'utilisera probablement pas :chinois:

Avatar de abitbool INpactien
Avatar de abitboolabitbool- 04/07/17 à 15:36:51

Est-ce qu'il y a un intérêt à déployer sur le 700Mhz dans 2 ans si il y a déjà un réseau 800Mhz ? 

Avatar de alegui INpactien
Avatar de aleguialegui- 04/07/17 à 15:40:45

Sachant qu'un site peut émettre sur plusieures fréquences et que dans ce cas, il est compté autant de fois que le nombre de bandes de fréquences qu'il émet, le total est inférieur (mais ça reste assez impressionnant quand même)

Avatar de alegui INpactien
Avatar de aleguialegui- 04/07/17 à 15:43:25

Oui s'il y a saturation à terme du réseau en 800 MHz, ce qui devrait arriver vu l'augmentation constante de la demande.

Avatar de vargace INpactien
Avatar de vargacevargace- 04/07/17 à 15:53:20

Comme dit alegui pour désengorger la bande 800Mhz ou encore pour augmenter les débits en faisant du multi-fréquences.

Avatar de brazomyna INpactien
Avatar de brazomynabrazomyna- 04/07/17 à 16:37:22

alegui a écrit :

Sachant qu'un site peut émettre sur plusieures fréquences et que dans ce cas, il est compté autant de fois que le nombre de bandes de fréquences qu'il émet, le total est inférieur (mais ça reste assez impressionnant quand même)

On est d'accord :chinois:

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 3