Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Free attaque Netflix en justice, l'indice de performance des FAI en cause

Je t'aime, moi non plus
Internet 4 min
Free attaque Netflix en justice, l'indice de performance des FAI en cause

Visiblement lassé d'être en dernière position sur l'indice de performance de Netflix, Free attaque la plateforme de streaming devant le tribunal de commerce de Paris. Il demanderait à ne plus être présent dans ce classement mis à jour chaque mois, ainsi que des dommages et intérêts.

Depuis plusieurs années, l'ambiance est tendue entre Netflix et Free. Lors du lancement de la Freebox mini 4K, la plateforme de streaming était ainsi absente de la nouvelle box et, aujourd'hui encore, elle n'est pas officiellement disponible : il faut passer par un fichier APK pour l'installer.  

Free : « dites à Netflix de revenir nous voir » en 2015, dépôt de plainte en 2017

À l'époque, Xavier Niel lançait une pique à l'américain : « Dites à Netflix de revenir nous voir, qu'on tombe d'accord avec eux comme avec d'autres avec qui on a pu avoir des rapports conflictuels ». Il ajoutait que la présence de services « de qualité équivalente », comme CanalPlay, devrait « faire réfléchir » Netflix. En octobre de la même année, Reed Hasting, patron de Netflix, revenait à son tour sur les discussions avec Free : « Il nous reste à nous entendre sur le prix » affirmait-il à nos confrères du Journal du Dimanche.

Deux ans plus tard, c'est le statu quo. Mais Free a récemment décidé de passer à l'offensive et d'attaquer la plateforme de streaming devant le tribunal de commerce de Paris, comme le rapportent nos confrères de BFM Business. En cause, l'indice de performance des FAI publié chaque mois par Netflix.

Indice performance Netflix

Free, habitué de la dernière place de l'indice de performance des FAI de Netflix

Pour rappel, l'américain se base sur « le débit moyen aux heures de grande écoute du contenu Netflix regardé en streaming ». Il ajoute « que le débit indiqué dans l'indice de performance des FAI n'est pas une mesure du débit maximal ni une indication de la capacité maximale d'un FAI ». Il ne donne par contre pas plus de détails sur la méthodologie, et notamment sur le nombre de clients qui disposent d'un abonnement permettant de profiter de la HD par exemple, ce qui demande une bande passante plus importante.

Depuis mai 2016, la plateforme propose également un outil pour mesurer la vitesse de votre connexion entre votre ligne avec les serveurs de Netflix : Fast.com. Un moyen d'accentuer la pression sur les FAI en leur envoyant directement les clients mécontents. La plateforme explique en effet que ce service « permet de vérifier les vitesses de téléchargement obtenues auprès de votre fournisseur d'accès en cas de problèmes de streaming ».

Dans les premiers mois qui ont suivi l'arrivée de Netflix en France, Free était dernier ou avant dernier, mais en restant relativement proche de SFR dans le classement. La situation s'est par contre dégradée un an plus tard avec une chute importante du débit moyen entre décembre 2015 et mai 2016 (de 3,28 à 2,37 Mb/s en moyenne).

Depuis septembre 2015, Free est systématiquement en dernière position, souvent avec un écart important avec l'avant dernier. Parfois, l'opérateur était même en dernière position au niveau européen.

Free voudrait disparaitre du classement et demande des dommages et intérêts

L'opérateur réclame des dommages et intérêts à Netflix, « qui pourraient se monter à des dizaines – voire des centaines  de millions d'euros » selon nos confrères. Free demande aussi à être retiré de ce classement. BFM Business explique qu'il est « le seul opérateur français à ne pas être raccordé directement au réseau de Netflix, ce qui pourrait expliquer ses mauvaises notes dans les mesures du californien. Le problème est que cette mesure ne distingue pas les opérateurs raccordés et ceux qui ne le sont pas ».

Contactés par nos soins, Netflix nous explique qu'il « ne fait aucun commentaire sur les procédures en cours », tandis que Free n'a pas encore répondu à nos questions. Pour rappel, nous avions déjà interrogé le fournisseur d'accès à Internet sur ses mauvais résultats dans l'indice de performance de Netflix, mais l'opérateur n'a jamais souhaité nous répondre. 

