Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Hadopi : explosion du nombre d'IP adressées par les producteurs de musique

Allegro
Droit 3 min
Hadopi : explosion du nombre d'IP adressées par les producteurs de musique
Crédits : Marc Rees

Le nombre d’adresses IP envoyées à la Hadopi par la Société civile des producteurs phonographiques a explosé en 2016. Il accompagne la volonté de la haute autorité de monter elle aussi en puissance, année après année.

Dans son rapport annuel, la société de gestion collective qui représente notamment les intérêts des majors du disque indique que son Bureau Anti-Piraterie « continue de notifier quotidiennement des milliers de liens illicites permettant le téléchargement sans autorisation de dizaines de milliers de contenus musicaux, hébergés sur des espaces de stockage, afin de les faire supprimer ».

Google reçoit ainsi « des milliers de notifications » quotidiennement aux fins « d’obtenir le déréférencement de liens illicites ». En détail, « 425 358 liens illicites et sites pirates sur Internet, correspondant à plus de 4 millions de fichiers MP3, ont été supprimés suite à l’envoi par la SCPP de courriers de notification et de retrait ». Par ailleurs, « les sources qui mettent à disposition ces liens, les sites miroirs et les proxies font également l’objet de demandes de déréférencement auprès des moteurs de recherche Google et Bing, ainsi que les sites qui ne défèrent pas aux demandes de retrait ou pour lesquels une notification ne peut pas être envoyée, soit plusieurs millions d’adresses URLs déréférencées sur l’année écoulée ».

5,6 millions de procès-verbaux adressés à la Hadopi

Mais c’est surtout dans le cadre de la riposte graduée que la SCPP révèle les éléments de sa montée en puissance. Pour mémoire, ses agents assermentés par le ministère de la Culture constatent chaque jour des wagons de mises à disposition d’œuvres (phonogrammes ou vidéomusiques) du catalogue géré par la société de gestion collective. Ces données, glanées sur les seuls réseaux peer to peer par l’entreprise Trident Media Guard, sont ensuite transmises à la Hadopi.

Dans cette mécanique, la SCPP a transmis plus de « 8,1 millions de courriers d’avertissement aux internautes concernés en six ans d’activité ». Et sur la seule année 2016, « plus de 5,6 millions de procès-verbaux de constat ont été envoyés par la SCPP à la Hadopi ».

Cette accélération accompagne une montée en puissance du système même de la commission de protection des droits, connecté aux systèmes de l’ALPA, la SCPP, la SPPF et de la SDRM.

Une explosion suivie par la Hadopi

Rue de Texel, la Hadopi a déjà constaté qu’entre 2014 et 2015, « la Commission de protection des droits de l’Hadopi a augmenté substantiellement le nombre de saisines traitées (passage de 50 % à 75 %) ». Mieux, pour la fin 2016, l’objectif fixé lors des débats sur la loi de finances a été de 100 %.

À partir de ce stock, entre le 1er septembre 2010 et le 31 janvier 2017, la Hadopi a adressé 8,1 millions de premières recommandations, près de 740 000 lettres recommandées, suivies par 5 945 constats de négligences caractérisées et 1 502 transmissions au parquet (les derniers chiffres clefs). À titre de comparaison, au 30 juin 2015, elle avait adressé 4,9 millions de premières recommandations et plus de 480 000 lettres recommandées.

Cette croissance est consécutive à une mise à jour du système d’information dans les coulisses de la réponse graduée. Depuis 2015, « ce nouveau système est paramétré pour traiter 200 000 saisines par jour calendaire, permettant ainsi, non seulement de traiter théoriquement l’ensemble des saisines actuellement déposées par les ayants droit, mais également de faire face à une augmentation du nombre des saisines adressées par ces derniers ou par de nouveaux ayants droit ».

La Hadopi est donc prête à gérer les 25 000 saisines par jour adressées par les cinq sociétés agréées, outre à accueillir de nouveaux secteurs pour élargir sa politique pénale gérée par avertissements.

Evolution des saisines
Crédits : Hadopi.fr
28 commentaires
Avatar de vincz777 INpactien
Avatar de vincz777vincz777- 23/06/17 à 13:50:31

Que cherchent-ils à prouver avec une échelle horizontale qui n'est pas linéaire, et qui comporte deux fois le même mois (fév 2015)???

Avatar de kane13 INpactien
Avatar de kane13kane13- 23/06/17 à 14:00:29

La HADOPI, producteur de spam près de chez toi.

Avatar de Stel INpactien
Avatar de StelStel- 23/06/17 à 14:11:09

Hadopi : le truc qui sert a rien et qui renumere grassement quelque privilégié.

Avatar de jackjack2 Abonné
Avatar de jackjack2jackjack2- 23/06/17 à 14:11:28

vincz777 a écrit :

Que cherchent-ils à prouver avec une échelle horizontale qui n'est pas linéaire, et qui comporte deux fois le même mois (fév 2015)???

Même chose :fou::keskidit:

Avatar de Ishan Abonné
Avatar de IshanIshan- 23/06/17 à 14:17:01

Et ça fait vraiment baisser les chiffres du piratage en France? Je demande ça sèrieusement hein, ça parrait tellement DonQuichottesque.
Moi j'ai surtout l'impression que le piratage audio baisse tout seul avec les offres style Spotify and co...

Avatar de anonyme_69736061fe834a059975aa425bebeb6d INpactien

oui et pis bon, ce n'est pas parce que les producteurs balancent comme ça des ip ...qu'elles sont réellement coupables ,hein ... déjà que scanner des ip et / ou faire des fichiers espions pour savoir qui les dl est borderline perso.....

Avatar de Patch INpactien
Avatar de PatchPatch- 23/06/17 à 14:24:56

vincz777 a écrit :

Que cherchent-ils à prouver avec une échelle horizontale qui n'est pas linéaire, et qui comporte deux fois le même mois (fév 2015)???

Qu'ils sont totalement inefficaces, vu que ca télécharge toujours plus.

Avatar de momal INpactien
Avatar de momalmomal- 23/06/17 à 14:29:01

normalement, eux ne scannent pas, c'est TMG (Th Lhermite) qui fait ca pour eux...

Avatar de anonyme_69736061fe834a059975aa425bebeb6d INpactien

oui oui ;-)
ils sous-traitent mais bon

Avatar de steinfield INpactien
Avatar de steinfieldsteinfield- 23/06/17 à 14:49:59

A prouver rien, mais si on part du principe que plus le chiffre montre vite, mieux c'est pour eux, ça sert à masquer qu'il leur a fallu au moins 2 ans et demi pour passer de 20K à 25K ou 30 K (selon quel février 2015 est bon).

Bref de la com très classique qui ne trompe personne, mais pas grave vu qu'elle n'interesse personne non plus.

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 3