Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

France THD : l'ouverture des données promise dans quelques jours

Après le Valve Time, le Bercy Time
Internet 1 min
France THD : l'ouverture des données promise dans quelques jours

Après des mois d'attente, l'Agence du numérique prévoit la publication des données des projets de réseaux publics à partir du 2 juin. En mars, l'institution nous promettait déjà l'open data détaillé pour la fin avril.

Plus de trois milliards d'euros de subventions publiques, 84 projets de réseaux publics en route, mais très peu de données publiées. C'est le constat actuel du plan France THD, qui vise à couvrir l'ensemble de la population en très haut débit d'ici 2022, dont 80 % en fibre. Piloté par l'Agence du numérique, il sort peu à peu de terre, suscitant un intérêt de plus en plus grand chez les fonds privés.

En cette période d'ouverture massive des données publiques, il reste pourtant difficile de savoir où en sont les projets de couverture des zones rurales, pourtant surveillés de près par l'institution. Tout juste des informations sont-elles distillées de temps en temps par des tiers, notamment l'Avicca lors de ses colloques, et via une carte officielle des projets difficilement à jour.

Fin mars, le directeur de l'agence publique, Antoine Darodes, nous promettait le début de l'open data projet par projet pour fin avril. Un mois plus tard, les données sont toujours au chaud, dans une entité qui devrait se rapprocher du ministère de la Cohésion des territoires. Après plusieurs semaines de relances, l'agence nous promet désormais une publication prochaine des données des réseaux publics, dans l'idéal dès le 2 juin.

Le retard, reconnu par l'équipe, s'expliquerait notamment par la réticence de collectivités à voir des données trop précises publiées sur des réseaux en cours de validation. Il y a deux mois, le travail d'harmonisation de ces informations ne semblait pas encore terminé. Ces informations apporteraient pourtant un contrepoint salutaire aux déclarations de lobbies et d'autres institutions, au regard parfois vu comme daté.

18 commentaires
Avatar de jackjack2 Abonné
Avatar de jackjack2jackjack2- 31/05/17 à 13:12:32

Après le Valve Time, le Bercy Time

C'est exactement ça...

Après il faut espérer que ça soit pour de bonnes raisons, et pas trop long

Avatar de Romaindu83 INpactien
Avatar de Romaindu83Romaindu83- 31/05/17 à 15:15:44

Il était temps car, en effet, c'est le flou concernant l'avancement du plan Très Haut Débit. Comme le dit l'actualité, ce qui m'intéresse surtout, c'est de savoir ce qu'il en est du très haut débit dans les zones rurales.

Dans les zones urbaines, le très haut débit se déploie relativement vite. Il suffit d'aller voir cette carte officielle pour s'en rendre compte :https://observatoire.francethd.fr/ En 2022, toutes les zones urbaines devraient avoir accès au très haut débit, si il continue à s'y déployer au même rythme qu'actuellement.

En revanche, le déploiement du très haut débit dans les zones rurales est différent. Il existe plusieurs projets pour fibrer villages et hameaux de France d'ici 2022, mais tout n'est jamais bien clair. Et, le plan Très Haut Débit est ambitieux : que ce soit Nouziers, hameau de la Creuse peuplé de 227 personnes, que ce soit Lamère, hameau de 42 habitants des Pyrénées-Orientales ou que ce soit  Nelling, hameau de la Moselle peuplé de 278 habitants, leurs habitants devront avoir accès à la fibre, comme les grandes agglomérations de France. Que les communes soient dans une grande agglomération ou qu'elles soient isolées, tous leurs habitants devront pouvoir profiter du Très Haut Débit d'ici 2022.
Évidemment, et ce n'est pas étonnant : pour les zones rurales, nous sommes loin du compte et nous prenons même du retard. Les projets ont du mal à se lancer, la faute tout simplement à un manque de rentabilité. Ah ben oui... le déploiement du très haut débit demande de lourds investissements, que les acteurs du secteur doivent ensuite rentabiliser. Et avec la ruralité, atteindre la rentabilité est plus compliqué que dans les zones urbaines.

Bref, je suis toujours sceptique sur cette date de 2022. Le plan Très Haut Débit a définit cette date. C'est dans seulement cinq ans. Alléluia, j'ai envie de dire..............

Avatar de darkweizer Abonné
Avatar de darkweizerdarkweizer- 31/05/17 à 16:09:23

Romaindu83 a écrit :

 Et, le plan Très Haut Débit est ambitieux : que ce soit Nouziers, hameau de la Creuse peuplé de 227 personnes, que ce soit Lamère, hameau de 42 habitants des Pyrénées-Orientales ou que ce soit  Nelling, hameau de la Moselle peuplé de 278 habitants, leurs habitants devront avoir accès à la fibre

Je ne sais pas si ces villages sont explicités dans les plans régionaux (je suis loin de tous les connaître ^^) mais c'est la fibre pour 80% de la population l'objectif. Le très haut débit pour tous mais pas forcement en fibre ;).

Édité par darkweizer le 31/05/2017 à 16:12
Avatar de wanou2 Abonné
Avatar de wanou2wanou2- 31/05/17 à 16:42:10

darkweizer a écrit :

Je ne sais pas si ces villages sont explicités dans les plans régionaux (je suis loin de tous les connaître ^^) mais c'est la fibre pour 80% de la population l'objectif. Le très haut débit pour tous mais pas forcement en fibre ;).

Va falloir qu'on m'explique comment il sera économiquement avantageux de garder si peu de ligne cuivre... surtout quand dans 10 ans on devrait refaire une ligne en cuivre de 3 km alors que le cuivre coûte plus cher que la fibre.
 
Aujourd'hui, on devrait mettre en jeux un tirage au sort sur chaque nra en zone non dense et imposer à celui qui gagne de se positionner dessus le cable en FO de chaque nouveau raccordement et une exclusivité sur la zone géographique du NRA devenu NRO pendant 10 ou 15 ans ! Et pour éviter que des petits nra se retrouve hors jeux, il faudrait faire des lots mélangeant un petit nra de 95 lignes avec un nra de 2000 lignes. Un monopole de 10 ou 15 ans sur une zone géographique dédiée ça ne se refuse pas. Et puis pour les abonnées... 10 ou 15 ans bloqués avec un opérateur en fibre ou 10 ou 15 ans bloqués à quelques mégas ça se discute !

Avatar de darkweizer Abonné
Avatar de darkweizerdarkweizer- 31/05/17 à 17:55:15

wanou2 a écrit :

Va falloir qu'on m'explique comment il sera économiquement avantageux de garder si peu de ligne cuivre... surtout quand dans 10 ans on devrait refaire une ligne en cuivre de 3 km alors que le cuivre coûte plus cher que la fibre.
 

À court terme (2022 c'est demain), il y d'autre techno qui offrent du THD à moindre coups. Après on est d'accord, à terme il faudra(it) mettre de la fibre pour tout le monde. Ça c'est dans les plans à horizon 2026 et 2030 (voir 2035 pour certain) ! Mais c'est prévu =) :yes:

Édité par darkweizer le 31/05/2017 à 17:56
Avatar de wanou2 Abonné
Avatar de wanou2wanou2- 31/05/17 à 18:28:50

darkweizer a écrit :

À court terme (2022 c'est demain), il y d'autre techno qui offrent du THD à moindre coups. Après on est d'accord, à terme il faudra(it) mettre de la fibre pour tout le monde. Ça c'est dans les plans à horizon 2026 et 2030 (voir 2035 pour certain) ! Mais c'est prévu =) :yes:

Moi c'est pas de THD en 2022 et de la fibre en 2028/2030 :)

Avatar de darkweizer Abonné
Avatar de darkweizerdarkweizer- 31/05/17 à 19:00:24

wanou2 a écrit :

Moi c'est pas de THD en 2022 et de la fibre en 2028/2030 :)

C'est sûr que le THD pour tout le monde en 2022, j'y crois comme la marmotte qui met le chocolat dans le papier alu... :roll:

Avatar de Soriatane Abonné
Avatar de SoriataneSoriatane- 31/05/17 à 19:12:36

Vivement les données.
Moi il a fallu 7mois pour que Tutor me raccorde alors que l'aérien était là.

La transparence c'est aussi rendre compte de l'utilisation des deniers publics.

Avatar de vida18 INpactien
Avatar de vida18vida18- 31/05/17 à 21:03:40

Il faudrait remplacer le Wifimax par du 4G LTE. Sans oublier les RIP de SFR et Orange où ils sont les seuls opérateurs (situation de monopole de fait) à offrir des offres FttH.

Avatar de darkweizer Abonné
Avatar de darkweizerdarkweizer- 31/05/17 à 21:39:34

vida18 a écrit :

Il faudrait remplacer le Wifimax par du 4G LTE. Sans oublier les RIP de SFR et Orange où ils sont les seuls opérateurs (situation de monopole de fait) à offrir des offres FttH.

Par exemple =).
Il me semble que l'ARCEP est en train de regarder ces rip en tapant du point sur la table comme quoi les offres d'accès au concurrent (obligatoire) sont trop chère. Il me semble, à vérifier tout de même.

Edit : j'avais mal lu. Les rip de SFR et Orange ?? Ce sont des opérateurs privés, donc pas initiative publique. De quel rip parlez-vous?

Édité par darkweizer le 31/05/2017 à 21:44
Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 2