Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Anti-terrorisme : reconnaissance faciale, assignation des fichés S parmi les suggestions législatives

Outre la réquisition des messageries chiffrées
Droit 3 min
Anti-terrorisme : reconnaissance faciale, assignation des fichés S parmi les suggestions législatives
Crédits : maxkabakov/iStock

Comme à chaque nouvelle vague d’attentats, les revendications sécuritaires ne tardent jamais. Plutôt que de dresser un solide bilan des législations en cours, l’idée est de plaider pour de nouvelles mesures, parfois destinées à restreindre les libertés fondamentales.

Il n’aura pas fallu attendre bien longtemps pour voir poindre les partisans de nouveaux textes sécuritaires. Au lendemain de l’attaque terroriste de Londres, Georges Fenech a ainsi réclamé sur BFM « une hausse des moyens en termes de renseignement », et spécialement sur le renseignement territorial, outre une meilleure circulation de l’information par la mise en place d’une base commune entre tous les pays européens.

Le député LR du Rhône, président de la commission d'enquête sur les attentats 2015, demande aussi que « le plus haut du spectre des fichés S radicalisés soit contrôlé », avec au menu bracelet électronique et assignation à résidence, etc. L'idée fait cependant une sérieuse impasse : les fichiers S sont des fichiers de renseignement par définition secret. Ce secret est d'ailleurs le gage de l'efficacité supposée de ces éléments d'information. Autant dire qu'il serait brisé sur le champ. 

Une agence nationale de lutte contre le terrorisme

 

Pour nourrir l’annonce d’Emmanuel Macron en faveur d’une nouvelle loi antiterroriste, le même parlementaire plaide encore pour la mise en œuvre d’une agence nationale de lutte contre le terrorisme « au plus haut niveau de l’État ». Une agence rebaptisée « Task Force » dans le programme d’Emmanuel Macron.

En attendant le Conseil de défense du 7 juin, où devraient être dévoilées les grandes lignes de ce projet de loi, le député demande également qu’il soit désormais possible de pouvoir « réquisitionner les messageries de type Telegram ».

Dans son rapport publié après les attentats du 7 janvier 2015, où le nom de Telegram n’a été cité qu’une fois, il avait encore plaidé pour la création « d’une infraction caractérisée par la diffusion – sur tout support – d’une information susceptible de causer un préjudice à toute personne présente sur le lieu d’un attentat ». Une mesure justement calibrée pour les chaînes de direct qui avaient diffusé des éléments susceptibles de mettre en danger la vie des personnes prises en otage.

Coupler reconnaissance faciale et fichage 

Christian Estrosi, un autre député LR, revient lui aussi à la charge. Selon Marine Brenier, députée des Alpes-Maritimes, il a réclamé à Gérard Collomb, ministre de l'Intérieur, la possibilité d’autoriser la reconnaissance faciale « pour optimiser la lutte contre le terrorisme ».  Il avait déjà plaidé en ce sens par exemple le 23 mai 2017, le 12 mai 2017, le 21 mars 2017, le 20 décembre 2016, le 11 décembre 2016, le 25 mai 2016, ou encore le 20 avril 2016.

Toujours à droite, une proposition de loi avait d’ailleurs été déposée en ce sens à l’Assemblée nationale et au Sénat. La mécanique est simple : des caméras, un logiciel de capture, et une comparaison par traitement automatisé des images avec les clichés anthropométriques accompagnant le fichier automatisé des empreintes digitales ou celles issues du fichier des personnes recherchées. Aucun de ces textes n'a été adopté.

Lors de l’Euro 2016, Estrosi avait encore souhaité coupler reconnaissance faciale, vidéosurveillance et cette fois accès aux fanzones, toujours dans le cadre anti-terroriste. Le Garde des Sceaux avait cependant émis un avis défavorable en raison notamment des risques d’atteintes aux libertés publiques. 

