Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Le marché du PC recule encore selon Gartner, IDC note un léger rebond

Ça monte ou ça descend ? Oui.
Economie 4 min
Le marché du PC recule encore selon Gartner, IDC note un léger rebond
Crédits : Yurchello108/iStock

Pour une fois, Gartner et IDC, les deux principaux instituts suivant le marché du PC ne sont pas d'accord. Le premier estime qu'il a encore reculé et atteint son niveau le plus bas en dix ans, tandis que le second assure avoir observé un léger rebond des livraisons.

En janvier dernier, Gartner et IDC étaient unanimes : le marché du PC s'était encore contracté lors du dernier trimestre de 2016, poursuivant de longues années de recul quasi-continu. Cependant les deux instituts avaient des opinions bien tranchées quand à une éventuelle remontée des volumes de ventes.

Gartner estimait ainsi qu'il ne fallait pas s'attendre à la moindre amélioration significative en 2017. La hausse des ventes de machines haut de gamme aux « passionnés » ne compensant pas celles des utilisateurs moins impliqués, qui ont encore tendance à rallonger la durée de vie de leurs machines actuelles. De l'autre côté, IDC affirmait que « les résultats du dernier trimestre renforcent nos attentes d'une stabilisation du marché, voire d'une certaine forme de reprise ». 

Gartner voit rouge 

Sans surprise, les derniers chiffres de Gartner sont raccord avec leur dernière analyse. L'institut estime ainsi qu'avec 62,180 millions de machines vendues sur le premier trimestre 2017, le marché du PC s'est encore contracté de 2,4 % par rapport à la même période en 2016. Il ajoute même qu'il s'agit de la première fois depuis 2007 que le nombre de PC vendus en un trimestre passe sous la barre des 63 millions. 

Marché PC Q1 2011 - Q1 2017 Gartner

Tous les fabricants ne sont pas logés à la même enseigne. Parmi les six plus gros vendeurs, quatre sont parvenus à tirer leur épingle du jeu.  Lenovo reste en tête avec des ventes en hausse de 1,2 % sur un an et une part de marché de 19,9 %. HP signe la plus importante progression du groupe de tête (+6,5 %) et talonne son concurrent chinois avec 19,5 % du marché.

Dell s'en tire également avec les honneurs (+3,4 %) et conserve 15 % du gâteau. Apple enfin, signe une croissance de 4,5 % sur un an, avec 4,217 millions de Mac écoulés, ce qui lui permet de grimper de la sixième à la cinquième place avec 6,8 % de part de marché.

Le grand perdant s'appelle ASUS. Les volumes de vente du géant Taiwanais ont reculé brutalement (-14 %), rendant sa quatrième place vulnérable face à Apple, puisqu'il n'a vendu que 4,547 millions de machines, soit 7,3 % du marché global. Acer recule aussi, mais dans des proportions moins brutales (-1,8 % sur un an) et reste au coude à coude avec la marque à la pomme, en conservant 6,7 % du marché. 

Gartner PC Q1 2017 Worldwide
Crédits : Gartner

Les autres constructeurs comptent quant à eux pour 24,7 % des ventes totales, contre 27,4 % un an plus tôt. Leurs volumes de vente ont reculé de 12 % sur un an, marque d'une concentration de plus en plus importante du secteur. 

IDC valide sa théorie

Du côté d'IDC, c'est une hausse de 0,6 % des volumes de vente qui est retenue, avec 60,328 millions d'appareils. La différence avec les résultats de Gartner est notamment due au fait que les deux instituts ne comptabilisent pas les mêmes machines. IDC n'inclut pas les tablettes détachables par exemple contrairement à son confrère. 

Ce décompte différent donne lieu à quelques surprises dans le classement des plus gros fabricants. Si ASUS figure à la quatrième place dans la première étude, la marque n'apparait pas dans le quinté chez IDC.

IDC PC Q1 2017 Worldwide

En première position, on retrouve HP qui ravit la plus haute marche du podium à Lenovo, grâce à une forte croissance, (+13,1 %) qui lui permet de capter 21,8 % de parts de marché, contre 20,4 % à son concurrent.  Dell reste troisième à bonne distance avec 15,9 % du gâteau et des ventes en hausse de 6,2 %.

Il est d'ailleurs à noter qu'aucun des acteurs cités dans le top 5 d'IDC n'a vu ses ventes reculer, ce qui n'est pas le cas dans le bas du tableau. L'ensemble des marques hors des cinq premières ont ainsi vu leurs volumes se réduire de 11,4 % en un an, avec une part de marché totale de 28,1 % contre 31,9 % un an plus tôt. Sur ce point, les deux instituts se rejoignent. 

