Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

#Replay : complexité des sentiments, vies de youtubeuses et « body snatchers »

TGIF
#Replay : complexité des sentiments, vies de youtubeuses et « body snatchers »
Crédits : Ryhor Bruyeu/iStock Editorial/Thinkstock

Ces derniers jours, le petit écran est revenu sur la face cachée (voire espionne) des panneaux publicitaires, a célébré la longue carrière de Miyazaki et exploré les sentiments des animaux. En parallèle, le collectif Les Internettes a publié un documentaire sur la vie des vidéastes françaises.

Chaque semaine, nous vous proposons une sélection manuelle de ce qu'il ne fallait pas manquer dans vos programmes TV. Garantie sans sponsoring et autre tracking de vos habitudes, vous permettant de savoir ce qu'il y a d'intéressant à regarder en replay ce week-end (surtout s'il ne fait pas beau et que votre séance de VTT tombe à l'eau).

Nous utilisons ainsi seulement nos petits bras et éventuellement vos suggestions. Si vous repérez une émission qui mérite selon vous de paraître dans notre sélection, vous avez deux possibilités : 

Notez que la sélection se limite pour le moment aux replays de programmes TV, mais pourra s'étendre à d'autres médias. Nous avons pour le moment quelques idées et ferons sans doute des essais dans les semaines à venir. Mais n'hésitez pas à nous proposer vos idées, cette chronique évoluant pour vous et avec vous, à ciel ouvert ;)

Videocity, Miyazaki et publicité espionne

66 minutes a consacré un de ses « grands formats » à Videocity, le salon des youtubeurs, au succès retentissant auprès de la jeunesse connectée. S'il s'agit surtout de suivre des jeunes heureux et parents « dépités », la plongée dans ce monde reste au moins amusante, surtout quand les nouvelles sont plutôt mornes du côté des vidéastes.

Tout est vrai (ou presque) revient dans son style habituel sur la carrière d'Hayao Miyazaki, monument de l'animation japonaise. La pastille est en ligne jusqu'au 28 avril. De son côté, Xenius se demande si un bon matelas est la clé d'un sommeil réparateur, si la médication sans risques existe et, de manière plus légère, s'il est possible de changer de voix.

Cette semaine, Le Tube de Canal+ s'est penché sur la publicité espionne, à la fois dans le monde physique et en ligne, ainsi que sur les Honest Trailers, une série de vidéos moquant les défauts des films outre-Atlantique. La chaine a également diffusé le documentaire Fins de séries, consacré à un mode d'expression aujourd'hui porté par la vidéo à la demande et la ferveur de leurs fans.

Enfin, Science & Vie TV propose deux documentaires divers cette semaine, à savoir « Les secrets du cerveau d'Einstein », qui revient sur l'autopsie du chercheur, et « Animats, espèce en voie d'apparition », qui ravira ceux pour qui Philip K Dick est un auteur d'anticipation.

Les Internettes racontent la vie de youtubeuse

Dans « YouTube : Elles prennent la parole », des vidéastes racontent leur expérience de la production sur YouTube, notamment leur rapport au public, loin d'être tendre avec les figures publiques féminines. L'idée est aussi de présenter des youtubeuses hors de la sphère de la mode ou de la beauté, de loin la plus connue.

Il s'agit d'une production du collectif Les Internettes, dont le but même est de promouvoir celles qui produisent des vidéos sur la plateforme. La vidéo donne la parole à des figures comme Ginger Force, Klaire Fait Grr ou Solange te parle, qui contribuent au quotidien au débat public, y compris sur les retours plus ou moins chaleureux des internautes.

Les sentiments de nos amis les animaux (jusqu'au 15 mai)

Dans cette émission, Arte plonge dans les sentiments des animaux, qu'on présume souvent moins complexes que les émotions humaines. L'empathie et la compassion sont-ils dans leur vocabulaire sentimental ? Comment chaque individu perçoit-il son appartenance à un groupe ? Des scientifiques apportent des éléments de réponse.

