Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Microsoft : 4,8 Md$ de bénéfices au troisième trimestre, avec Azure et Office aux avants-postes

Nuage magique
Economie 6 min
Microsoft : 4,8 Md$ de bénéfices au troisième trimestre, avec Azure et Office aux avants-postes
Crédits : Nicolas McComber/iStock

Microsoft aussi a présenté ses résultats financiers la nuit dernière. Le troisième trimestre de son exercice 2017 s'est plutôt bien passé, ce même si l'intégration de LinkedIn n'a pas pour le moment que des aspects positifs.

N'en déplaise à ses détracteurs, Microsoft se porte plus que bien. Le géant de Redmond a signé un troisième trimestre des plus satisfaisants pour son exercice 2017 (qui se terminera le 30 juin prochain), en signant à la fois une hausse de ses revenus, mais également de ses bénéfices.

Un trimestre tranquille

Sur la période, Microsoft a enregistré un chiffre d'affaires de 22,090 milliards de dollars, en progression de 8 % par rapport à la même période l'an dernier. Le bénéfice net atteint quant à lui 4,801 milliards de dollars, contre 3,756 milliards sur le troisième quart de 2016. 

Selon Satya Nadella, ces résultats « reflètent la confiance que placent les clients dans le cloud de Microsoft. Des grandes multi-nationales aux petites et moyennes entreprises en passant par des organismes de charité, de nombreuses organisations s'appuient sur les plateformes cloud de Microsoft pour alimenter leur transition numérique ». Tout un programme. 

26,2 millions d'abonnés à Office 365

Comme souvent, la suite bureautique Office est une des locomotives qui propulsent la croissance de Microsoft. La branche Productivity and Business Processes, qui regroupe tout ce qui touche à Dynamics, Office et désormais LinkedIn affiche en effet une solide progression de ses résultats. 

Microsoft Q3 FY 17

Son chiffre d'affaires s'établit à 7,96 milliards de dollars, contre 6,52 milliards un an plus tôt, soit un bond de 22 % et chacun des trois produits a participé à cette croissance. À commencer par la suite bureautique donc, dont les ventes aux entreprises ont progressé de 7 % sur l'année, et de 15 % auprès des particuliers. Ces derniers sont désormais 26,2 millions à s'être abonnés à Office 365, soit 1,3 million de plus qu'il y a trois mois et 4 millions de mieux que l'an dernier.

Concernant Dynamics, la progression atteint 10 % sur un an, mais Microsoft n'évoque pas la quantité de revenus générée par cette branche. Tout au plus, saura-t-on que l'offre Dynamics 365 a vu son chiffre d'affaires grimper de 81 % sur un an... sans information sur la base de départ. 

Microsoft Q3 FY 17

LinkedIn enfin a généré de son côté 975 millions de dollars de revenus, mais affiche un résultat opérationnel négatif à hauteur de 386 millions de dollars, en partie causé par « l'amortissement d'éléments intangibles liés à son acquisition », pour 153 millions de dollars. De quoi alimenter la baisse de 7 % observée du bénéfice opérationnel de la branche Productivity and Business Processes, qui atteint 2,78 milliards de dollars.

Pour le prochain trimestre, l'éditeur s'attend a ce que LinkedIn franchisse la barre du milliard de dollars et à ce que la branche dans son ensemble vise une fourchette comprise entre 8,2 et 8,4 milliards de dollars.

Azure cartonne toujours

Une fois de plus, la star de la branche Intelligent Cloud n'était autre qu'Azure. la plateforme de cloud computing de Microsoft a encore fait les beaux jours de Microsoft sur ce trimestre, avec une croissance de 93 % de ses revenus sur un an. Les ventes de services Azure premium ont quant à elles connu « une progression à trois chiffres pour le onzième trimestre consécutif ». Rien que ça. 

Microsoft Q3 FY 17

On notera d'un autre côté que les services aux entreprises ont vu leurs recettes reculer de 1 %. La faute au déclin des accords de service personnalisé pour Windows Server 2003, que les services de support « Premier » ne parviennent pas complètement à compenser.

Dans son ensemble, Intelligent Cloud, qui regroupe donc Azure et les produits ciblant les serveurs (dont Windows), a vu son chiffre d'affaires enfler de 11 % sur ce trimestre par rapport à l'an dernier. Il atteint donc 6,76 milliards de dollars, avec un bénéfice opérationnel parfaitement stable, à 2,18 milliards de dollars. Pour le prochain trimestre, Microsoft table sur 7,2 à 7,4 milliards de dollars de chiffre d'affaires.

