Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

La Nintendo Switch et l'IA ont fait les affaires de NVIDIA au 1er trimestre

Cha-ching !
Economie 5 min
La Nintendo Switch et l'IA ont fait les affaires de NVIDIA au 1er trimestre

Les jours sourient à NVIDIA ces derniers temps, et une fois de plus cela se voit dans ses résultats financiers. La marque a connu une très forte croissance de ses revenus au dernier trimestre, et la Nintendo Switch n'y est pas pour rien.

Ces dernières années, les résultats trimestriels de NVIDIA sont en perpétuelle croissance. Le père des GeForce est parvenu à la fois à se faire une place de choix sur le marché des cartes graphiques pour joueurs, en réduisant la part de la concurrence à peau de chagrin, même si celle-ci commence à reprendre du poil de la bête, et en s'installant du côté des datacenters ou de l'automobile. 

Carton plein

Sur le premier trimestre de son exercice fiscal 2018 (non, il n'y a pas d'erreur...) NVIDIA a enregistré un chiffre d'affaires de 1,937 milliard de dollars, contre 1,305 milliard un an plus tôt, soit une progression de 48 % sur l'année. Dans le même temps, la marge brute de la marque a grimpé de 1,9 point pour atteindre 59,4 %. 

Avec des revenus en hausse et une marge qui suit le mouvement, le résultat net est lui aussi en forte progression. Il a ainsi été multiplié par 2,4 en l'espace d'un an et atteint désormais 507 millions de dollars. Une belle performance que le géant américain doit à plusieurs facteurs. 

On dit merci qui ?

La progression des résultats de NVIDIA n'est pas la même dans ses différents segments. Sur les ventes de GPU par exemple, la croissance est de 45 % sur un an, avec des revenus de 1,562 milliard de dollars. Celle-ci reste, de très loin, l'activité la plus importante au sein de l'entreprise américaine.

La plus forte croissance est à mettre au profit du segment consacré à Tegra. Elle regroupe pour rappel les activités liées aux puces pour terminaux mobiles ou pour l'automobile. Depuis peu, c'est aussi ici que tombent les revenus tirés de la vente de produits à Nintendo, qui a choisi d'équiper sa Switch avec un SoC Tegra personnalisé. 

Cette branche a comptabilisé 332 millions de dollars de revenus au dernier trimestre, soit 108 % de plus que l'an passé sur la même période. NVIDIA ne s'en cache pas, la Switch a joué un grand rôle dans cette croissance, même si l'automobile n'est pas en reste pour autant. 

On notera tout de même que les revenus tirés de l'accord signé avec Intel concernant le partage de brevets ont reculé de 35 % au dernier trimestre, passant de 66 millions de dollars à 43 millions. Il s'agit selon NVIDIA d'une évolution qui était prévue de longue date.

Le pactole des datacenters

Si l'on s'attarde sur les revenus générés par chaque branche de produits, On note qu'une fois de plus, c'est le gaming qui représente le gros des affaires du caméléon, avec 1,027 milliard de dollars de chiffre d'affaires, en progression de 49 % sur un an. Cette performance, NVIDIA assure la devoir au succès des cartes de la génération Pascal, sans mettre en avant un modèle en particulier.

On rappellera à toutes fins utiles que deux modèles ont été lancés lors du dernier trimestre : la GeForce GTX 1080 Ti, et la Titan Xp. Les cartes graphiques pour stations de travail (Quadro) ont vu quant à elles leurs revenus grimper de 8 %, pour atteindre 205 millions de dollars.

NVidia Q1 FY18

Il ne s'agit plus depuis quelques trimestres du deuxième plus gros segment chez NVIDIA, la place ayant été ravie par celle chargée des produits à destination des datacenters. On y retrouve notamment tout ce qui touche au machine learning (Tesla), au cloud gaming et à l'intelligence artificielle (DGX-1).

Les revenus de cette branche ont atteint 409 millions de dollars au dernier trimestre, près du triple des 186 millions de dollars enregistrés un an plus tôt. Une forte croissance portée par l'ensemble de la gamme du fabricant. Il a notamment signé des contrats avec Fujitsu, pour 24 systèmes DGX1 (à 129 000 dollars pièce), tandis que Microsoft avait annoncé avoir passé commande de Tesla P100 et P40 pour étendre son offre sur Azure. 

L'automobile, un bon filon

NVIDIA semble également trouver ses aises dans le domaine de l'automobile, ce grâce à deux piliers, les systèmes d'infotainement au sein des véhicules et les systèmes dédiés à l'intelligence artificielle, et donc au pilotage automatique, tels que DRIVE PX2.

Lors du trimestre précédent, la marque a signé deux partenariats importants, le premier avec Bosch, et le second avec le fabricant de camions PACCAR. Tous deux ont trait au développement de système de pilotage autonome. Actuellement, le caméléon estime être en mesure de parvenir à une autonomie de niveau 3, avant d'envisager le niveau 4 en 2018, sur des voitures, des camions ou des navettes. 

Des prévisions contenues

Pour le prochain trimestre, NVIDIA s'attend à garder le même cap, avec un chiffre d'affaires stable sur trois mois, autour de 1,95 milliard de dollars. De quoi tout de même envisager une belle hausse par rapport à la même époque l'an dernier. La marge brute devrait quant à elle graviter autour de 58,4 %, à 0,5 point près.

En bourse, ces annonces ont fait bondir le cours du géant américain de près de 13 % au moment où nous rédigeons cette actualité. La valorisation de NVIDIA atteint désormais 69 milliards de dollars, soit 3,3 fois plus qu'il y a un an. Une progression spectaculaire dans la mesure où les résultats de l'entreprise n'ont pas évolué dans la même mesure, mais qui est signe d'une forte confiance des investisseurs dans la suite des évènements.

8 commentaires
Avatar de Antheor Abonné
Avatar de AntheorAntheor- 10/05/17 à 13:37:39

Dire qu'en France on a parfois des entreprise avec une vision qui ne dépasse pas une semaine, un mois ou un trimestre !

Avatar de Righall Abonné
Avatar de RighallRighall- 10/05/17 à 13:43:08

L'automobile, un bon filon

Manque un "l" non ? :oops:

Avatar de Raknor INpactien
Avatar de RaknorRaknor- 10/05/17 à 13:50:46

http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/filon/33759

L'abus de politique nuit gravement à la santé :).

Édité par Raknor le 10/05/2017 à 13:50
Avatar de Ellierys INpactien
Avatar de EllierysEllierys- 10/05/17 à 13:54:37

L'abus de premier degré aussi je dirais :D

Édité par Ellierys le 10/05/2017 à 13:54
Avatar de ProFesseur Onizuka Abonné
Avatar de ProFesseur OnizukaProFesseur Onizuka- 10/05/17 à 15:07:37

La Switch toujours à 400EUR sur Amazon... c'est un Japonais de 112 ans qui les fabrique une par une? :fumer:

Avatar de DoWnR Abonné
Avatar de DoWnRDoWnR- 10/05/17 à 16:04:08

On dirait que les gens l'achètent seulement maintenant, une grosse partie doit avoir attendu les premiers retours. En tout cas, day-one, on les trouvait par palettes en magasin.

Avatar de Edtech Abonné
Avatar de EdtechEdtech- 11/05/17 à 07:02:20

Il faut la réserver en magasin. Il y a environ 4 semaines de délais.

Avatar de atchisson Abonné
Avatar de atchissonatchisson- 11/05/17 à 09:21:55

Elle est dispo pour les amazons premiums à 330€
Perso je l'ai trouvée dans un supermarché à 340€, mario kart 8 deluxe compris

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.