Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Réseaux sociaux : que risquent les auteurs d'insultes homophobes visant le policier assassiné ?

Voir moins le soleil
Droit 2 min
Réseaux sociaux : que risquent les auteurs d'insultes homophobes visant le policier assassiné ?
Crédits : France 24

Le ministre de l'Intérieur, Matthias Fekl annonce aujourd'hui avoir saisi la justice pour les propos homophobes qui ont égrainé les réseaux sociaux visant le capitaine de police, Xavier Jugelé, assassiné sur les Champs-Élysées le 20 avril dernier.

« Faire preuve de la plus grande fermeté face à ce type d'actes et de propos ». Voilà comment l’Intérieur a justifié la saisine des autorités judiciaires pour épingler les commentaires publiés sur les réseaux sociaux – Twitter et Facebook notamment – à l’occasion de la cérémonie d’hommage au policier victime du terroriste la semaine dernière. Il demande des poursuites pour « apologie de crimes » et « provocation à la haine et à la violence en raison de l'orientation sexuelle ».

Selon l’article 421-2-5 du Code pénal, le fait de faire publiquement l'apologie des actes de terrorisme est puni jusqu’à sept ans d'emprisonnement et 100 000 € d'amende lorsque l’auteur utilise un service de communication au public en ligne. La provocation à la haine est quant à elle punie d'un an d'emprisonnement et de 45 000 euros d'amende, ou de l'une de ces deux peines seulement, selon l’article 24 de la loi de du 29 juillet 1881.

On ne sait quels sont les contenus ou les comptes spécialement signalés, mais on peut toujours lire sur Twitter des messages du type « L'hommage à Xavier Jugelé est un hommage national rendu à un militant homosexuel et pro-migrant pas à un policier! #NécrophagiePolitique »

Pharos et attitude des réseaux sociaux

Sur Twitter, le ministre rappelle que tout un chacun peut signaler ces contenus via Internet-Signalement, porte d’entrée de la plateforme Pharos qui permet de « transmettre des signalements de contenus ou de comportements illicites auxquels vous vous seriez retrouvés confrontés au cours de votre utilisation d'Internet ».

Bien entendu, ces mesures vont impliquer également l’intervention des réseaux sociaux, seuls en capacité de révéler l’adresse IP et au-delà, l’identité des personnes du moins celles agissant derrière le masque du pseudonyme.

171 commentaires
Avatar de darkbeast Abonné
Avatar de darkbeastdarkbeast- 28/04/17 à 10:05:17

ils mériteraient un retour au moyen-age, vivement qu'on invente la machine à remonter dans le temps

Avatar de tpeg5stan Abonné
Avatar de tpeg5stantpeg5stan- 28/04/17 à 10:06:39

J'ai voulu essayer d'aller sur twitter, j'ai tapé le mot-clé "homosexuel"
 
Je suis tombé sur un tweet disant (je cite) : "faudrait songer à installer un camp de concentration pour homosexuel[sic] en France comme en tchétchénie[sic]".

C'est en effet assez choquant :eeek2: Ils sont tous comme ça sur twitter ?

Avatar de odoc Abonné
Avatar de odocodoc- 28/04/17 à 10:09:09

le problème c'est pas twitter/Fb mais l'être humain ...

J'vais éviter de donner mon avis sur ces personnes :censored:

Avatar de darkbeast Abonné
Avatar de darkbeastdarkbeast- 28/04/17 à 10:09:40

tpeg5stan a écrit :

J'ai voulu essayer d'aller sur twitter, j'ai tapé le mot-clé "homosexuel"
 
Je suis tombé sur un tweet disant (je cite) : "faudrait songer à installer un camp de concentration pour homosexuel[sic] en France comme en tchétchénie[sic]".

C'est en effet assez choquant :eeek2: Ils sont tous comme ça sur twitter ?

non avant tu pouvais suivre Marc, mais maintenant qu'il va aller en prison ça sera peut être plus possible

Avatar de Ami-Kuns INpactien
Avatar de Ami-KunsAmi-Kuns- 28/04/17 à 10:11:01

Ils passent déjà pour de gros connard en insultant les autres.

Avatar de fred42 INpactien
Avatar de fred42fred42- 28/04/17 à 10:14:57

Gros connards, c'est une insulte ?

Avatar de darkbeast Abonné
Avatar de darkbeastdarkbeast- 28/04/17 à 10:21:13

fred42 a écrit :

Gros connards, c'est une insulte ?

ouais on se moque pas de la surcharge des gens

Avatar de gavroche69 Abonné
Avatar de gavroche69gavroche69- 28/04/17 à 10:21:28

J'attends la suite...
Les farouches défenseurs de la "liberté d'expression" ne devraient pas tarder à se manifester... :D

Avatar de ProFesseur Onizuka Abonné
Avatar de ProFesseur OnizukaProFesseur Onizuka- 28/04/17 à 10:22:52

Encore un sans-dent d'Hollande qui les a perdu au travail :fumer:

Avatar de odoc Abonné
Avatar de odocodoc- 28/04/17 à 10:27:26

Si on reprends le texte, elle a bien été défendue : on peut parler de tout, mais dans certain cas on doit répondre de ces actes.

Bah là c'est le cas : on peut insulter qui on veut, rien ne nous l'empêche (sinon faudrait un flic pour chaque personne ...), par contre on peut être poursuivi pour ça dans certains cas (ce qui va être le cas ici).

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 18