Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

En Corrèze, une montée en débit retardée par Orange, pour lui-même

Un équipement manque et tout est bloqué
Internet 4 min
En Corrèze, une montée en débit retardée par Orange, pour lui-même
Crédits : deepblue4you/iStock

Pendant quelques semaines, une montée en débit a été repoussée dans une commune de Corrèze. La raison : un équipement de collecte fibre manquant chez Orange, poussant l'opérateur à retarder l'ouverture commerciale. La décision, prise par la société, a causé le désarroi du réseau public local alors qu'un autre FAI était prêt.

À Saint-Merd-Les-Oussines, une commune d'une centaine d'habitants en Corrèze, on attendait la montée en débit de pied ferme. La promesse : rapprocher la fibre des habitations, en finissant toujours les lignes par le réseau téléphonique, pour améliorer sensiblement les débits en attendant du très haut débit plus pérenne. Commandée par le réseau d'initiative publique local (Dorsal) à Orange, cette montée en débit a pris du retard du côté de l'opérateur historique. Attendue début mars par la mairie et le département, l'ouverture commerciale a eu lieu fin avril.

En fait, les travaux ont bien été effectués par Orange, en tant que responsable de l'infrastructure. « Toutes les conditions étaient réunies pour que le PRM ouvre en mars » nous assure Yan Pamboutzoglou, le directeur du réseau public Dorsal, dont le prestataire Axione a fourni la fibre nécessaire. Si le réseau était bien prêt, Orange FAI (la branche de détail) a eu un problème d'approvisionnement.

Quand Orange FAI retarde une commande de collectivité

Selon un email de début avril, dont nous avons obtenu copie, Orange « réseau » a repoussé l'ouverture commerciale du PRM parce qu'un équipement de collecte fibre (pour Orange « FAI ») manquait à l'appel. Dit autrement, l'armoire demandée par le réseau public fonctionnait bien, mais l'opérateur n'était pas en mesure de proposer sa Livebox via celle-ci, faute de raccordement à la fibre. De quoi justifier plusieurs semaines de retard.

Pourtant, comme nous l'affirment bien Dorsal et Orange, l'opérateur Axione était lui bien opérationnel... depuis début mars, ajoute le réseau public. L'entreprise a donc repoussé de deux mois l'amélioration des débits, possible chez deux fournisseurs d'accès concurrents (Bouygues Telecom et SFR via Axione), parce qu'elle n'était pas encore possible pour lui-même.

La mise en service effective a eu lieu fin avril. « Orange a migré les clients du NRA de Saint-Merd-Les-Oussines le 18 mai au lieu du 27 avril. Ces trois semaines de retard (et non deux mois) sont dues à la mise en place d’un équipement supplémentaire pour une montée en débit plus performante afin d’offrir plus de services et d’usages innovants » nous répond le groupe. 

La migration des anciens clients en cause

Contactés, la mairie, Dorsal et Orange nous fournissent donc des versions légèrement différentes, avec de nombreux va-et-vient à base de détails techniques divergents. Le problème concret réside dans la migration des lignes de l'ancienne armoire (avec les anciens débits) vers la nouvelle (avec débits améliorés). Le réseau public et Orange nous confirment que le problème ne se posait ici que pour lui, Axione (donc les autres FAI) ne disposant pas de clients à l'ancien répartiteur.

Le groupe télécom nous explique que migrer des lignes d'un « vieux » répartiteur vers un nouveau, quand celui-ci est déjà actif, peut causer de nombreux problèmes pour les clients connectés à l'ancienne armoire. Or, pour migrer à Saint-Merd-Les-Oussines, Orange FAI devait disposer de son équipement fibre dans la nouvelle armoire... manquant pendant plusieurs semaines. Autant de temps qu'ont attendus les concurrents, sans réel recours possible, pour un problème interne à l'opérateur historique.

Ce dernier nous répond que la décision peut aussi être prise si d'autres opérateurs sont confrontés à ce problème (ouverture commerciale impossible à date avec des clients à migrer d'un ancien répartiteur à un nouveau). Nous n'avons pas eu confirmation de tels cas, l'Arcep n'ayant notamment pas répondu précisément à une requête sur le sujet.

Notons que l'offre PRM, telle que validée par le régulateur, laisse à l'opérateur-aménageur (le réseau public) le choix de repousser une mise en service. Dans le cas présent, Orange nous confirme avoir pris la décision seul. « La mise en service d’un équipement supplémentaire de collecte optique sur un nouveau câble n’a pas permis à Orange d’ouvrir son équipement situé dans le PRM à la date souhaitée. [...] La date d’ouverture du PRM a donc été effectivement reportée de quelques semaines » détaille l'entreprise.

