Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Insider : Microsoft a déployé par erreur une préversion instable, comment s'en débarrasser

We did it again
Logiciel 2 min
Insider : Microsoft a déployé par erreur une préversion instable, comment s'en débarrasser
Crédits : scyther5/iStock/Thinkstock

Microsoft a fait hier une bêtise. Une préversion de Windows 10 a glissé vers les testeurs sur PC et smartphone, alors qu’elle n’aurait jamais dû. Elle comporte de très nombreux bugs et doit donc être désinstallée, si d’aventure les utilisateurs l’avaient récupérée dans le court laps de temps où elle a été disponible.

Le fonctionnement du programme Windows Insider est simple. Les utilisateurs s’inscrivent avec leur compte Microsoft puis choisissent un canal de distribution : rapide, lent ou Release Preview. Le rythme rapide est celui fournissant le plus de nouvelles builds à tester, au détriment parfois de la stabilité. Le canal lent se concentre sur les builds les plus importantes, tandis que Release Preview ne teste que les mises à jour quasi finalisées.

Une préversion qui ne devait pas être diffusée

Pourtant, tous les canaux ont été servis hier soir avec une build 16212, y compris les smartphones qui étaient bloqués jusque-là dans les versions 15xxx. Une erreur ? Oui, et qui a probablement fait perdre du temps à ceux qui l’ont installée.

Comme Dona Sarkar, responsable du programme Windows Insider, l’indique dans un billet de blog, cette build n’a jamais eu vocation à être diffusée auprès des testeurs. Elle est instable et contient des éléments que même les membres du canal rapide n’auraient jamais dû avoir à tester. Notez que seuls les PC possédant une version 32 bits de Windows ont pu la recevoir.

Comment se débarrasser de cette préversion

Cette build 16212 a rapidement été bloquée au niveau des serveurs et Microsoft a présenté ses excuses pour la gêne occasionnée. En effet, tous ceux qui l’auraient installée sont invités à s’en débarrasser. Sur PC, la manipulation est simple puisque chaque nouvelle build dispose d’une période de dix jours pour être désinstallée.

Sur smartphone, la situation est plus complexe. Si l’utilisateur a téléchargé la build mais ne l’a pas installée, il va devoir passer par un reset de l’appareil pour effacer les données du cache. Dommage que Microsoft ne fournisse pas au système un moyen de supprimer les mises à jour en attente, comme on peut le faire sur Android et iOS.

S’il a installé la mise à jour, il n’ira pas beaucoup plus loin : le téléphone va redémarrer en boucle sans redonner accès à l’interface. Seule solution possible, passer par le Windows Device Recovery Tool. Cet utilitaire permet de récupérer automatiquement la dernière version stable disponible pour l’appareil. Après quoi il faudra se réinscrire au programme Insider et récupérer la préversion la plus récente.

Dans la série, il semble d’après certains témoignages que cette build ait même été envoyée à des machines hors-Insider. Ce point n’a cependant pas été confirmé par Microsoft. Dans tous les cas, la procédure serait exactement la même.

Pas d'autre build cette semaine 

L'éditeur communiquera prochainement sur l’arrivée de nouvelles builds (légitimes celles-là), avant de préciser qu’aucune nouvelle préversion ne sera diffusée cette semaine. Rappelons que le programme Windows Insider fournit actuellement des versions de test menant à la Fall Creators Update, prévue pour septembre.

32 commentaires
Avatar de marba Abonné
Avatar de marbamarba- 02/06/17 à 13:47:35

Que des erreurs comme ça puissent se produire dans une structure aussi grande me dépasse :mad2:

Le jour où il pusheront directement en prod, on va bien rigoler

Avatar de tpeg5stan Abonné
Avatar de tpeg5stantpeg5stan- 02/06/17 à 13:49:28

c'est pas sous archlinux que ce serait arrivé :troll:

Avatar de darkbeast Abonné
Avatar de darkbeastdarkbeast- 02/06/17 à 13:51:26

encore un coups des hackers barbus de corée du nord

Avatar de poulpe-des-bois INpactien
Avatar de poulpe-des-boispoulpe-des-bois- 02/06/17 à 13:53:14

Donc ils ont en stock une version mobile 16XXXX. De la à faire baver les fans de win 10 mobile.

Avatar de loser Abonné
Avatar de loserloser- 02/06/17 à 13:58:06

HA! HA!

Avatar de Obidoub Abonné
Avatar de ObidoubObidoub- 02/06/17 à 14:02:42

Bah c'est le principe du programme Insider non ? Un peu comme Debian testing.

Avatar de Edtech Abonné
Avatar de EdtechEdtech- 02/06/17 à 14:19:09

Chez moi, Windows Device Recovery Tool ne fonctionne pas sous Windows 10 Creator's Update et il semblerait que je ne sois pas le seul !

Arrivé au redémarrage du téléphone en mode flashage, le logiciel ne le détecte jamais et annonce une erreur. Sous Windows 7, ça fonctionne bien.

Par contre, ça remet la première version de Windows (même pas l'Anniversary Update), qu'ensuite il faut mettre à jour vers la dernière version Anniversary Update, et au final, mettre à jour soit en Creator's Update ou si Insider, en Fall Update.

Il serait bien que Microsoft se bouge pour mettre à jour tout ça !

Avatar de shadowfox INpactien
Avatar de shadowfoxshadowfox- 02/06/17 à 14:39:53

Epic :D

Avatar de Arcy Abonné
Avatar de ArcyArcy- 02/06/17 à 14:50:46

Edtech a écrit :

...

Ah, les mises à jours sans qu'on te le demande ...

:copain: :smack: :transpi:

Édité par Arcy le 02/06/2017 à 14:51
Avatar de Aloyse57 Abonné
Avatar de Aloyse57Aloyse57- 02/06/17 à 15:25:04

Arcy a écrit :

Ah, les mises à jours sans qu'on te le demande ...

:copain: :smack: :transpi:

C'est en insider, donc il est expressément demandeur par défaut.

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 4