18 commentaires
Avatar de Whinette INpactien
Avatar de WhinetteWhinette- 05/06/17 à 12:38:31

bah oui bien sur

Avatar de 127.0.0.1 INpactien
Avatar de 127.0.0.1127.0.0.1- 05/06/17 à 12:41:20

J'suis super déçu... Y a pas le tir à vue sur les burqa. :craint:

Édité par 127.0.0.1 le 05/06/2017 à 12:41
Avatar de tpeg5stan Abonné
Avatar de tpeg5stantpeg5stan- 05/06/17 à 13:16:54

il n'y en a pas, voyons, la dernière loi super ultra méga hyper sécuritaire vigipirate rouge vermillon fluo-clignotant-vous allez voir ce que vous allez voir les a enlevées.:roll:

Avatar de Ami-Kuns INpactien
Avatar de Ami-KunsAmi-Kuns- 05/06/17 à 14:14:39

Sont léger sur les demandes, j'aurai penser qu'ils voudrait que toutes la populations se voit in poser le bracelet avec transmissions automatiques des infos vocales et vidéo.:transpi:

Du coup, plein d'économie : plus de carte vitale, d'identité , de permis, de mutuels, de cb, d'espèces, tout passe par le bracelet.:mad2:

Édité par Ami-Kuns le 05/06/2017 à 14:18
Avatar de Jarodd INpactien
Avatar de JaroddJarodd- 05/06/17 à 14:50:07

Asignation à résidence de toute la poulation, et plus personne dans les rues : le problème est réglé :ouioui:

Avatar de tpeg5stan Abonné
Avatar de tpeg5stantpeg5stan- 05/06/17 à 14:56:32

il suffit d'avoir toujours une version majeure de WoW sous la main, et paf en cas d'attentat, tu annonces la disponibilité et... plus personne dans les rues :8

Avatar de briaeros007 Abonné
Avatar de briaeros007briaeros007- 05/06/17 à 15:13:26

Ami-Kuns a écrit :

Sont léger sur les demandes, j'aurai penser qu'ils voudrait que toutes la populations se voit in poser le bracelet avec transmissions automatiques des infos vocales et vidéo.:transpi:

Du coup, plein d'économie : plus de carte vitale, d'identité , de permis, de mutuels, de cb, d'espèces, tout passe par le bracelet.:mad2:

Ca me rapelle que dernièrement j'ai revu un extrait qui date un peu, mais , Ô tellement vrai :
http://www.youtube.com/watch?v=G3L-hqyd-eQ
 

Avatar de Patch INpactien
Avatar de PatchPatch- 05/06/17 à 17:14:43

Pquoi ca ne m'étonne pas que ca soit Ciotti (un des plus décérébrés des politiques actuels, peu arrivent à le battre sur ce point) qui propose la reconnaissance faciale? On a vu son efficacité avec Anis Amri le jour de l'attentat de Berlin : le même jour, sur 3 caméras différentes (Paris Gare de Lyon et 2 autres gares), on aurait dit 3 personnes totalement différentes. Et pourtant il ne se cachait même pas.

Édité par Patch le 05/06/2017 à 17:15
Avatar de loser Abonné
Avatar de loserloser- 05/06/17 à 17:59:11

D'après l'article c'est Estrosi plutôt que Ciotti...

Avatar de Patch INpactien
Avatar de PatchPatch- 05/06/17 à 18:12:45

loser a écrit :

D'après l'article c'est Estrosi plutôt que Ciotti...

Lu trop vite :transpi:
Mais de toute facon ca ne change rien, au lieu d'avoir un décérébré on a un fanatique des caméras inutiles en cas d'attentat et des éléments de pseudo-sécurité qui ne servent à rien (dernier truc en date, juste avant de quitter le conseil régional : équiper les gares de portiques détecteurs de métaux... Le 1er jour j'ai eu droit à une fouille très succinte, et depuis je passe direct, les mecs me demandent parfois si je n'ai pas de couteau ou de lame sur moi ou dans le sac du vélo car mal vu par la police ferroviaire qui patrouille pas mal, et ca s'arrête là... Mais en même temps j'ai beaucoup de mal à voir ce qu'un mec provenant d'une société privée pourrait faire de plus).

Édité par Patch le 05/06/2017 à 18:15
Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 2