« Si ça continue comme ça, on va se retrouver à la traine »

Selon nos informations, aucun cas similaire n'aurait émergé ailleurs. Contactée, l'Avicca, association de collectivités, n'avait pas de réaction officielle à fournir sur la question. Axione n'a pas répondu à nos sollicitations. Pour Françoise Hayma, la maire de Saint-Merd-Les-Oussines interrogée il y a quelques semaines, la situation est anormale.

« J'ai battu un peu toute la commune pour dire qu'on allait avoir le haut débit et rien ne se passe » regrette-t-elle, constatant plusieurs retards à partir de février. « Est-ce qu'on est beaucoup embêtés ? On croit qu'on a le haut débit et pas du tout. Si ça continue comme ça, on va se retrouver à la traine ! » nous répondait-elle, estimant sa commune privilégiée par la présence du bureau de la communauté de communes.

Désormais, les habitants doivent contacter leur opérateur pour obtenir des débits rehaussés, sachant qu'Orange est le principal fournisseur de connexions dans la zone. Le réseau public Dorsal et l'entreprise ont donc réglé leur problème après plusieurs semaines de dialogue, et continuent de travailler ensemble sur le reste du territoire.

38 commentaires
Avatar de 127.0.0.1 INpactien
Avatar de 127.0.0.1127.0.0.1- 30/06/17 à 13:54:09

En Corrèze, une montée en débit retardée par Orange, pour lui-même
Un équipement manque et tout est bloqué

"Fibre: montée en débit retardée en Corrèze, la faute à Orange."
Ca merde à Saint-Merd

:best:

Avatar de Sparklyon INpactien
Avatar de SparklyonSparklyon- 30/06/17 à 14:11:38

:nimp:

Avatar de Orphee Abonné
Avatar de OrpheeOrphee- 30/06/17 à 14:20:12

Je suis pas sur de bien comprendre... ça pleure à cause de 3 (ou 8) semaines de retard ? ... Really ? ... C'est si grave que ça ? si encore c'était 2 ans...

Avatar de anonyme_d5bf0b9f87fd15affa58563db3b0ac5d INpactien

En même temps, si tu attends un retard de 2 ans avant de t'inquiéter, de nos jours, tu n'es pas prêt à voir le résultat attendu.

Édité par joma74fr le 30/06/2017 à 14:52
Avatar de Orphee Abonné
Avatar de OrpheeOrphee- 30/06/17 à 14:55:01

J'entends bien, mais dans ce cas précis, c'est pas comme si il manquait 100M pour finir le taf et que personne ne savait où les trouver 
Il me semble que dès le départ le retard annoncé n'allait pas être bien long vu que ce n'était qu'un problème logistique en bout de procédure... y a pas mort d'homme...

Avatar de the_Grim_Reaper INpactien
Avatar de the_Grim_Reaperthe_Grim_Reaper- 30/06/17 à 15:00:55

Orphee a écrit :

Je suis pas sur de bien comprendre... ça pleure à cause de 3 (ou 8) semaines de retard ? ... Really ? ... C'est si grave que ça ? si encore c'était 2 ans...

En Corrèze ils ont l'ADSL ? ils devraient être heureux d'avoir eu 2 présidents :cartonrouge:

3 /8 semaines de retards, alros que des villes plus grosses et mieux positionnées attendent toujours depuis des années.

Avatar de RuMaRoCO Abonné
Avatar de RuMaRoCORuMaRoCO- 30/06/17 à 15:06:46

L'article est intéressant mais j'ai beaucoup de mal à comprendre où se trouvait le point d'achoppement ? 
y-a-t-il possibilité d'avoir un schéma ? 
 

Avatar de ojbis Abonné
Avatar de ojbisojbis- 30/06/17 à 15:07:13

Idem, je ne comprend pas l'article. Si on fait un papier pour chaque retard de qlq semaines de chaque village de France (qlq soit le chantier, telecom, BTP, commerce...) ca va remplir des sites !

On dirait vraiment un non évènement ! Surtout quand certains déploiements on des ANNEES de retard.

 Le service (montée en débit) devait ouvrir en Mars il va ouvrir en Juin ?? oh là là... euh, c'est vraiment grave ?

Ou alors j'ai raté un truc dans l'article..

Édité par ojbis le 30/06/2017 à 15:10
Avatar de synclinal Abonné
Avatar de synclinalsynclinal- 30/06/17 à 15:08:48

La branche détail, ce n’est pas Orange FAI mais Orange Wholesale

Orange FAI est le client de Orange Wholesale

  Et perso, c'est SFR qui déploie la fibre dans ma commune avec "seulement" 4 ans de retard. Il est bizarre cet article

Édité par synclinal le 30/06/2017 à 15:10
Avatar de zhebulonn Abonné
Avatar de zhebulonnzhebulonn- 30/06/17 à 15:11:19

Le vrai problème n'est-il pas qu'Orange a retardé la mise en route pour l'ensemble  des opérateurs alors que ceux-ci auraient pu lancer leurs offres ?

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 4