29 commentaires
Avatar de Charly32 Abonné
Avatar de Charly32Charly32- 12/04/17 à 07:46:01

Dans les deux études, le top 3 est composé des marques que l'on retrouve le plus souvent en entreprise, mais qui ne propose pas de vente de composants au détail. 
Il serait également intéressant de voir la répartition desktop/laptop.

Avatar de Ami-Kuns INpactien
Avatar de Ami-KunsAmi-Kuns- 12/04/17 à 07:55:39

Mon portable à presque 5 ans , j’espère qu'il tiendra encore cet durée.

Édité par Ami-Kuns le 12/04/2017 à 07:55
Avatar de MaiEolia INpactien
Avatar de MaiEoliaMaiEolia- 12/04/17 à 07:58:24

Du coup cela n’inclus que les PC livré "entier" et pas les pièces détaché ?

Avatar de 127.0.0.1 INpactien
Avatar de 127.0.0.1127.0.0.1- 12/04/17 à 08:02:45

Le marché du PC recule encore selon Gartner

Oui, mais ca c'était avant Ryzen. :transpi:

Avatar de WereWindle INpactien
Avatar de WereWindleWereWindle- 12/04/17 à 08:04:40

MaiEolia a écrit :

Du coup cela n’inclus que les PC livré "entier" et pas les pièces détaché ?

je ne suis pas convaincu que la part des gens montant eux-même leur PC ou faisant des upgrades soit assez significative pour modifier ces analyses. (avis fait au doigt mouillé sur un échantillon non représentatif :transpi:)

Avatar de MaiEolia INpactien
Avatar de MaiEoliaMaiEolia- 12/04/17 à 08:09:51

WereWindle a écrit :

je ne suis pas convaincu que la part des gens montant eux-même leur PC ou faisant des upgrades soit assez significative pour modifier ces analyses. (avis fait au doigt mouillé sur un échantillon non représentatif :transpi:)

Je suis assez d'accord (pareil comme ça à vu de nez ^^ ) mais je trouve que ça serait intéressant d'avoir ce type d'info aussi sur les composants tel que proc / CG surtout avec le petit retour de AMD.
Juste pour voir si cela fait bougé un peu les choses. :)
Bon après c'est peut être encore tôt pour voir si il y a une évolution des ventes.

Avatar de mightmagic INpactien
Avatar de mightmagicmightmagic- 12/04/17 à 08:15:49

WereWindle a écrit :

je ne suis pas convaincu que la part des gens montant eux-même leur PC ou faisant des upgrades soit assez significative pour modifier ces analyses. (avis fait au doigt mouillé sur un échantillon non représentatif :transpi:)

Justement des chiffres officiels serait utile pour savoir si ça compte ou pas.
Du temps de l'athlon et du pentium 4, AMd reignait en maitre genre 80% du marché sur le marché des pcs montés soi même alors que sur l'oem c'était le contraire et on sait maintenant pourquoi. L'oem est ultra majoritaire on le sait déjà mais la vente de cpus au détail est par exemple pas négligeable comme marché. Or un cpu au détail signifie upgrade d'une partie d'un pc donc renouvellement partiel ou construction d'un nouveau pc.

De toute façon, depuis plusieurs années, on assiste à un rééquilibrage logique du marché qui devait bien arriver un jour. Maintenant que la puissance des pcs est suffisante pour faire pleins de taches sans avoir besoin de plus (ce n'était pas forcément le cas il y a 10 ans et assurément pas le cas il y a 15 ans), il est normal que le taux de renouvellement diminue fortement.

C'est ce qui arrivera aussi aux smartphones quand les évolutions diminueront lorsque le même type de palier arrivera.

Édité par mightmagic le 12/04/2017 à 08:20
Avatar de Ellierys INpactien
Avatar de EllierysEllierys- 12/04/17 à 08:18:00

La question c'est de savoir à partir de quel moment tu considères que tu "changes de PC" ?

Si j'achète une carte graphique et un SSD, est-ce que ça compte comme une vente de PC ? Si j'achète juste un CPU et une carte mère, ça compte ? Si ma CM tombe en panne et que je la change et que j'en profite pour ajouter un disque dur et un peu de RAM, c'est un nouveau PC ? :D

Difficile de comptabiliser ça de la même manière.

Avatar de mightmagic INpactien
Avatar de mightmagicmightmagic- 12/04/17 à 08:22:14

C'est difficile mais il n'en reste pas moins que si tu changes de cpu ou de CM, tu fais rentrer de l'argent dans l'écosystème PC et donc participe à la bonne santé globale de cet écosystème et peut peut être atténuer certaines conclusions parfois alarmistes.

Avatar de Charly32 Abonné
Avatar de Charly32Charly32- 12/04/17 à 08:33:54

Dans ce cas là, c'est le marché des composants PC qu'il faut considérer.
Pour avoir une bonne vision aussi de l'écosystème, tu peux regarder les chiffres de vente des CPU x86 hors serveurs.

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 3