Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Malgré l'annonce de sa mort, le MP3 est encore bel et bien vivant

Megadeath.mp3
Internet 2 min
Malgré l'annonce de sa mort, le MP3 est encore bel et bien vivant
Crédits : GOSPHOTODESIGN/iStock

Quand l'institut Fraunhofer annonce la libération des derniers brevets autour du MP3, la rumeur court que le format audio est mort. Une exagération, quand il s'agit encore de l'outil de choix pour écouter de la musique en ligne, même si des alternatives plus performantes existent.

L'éloge funèbre du MP3 a peut-être été prononcé trop vite. Il y a quelques jours, l'institut Fraunhofer indiquait via un communiqué que les derniers brevets sur l'algorithme de compression sont tombés, fin avril. Le format est donc désormais libre, avec pourquoi pas une intégration plus aisée dans les distributions Linux, comme nous le notions.

La vie du MP3 n'est pas encore en danger

Pourtant, cette nouvelle a donné lieu à l'annonce de la « mort » du codec, conçu dans les années 80 et 90. Pour The Telegraph, par exemple, « les créateurs du MP3 le déclarent mort ». Il s'agit d'une interprétation très libre du communiqué, qui précise bien que même « si d'autres codecs audio plus efficaces avec des fonctions avancées existent, le MP3 est toujours populaire chez les consommateurs ».

Ce n'est pas l'essor du streaming musical qui contredira l'institut, certains des principaux services l'exploitant, quand il reste le format de choix en téléchargement payant. Notons tout de même, comme Fraunhofer lui-même, que des codecs comme l'AAC (largement utilisé par Apple) ou l'Ogg Vorbis (notamment chez Spotify) contiennent plus d'informations pour le même débit. Les parents du MP3 attendent d'ailleurs beaucoup du MPEG-H.

Des contraintes levées

En fait, cette libération pourrait donner une seconde jeunesse au codec, utilisable avec bien moins de contraintes, et toujours compatible avec la quasi-totalité des lecteurs audio logiciels et physiques. La popularité d'outils de compression comme LAME lui garantit une certaine pérennité. Si l'âge d'or du partage en pair-à-pair est passé, le codec risque donc encore d'avoir de beaux jours devant lui.

Il faudra sûrement attendre la généralisation de la musique numérique sans perte (par exemple en format ALAC ou FLAC) pour voir le MP3 s'en aller. Pour le moment, il s'agit encore d'un marché de niche représenté par des acteurs comme Qobuz en France et Tidal aux États-Unis, qui ne rivalisent pas avec les ténors du marché. La possible offre Hi-Fi envisagée par Spotify pourrait, tout de même, être un pas en ce sens.

139 commentaires
Avatar de Nioniotte INpactien
Avatar de NioniotteNioniotte- 18/05/17 à 13:07:21

ALAC ou FLAC c'est top, mais ça prend plus de place aussi...

Avatar de Borée INpactien
Avatar de BoréeBorée- 18/05/17 à 13:09:06

Fraunhofer sort une connerie, et une partie de la toile la répète obligeant l'autre à la démentir :reflechis:

Évidemment que l'expiration d'un brevet n’entraîne pas la disparition du produit concerné. Il suffit d'aller en pharmacie et de voir la longue liste des génériques. On utilise toujours et encore la roue, le papier, le couteau et la fourchette (enfin pas tout le monde). Bref, le syllogisme est tellement con que même les arguments de bon sens donnent l'impression d'être tartes.

Avatar de Mr_Duck INpactien
Avatar de Mr_DuckMr_Duck- 18/05/17 à 13:11:08

Toujours en attente de l'offre Hifi de Spotify d'ailleurs ... :(

Avatar de Sans intérêt Abonné
Avatar de Sans intérêtSans intérêt- 18/05/17 à 13:14:11

Autant le brevet du MP3 (a priori exclusivement américain, non reconnu ailleurs) est monté au domaine public, qu'en est-il de la marque "MP3" ? Fait-elle partie du domaine public, ou bien doit-on payer une licence pour l'exploiter ?

Avatar de Café In INpactien
Avatar de Café InCafé In- 18/05/17 à 13:15:29

Tant qu'il restera des appareils dont c'est le format compressé de référence qui subsisteront (autoradios entre autres),  il lui reste de beaux jours devant lui.

Avatar de L4igleNo1r Abonné
Avatar de L4igleNo1rL4igleNo1r- 18/05/17 à 13:15:59

Un Mp3 en 320Kbs, fait parfaitement l'affaire dans ma voiture qui n'est pas équipée d'un audio de studio. Je pense qu'il faut aussi choisir le format en fonction du matériel d’écoute.

Édité par L4igleNo1r le 18/05/2017 à 13:17
Avatar de SartMatt Abonné
Avatar de SartMattSartMatt- 18/05/17 à 13:16:08

En fait, Fraunhofer n'a pas vraiment sorti de connerie. C'est juste une partie de la toile qui a dit des conneries en voulant faire des articles putaclic suite à l'annonce de Fraunhofer.

Ce n'est en effet pas Fraunhofer qui a dit que le MP3 est mort, Fraunhofer a juste annoncé l'arrêt du programme de licences, tout en rappelant le succès passé et présent ("still very popular") du MP3 et en faisant un peu de promo pour des formats plus modernes (sur lesquels Fraunhofer a encore quelques brevets...) :https://www.iis.fraunhofer.de/en/ff/amm/prod/audiocodec/audiocodecs/mp3.html

Avatar de marba Abonné
Avatar de marbamarba- 18/05/17 à 13:16:09

OGG vorbis master race !

Avatar de MoonRa Abonné
Avatar de MoonRaMoonRa- 18/05/17 à 13:17:21

Pepe the frog n'a jamais été aussi vivant aussi

Avatar de Baubourg INpactien
Avatar de BaubourgBaubourg- 18/05/17 à 13:20:57

Y a -t-il un codec en cours de développement ou une interface qui permettrai d'avoir une sorte de FLAC compressé (pour le gain de place) et un lecteur portable capable de remoduler ce flux en FLAC par le biais par exemple de ce que fait LG avec son V20 qui integre un DAC?
Merci

Édité par Baubourg le 18/05/2017 à 13:21
Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 14