Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Le Centre national de contre-terrorisme, nouvelle task force au sein de l’Élysée

Avec un ex-DST aux manettes
Droit 2 min
Le Centre national de contre-terrorisme, nouvelle task force au sein de l’Élysée
Crédits : Xavier Berne

L’Élysée a annoncé ce matin la naissance du Centre national de contre-terrorisme, la fameuse task force voulue par Emmanuel Macron. Un centre de coordination placé au plus près du chef de l'État. 

« J'installerai une task force, organe de renseignement auprès du président de la République, pour lutter contre Daech » avait annoncé le candidat à la présidentielle lors d’un discours prononcé le 21 avril dernier.

Sur son site de campagne, il avait par ailleurs promis d’améliorer le renseignement, à tous les niveaux (extérieur, européen, national et territorial). « Les acteurs seront davantage coordonnés avec une centralisation de la planification des interventions sur le territoire et une planification des secours et réactions. Ainsi, l’interopérabilité entre les différentes forces sera accrue. »

Un centre présidé par un ancien de la DST

Ce matin, lors du Conseil de défense, la naissance de cette force opérationnelle a été consacrée. Elle prendra le nom de Centre national de contre-terrorisme. Le CNCT sera placé comme la Coordination nationale du renseignement, près du président de la République. Et ces deux entités seront dirigées par une seule et même personne, Pierre de Bousquet de Florian. Ce dernier, qui fut plusieurs fois préfet, a surtout été directeur de la DST entre 2002 et 2007.  

Ce centre, intimement lié aux pouvoirs nés de la loi Renseignement et celle sur la surveillance des communications internationales, aura pour mission de mieux partager et coordonner le renseignement intérieur et extérieur.

Une équipe à l'écoute 24h/24

Selon BFM TV, 20 personnes seront présentes en permanence à l’Élysée pour analyser les informations et permettre au chef de l’État de prendre les décisions qui s’imposent, dans les plus brefs délais. Un projet de loi est annoncé pour accompagner ces mesures. Il sera présenté le 21 juin en Conseil des ministres. Soit une nouvelle fenêtre de tir pour amender le droit sécuritaire en vigueur.

Selon Le Dauphiné, l'état d'urgence ne sera d'ailleurs plus prolongé au-delà du 1e novembre prochain. Les partisans du tour de vis pourront donc plaider la nécessité d'une transistion douce pour justifier l'adoption de nouvelles dispositions.

Rappelons enfin qu'un des décrets de la loi Renseignement avait déjà pour objectif de déterminer les modalités et les conditions de partage d’informations entre les services du renseignement et les autres autorités administratives. Sa publication était envisagée en décembre 2015, il n’a jamais été publié.

53 commentaires
Avatar de Ayak973 Abonné
Avatar de Ayak973Ayak973- 07/06/17 à 10:07:49

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Le sous titre "Une equipe a l'ecoute 24h24" : jeu de mot volontaire concernant la surveillance de nos concitoyens? Mon télécran me dit de ne pas faire attention...

Tant que ca sert pour combattre le terrorisme, et que ça ne vire pas en milice privée au service de sa Majesté, ca pourrait être un plus, j'ai entendu dire que ce milieu manquait de moyens humains...

Avatar de Drepanocytose INpactien
Avatar de DrepanocytoseDrepanocytose- 07/06/17 à 10:14:19

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Commencez par aller vers la décroissance, et du même coup vers moins d'achats pétroliers qui financent le moyen orient, et l'islamisme va baisser mécaniquement....

Avatar de zeldomar Abonné
Avatar de zeldomarzeldomar- 07/06/17 à 11:57:04

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Il faudrait ajouter : et qu'on arrête de tuer des civils innocents dans les pays majoritairement musulmans.
 