Xbox où t'es ?

Reste enfin la branche More Personal Computing, le dernier des trois piliers de Microsoft. Celui-ci s'appuie lui-même sur plusieurs jambes : Bing, Surface, Windows et Xbox. Concernant le premier, Microsoft annonce des revenus en hausse de 8 % issus de son moteur de recherche, grâce à un volume de recherches plus élevé et une meilleure monétisation de chacune d'elles.

La branche Surface a vu ses revenus fondre de 26 % en l'espace d'un an, pour atteindre 831 millions de dollars. Pour justifier cette contre-performance, le géant de Redmond évoque « une concurrence tarifaire plus forte sur le segment des appareils premium 2-en-1 » et l'arrivée en fin de cycle de vie de sa gamme actuelle. Du côté des téléphones, il est question de 730 millions de dollars de revenus, en recul sur un an.

Microsoft Q3 FY 17

Pour ce qui touche à Windows, la moisson est plutôt bonne avec une hausse de 10 % des revenus issus de la vente de licences Pro aux OEM, tandis que les ventes de licences non-Pro à ces mêmes clients a reculé de 1 %. Les ventes de licences au détail et de services cloud ont grimpé de 6 % sur un an. 

Reste enfin la branche Xbox. Comme à son habitude, Microsoft se refuse à dévoiler le moindre chiffre concernant le nombre de Xbox One en circulation, ce alors que Sony vient d'annoncer avoir écoulé plus de 60 millions de PlayStation 4. On apprend tout de même que les revenus liés au gaming atteignent 1,928 milliard de dollars au dernier trimestre, en hausse de 4 % sur un an, tandis que le Xbox live compte désormais 52 millions d'utilisateurs actifs sur mobile, Windows 10 et consoles. 

Microsoft Q3 FY 17

Au total, la branche More Personal Computing de Microsoft comptabilise 8,84 milliards de dollars de revenus au troisième trimestre, soit 7 % de moins qu'il y a un an, mais avec un bénéfice opérationnel en hausse de 20 %, à 2,10 milliards de dollars. Dans trois mois, le chiffre d'affaires attendu sera un peu moins élevé et compris entre 8,4 et 8,7 milliards de dollars.

En bourse, le cours de l'action Microsoft n'a pas été bousculé par ces annonces, celui-ci reculant légèrement de 0,2 % au moment où nous rédigeons ces lignes. L'éditeur est ainsi valorisé à 530 milliards de dollars, un chiffre en hausse de 10 % depuis le 1er janvier et de 36 % sur un an. L'action de Microsoft a par ailleurs atteint son plus haut historique lors de la séance du jour, à 69,14 dollars, avant de redescendre autour des 68 dollars.

4 commentaires
Avatar de AncalagonTotof Abonné
Avatar de AncalagonTotofAncalagonTotof- 29/04/17 à 08:32:07

Une idée de la somme que rapporte Android à M$ ?
(M$ fait pression sur un grand nombre de fabricant de téléphone Android à l'aide de brevets plus ou moins secrets)

Tant que j'y suis, quelle est la contribution de la France, en particulier par les gentils contrats Open Bar ?

Avatar de 127.0.0.1 INpactien
Avatar de 127.0.0.1127.0.0.1- 29/04/17 à 11:17:44

Si j'ai bien lu, la division PC est celle qui participe le plus au CA (37%), mais comme son taux de rentabilité est le plus faible alors c'est celle qui rapporte le moins (29.7%).

Bon, ca fait tout de même 2 milliards dans la popoche pour cette division. :transpi:

Mais ca laisse présager des "optimisations" à venir pour augmenter la rentabilité.

Avatar de wagaf Abonné
Avatar de wagafwagaf- 29/04/17 à 15:25:15

La pression concurrentielle est de plus en plus forte sur les plateformes desktop, avec macOS, ChromeOS, et les plateformes mobiles - Android et iOS - qui commencent à attaquer à travers les tablettes et 2-en-1.

S'ils réussissent à brider suffisamment Steam pour imposer le Windows Store ça pourrai quand même être le jackpot pour eux.

Avatar de darth21 Abonné
Avatar de darth21darth21- 29/04/17 à 17:44:13

Tellement secrets que ça va faire trois ans qu'on les connaît&nbsphttps://www.nextinpact.com/news/88133-android-310-brevets-utilises-par-microsoft...

Édité par darth21 le 29/04/2017 à 17:45
Il n'est plus possible de commenter cette actualité.