268 commentaires
Avatar de Furax INpactien
Avatar de FuraxFurax- 22/06/17 à 13:06:51

En l'occurrence je suppose qu'il faut payer pour être raccordé directement à Netflix, mais cette question technique n'est pas le problème de l'usager, son souci à lui c'est d'avoir un bon débit.
Donc qu'il soit présent dans le classement, je ne vois pas le problème en fait, à moins que légalement il y ait des autorisations à demander, je ne sais pas.

Avatar de jackjack2 Abonné
Avatar de jackjack2jackjack2- 22/06/17 à 13:08:07

Je comprends pas le problème non plus

Avatar de alexjo74 INpactien
Avatar de alexjo74alexjo74- 22/06/17 à 13:12:48

XN eut le beurre te l'argent du beurre... il a un réseau pourri mais faut pas le dire... On dirait que l'on est en Russie, c'est une dictature mais il faut dire que la Russie est une démocratie.

Avatar de Betise INpactien
Avatar de BetiseBetise- 22/06/17 à 13:13:15

Et hop, dès que ca ne va pas dans leur sens, un petit procès.
Ils sont les premiers à se prévaloir d'autres indicateurs.

Procès perdu d'avance, comme tous ceux qu'ils ont perdu par le passé :non:

Avatar de alexjo74 INpactien
Avatar de alexjo74alexjo74- 22/06/17 à 13:14:01

4G, qualité de service mobile : Orange en tête, SFR progresse bien, Free Mobile reste bon dernier

Bientôt Free va attaquer l'Arcep car il est classé bon dernier aux résultats des tests

Avatar de Winderly Abonné
Avatar de WinderlyWinderly- 22/06/17 à 13:17:21

Si j'ai bien compris, non seulement Free ne nie pas son indice de performance, mais en sus veut cacher cette information au consommateur.

Avatar de Charly32 Abonné
Avatar de Charly32Charly32- 22/06/17 à 13:19:23

Bah alors Xavier, on est vexé ?

Avatar de Sans intérêt Abonné
Avatar de Sans intérêtSans intérêt- 22/06/17 à 13:19:41

Non. C'est gratuit. Chacun vient avec son matériel, et zou, c'est connecté. Seulement, certains fournisseurs d'accès à Internet (FAI), dont Free, réclament aux services Over-the-Top (OTT), dont Netflix, de les payer eux. Et, lorsque les OTT refusent, les FAI se contentent de laisser la situation en l'état, de laisser pourrir, comme on dit souvent.

Car, du coup, quels que soient les moyens d'interconnexion que peut déployer l'OTT, le nombre de ses usagers chez le FAI augmentant, mais le débit global stagnant, le débit moyen baisse nécessairement. Le FAI peut alors se targuer de ne pas brider le débit (il l'est déjà de fait), et affirme ne pas vouloir investir dans l'intérêt de l'OTT (alors que c'est justement ce pour quoi les clients du FAI le payent déjà.) Une prise d’otage, en somme.

Avatar de durthu Abonné
Avatar de durthudurthu- 22/06/17 à 13:20:52

Quel est le vrai problème ?
Réseau pourri de Free ? Peering pourri de Free ? Netflix veut faire payer Free pour avoir un meilleur débit ?
Free veut faire payer Netflix ?

Au final, je suis chez Free en VDSL (100/20) et je n'ai presque jamais de soucis lors de mon utilisation de Netflix.
Je trouve juste le temps de mise en cache au début parfois un peu long mais sinon pas de problème.
(C'est mon expérience, je précise)

La seule chose qu'on peut reprocher à Netflix, c'est son manque de transparence sur la méthodologie.

Edit : merci à Sans intérêt pour l’explication technique ! :smack:

Édité par durthu le 22/06/2017 à 13:22
Avatar de Drepanocytose INpactien
Avatar de DrepanocytoseDrepanocytose- 22/06/17 à 13:21:13

Des centaines de millions d'euros.... Lol
Il veut utiliser ce pognon pour enfin s'acheter un réseau décent ?

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 27