Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

EA Play : Star Wars Battlefront II se montre, le nouveau Bioware se fait attendre

Sans oublier Need For Speed, FIFA et les autres
EA Play : Star Wars Battlefront II se montre, le nouveau Bioware se fait attendre

En l'espace d'une heure et demie, Electronic Arts a fait passer les spectateurs de sa conférence EA Play, préliminaire à l'E3, par tous les états : la surprise, l'enthousiasme, mais aussi la frustration et parfois l'ennui.

La première conférence préliminaire à l'E3 est souvent celle qui donne le ton pour les suivantes. En ouvrant le bal, Electronic Arts ne s'est pas facilité la tâche et l'éditeur américain est apparu quelque peu brouillon sur la forme, avec un fond pas toujours à la hauteur.

Madden de Proust

Évacuons tout de suite les dossiers les moins volumineux. Sans grande surprise, on apprend qu'un nouveau volet de la série Madden NFL est prévu au catalogue pour le plus grand bonheur de nos amis d'outre-Atlantique. « L'innovation » de cet opus peut quant à elle bien faire sourire : il s'agit d'un mode aventure pompé sur FIFA 17, qui s'était lui-même très largement inspiré du mode carrière de la série NBA2K. Pas de quoi soulever les foules, en tout cas en Europe. 

Ce mode aventure porte le nom de Long Shot. On y suivra les péripéties d'un jeune joueur inconnu, Devin Wade qui cherche à se faire une place au sommet de la NFL. Problème, il est très loin des tablettes des recruteurs du milieu, puisqu'il ne joue même pas en division universitaire. Autant dire que la tâche sera loin d'être simple. 

Electronic Arts décrit ce mode de jeu comme une sorte de film interactif. Sans prendre le risque de gâcher l'histoire, on peut déjà vous assurer que le héros devrait tôt ou tard se faire remarquer d'une manière ou d'une autre et gravir les échelons sous l'œil bienveillant de stars de la discipline et celui moins agréable d'un rival antipathique. 

Battlefield 1 : complètement à l'est

Place ensuite à un des blockbusters de l'an dernier : Battlefield 1. L'éditeur ne compte visiblement pas lâcher sa poule aux œufs d'or tout de suite et compte l'alimenter au moins jusqu'à l'automne avec de nouveaux DLC. Un premier, baptisé In the name of Tsar, permettra aux joueurs de s'écharper dans six cartes tournées vers le front est de la première guerre mondiale, et avec onze nouvelles armes.

EA E3 2017EA E3 2017

En attendant l'arrivée de cette « extension », l'éditeur veut gâter ses 20 millions de joueurs (toutes plateformes confondues) avec deux autres cartes qui seront mises en ligne cet été pour les détenteurs du pass Premium. La première est attendue pour juillet et sera plongée dans la nuit. De quoi permettre l'éclosion de nouvelles stratégies et mettre en difficulté les adeptes de la snipe. La seconde les plongera dans la prise de Tahure, où les troupes françaises devront tenter de garder leur position en haut d'une butte. 

Il restera alors deux gros DLC à venir. Un premier en décembre, où il sera question de combats amphibies et un autre début 2018 baptisé Apocalypse où l'on nous promet de connaître « les batailles les plus tristement célèbres de la Grande Guerre ».

Cristiano, Antoine et les autres... 

Retour au football, cette fois-ci avec un ballon sphérique. Après avoir montré Cristiano Ronaldo dans une combinaison en spandex pour le besoin de séances de motion capture, l'éditeur s'est attardé un peu plus longuement sur le principal ajout apparu dans FIFA 18... la suite du mode carrière de FIFA 17.

On y découvre un Alex Hunter surmotivé et qui selon la rumeur quitterait son club actuel pour aller tenter l'aventure dans un championnat étranger. Si l'on espère secrètement qu'il sera possible de le faire jouer en Domino's Ligue 2 à l'AS Nancy Lorraine, il serait quand même bien question d'équipes plus prestigieuses. Tout ceci ne devrait pas se dénouer avant que la coqueluche de la Premiere League ne passe quelques vacances bien méritées au Brésil et fasse une tournée d'été aux États-Unis. Tout un programme. 

EA E3 2017EA E3 2017

Une version du jeu sur Switch est également au menu, mais Electronic Arts ne semble pas encore vouloir la mettre en avant. Espérons seulement qu'elle sera à la hauteur techniquement, sans être amputée de certaines fonctions... 

Need for Speed garde ses airs de Fast and Furious

Déchaussons maintenant les crampons pour jeter un œil du côté du prochain volet de la saga Need For Speed, baptisé Payback. L'éditeur a montré une courte séance de gameplay dans laquelle le joueur part à la poursuite d'un camion lancé à pleine vitesse et transportant une voiture de sport que l'on imagine très coûteuse.

Problème, d'autres pilotes veulent visiblement mettre la main dessus. S'en suit une séquence molassonne où l'on essaie de causer des dégâts aux poursuivants en leur rentrant dedans. Une fois leur barre de vie vidée, on a le droit à une cut-scene coupant l'action et montrant le vilain finir sa course dans le fossé, façon Burnout Paradise.

EA E3 2017EA E3 2017

Une phase répétée pour chacun des cinq adversaires... Il faut ensuite se rapprocher du camion pour permettre à son passager de sauter dessus... et encore une mini cinématique de plus. On se rassurera en voyant que l'éditeur a eu la jugeotte de ne pas alourdir davantage son gameplay avec des QTE.

A Way Out : une surprise pas désagréable

La première surprise de la soirée s'appelle A Way Out. Il s'agit d'un jeu d'action-aventure développé par l'équipe derrière Brother : A tale of two sons, regroupée sous la bannière du studio Hazelight depuis 2014. Les plus attentifs se souviendront d'ailleurs que le jeu avait été rapidement aperçu cette année-là lors de la conférence d'EA pour l'E3. 

EA E3 2017EA E3 2017

On y incarne deux hommes voulant s'évader de prison afin de retrouver leurs familles respectives. Pour y parvenir, ils devront bien évidemment unir leurs forces. Le titre est soit jouable en écran splitté à deux sur le même canapé, soit en coopération en ligne. Selon ses développeurs, c'est toutefois la première option qui est à privilégier. Pas de date de sortie pour le moment.

Quand Bioware joue avec nos nerfs... 

C'est ici qu'EA s'est le plus loupé, tant sur le fond que sur la forme. L'annonce de la nouvelle franchise signée Bioware devait être le point d'orgue de la soirée, et finalement, l'annonce n'a eu que l'effet d'un pétard mouillé. Et pour cause, l'éditeur n'a tout simplement rien montré. 

EA E3 2017EA E3 2017

Il a fallu attendre la conférence Microsoft, tenue hier à 23h, pour en savoir plus sur ce jeu en open world, qui a accompagné la communication de Microsoft sur sa Xbox One X (projet Scorpio), dont le lancement est prévu le 7 novembre.

Star Wars Battlefront II et le mode solo de Schrödinger

Le plus long segment de la soirée a été accordé à Star Wars Battlefront II. « On a reçu beaucoup de retours des joueurs, certains positifs et d'autres... disons constructifs », élude Andrew Wilson, le PDG de l'éditeur avant de montrer une foule de messages réclamant un mode solo. 

La bonne nouvelle, c'est que ces demandes ont été entendues. Le deuxième volet de la série proposera donc bien un mode solo, ainsi que des « défis PvE » à relever en solo ou en coopération. La mauvaise nouvelle, c'est que l'éditeur n'a absolument rien montré de tout cela hier soir, préférant montrer plus de 20 minutes de jeu en multijoueur à l'écran. 

EA E3 2017EA E3 2017

On se consolera en apprenant qu'EA a l'intention d'inaugurer un nouveau modèle économique, en proposant des mises à jour de contenu régulières et gratuites à l'ensemble des joueurs. Une façon de faire qui n'est pas sans rappeler celle d'Ubisoft, qui a bâti le succès de certaines de ses derniers blockbusters ainsi.

Un petit digestif pour finir ?

Si la conférence de l'éditeur s'est terminée (un peu brutalement) sur des images de Star Wars Battlefront II, il y a tout de même quelques informations de moindre importance à retenir. Nous aurons bel et bien droit à un NBA LIVE 18, qui ne devrait pas apporter d'amélioration notable par rapport au volet précédent, si ce n'est un nouveau mode carrière... un aspect décidément à la mode dans les jeux de sport du géant américain. 

Pour terminer sur une note positive, sachez enfin que les bouquets EA Access (Xbox One) et Origin Access (PC) seront accessibles gratuitement toute la semaine, tandis que les joueurs PS4 pourront profiter de quelques démos. Un bon moyen de tester simplement et sans se ruiner les derniers titres proposés par l'éditeur.

6 commentaires
Avatar de DoWnR Abonné
Avatar de DoWnRDoWnR- 12/06/17 à 07:37:15

Sur BF1 :

En attendant l'arrivée de cette « extension », l'éditeur veut gâter ses 20 millions de joueurs (toutes plateformes confondues) avec deux autres cartes qui seront mises en ligne cet été pour les détenteurs du pass Premium
gâter ses 20M de joueurs alors que les maps ne sont dispo qu'à ceux qui ont payé le pass Premium ? Merci EA/DICE :roll:

Avatar de nlougne INpactien
Avatar de nlougnenlougne- 12/06/17 à 08:22:50

le pire je cherches une bonne raison pour acheter les DLC mais je trouves pas :) . Mon level 95 ne va pas s'améliorer d'ici tôt :mdr2:

Avatar de DoWnR Abonné
Avatar de DoWnRDoWnR- 12/06/17 à 08:54:05

J'aime encore bien les maps de They Shall Not Pass et le mode "frontlines" mais franchement, je pense que EA devrait utiliser le premium comme un accès anticipé, et donner gratuitement les DLC 4 à 6 mois après leur sortie (genre à la sortie du suivant) sinon plus personne ne jouera aux nouvelles maps après un certain temps (déjà vu avec BF3 et 4... mais EA semble aimer répéter les mêmes erreurs).

Avatar de ProFesseur Onizuka Abonné
Avatar de ProFesseur OnizukaProFesseur Onizuka- 12/06/17 à 14:47:06

Ce qui est drôle avec BF1, c'est qu'EA a filé 1 map gratuite après la sortie (avec un Zeppelin écrasé)... et c'est une des moins bien du jeu, donc ça ne donne pas envie d'en voir de nouvelles si ils n'ont plus d'idées, et encore moins de payer pour leur DLC :D

Avatar de DoWnR Abonné
Avatar de DoWnRDoWnR- 12/06/17 à 15:13:17

Ouaip, je pense aussi que l'Ombre du Géant est une des pires maps (après Sinaï), c'est excessivement rare d'avoir une partie balancée sur cette carte.

Édité par DoWnR le 12/06/2017 à 15:13
Avatar de jul INpactien
Avatar de juljul- 12/06/17 à 16:27:16

Très déçu par BF1 que j'ai payé une blinde. Le 3 était excellent, le 4 ok mais peu de serveurs avec toutes les maps en DM (vu que je fais que du DM) et le 1, je me suis fait chier comme pas possible, pire je suis retourné sur le 4.

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.