Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Facebook renforce son outil de signalement du « revenge porn »

Aie confiiiance
Internet 2 min
Facebook renforce son outil de signalement du « revenge porn »
Crédits : dolphfyn/iStock/Thinkstock

Facebook traite désormais spécifiquement la question du « revenge porn », avec la menace d'une probable suspension de compte pour la diffusion de telles images. Si le système se complète, il s'appuie toujours sur un premier signalement manuel, qui dépend donc des internautes.

Comme Bercy aime à le répéter, la confiance est la base de l'économie numérique. Cela vaut aussi pour les communautés en ligne. Dans un billet de blog, Facebook détaille une mise à jour de son système de signalement de contenu, pour lutter contre le « revenge porn »... Soit le partage de photos intimes sans consentement, souvent par un ancien partenaire.

Rappelons qu'en France, la diffusion de ces contenus est punie de deux ans de prison et de 60 000 euros d'amende depuis la loi Numérique. Une proposition de loi avait fait son chemin en Belgique, en septembre dernier.

Signalement manuel puis analyse automatisée

« Nous pouvons désormais empêcher son partage sur Facebook, Instagram et Messenger » déclare le groupe, qui ne révolutionne pas ses méthodes. Le système ne couvre par contre pas WhatsApp, sur lequel l'ensemble des échanges est chiffré côté client.

Malgré les grandes prétentions techniques de Facebook, l'intelligence artificielle ne semble pas encore être la solution ultime. Le retrait de « revenge porn » se fonde toujours sur les signalements d'internautes, qui peuvent passer par le menu « ... » d'une publication pour marquer les contenus qu'ils pensent partagés sans consentement.

Il faut donc que les personnes à qui ces contenus sont affichés aient envie de les signaler. En janvier, Facebook a suspendu un groupe privé « Babylone 2.0 », accusé de contenir des photos de femmes nues, prises à leur insu par certains de ses 52 000 membres. Il existait depuis au moins plusieurs mois, avant que son existence ne soit rendue publique.

La confiance comme moteur de développement

Une fois le message analysé par un responsable de la communauté de Facebook, il peut être supprimé. L'entreprise ajoute que le compte qui a diffusé la publication sera suspendu « dans la plupart des cas »... Même si une possibilité de recours est bien proposée.

Un mécanisme de reconnaissance d'image doit ensuite garantir que l'image supprimée ne réapparait pas. Bien entendu, la société dit s'associer à des organismes de soutien aux victimes pour les utilisateurs affectés. Elle contribue notamment à la Cyber Civil Rights Initiative, qui s'adresse pour le moment aux anglophones. La disponibilité de l'option en France n'est pas précisée, même s'il est possible de signaler un contenu dans lequel on apparaît sans consentement, ou que l'on estime inapproprié.

Pour mémoire, Mark Zuckerberg voit son entreprise comme la prochaine infrastructure sociale de l'Humanité mondialisée (voir notre analyse). L'une des principales idées est que cette immense communauté doit se sentir en confiance sur le réseau social, avec d'un côté un contrôle strict des contenus inappropriés, et de l'autre l'option du chiffrement pour les communications les plus privées, via Facebook Messenger ou WhatsApp.

22 commentaires
Avatar de sentryman INpactien
Avatar de sentrymansentryman- 06/04/17 à 07:44:39

Plus efficace que pour les faux comptes et les commentaires incitant à la haine raciale ? :fumer:

Avatar de Patch INpactien
Avatar de PatchPatch- 06/04/17 à 07:55:51

sentryman a écrit :

Plus efficace que pour les faux comptes et les commentaires incitant à la haine raciale ? :fumer:

C'est du cul : donc oui!

Avatar de 127.0.0.1 INpactien
Avatar de 127.0.0.1127.0.0.1- 06/04/17 à 08:07:34

sentryman a écrit :

Plus efficace que pour les faux comptes et les commentaires incitant à la haine raciale ? :fumer:

USA: t'as le droit de mentir et d'être raciste, tant que tu restes puritain.

Avatar de anonyme_d5bf0b9f87fd15affa58563db3b0ac5d INpactien

Facebook est un environnement sociale, chaste et mondialisé. Ayez confiance et bienvenue dans la communauté.

Me voilà rassuré.

Avatar de Niktareum INpactien
Avatar de NiktareumNiktareum- 06/04/17 à 08:39:12

Quand je pense qu'on ma refusé un signalement d'une photo en clair de plusieurs têtes décapitées exposées par un fier djihadiste, parce que ca n'enfreignait pas gnagnagnaaa... Ca m'a foutu hors de moi !

Vue en fin d'aprèm sur mon pc du salon avec mes gamines a coté, heureusement qu'elles ne l'ont pas vue...

Avatar de gavroche69 Abonné
Avatar de gavroche69gavroche69- 06/04/17 à 08:49:29

Ben oui mais c'est normal.
La vidéo ou des photos d'un gamin qui se fait décapiter au couteau est bien moins choquante que la vidéo d'une partie de jambes en l'air...
Ici même je m'étais indigné d'un lien posté par une personne où on voyait la photo d'un gamin de 12 ans qui allait être décapité avec un lien sur des photos de la décapitation, cette personne m'a dit qu'il m'en fallait bien peu pour m'émouvoir... :roll:
Et tout ça était sur FB ou Twitter, je ne sais plus lequel des deux...

Plus rien ne m'étonne... :craint:

Édité par gavroche69 le 06/04/2017 à 08:50
Avatar de gavroche69 Abonné
Avatar de gavroche69gavroche69- 06/04/17 à 08:56:00

Je rajoute quand même que le "revenge porn" est une pratique dégueulasse et qu'il est normal de faire la chasse aux étrons qui en font usage... :ouioui:

Avatar de 127.0.0.1 INpactien
Avatar de 127.0.0.1127.0.0.1- 06/04/17 à 09:13:32

Alors que l'usurpation d'identité et le racisme, c'est quand même pas très grave... :troll:

Avatar de gavroche69 Abonné
Avatar de gavroche69gavroche69- 06/04/17 à 09:18:29

Certes mais si tu veux faire la liste de tout ce qui est inacceptable et néanmoins accepté par FB on a pas fini... :D

Z'êtes marrants vous, faut bien que FB puisse attirer les masses, c'est quand même sa raison d'être avec les milliards qui vont avec bien sûr...
Et surtout personne n'est obligé (pour l'instant en tous cas) de s'y inscrire... :ouioui:

Avatar de 127.0.0.1 INpactien
Avatar de 127.0.0.1127.0.0.1- 06/04/17 à 09:32:20

Si FB veut attirer les masses, je conseille d'autoriser et meme de promouvoir le revenge porn.

:D

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 3