Avatar de 127.0.0.1 INpactien
Avatar de 127.0.0.1127.0.0.1- 07/06/17 à 12:06:32

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

« J'installerai une task force, organe de renseignement auprès du président de la République, pour lutter contre Daech »

il aurait ajouté: « A l'issue du Kickoff Meeting, j'ai décidé d'un daily brief pour rapporter les issues. Cela sera suivi d'un brainstorm pour évaluer les key-points et, si necessaire, un focus durant le brown bag pour arbitrer le contenu des workshop. »

et finalement: « ce Flagpole est un Paradigm shift et un véritable upskill en matière de sécurité »

Votez Macron !!

Avatar de Patch INpactien
Avatar de PatchPatch- 07/06/17 à 12:09:29

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

zeldomar a écrit :

Il faudrait ajouter : et qu'on arrête de tuer des civils innocents dans les pays majoritairement musulmans.

Sachant que mes 2 principaux qui tuent des civils innocents dans les pays majoritairement musulmans sont :
-le pouvoir local en place
-les djihadistes (qui font la même chose dans les pays occidentaux d'ailleurs : les principales victimes sont des musulmans)

C'est quoi le rapport?

Avatar de anonyme_8ce6f4774d9018fb0696aa6b7572a96b INpactien

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Est-ce que ce centre national de contre-terrorisme aura aussi en charge la lutte contre le terrorisme antisocial organisé par un dangereux extrémiste antisocial et embobineur aux rouflaquettes ?

Quant à ça :
Selon Le Dauphiné, l'état d'urgence ne sera d'ailleurs plus prolongé au-delà du 1e novembre prochain.

Il va falloir bosser un peu plus à la rédac'. Des mauvaises langues prétendent que d'ici là, des dispositions exceptionnelles de l'état d'urgence auront été inscrite dans la loi normale. Bref, il sera bientôt plus agréable de vivre en Turquie qu'en France...

Avatar de zeldomar Abonné
Avatar de zeldomarzeldomar- 07/06/17 à 12:16:29

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Ce n'est pas un rapport, c'est du concret : les témoins de l'attaque du London Bridge ont dit que les tueurs ont proclamés faire ça pour venger les morts des bombardements de la coalition.

Et selon moi il n'est pas compliqué d'imaginer qu'ils recrutent dans nos pays en disant à des faibles d'esprit "ils viennent nous tuer chez nous, fais le chez eux". On leur donne des arguments de poids.

Avatar de Patch INpactien
Avatar de PatchPatch- 07/06/17 à 12:19:24

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

zeldomar a écrit :

Ce n'est pas un rapport, c'est du concret : les témoins de l'attaque du London Bridge ont dit que les tueurs ont proclamés faire ça pour venger les morts des bombardements de la coalition.

C'est juste une excuse pour passer à l'acte. Même si on ne faisait rien, ils auraient attaqué hein.
D'ailleurs je vois pas en quoi ils vengent les morts des bombardements, en tuant d'autres gens tout aussi innocents, et en prime dans un pays où il me semble qui n'a pas fait de bombardement...

Avatar de Drepanocytose INpactien
Avatar de DrepanocytoseDrepanocytose- 07/06/17 à 12:27:49

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Patch a écrit :

C'est juste une excuse pour passer à l'acte. Même si on ne faisait rien, ils auraient attaqué hein.
D'ailleurs je vois pas en quoi ils vengent les morts des bombardements, en tuant d'autres gens tout aussi innocents, et en prime dans un pays où il me semble qui n'a pas fait de bombardement...

En même temps Patch, si des gens prêts a se faire sauter la gueule raisonnaient avec des arguments rationnels, ça se saurait...

Avatar de psn00ps Abonné
Avatar de psn00pspsn00ps- 07/06/17 à 12:35:37

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Patch a écrit :

C'est juste une excuse pour passer à l'acte. Même si on ne faisait rien, ils auraient attaqué hein.
D'ailleurs je vois pas en quoi ils vengent les morts des bombardements, en tuant d'autres gens tout aussi innocents, et en prime dans un pays où il me semble qui n'a pas fait de bombardement...

Voilà pourquoi la paix n'arrive pas. Vous n'êtes pas en paix.
Pour avoir une paix, il faut la supposer possible.

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 6