#Flock fait face à un monde qui change

Il n'y a pas d'âge pour la puberté
#Flock fait face à un monde qui change

Comme chaque samedi à 13h37, Flock pose son regard acide sur l'actualité dans le domaine numérique. Il publie ainsi une chronique regroupant cinq dessins en rebond sur nos articles.

Si nous aurons ce dimanche un nouveau Président de la République, ce n'est pas le seul changement auquel le monde doit faire face. En effet, rien que cette semaine, le Directeur du FBI a découvert de manière peu orthodoxe qu'il n'était plus en poste. L'institution américaine doit donc se trouver un nouveau chef... ce qui devrait aiguiser de nombreux appétits.

De son côté, Snapchat a aussi dû faire face à une dure réalité : celle des marchés. Ainsi, après avoir annoncé des résultats qui n'étaient pas très bon, tant du côté financier que de l'audience, Snap a subi une baisse de plus de 20 % de son cours, avec un plus bas à 17,59 dollars. Depuis, il est légèrement remonté, à un peu plus de 19 dollars.

Autre secousse de taille : le revers subit par beIN Sports et Canal+ qui viennent de se faire chiper la Ligue des champions et l'Europa League par SFR. Résultat, seuls les clients de l'opérateur pourront y avoir accès... mais attention : ceux-ci continuent de quitter le navire, de trimestres en trimestres (tout comme Canal+). Les annonces récentes et l'accès OTT suffiront-ils à inverser la tendance ?

Le secteur des contenus subit d'ailleurs de multiples mutations. Parmi elles : l'arrivée de Netflix. Et alors que la plateforme de SVOD a deux de ses films présentés au Festival de Cannes, tout le secteur s'écharpe autour de la question du financement et de la fameuse chronologie des médias. Si pour le moment l'ennemi semble commun, tout le monde va sans doute devoir finir par se mettre d'accord. Ce sera l'un des défis du prochain Ministre de la Culture.

En fin d'année dernière, c'est un autre changement qui nous avait animé : celui de la mise en place du fichier TES. Après bien des complications et une généralisation, il a finalement été rendu possible de refuser la numérisation de vos empreintes. Un choix limité alors que toutes les craintes autour de cette question n'ont pas été levées.

Le tout a d'ailleurs été noyé dans les quelques 800 textes publiés au JORF ces derniers jours, des fichiers des objectifs judiciaires à l'encadrement de l'e-sport en passant par l'obligation de fibrer en cas de rénovation ou encore la dématérialisation de la demande de copie du certificat pour un véhicule.

Cette chronique est financée grâce au soutien de nos abonnés. Vous pourrez la retrouver en accès libre dès la semaine prochaine, comme toutes les précédentes publications de Flock dans nos colonnes.

  • FBI : le directeur James Comey limogé par Trump, une décision « nixonienne » pour les démocrates
  • Snap rate son grand oral devant Wall Street, son action plonge de 22 %
  • SFR renoue avec la croissance et s'adjuge les droits de la Ligue des Champions pour 3 ans
  • Au Festival de Cannes, les films de Netflix relancent le débat sur la chronologie des médias
  • Fichier TES : vous pouvez refuser la numérisation de vos empreintes

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !