Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Déficitaire, Fitbit s'attend à une année difficile, mais rebondit en bourse

Tout va bien
Economie 4 min
Déficitaire, Fitbit s'attend à une année difficile, mais rebondit en bourse
Crédits : Fitbit

L'année 2017 s'annonce compliquée pour Fitbit. Le fabricant anticipe un net recul de ses ventes d'objets connectés et cela commence à se voir dès le premier trimestre, où la marque a vu son chiffre d'affaires se réduire franchement.

Pour beaucoup de géants des nouvelles technologies, les objets connectés sont un des segments sur lequel ils souhaitent à tout prix s'inviter. On se souviendra ainsi du rachat du français Withings par Nokia l'an passé pour 170 millions de dollars, tandis que Nintendo voulait également s'essayer à ce marché avant de mettre ses projets en stand-by. Toutefois, même en ayant une bonne place dans ce domaine, le succès n'est pas garanti. 

Fitbit serre les dents

Fitbit, un des plus grands spécialistes du secteur vient en effet de présenter ses résultats pour le premier trimestre, et ils sont loin d'être glorieux. L'entreprise présente sur ce marché depuis maintenant dix ans a en effet enregistré un chiffre d'affaires de 299 millions de dollars... en recul de 41 % sur un an. 

La chute est d'autant plus douloureuse que l'EBITDA de l'entreprise a lui aussi fortement baissé. Positif au premier trimestre 2016, à hauteur de 45,1 millions de dollars, il laisse place aujourd'hui à des pertes de 52,3 millions de dollars. Le résultat net glisse sur la même période d'un bénéfice de 11 millions de dollars, à un trou béant de 60,1 millions. 

Fitbit Q1 17

Net recul des ventes

L'explication de ce recul ne se cache pas très loin. Fitbit a vendu bien moins d'appareils lors du dernier trimestre que l'an passé à la même période. L'entreprise a ainsi écoulé seulement 3 millions d'unités, contre 4,8 millions de produits au premier trimestre 2016. 

Cette tendance est d'ailleurs plutôt récente, la première baisse notable ayant été enregistrée fin 2016. Jusque-là, l'entreprise connaissait une croissance continue de ses ventes, d'une année sur l'autre. Pour justifier ce recul, Fitbit explique qu'elle ne mesure que ses ventes aux fournisseurs, et qu'elle a profité du dernier trimestre pour laisser s'écouler le stock présent chez eux et dans les magasins, ce qui se traduit par un nombre d'exemplaires plus restreint. Cela a eu l'effet escompté sur les stocks des revendeurs, qui ont chuté d'environ 30 %. 

Fitbit Q1 17 

Pour la suite, Fitbit compte s'intéresser à un autre marché, celui des entreprises. Le spécialiste des objets connectés fait valoir que le bien-être des employés est un des facteurs clés du succès d'une société, et qu'il peut donc être intéressant d'essayer de leur vendre des bracelets, des montres et des capteurs en tous genres afin d'améliorer leurs performances. Un nouveau secteur qui nécessitera que Fitbit procède à de nouvelles réorganisations pour s'y adapter. 

Des résultats inégaux selon les régions

Il est à noter que la baisse des ventes ne s'est pas observée de la même manière dans l'ensemble des territoires où Fitbit est présent. Ainsi, la plus forte chute concerne la zone Asie-Pacifique-Chine, où les revenus de la société ont chuté de 62 % en l'espace d'un an, à 21 millions de dollars. 

Sur le continent américain (hors États-Unis) il est question d'un recul de 15 %, avec un chiffre d'affaires de 20 millions de dollars. Chez l'oncle Sam, Fitbit a aussi connu une chute brutale de ses revenus, avec une réduction de 52 % par rapport à l'an passé, avec un total qui s'établit désormais à 170 millions de dollars. Finalement la zone Europe, Moyen-Orient, Afrique (EMEA) réalise quant à elle un joli score, avec une croissance de 17 %, à 88 millions de dollars. 

Fitbit Q1 17

Noir c'est noir...

