Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Voitures connectées et autonomes : Renault rachète des équipes de R&D d'Intel en France

Après les partenariats, les rachats
Economie 3 min
Voitures connectées et autonomes : Renault rachète des équipes de R&D d'Intel en France

Renault veut se renforcer dans la conception de logiciels pour ses voitures connectées et autonomes. Pour cela, il compte racheter des équipes d'Intel France spécialisées dans ce domaine. Un accord a été signé et la finalisation de la transaction est attendue d'ici fin juin.

Au cours des dernières semaines, les constructeurs semblent avoir trouvé une nouvelle jeunesse sur la question des voitures connectées et/ou autonomes, et ils sont nombreux à faire des annonces ou à se regrouper. Si des acteurs comme Tesla proposent d'ores et déjà des modèles commerciaux avec une autonomie plus ou moins importante suivant les situations, d'autres se lancent (enfin ?) dans l'aventure.

Laboratoires de recherche : c'est fait. Équipes de R&D : c'est en cours

C'est le cas de Renault qui a annoncé récemment l'ouverture de deux nouveaux laboratoires de recherche en France pour travailler sur le « futur de la mobilité ». Le constructeur expliquait alors que l'industrie automobile évoluant très rapidement, il se devait « d’être à la pointe et d’innover en permanence, en travaillant sur les nouvelles technologies, les voitures connectées et les véhicules électriques ».

Aujourd'hui, le groupe revient avec une nouvelle annonce : un projet d'acquisition portant sur « des activités de R&D françaises d'Intel spécialisées dans les logiciels embarqués ». Sont concernées par cet accord, les équipes se trouvant sur les sites de Toulouse et de Sophia-Antipolis. 

Développer des logiciels autonomes pour les voitures connectées

Le fabricant automobile explique qu'il souhaite ainsi se renforcer sur ce segment afin de développer des logiciels capables « d’offrir des services personnalisés, de se mettre à jour à distance, en toute autonomie et en temps réel, sans intervention d’un tiers ». Au-delà du savoir-faire et de l'expérience des salariés concernés (ils seraient plus de 400), Renault souhaite aussi récupérer leurs réseaux de fournisseurs et de partenaires.

Le constructeur en profite pour donner quelques indications sur ses plans pour les années à venir. D’ici 2020, il annonce qu'il proposera « un système d’assistance à la conduite avancé (permettant de maintenir le véhicule sur sa voie – dit « single-lane control »), utilisable sur autoroute en toutes conditions de trafic ». Comme c'est actuellement le cas avec les Tesla, le conducteur devra néanmoins toujours être attentif à la route et avoir les mains sur le volant afin de corriger la trajectoire si nécessaire ; il restera le seul responsable de la conduite à bord.

Renault voitures autonomes

Un mode de conduite entièrement automatisé (dans certaines conditions) à partir de 2020

Ensuite, arrivera un mode de conduite « eyes off / hands off » qui, comme son nom l'indique, permettra « au conducteur de ne pas avoir les mains sur le volant et de ne pas regarder la route dans certaines conditions (embouteillage, vitesse limitée) et sur des voies bien définies type autoroutes ou quatre-voies sécurisées ». La question de la responsabilité et de la législation qui sera appliquée en cas d'accident n'est pas précisée.

Afin de mener à bien cette acquisition, Intel créée une nouvelle société dans laquelle seront transférées les activités de R&D portant sur les logiciels embarqués qui sont concernées par cet accord. Celle-ci sera alors vendue à Renault, pour un montant qui n'a pas été dévoilé. Un accord définitif a été signé, mais il faut encore attendre l'approbation des autorités compétentes comme toujours dans ce genre de situation. La finalisation est attendue pour fin juin.

De son côté, Intel n'a pas publié de communiqué pour préciser sa position et comment le transfert de ses salariés s'effectuera. Dans tous les cas, le groupe ne devrait pas laisser de côté les voitures autonomes, comme en atteste le récent rachat de Mobileye pour la bagatelle de 15 milliards de dollars.