L'équipe revient, entre autres, sur l'étude des chimpanzés, sur le lien social entre animaux (par exemple des loups) et la capacité à accomplir des actions complexes en groupe. Les liens avec les humains sont aussi explorés, à partir d'expériences sur des interactions « quotidiennes », comme rapporter des objets en fonction de l'affect de leurs propriétaires. Si elle n'apporte pas de réponse définitive, l'émission apporte son lot d'illustrations concrètes.

BiTS se lance dans le body snatching

Cette semaine, BiTS d'Arte consacre un épisode au monde des « body snatchers », ces monstres qui volent le corps d'autrui. Cette figure est d'ailleurs au centre d'une série de films, sur le thème de l'invasion. L'équipe revient sur l'histoire de ce thème maintes fois exploré, et des symboliques qui y sont associées, comme les démons intérieurs de l'homme moderne ou le « péril communiste ».

Si elle a surtout émergé au cinéma, cette figure lui est bien antérieure, apparaissant notamment dans la littérature. Comme souvent, si la forme se renouvelle au gré des époques, ainsi que l'interprétation, les sentiments auxquels fait appel le sujet traversent les âges.

17 commentaires
Avatar de anonyme_d5bf0b9f87fd15affa58563db3b0ac5d INpactien

Je dois avouer qu'il y a quelques youtubeuses du documentaire qui m'agacent beaucoup, mais il y en a deux que j'apprécie, dont une qui figure dans mes marque-pages  :yes:

Tous ces artistes/littéraires qui se font passer pour des bien-pensants ou philosophes ou scientifiques alors qu'il y a de vrais "savantes" et de vraies vulgarisatrices de leur savoir parmi les youtubeuses : Scilabus, C'est une autre histoire, Esther, etc. C'est sûrement une histoire de proximité intellectuelle ou d'affinité personnelle, mais je ne supporte plus cet infotainment qui essaie de parler sérieusement tout en croyant faire de l'humour. Ça m'exaspère !![:mad:](https://cdn2.nextinpact.com/smileys/mad.gif)
Édité par joma74fr le 21/04/2017 à 17:12
Avatar de 127.0.0.1 INpactien
Avatar de 127.0.0.1127.0.0.1- 21/04/17 à 17:20:58

comme Klaire Fait Grr ou Solange te parle

sans oublier Localhost s'en fout.

On sent la grande originalité dans le choix des pseudo... :roll:

Édité par 127.0.0.1 le 21/04/2017 à 17:22
Avatar de Stel INpactien
Avatar de StelStel- 21/04/17 à 18:02:58

Perso je me fiche de la tv.... mais a un point..... c'est le moyen âge ce truc.

Avatar de neojack INpactien
Avatar de neojackneojack- 21/04/17 à 22:19:24

impossible d'accéder au tube de canal+ pour moi : "Impossible d'accéder au contenu, veuillez vérifier votre connexion internet et désactiver votre ad-blocker."

j'ai désactivé ublock mais ça ne suffit pas, il faudrait que je désactive le module web de kaspersky aussi. qu'ils aillent se faire voir, je me demande quels cookies traceurs (ou pire) ils tiennent tant à installer sur mon PC ??

Avatar de neojack INpactien
Avatar de neojackneojack- 21/04/17 à 22:21:36

Stel a écrit :

Perso je me fiche de la tv.... mais a un point..... c'est le moyen âge ce truc.

attends quand tu auras des enfants c'est pratique, quand tu veux aller faire un no2 tranquille par exemple...

Avatar de Bourriks INpactien
Avatar de BourriksBourriks- 22/04/17 à 05:24:42

Non, quand tu as des enfants, ils aiment regarder Youtube. La TV ne sert que de temps en temps pour jouer à la Wii.

On choisit ce qu'on veut regarder, de nos jours. On est pas obligé de subir ce que les groupes tv veulent montrer. Les gamins l'ont bien intégré.