Fitbit a également publié ses prévisions pour le prochain trimestre... et elles ne sont pas glorieuses. Assurant vouloir continuer de réduire les stocks présents chez les revendeurs, le fabricant s'attend à un chiffre d'affaires compris entre 330 et 350 millions de dollars, soit dans le meilleur des deux scénarios un recul de 40 % de ses revenus sur un an. Par ailleurs, le constructeur s'attend également à enregistrer de nouvelles pertes nettes sur ce quart de l'année, notamment en raison d'une hausse des dépenses publicitaires pour faire la promotion de son dernier produit, le capteur Alta HR.

Sur l'ensemble de l'année, Fitbit avance un chiffre d'affaires compris entre 1,5 et 1,7 milliard de dollars, ce qui correspondrait à un recul compris entre 22 et 31 % par rapport à 2016. Là encore, c'est la réduction des stocks chez les revendeurs qui est mise en avant pour justifier cette contraction, pourtant spectaculaire. Si les ventes devaient reprendre dans le courant de l'année, cela ne sera toutefois pas suffisant pour combler les pertes enregistrées pendant les mois précédents. 

En bourse, l'action Fitbit connait un rebond spectaculaire d'environ 12 % à la clôture. Pourquoi ? Tout simplement parce que les chiffres présentés, aussi peu flatteurs soient-ils, sont meilleurs que ce à quoi les analystes s'attendaient. Cela permet à la valorisation de Fitbit d'atteindre 1,4 milliard de dollars environ, soit tout de même 12 % de moins qu'en début d'année, 62 % de moins qu'il y a un an, et environ un cinquième de celle observée lors de son introduction en bourse, il y a moins de deux ans.

8 commentaires
Avatar de latlanh INpactien
Avatar de latlanhlatlanh- 05/05/17 à 07:33:50

Est ce qu'il y a pas aussi la concurrence de l’Apple Watch qui provoque cela? parce que la catégorie chez Apple ou est leur montre a beaucoup augmenté, je doute que ce soit que grâce a l'apple tv...

Avatar de nimbus3d INpactien
Avatar de nimbus3dnimbus3d- 05/05/17 à 07:34:18

Eh bé, on est pas prêt d'avoir la synchro avec Google Fit...

Avatar de darkbeast Abonné
Avatar de darkbeastdarkbeast- 05/05/17 à 08:06:37

latlanh a écrit :

Est ce qu'il y a pas aussi la concurrence de l’Apple Watch qui provoque cela? parce que la catégorie chez Apple ou est leur montre a beaucoup augmenté, je doute que ce soit que grâce a l'apple tv...

:mdr2: l'apple watch

c'est surtout que la mode est passée

Avatar de Narm INpactien
Avatar de NarmNarm- 05/05/17 à 08:41:03

Je ne suis pas sur que la mode soit passé. Dans ce premier tiers 2017, je vois autour de moi de plus en plus de personnes équipées en objets connectés... Mais souvent du chinois @pastropcher et pas du fitbit

Avatar de Ami-Kuns INpactien
Avatar de Ami-KunsAmi-Kuns- 05/05/17 à 13:46:43

Il devrait ce langer sur le marché de la sécurité et vendre des objets permettant de fliquer les employés, la population, et les personnes incarcérer. Il y à un marché potentiel énorme.:transpi:

Avatar de Quiproquo Abonné
Avatar de QuiproquoQuiproquo- 05/05/17 à 20:24:53

Je ne comprend pas ! Ils ne se font pas des génitoires en platine en revendant les données des utilisateurs ?

Avatar de latlanh INpactien
Avatar de latlanhlatlanh- 06/05/17 à 13:15:25

Ben ca peut te faire rire , mais la montre à la pomme se vend de mieux en mieux on en voie de plus en plus et non, l'effet de mode comme tu dis n'est pas passé. on voit de plus en plus ce genre de montre ou de bracelet.

Avatar de latlanh INpactien
Il n'est plus possible de commenter cette actualité.