Dénigrement, concurrence déloyale : Bouygues réclame 100 M€ à Free

C'est votre dernier maux ?

Après le forfait Open d'Orange, Bouygues Télécom s'en prend au groupe Iliad selon Challenges. La filiale du groupe de BTP Bouygues a déposé une assignation à bref délai contre Iliad pour « dénigrement et concurrence déloyale » d'après notre confrère. Bouygues évaluerait à près de 100 millions d’euros les dommages de ces dénigrements et de cette concurrence déloyale.

Une contre-attaque 

Comme annoncé la semaine passée, Bouygues a donc bien commencé à attaquer ses concurrents. Tout d'abord contre Orange, vis-à-vis de son offre quadruple-play Open, enfermant un peu trop la clientèle de l'opérateur. Ensuite, contre Free. Cette fois, il s'agit d'une réaction, dès lors que Free lui-même s'en est pris à Bouygues, et plus précisément à Didier Casas, le secrétaire général de Bouygues Telecom.

 

Le groupe Iliad a en effet porté plainte en diffamation contre Bouygues Télécom, suite à ses vives critiques sur le réseau de Free Mobile dans les colonnes des Échos. Il avait notamment traité ce réseau de vide. Cette plainte a eu de nombreuses conséquences, dont la mise mise en examen en novembre dernier de la journaliste Solveig Godeluck, auteure de l'article des Échos, en sus de Francis Morel, le directeur de la publication du quotidien économique. Didier Casas, pour sa part, a aussi été entendu par un juge.

Rrrrou-rrrrrou

Selon les premiers éléments de la plainte de Bouygues, les motifs de « dénigrement et concurrence déloyale » sont encore très flous pour le moment. Concernant les dénigrements, cela pourrait tout aussi bien porter sur les propos de Xavier Niel en janvier dernier lors du lancement de Free Mobile, ou encore sur les publicités de l'opérateur depuis le début de l'année. Pigeons, vaches à lait, etc. les expressions ne manquent pas, même si elles visent au final les clients, et non les opérateurs eux-mêmes.

 


Selon Le Figaro, qui précise que la somme réclamée par Bouygues Télécom est de 98,8 millions d'euros, cette assignation « répond à une campagne de dénigrement lancée par Free lors de son lancement commercial » remarque un porte-parole de Bouy­gues Télécom.

 

Quant à la concurrence déloyale, aucun détail précis n'est dévoilé sur ce point. Cela pourrait toutefois être une conséquence du dénigrement, ce dernier entraînant une concurrence déloyale de par ses répétitions. Nous devrions en savoir plus dans les semaines à venir.

 

Notez que si la plainte a bien été confirmée par Bouygues, ce dernier n'a pas souhaité commenter la question de la somme demandée.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !