Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Microsoft aimerait voir un Netflix du jeu vidéo éclore et vendre Azure aux studios

NetfliXbox (One ?)
Microsoft aimerait voir un Netflix du jeu vidéo éclore et vendre Azure aux studios

Le marché du jeu vidéo est en pleine évolution et Phil Spencer, le responsable de la branche Xbox de Microsoft, en est bien conscient. Selon lui, l'industrie vidéoludique a besoin d'un Netflix, afin de toucher de nouveaux publics, ce alors que les éditeurs tentent d'allonger la durée d'exploitation de leurs titres.

S'il y a encore quelques années, de nombreux éditeurs se contentaient de lancer de plus en plus de jeux chaque année pour faire leur beurre, cette époque semble désormais révolue. C'est en tous cas ce que pense Phil Spencer, le boss final de la section Xbox de Microsoft. Selon lui, l'avenir se trouve dans un tout autre concept, celui de « Games as a service » ou GaaS. 

Le constat : la durée de vie commerciale des jeux s'allonge

« Pour créer des jeux en 1080p ou en 4K, il faut de plus grosses équipes et des cycles de développement plus longs. Et il y a aussi le coût de maintien des infrastructures en ligne. C'est cher, et l'un des moyens de payer pour tout ça, c'est de s'assurer que les joueurs qui aiment un titre y restent plus longtemps et continuent d'investir dans leur expérience », résume le responsable lors d'un entretien accordé à The Guardian

Cette direction, certains éditeurs comme Activision et Ubisoft en sont déjà friands. Le premier a joué cette carte avec Destiny, une franchise sur laquelle il compte investir plus de 500 millions de dollars afin de la faire perdurer. Le second exploite déjà ce principe avec plusieurs titres, comme The Crew, The Division ou encore Rainbow Six : Siege. Tous trois profitent régulièrement de mises à jour de contenu, gratuites ou non, et Ubisoft se vante de voir le public de chacun augmenter à chaque nouveau patch. 

Azure veut sa part du gâteau

Si pour l'heure ce genre de procédés est surtout l'apanage des gros studios, Microsoft aimerait rendre cette option plus accessible aux équipes plus restreintes. « Si une dizaine de gus dans un garage ont l'idée d'un jeu type GaaS, il faut qu'ils construisent une infrastructure. Comment on peut les aider ? De l'autre côté, y-a-t-il des choses qu'on peut faire pour un développeur qui veut bouger sur son prochain projet mais veut toujours garder le public de son jeu précédent ? » s'interroge ainsi Phil Spencer. 

La réponse à ces deux questions est en fait assez simple et tient en un seul mot : Azure. La plateforme « cloud » de Microsoft prend une place de plus en plus importante dans la stratégie du géant de Redmond, et cela se voit dans ses derniers résultats financiers. Pour Phil Spencer, Azure doit permettre aux studios de déployer une infrastructure robuste et agile pour leurs jeux. « Ils n'ont plus besoin d'acheter des serveurs, de les caler sous une table et de prier pour qu'ils aient assez de joueurs pour les remplir » affirme le responsable, arguant qu'Azure permet de faire varier la puissance disponible en fonction de l'affluence. 

Vers un Netflix du jeu vidéo

Concernant les jeux à gros budget, il devient de plus en plus risqué pour les grands éditeurs de les produire, en raison de l'inflation galopante des coûts liés au passage au 1080p ces dernières années, et maintenant à la 4K. Pour Phil Spencer, l'une des solutions qui permettrait de financer ces gros projets pourrait être un service d'abonnement, à la HBO ou Netflix. Cela tombe bien, Microsoft teste justement un service de ce genre sur Xbox One.

Cette option serait particulièrement adaptée aux titres narratifs selon lui. « Nous y pensons beaucoup avec Shannon Loftis [NDLR, la directrice générale de Microsoft Studios]. Nous pourrions glisser des titres narratifs dans le Xbox Game Pass. Cela voudrait dire pour les studios qu'ils n'ont pas besoin de livrer le jeu complet le même mois, ils peuvent développer leur titre et livrer les éléments au fur et à mesure », assure Phil Spencer.

Attention toutefois, il n'est pas pour autant question de fournir des jeux en Early Access via ce bouquet par abonnement. L'idée est surtout valable pour les jeux épisodiques à la Telltale comme The Wolf Among Us ou The Walking Dead. Pour les titres à gros budget, les bouquets par abonnement pourraient aussi être un bon moyen de les monétiser une fois leur pic de vente dépassé. Une méthode qu'emploie déjà, avec un certain succès, Electronic Arts avec ses offre EA Access et Origin Access.