86 commentaires
Avatar de graphseb Abonné
Avatar de graphsebgraphseb- 24/05/17 à 10:06:11

"Aujourd'hui, le groupe revient avec une nouvelle annonce : un projet d'acquisition portant sur […] les équipes se trouvant sur les sites de Toulouse et de Sophia-Antipolis. "

Ah tiens, on peut acquérir et donc vendre des gens (à nouveau) ? Il y a des pistes à creuser dans le commerce de services de proximité alors ? Je vais me renseigner…

:yes:

Avatar de foilivier Abonné
Avatar de foilivierfoilivier- 24/05/17 à 10:18:59

On peut racheter une entreprise, mais pas obliger les employés à rester ... C'est le genre d'opération qui peut coûter très cher pour pas grand chose si on ne prend pas le temps de bien faire les choses.

Avatar de levhieu INpactien
Avatar de levhieulevhieu- 24/05/17 à 10:20:59

Oui, mais quand l'option envisagée précédemment était la fermeture du site, les personnes dont l'équipe est racheté peuvent apprécier le rachat.

Avatar de Akhagé Abonné
Avatar de AkhagéAkhagé- 24/05/17 à 10:39:37

Même si l'on parle de profils qui auraient de toute façon pu se reconvertir, c'est pour eux une occasion en or de continuer leurs projets. Une bonne nouvelle donc et une bonne opportunité pour Renault également :chinois:

Avatar de TexMex Abonné
Avatar de TexMexTexMex- 24/05/17 à 10:59:30

Akhagé a écrit :

Même si l'on parle de profils qui auraient de toute façon pu se reconvertir, c'est pour eux une occasion en or de continuer leurs projets. Une bonne nouvelle donc et une bonne opportunité pour Renault également :chinois:

Qui auraient pu ou du? ce n'est pas la même chose dans une perspective de fermeture de site.
Quand a continuer leurs projets... hmm.. Renault a son idée (évoqué dans l'article) et pas forcément grand chose à faire des projets qui resteront peut être dans Intel. C'est l'expertise qui est recherchée pas un projet existant en particulier.

Bon d'un autre coté la voiture automatique d'ici 2020 me fait un peu peur. Ces truc la ça marche bien quand personne ne fout le souk sur la route... Ha oui mais en fait pas la peine.
 
 

Avatar de tifounon Abonné
Avatar de tifounontifounon- 24/05/17 à 11:14:49

Mais non, n'est pas peur, ils feront des tests grandeurs natures avant de vendre ça au tout venant :

  • -dans Paris (ou autre grande ville) : pour gérer les scooters/piétons/bus/travaux
  • -en campagne : pour les croisements sur routes étroites avec les engins agricoles et la gestion du gibier (ça pique une biche sur le capot)

 

Avatar de TNZfr INpactien
Avatar de TNZfrTNZfr- 24/05/17 à 11:33:09

Si Renault achète un R&D, c'est bien qu'ils n'en avaient pas. Et sans R&D, comment voulez vous innover et faire de la veille technologique ?
Ça veut dire qu'ils n'innovaient plus depuis longtemps et que les soit disantes nouveautés qu'ils nous servent depuis des années sont des attrape-couillons marketing.

Avatar de Flyman81 INpactien
Avatar de Flyman81Flyman81- 24/05/17 à 11:35:15

La fermeture avait été annoncée par Intel il y a un an. Source :http://www.ladepeche.fr/article/2017/05/24/2581045-renault-reprend-site-intel-to...

Avatar de LeJediGris Abonné
Avatar de LeJediGrisLeJediGris- 24/05/17 à 11:39:19

TNZfr a écrit :

Si Renault achète un R&D, c'est bien qu'ils n'en avaient pas. Et sans R&D, comment voulez vous innover et faire de la veille technologique ?
Ça veut dire qu'ils n'innovaient plus depuis longtemps et que les soit disantes nouveautés qu'ils nous servent depuis des années sont des attrape-couillons marketing.

Salut,

Euhhh une R&D d'informatique liée aux IoT, hein, parce que de la R&D il y en a quelques milliers chez Renault.. A moins que tu veuille :troll:

A+

Avatar de atomusk INpactien
Avatar de atomuskatomusk- 24/05/17 à 11:41:21

TNZfr a écrit :

Si Renault achète un R&D, c'est bien qu'ils n'en avaient pas [...]

wtf ? :eeek2:

Pour toi il est impossible qu'ils aient déjà des équipes de R&D, et il est impossible qu'ils aient embauché des mecs experimentés sur le domaine pour renforcer leurs équipes de R&D existante :transpi:

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 9