Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Comment contrôler les publicités sur Twitter et les données collectées

Du moins en partie
Internet 3 min
Comment contrôler les publicités sur Twitter et les données collectées
Crédits : Marisa Allegra Williams

De la personnalisation des publicités à la collecte de données sur le web, Twitter ajoute de nouveaux réglages de confidentialité, qui vont de paire avec des indiscrétions supplémentaires. Il est aussi possible de consulter les données dont dispose l'entreprise, mais pas de tout supprimer.

Twitter vient d'ajouter une série de réglages de vie privée, pour désactiver différents degrés de personnalisation. En plus des publicités, le service peut ainsi proposer des contenus différents en fonction de l'appareil utilisé. Il est aussi en capacité de récolter des informations sur les terminaux que vous utilisez, même si vous n'êtes pas connecté en permanence à votre compte.

L'entreprise peut aussi être au courant des endroits physiques où vous vous rendez, et vous suivre sur les sites présentant le bouton Twitter. Non associées aux informations du compte, ces données sont anonymisées (voire supprimées) au bout de 30 jours, promet le réseau social. Enfin, il peut partager vos données avec ses partenaires commerciaux.

Désactiver la personnalisation

Ce sont autant de moyens de personnalisation qu'il est maintenant possible de couper via une page dédiée dans les paramètres de la version web. Un bouton permet de « Tout désactiver » dès qu'une case est cochée. Attention à bien appuyer sur « Enregistrer les modifications » en sortant.

Ces réglages sont aussi disponibles sur les applications mobiles, via le menu Réglages et confidentialité, puis Vie privée et sécurité et « Personalization and data » (sic). Le premier interrupteur permet de tout couper. Notez tout de même que certaines collectes perdureront.

Twitter réglages vie privéeTwitter réglages vie privéeTwitter réglages vie privée

Connaître les données collectées

La société remplit également sa section dédiée aux données collectées via votre compte. Elles comprennent notamment les informations démographiques, les intérêts, les lieux physiques visités ou encore la liste des annonceurs qui vous ont inclus dans leur public cible.

Cette partie du site permet donc de mesurer les masses de données dont dispose Twitter, mais pas de toutes les supprimer. Il n'est par exemple pas possible de toucher aux audiences ciblées dans lesquelles des publicitaires ont placé votre compte, même si vous pouvez bien récupérer la liste par email. Un bouton dédié est présent dans la page.

Notons que si la désactivation de la personnalisation est censée supprimer certaines informations, ces dernières semblent bien toujours présentes par la suite.

Davantage de collecte, au revoir Do Not Track

Ces réglages ne sont pas là par bonté de l'entreprise. Celle-ci a étendu ses capacités de récupération, notamment sur les sites tiers intégrant ses scripts. Une activité sur laquelle la CNIL vient d'épingler Facebook, qui ne prévenait pas les internautes que leur navigation était suivie via les boutons sociaux placés sur des sites tiers.

Il se réserve donc également le droit de personnaliser l'utilisation en fonction de l'appareil, désormais associé au profil. Avec des « partenaires sélectionnés », la société peut aussi associer les données au nom, à l'adresse email et « d'autres informations personnelles », si vous laissez la case cochée sur la page dédiée.

Dans sa foire aux questions, le service à l'oiseau bleu confirme aussi ne plus tenir compte du signal Do Not Track, faute de standardisation de la réponse à y apporter. Si la nouvelle surprend peu, elle reste regrettable. Espérons que la future approche européenne, appliquée en mai 2018 et qui exige des sites de tenir compte de réglages des navigateurs en matière de vie privée (dont de cookies), sera mieux suivie.

16 commentaires
Avatar de matroska INpactien
Avatar de matroskamatroska- 18/05/17 à 16:00:16

J'ai tout décoché y compris les centres d'intérêts.

Avatar de Hipparchia Abonné
Avatar de HipparchiaHipparchia- 18/05/17 à 16:03:08

Faut venir sur Mastodon :p

Avatar de seboquoi Abonné
Avatar de seboquoiseboquoi- 18/05/17 à 16:29:22

Cet article est d'utilité publique.

Avatar de anonyme_d5bf0b9f87fd15affa58563db3b0ac5d INpactien

Et dire que sur Twitter, il n'y a pas de #PouetRadio :langue:

https://pouet.audio - par https://mamot.fr:bravo:

Édité par joma74fr le 18/05/2017 à 16:57
Avatar de asusien INpactien
Avatar de asusienasusien- 18/05/17 à 17:16:06

merci la team NI, pour la "personnalisation" je ne le savais pas.

@Hipparchia, Mastodon permet également de suivre plusieurs "sites, journaux" de presse ?

J'avais pariais à l'époque où c'était "nouveau et super" sur Diaspora (un facebook plus "respectueux", même si ce n'est pas trop dur) résultat, quelques mois après.... peu de francophone l'utilise et même certains connaisseurs l'ont délaissé.

Avatar de anonyme_d5bf0b9f87fd15affa58563db3b0ac5d INpactien

Les sites de presse ne sont pas nombreux mais il y en a sur Mastodon : Les Jours, Mediapart, Next inpact, Le Monde diplomatique, etc. Il y a aussi des sites d'information plutôt radicaux.

Si on aime interagir avec des journalistes, c'est plus fréquent sur Twitter (les journalistes aiment utiliser Twitter, ça a l'air plus fréquenté, et donc plus utile, pour eux).

Édité par joma74fr le 18/05/2017 à 17:23
Avatar de jul INpactien
Avatar de juljul- 18/05/17 à 19:10:36

Je comprends l'utilité de Twitter pour ceux qui font de la veille, mais pourquoi jouit-il d'une sorte de traitement à part. C'est un aspirateur à donnée du même type que Facebook, Google et les autres. Les autres sont toujours décriés, mais pas Twitter. Parce que Le Figaro ou Le Monde sont dessus, c'est sensé faire oublier tout cela ? Ça me laisse perplexe...

Avatar de petitevieille INpactien
Avatar de petitevieillepetitevieille- 18/05/17 à 21:07:34

Viendez sur Mastodon !

Avatar de 127.0.0.1 INpactien
Avatar de 127.0.0.1127.0.0.1- 18/05/17 à 22:46:01

Facebook/Google sont vus comme des blogs personnels (= 3615 MyLife), alors que Twitter est vu comme un diffuseur de message (= Hé, tu connais pas la dernière ?).

C'est normal que les journalistes préfèrent Twitter car c'est une machine a fabriquer de la "dépêche"

Avatar de jelus INpactien
Avatar de jelusjelus- 19/05/17 à 01:36:38

Est-ce Fanboy’s Social Blocking List dans uBlock Origin ça bloque tout de Twitter ?

Question de curiosité car je n'ai plus de compte Twitter, enfin je crois car je suppose que le compte est supprimé mais il me semble qu'ils ont dit qu'ils gardent les archives -ou alors je n'ai rien compris. :windu:
:zarb:

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 2