Si pour l'instant Microsoft est en pointe sur ce type d'offres en accueillant un bouquet maison et celui d'Electronic Arts, la concurrence n'a pas encore franchi ce pas. Chez Sony, c'est le cloud gaming qui occupe le terrain ces derniers mois, avec l'extension progressive de la disponibilité du bouquet PlayStation Now. Chez Nintendo, ce genre d'offre n'est pour l'instant pas évoqué.

36 commentaires
Avatar de CryoGen Abonné
Avatar de CryoGenCryoGen- 02/05/17 à 10:40:48

Non merci.
STEAM, GOG ... ca me va très bien.
L'abonnement pour des jeux ? Bof...

Avatar de Whinette INpactien
Avatar de WhinetteWhinette- 02/05/17 à 11:04:42

Surtout vu la durée de vie de certains jeux.
J'ai terminé p5 en 120h en prenant mon temps, pour en savourer toutes les facettes. La pression de l'abonnement par dessus m'aurait gâché tout mon plaisir.

Après pour les cod like fini en moins de 4h (je ne compte pas l'aspect multi qui de toute façon rends un abonnement caduque)... :D

Sauf si l'idée serait d'avoir un abonnement vraiment à la netflix, i.e. tout le catalogue illimité pour un prix fixe tous les mois. Mais le catalogue se renouvelle et perds certains jeux, hors j'aime toujours en relancer des vieux.

Avatar de AirTé Abonné
Avatar de AirTéAirTé- 02/05/17 à 11:05:59

Pas convaincu non plus.

Avatar de Lorka.Tinou Abonné
Avatar de Lorka.TinouLorka.Tinou- 02/05/17 à 11:19:05

L'idée n'est pas mauvaise, mais si Netflix est le plus intéressant c'est parce qu'il y a un catalogue plutôt fourni, et surtout des productions maison et donc exclusives.On rejoint effectivement le principe d'EA/Origin Access, mais pour le coup n'étant pas vraiment amateur de la plupart de leurs jeux ça ne m'intéresse pas.
 
 C'est le catalogue qui fera tout, et à ce niveau-là c'est difficile de trouver le bon équilibre entre un tarif attractif et des jeux pas trop vieux, et surtout un public qui aura l'impression d'être gagnant dans le deal. Perso ne dépensant pas 10€ en moyenne par mois (tarif moyen d'un abonnement), je n'en serai pas client, mais ça peut s'entendre pour d'autres qui ne cherchent pas à jouer au dernier jeu à la mode le plus vite possible

Avatar de Iste INpactien
Avatar de IsteIste- 02/05/17 à 11:26:18

Heu... Y'as déja tout ce qu'il faut sans passer par MS.
 "Si une dizaine de gus dans un garage ont l'idée d'un jeu type GaaS" bah ils le font et demande a Amazon pour la partie élastique :DM'enfin, y'a un fond qui est vrai dans cette histoire, mais j'ai l'impression que MS l’interprète mal. Ou plutot, essaye de le faire mal interpréter par ceux qui pourraient etre redirigés vers leurs services...

Avatar de Plastivore Abonné
Avatar de PlastivorePlastivore- 02/05/17 à 11:27:37

*tousse* Metaboli *tousse*

A moins que j'aie raté un épisode ?

Avatar de 127.0.0.1 INpactien
Avatar de 127.0.0.1127.0.0.1- 02/05/17 à 11:37:27

Ah... l'abonnement. Le modèle économique idéal.
Entendons nous bien: idéal pour celui qui propose le service. :D

Paiement d'avance, lissage de la trésorerie, contractualisation, rapport de force...

Avatar de atchisson Abonné
Avatar de atchissonatchisson- 02/05/17 à 11:37:31

C'est pas fermé, Metaboli ?
Je viens de regarder, l'url pointe sur GamesPlanet

Avatar de gjdass Abonné
Avatar de gjdassgjdass- 02/05/17 à 11:43:18

Je sais pas si ça serait adapté au monde du jeu ce genre d'offres. Perso j'apprécie le fait de posséder le jeu, de pouvoir y rejouer des années plus tard sans me dire que je dois reprendre un abonnement ou que le jeu n'est plus dispo etc.

Bon et puis c'est bien les abonnements, mais quand à la fin du mois on se rend compte qu'on en a pour 50-100 euros d'abonnements pour au final ne rien avoir "à soi" définitivement, ça commence à piquer un peu. Spotify et Netflix sont les seuls que je paye sans soucis car il s'agit pour moi de consommation rapide et instantanée (et pas forcément réitérée quand ça me plait pas). Mais le jeu vidéo ne rentre pas dans cette case.

Avatar de Mr.Nox INpactien
Avatar de Mr.NoxMr.Nox- 02/05/17 à 11:51:42

A voir de mon côté. Un P5 a dix balles par mois auquel on joue sur 3 mois en sachant que je paie pour jouer à un catalogue bien plus large, à voir.

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 4