Avatar de Stel INpactien
Avatar de StelStel- 22/04/17 à 06:01:40

neojack a écrit :

attends quand tu auras des enfants c'est pratique, quand tu veux aller faire un no2 tranquille par exemple...

heu.... comment dire.
Les enfants regarde tout sauf la tv.
Youtube, netflix, dessin à la demande, tout sauf la merde qui passe à la tv (infesté de pub) que tu peux même pas choisir.
La " tv " pour eux c'est un écran, et certinament plus la " télévision". D'ailleurs, ils préfèrent la tablette.
La tv c'est du programme passif que tu subis.

Désolé, mais on est vieux.

Avatar de Bourriks INpactien
Avatar de BourriksBourriks- 22/04/17 à 06:12:52

Disons que nous sommes la dernière génération à avoir un peu aimé la télé, puis constaté son absurdité quand Internet vint dans nos foyers. Les enfants d'aujourd'hui, ceux nés en fin des années 2000 et plus jeunes, ne voient plus aucun intérêt à la tv. A part ceux qui aiment encore bien regarder des âneries comme The Voice avec papy et mamy.

Avatar de anonyme_d5bf0b9f87fd15affa58563db3b0ac5d INpactien

Bourriks a écrit :

Disons que nous sommes la dernière génération à avoir un peu aimé la télé, puis constaté son absurdité quand Internet vint dans nos foyers. Les enfants d'aujourd'hui, ceux nés en fin des années 2000 et plus jeunes, ne voient plus aucun intérêt à la tv. A part ceux qui aiment encore bien regarder des âneries comme The Voice avec papy et mamy.

Stel a écrit :

heu.... comment dire.
Les enfants regarde tout sauf la tv.
Youtube, netflix, dessin à la demande, tout sauf la merde qui passe à la tv (infesté de pub) que tu peux même pas choisir.
La " tv " pour eux c'est un écran, et certinament plus la " télévision". D'ailleurs, ils préfèrent la tablette.
La tv c'est du programme passif que tu subis.

Désolé, mais on est vieux.

4 remarques pour rebondir sur ces commentaires à propos des programmes TV :
  • la fonctionnalité Replay est généralisée de nos jours pour toutes les chaînes TV,
  • la plupart des émissions fonctionnent en interaction avec les rézosocio (Youtube compris, même si "Le Tube" de Canal+ n'a pas de chaîne youtube à ma connaissance),
  • Les programmes des chaînes Youtube, les programmes Netflix, bien que personnalisés par des algorithmes, sont autantformatés que les programmes TV : les youtubeurs reçoivent des conseils de technique de com' de la part de Youtube, quand ce ne sont pas des formations ou des stages pour "améliorer" leurs vidéos.
  • en parlant de publicité, qui utilise le plus la technique du "placement de produit" dans les programmes ? Les chaînes TV ou les plateformes de streaming vidéo comme Youtube et Netflix ?

Certes, les programmes TV des années 1980-1990-2000 étaient linéaires, mais il existait aussi les cassettes/CD et les VHS/DVD, les baladeurs et les magnétoscopes. On s'échangeait même ces cassettes entre amis, on n'a pas attendu le streaming du web pour faire des "avances rapides". D'ailleurs Netflix était un loueur de DVD à l'origine (par abonnement : c'est bien là l'innovation de Netflix, pas dans le fait de proposer des programmes délinéarisés).

Pour finir, je suis en partie d'accord avec vos commentaires, mais est-ce si différent de la TV des années 1980 ? La seule différence que j'y vois, c'est l'accessibilité améliorée grâce aux réseaux informatiques et à internet. Youtube, Netflix, OCS, Canal, SFR Media : c'est ça la TV d'aujourd'hui. Internet ne tuera pas les programmes linéaires, comme la TV n'a pas tué les programmes radiodiffusés, comme la radio n'a pas tué la presse écrite.

Édité par joma74fr le 22/04/2017 à 07:41
Avatar de js2082 INpactien
Avatar de js2082js2082- 22/04/17 à 18:18:21

 Je ne comprends pas ta remarque.

Tu pourrais développer plus?

(Me prépare les popcorns )

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 2