Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

#Replay : vaccination, automobile tricolore et unboxing

#VroumTech
#Replay : vaccination, automobile tricolore et unboxing
Crédits : Gajus/iStock

Ces derniers jours, la télévision s'est intéressée aux jeux d'évasion, à l'impact de notre consommation de plastique, tout en se demandant quel est le rôle du système immunitaire sur notre moral... Qu'une séance de vidéos de déballage de produits pourrait bien remonter.

Chaque semaine, nous vous proposons une sélection manuelle de ce qu'il ne fallait pas manquer dans vos programmes TV. Garantie sans sponsoring et autre tracking de vos habitudes, vous permettant de savoir ce qu'il y a d'intéressant à regarder en replay ce week-end (surtout s'il ne fait pas beau et que votre séance de VTT tombe à l'eau).

Nous utilisons ainsi seulement nos petits bras et éventuellement vos suggestions. Si vous repérez une émission qui mérite selon vous de paraître dans notre sélection, vous avez deux possibilités : 

Notez que la sélection se limite pour le moment aux replays de programmes TV, mais pourra s'étendre à d'autres médias. Nous avons pour le moment quelques idées et ferons sans doute des essais dans les semaines à venir. Mais n'hésitez pas à nous proposer vos idées, cette chronique évoluant pour vous et avec vous, à ciel ouvert ;)

Escape games, plastiques et Tastemade

Cette semaine, 66 minutes sur M6 a consacré un de ses segments aux escape games, des jeux d'évasion en équipe qui demande d'explorer une pièce dans laquelle les participants sont enfermés. À eux de trouver les objets qui leur permettront de sortir dans un temps suffisant. L'émission revient sur le phénomène et son aspect compétitif, qui reste encore méconnu.

Pour sa part, Xenius d'Arte se demande si les plastiques sont un succès ou une réelle bombe à retardement. L'émission se penche entre autres sur les alternatives et les moyens simples de moins en utiliser, alors que la production avait atteint 300 millions de tonnes en 2014.

La chaine propose le deuxième volet de sa série sur les Channel Islands, « une histoire américaine ». Cette fois, elle s'attarde sur l'arrivée massive d'habitants, de stars et l'attrait d'Hollywood pour l'archipel, qui a causé des bouleversements profonds de son écosystème, faune marine comprise. La vidéo est en ligne jusqu'au 2 mai.

Dans un style plus tapageur, France 5 propose de revoir « Le mystère du Loch Ness », un documentaire qui explore le mythe du monstre écossais, en mettant au même niveau analyse scientifique et récits sur la bête. Si la méthode peut interroger, il en reste au moins une émission divertissante. Il est aussi disponible jusqu'au 2 mai.

Le Tube de Canal+ est, cette fois, allé à la rencontre de Tastemade, « géant » des vidéos de cuisine dans le monde, alors que la concurrence s'intensifie sur le segment. Les contenus sont taillés pour les réseaux sociaux et sortent pour certains du cadre pur de la cuisine, en s'appuyant sur l'analyse des goûts des internautes. Enfin, UshuaïaTV propose « La grande aventure de l'homo sapiens », au titre explicite.

Peut-on mieux comprendre la dépression ? (jusqu'au 7 juillet)

Dans un documentaire, Arte s'intéresse au rôle du système immunitaire dans la dépression, via les avancées de la recherche en la matière, que ce soit en imagerie médicale ou en immunologie. L'une des questions à résoudre est l'efficacité assez aléatoire des anti-dépresseurs, auxquels un tiers des patients ne seraient pas réceptifs, et dont la consommation est très importante dans nos contrées.

L'importance de l'alimentation et du stress sont bien entendu abordés, jouant leur part dans le travail du système immunitaire. Comme d'habitude dans ce genre d'émission, l'équipe rencontre des médecins traitants et scientifiques confrontés au quotidien au problème, ainsi que des patients essayant de nouvelles méthodes de guérison.

De l'importance de la vaccination (jusqu'au 22 juillet)

La vaccination est de plus en plus remise en cause dans certains pays, notamment les États-Unis, alors qu'elle a prouvé son efficacité, principalement chez les nourrissons. Avec la baisse du nombre de traitements, certaines maladies presque oubliées réapparaissent, rappelant que la prévention est un enjeu de société important.

Dans ce documentaire, des chercheurs rappellent l'état de la science sur le sujet. La réalisatrice s'inquiète également du rejet de la vaccination sur la base de rumeurs, parfois venues d'autres pays, qui se fondent sur des faits distants ou sur l'invention d'effets secondaires plus ou moins importants.

Une histoire de l'automobile à la française (jusqu'au 2 mai)

Pour sa part, RMC Découverte propose de redécouvrir les succès de la production automobile française, via un documentaire qu'elle a coproduit. Animée par Le Tone, elle part à la rencontre de plusieurs modèles iconiques de marques françaises. Si le ton se veut léger, la rétrospective reste intéressante, ne serait-ce que pour toutes les décennies qu'elle couvre.

Il ne s'agit d'ailleurs pas seulement de parler de ces véhicules, mais aussi de les conduire avec des collectionneurs ou des personnes liées à leur conception. Un travail d'archive et de reportage de deux heures qui remet l'automobile actuelle en perspective.

BiTS déballe tout

Dans sa dernière chronique, BiTS d'Arte ouvre en grand les vidéos de déballage, au succès retentissant sur Internet. L'équipe cherche à saisir ce qui se cache derrière ces formats, qui rivalisent désormais de mise en scène pour paraître le plus naturel et franc possible... En jouant sur les attentes immédiates du spectateur.

