Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

SpaceX prévoit un lancement le 30 mars pour Falcon 9, avec un premier étage recyclé

Nous y sommes !
Tech 1 min
SpaceX prévoit un lancement le 30 mars pour Falcon 9, avec un premier étage recyclé
Crédits : SpaceX

Dans deux jours, SpaceX devrait pour la première fois lancer une fusée Falcon 9 composée d'une partie recyclée d'une précédente mission. Une étape importante pour la société d'Elon Musk.

L'annonce était attendue depuis un moment, et c'est désormais officiel : SpaceX vise le 30 mars (soit dans deux jours) comme date de lancement pour la mission SES-10. Cette dernière est particulière puisqu'elle inaugurera le fait d'utiliser un premier étage recyclé d'un précédent lancement.

Pour rappel, celui-ci provient de CRS-8 qui est venue se poser sur une barge en pleine mer en avril de l'année dernière. Après des examens et une première mise à feu statique début février, la fusée est donc prête pour retourner dans l'espace.

Il s'agit d'une étape importante pour SpaceX qui compte bien réutiliser ses premiers étages afin de réduire les coûts des missions. C'est également un cap important pour Falcon 9 Heavy qui disposera de trois modules capables de revenir sur Terre, ainsi que pour le plan de colonisation de Mars qui s'appuie beaucoup sur la réutilisation des matériaux.

La société dispose déjà de plusieurs premiers étages dans ses hangars et ne prévoit pas moins de six lancements avec des éléments recyclés en 2017. Il faudra déjà que cette mise en orbite se déroule sans anicroche, sous peine de décaler à nouveau tout le calendrier et surtout de refroidir les clients potentiels.

36 commentaires
Avatar de CryoGen Abonné
Avatar de CryoGenCryoGen- 28/03/17 à 07:58:01

On a la différence de tarif entre le lancement de SES-8 et SES-10 ?
Quelqu'un sait quel tranquillisant ils utilisent chez l'assureur :transpi: ?

Avatar de PtaH INpactien
Avatar de PtaHPtaH- 28/03/17 à 07:59:35

Question bête.

Je suis conscient des couts énormes liés à un lancement, mais pourquoi ne pas avoir testé la réutilisation de cet étage sans charge commerciale?
Ca aurait permis de se planter, sans forcément dégouter le client.

Le tout premier lancement de Falcon avait il une charge ?

Avatar de christoliquide INpactien
Avatar de christoliquidechristoliquide- 28/03/17 à 08:05:44

C'est à quelle heure ce lancement en UTC ou heure française ?

Avatar de vince120 Abonné
Avatar de vince120vince120- 28/03/17 à 08:07:38

PtaH a écrit :

Question bête.

Je suis conscient des couts énormes liés à un lancement, mais pourquoi ne pas avoir testé la réutilisation de cet étage sans charge commerciale?
Ca aurait permis de se planter, sans forcément dégouter le client.

Le tout premier lancement de Falcon avait il une charge ?

Parce que les assurances que tu payes un bras pour ça couvrent généralement plus de 100% de ton investissement (y'a une compensation pour le "temps perdu" incluse)

Avatar de Paraplegix Abonné
Avatar de ParaplegixParaplegix- 28/03/17 à 08:10:38

Ou même sans la lancer à vide , proposer ça gratuitement au université/écoles du monde pour qu'ils ai une chance de balancer une centaine de mini satellite ?

Ils auraient même pus battre un record par la même occasion !

Avatar de DUNplus Abonné
Avatar de DUNplusDUNplus- 28/03/17 à 08:13:00

PtaH a écrit :

Question bête.

Je suis conscient des couts énormes liés à un lancement, mais pourquoi ne pas avoir testé la réutilisation de cet étage sans charge commerciale?
Ca aurait permis de se planter, sans forcément dégouter le client.

Le tout premier lancement de Falcon avait il une charge ?

Lancer une fusée sans charge limite beaucoup l’intérêt d’expérimentation.
Avec une charge fictif, laisser un gros débris spatiale volontairement en orbite c'est pas terrible. Le faire retomber dans l’atmosphère implique d'autre complication aussi.

Si ils ont pu trouvé un client qui accepte ce lancement, c'est un bon compromis couts / utilité / représentativité de l’expérience / complication de la mise en place d'une charge stub.

Enfin, c'est que mon avis.

Avatar de Spirit_twin INpactien
Avatar de Spirit_twinSpirit_twin- 28/03/17 à 08:13:53

Justement, c'est parce que le coût est énorme qu'il ne peuvent pas se permettre de faire des lancer "à blanc". Alors c'est risqué, mais y'a tellement peu de lancement possible qu'a chaque fois il faut les maximiser, quitte à prendre des risques.
C'est juste un rapport entre le risque calculé et le coût.

Avatar de atomusk INpactien
Avatar de atomuskatomusk- 28/03/17 à 08:14:37

Je pense que le client a eut une BONNE ristourne :francais:

La question restant, est ce que l'augmentation de coût de l'assurance compense la ristourne sur le prix de lancement.

Avatar de Lasout Abonné
Avatar de LasoutLasout- 28/03/17 à 08:20:08

Je rejoins ton avis.
Par ailleurs, un lancement râté, même à vide ou avec une charge transportée "gracieusement" fait de la mauvaise pub de toute façon.
Du coup autant tenter de satisfaire un client, le risque (pour Space X) en cas d'échec est peu ou prou le même en terme d'image de marque...

Avatar de KP2 Abonné
Avatar de KP2KP2- 28/03/17 à 08:22:31

PtaH a écrit :

Question bête.

Je suis conscient des couts énormes liés à un lancement, mais pourquoi ne pas avoir testé la réutilisation de cet étage sans charge commerciale?
Ca aurait permis de se planter, sans forcément dégouter le client.

Le tout premier lancement de Falcon avait il une charge ?

Ils dégoutent personne car le client est parfaitement conscient du risque. D'ailleurs SES est un de leurs tout 1ers clients (pour pas dire le 1er) donc ils savent depuis longtemps comment ça marche...
Et puis si SES assume ce risque, c'est que le satellite en question n'est pas d'une importance vitale pour eux...

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 4