L'idée directrice est que plutôt que de montrer le produit en question, l'unboxing aurait tendance à le faire disparaitre, illustrant un rapport ambigu à l'objet. La pratique évite pour partie d'émettre tout jugement critique, se contentant souvent de montrer un produit et son emballage pour une analyse sommaire.

70 commentaires
Avatar de 127.0.0.1 INpactien
Avatar de 127.0.0.1127.0.0.1- 28/04/17 à 18:13:28

Pour ma part je me moquais des vidéos d'unboxing jusqu'à ce que, un jour, je cherche a savoir quels accessoires étaient livrées avec un boitier PC Tartempion et avec une carte-mère Machinchose... histoire de savoir si je pourrais monter le PC ou s'il me manquerait des câbles.

Et bah, impossible d'avoir clairement l'information sur les sites des vendeurs/constructeurs. Donc, je continuerai a me moquer des vidéos d'unboxing (faut pas déconner), mais je leur reconnais un certain intérêt.

/my-life

Avatar de Apocalypse.25 INpactien
Avatar de Apocalypse.25Apocalypse.25- 28/04/17 à 18:20:11

Tu veux dire les descriptifs sur les sites constructeurs avec une astérisque au bout de la phrase qui revoit vers "Le contenu peut varier suivant les pays" ?

Avatar de Stel INpactien
Avatar de StelStel- 29/04/17 à 05:25:02

Le rejet de la vaccination est simple : l'aluminium.
Le seul obligatoire (le DTP) n'en avait pas avant, et sa commercialisation à été stoppé par un autre avec de l'alu.
Et après ca vient pleurer que les gens rejettent les vaccins mais ils font rien pour arranger les choses..... :cartonrouge:

127.0.0.1 a écrit :

Et bah, impossible d'avoir clairement l'information sur les sites des vendeurs/constructeurs. Donc, je continuerai a me moquer des vidéos d'unboxing (faut pas déconner), mais je leur reconnais un certain intérêt.

J'avoue, j'ai eu la même expérience.

Avatar de popolski INpactien
Avatar de popolskipopolski- 29/04/17 à 05:32:08

passionnant l'histoire de l'automobile française

Avatar de anonyme_d5bf0b9f87fd15affa58563db3b0ac5d INpactien

Finalement, la peur de la vaccination face à la peur de la maladie qu'elle permet d'éviter, c'est un peu comme la peur du libre-échange face à la peur du fascisme et de l'ultra-conservatisme réactionnaire (réf. au 2d tour de la présidentielle 2017) :

  • Tant qu'on est directement confronté à un risque aussi minime soit-il, on ne voit que lui et on voit moins bien le risque démesuré que l'évitement du premier risque quasi-négligeable nous permet d'éviter. C'est l'arbre qui cache la forêt.
  • On voit les excès de l'industrie pharmaceutique/du libéralisme économique, mais on ne voit pas les excès de l'auto-médication/de l'ultra-conservatisme identitaire. C'est voir une paille dans l’œil de son prochain et ne pas voir une poutre dans le sien (paille... poutre).
Avatar de 2show7 INpactien
Avatar de 2show72show7- 29/04/17 à 07:29:56

"Peut-on mieux comprendre la dépression ? (jusqu'au 7 juillet)"

C'est le manque de soleil dans la vie (il faut patienter jusqu'à ce que l'anticyclone soit bien installé) :transpi:

Jusqu'au 7 juillet, c'est un peu long:mdr:

Édité par 2show7 le 29/04/2017 à 07:33
Avatar de zitrams INpactien
Avatar de zitramszitrams- 29/04/17 à 07:47:40

Si ton prochain/voisin est l'industrie pharmaceutique, je te conseille de ne pas traîner dehors trop tard le soir :mdr:.

Édité par zitrams le 29/04/2017 à 07:48
Avatar de tpeg5stan Abonné
Avatar de tpeg5stantpeg5stan- 29/04/17 à 08:14:52

je vois pas pourquoi on ferait chier les anti-vaccins quand les homéopathes et les psychanalystes courent en liberté. :fumer:

Ah on est déjà samedi ?

Avatar de anonyme_d5bf0b9f87fd15affa58563db3b0ac5d INpactien

tpeg5stan a écrit :

je vois pas pourquoi on ferait chier les anti-vaccins quand les homéopathes et les psychanalystes courent en liberté. :fumer:

Ah on est déjà samedi ?

Moi je suis anti-anti-quoi que ce soit. C'est peut-être pour ça qu'on me prend souvent pour un pro-n'importe quoi ?

:reflechis: (l'addition d'un double-terme négatif forme un positif)

Édité par joma74fr le 29/04/2017 à 08:23
Avatar de Dantus INpactien
Avatar de DantusDantus- 29/04/17 à 08:27:10

L'homéopathie n'est basée que sur du vent au niveau scientifique. Mais comme la science prouve qu'elle n'a aucun effet secondaire (à part peut être pour les diabétiques, vu l'apport en sucre), ils sont tranquilles. Et puis surtout le leader du marché est français (Boiron) donc à partir de là, il ne faut surtout pas les critiquer !
Par contre, un vaccin qui peut te protéger de maladies qui ont été des calamités pendant des siècles, on peut le critiquer, surtout s'il est produit par l'allemand Bayer !

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 7